10 ans au Québec, pourquoi je n'ai pas de regrets - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > 10 ans au Québec, pourquoi je n’ai pas de regrets

10 ans au Québec, pourquoi je n’ai pas de regrets

Je vais vous partager ma modeste expérience ici au Québec, à notre arrivée l’espoir d’une vie meilleure nous animait, mais les doutes hantaient nos nuits, d’ailleurs à la personne qui était venue m’accueillir à l’aéroport était « qu’est-ce que je suis venu faire ici ?» la réponse résonne encore dans ma tête, c’est trop tard pour toi mais ça va bien aller. Et de fait, il avait raison.

Il y a un peu plus de 10 ans, je débarquais à Montréal avec ma femme et mes deux enfants de 6 et 2 ans, cela me parait tellement loin et tellement proche, loin par tout ce que nous avons accompli ici au Québec et proche tellement les souvenirs du départ de l’Algérie et l’arrivée au Québec sont vivaces dans nos esprits.

Je veux vous dire qu’il n y a pas de secret pour une immigration réussie, vous devez utiliser toutes les ressources que le Québec met à votre disposition et gratuitement, ne pas négliger les séances d’information à l’arrivée. Et surtout vous dire que vous allez devoir recommencer au bas de l’échelle dans n’importe quel travail, les employeurs ne font pas ça pour diminuer vos compétences mais bien pour deux choses importantes, pour voir votre côté social et pour que vous appreniez à mieux connaître l’entreprise pour laquelle vous allez travailler, ensuite vous passerez les échelons assez vite.

Il faut aussi, apprendre à connaître la culture et l’histoire du Québec cela facilitera grandement votre intégration, les Québécois apprécient beaucoup quand un immigrant montre de l’intérêt pour sa société d’accueil.

Ceci dit, trois semaines après notre arrivée j’ai décroché mon premier emploi, un emploi à la commission uniquement, je faisais du porte à porte pour une compagnie de téléphone, ça été très dur mais j’ai appris à connaître ma ville et ses gens ça a duré 3 mois. Ensuite j’ai intégré le monde des centres d’appels pendant 3 ans dans différentes compagnies et banques. Le centre d’appel des banques était ma porte d’entrée pour ce que je voulais faire au à Québec, conseiller financier et pourtant je n’avais jamais étudié en finance on m’a permis d’apprendre sur le tas, de gravir les échelons jusqu’à devenir conseiller. C’est par la suite que j’ai décidé de faire un certificat en finance pour le plaisir, après sept années passées dans les banques j’ai fais le saut vers la fonction publique chez Emploi Quebec. Je n’y croyais pas car mon agente d’aide à l’emploi était devenue une collègue dix ans après mon arrivée. La clé du succès est la persévérance et les embûches vous en rencontrerez tout au long de votre vie il faut juste prendre le positif et accepter de se remettre en question. Ne cherchez pas à mettre un échec ou une embûche sur le dos des autres mais posez vous la question qu’est ce que j’aurais dû faire pour réussir cette étape et ainsi de suite, c’est de cette façon que vous réussirez.

Bon vent à tous.

D’après le texte original de Besmadam, publié sur le forum de discussions.

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “10 ans au Québec, pourquoi je n’ai pas de regrets

  1. Bonjour,
    Merci pour ce puissant commentaire ! Effectivement ce n’est pas facile le changement de pays, de culture… mais avec la persévérance et un mental prêt à surmonter les obstacles, la réussite est à notre portée.

    Bien à tous !

  2. Bonjour,
    Vous parliez anglais pour ces jobs en call center ? ou de démarcheur?
    Merci pour cet article qui conforte ce que je pense, on ne lache rien !!!!

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada