Voici combien il faut gagner pour vivre décemment au Québec en 2024
dimanche , 23 juin 2024
Accueil Actualité Voici combien il faut gagner pour vivre décemment au Québec en 2024
ActualitéConsommation, meubles et vêtementsCoût de la vie

Voici combien il faut gagner pour vivre décemment au Québec en 2024

1
4.9
(17)

Selon une étude récente de l’Institut de recherche et d’information socioéconomique (IRIS), une personne seule au Québec a besoin de gagner entre 30 738 $ et 43 609 $ pour vivre décemment hors de la pauvreté. Pour une famille de quatre personnes, ce montant s’élève entre 72 788 $ et 86 585 $. Ces chiffres varient significativement selon la localité au sein de la province.

Définition du revenu viable par IRIS

L’IRIS définit le revenu viable comme l’équivalent du revenu après impôt nécessaire pour couvrir un panier de biens et de services essentiels permettant de vivre dignement. Cette évaluation prend en compte divers coûts tels que le logement, l’alimentation, les soins de santé, l’éducation, et le transport, ajustés en fonction de l’évolution des prix locaux.

Variations locales et augmentation des coûts

Le tableau suivant résume le revenu viable nécessaire dans différentes municipalités québécoises, mettant en évidence les disparités régionales:

VilleRevenu viable pour une personne seuleRevenu viable pour une famille de quatreVariation du coût de la vie (2023-2024)Augmentation du loyer (familles avec enfants)
Trois-Rivières30 738 $72 788 $6,2 %12,5 %
Gatineau32 054 $76 231 $7,5 %18,7 %
Québec35 231 $80 318 $8,9 %15,3 %
Sherbrooke33 916 $78 943 $7,2 %16,8 %
Sept-Îles43 609 $86 585 $9,8 %22,1 %
Montréal38 479 $81 999 $19,3 %25,0 %

À Montréal, où le seuil de revenu viable pour un couple avec deux enfants en garderie est de 81 999 $, une augmentation significative de 19,3 % a été enregistrée, la plus forte hausse parmi toutes les villes étudiées. En outre, le loyer a connu une augmentation moyenne de 25 % pour les familles ayant déménagé durant la dernière année.

Hausse du coût de la vie

L’étude souligne une augmentation notable du coût de la vie, particulièrement à Montréal, où le seuil de dignité a bondi de 19,3 % en un an. Cette hausse s’explique principalement par l’augmentation des loyers, qui ont enregistré une moyenne de 25 % pour les familles avec enfants ayant déménagé au cours de la dernière année.

Impact économique et social

L’augmentation des coûts de la vie dépasse le taux général d’inflation, ce qui accentue les défis pour les travailleurs à faible revenu. Comme l’explique Eve-Lyne Couturier, chercheuse à l’IRIS, de nombreux travailleurs, même en travaillant 50 heures par semaine, peinent à couvrir leurs besoins de base, révélant ainsi une catégorie croissante de travailleurs pauvres au sein de l’économie québécoise.

Le coût de la vie au Québec varie considérablement d’une région à l’autre et selon la composition du ménage. Les seuils de dignité établis par l’IRIS permettent de mieux comprendre les réalités financières des Québécois et les défis auxquels ils font face pour vivre décemment.

Sources et informations complémentaires

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 4.9 / 5. nombres de votes: 17

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurent Gigon

Cofondateur du site Immigrer.com

%s commentaire

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Fin du « tour du poteau » pour certains temporaires

    0 (0) Le gouvernement canadien a annoncé que les ressortissants étrangers ne...

    L’acteur canadien Donald Sutherland est mort

    5 (23) L’acteur canadien Donald Sutherland, né à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, est...

    Montréal : Top 10 mondial et meilleure en Amérique du Nord pour les étudiants

    0 (0) Montréal a été reconnue comme l’une des meilleures villes étudiantes...

    Plus de 597 000 immigrants temporaires au Québec

    5 (1) Le Québec connaît une augmentation notable du nombre d’immigrants temporaires,...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com