Vacances payées : les Canadiens en queue de peloton - Immigrer.com
mardi , 28 mai 2024
Accueil Actualité Vacances payées : les Canadiens en queue de peloton
Actualité

Vacances payées : les Canadiens en queue de peloton

3
0
(0)

Comme le confirme une récente étude, le Canada fait piètre figure au chapitre des vacances.

En effet, selon une étude de Center for Economic and Policy Research, le pays arrive à l’avant-dernier rang du palmarès des 21 pays étudiés. Seuls le Japon et les États-Unis affichent un pire résultat que le Canada. Et ce dernier surclasse le Japon en raison des jours fériés.

Ces statistiques ont de quoi décourager certains immigrants habitués à des semaines de congé par année ou qui souhaitent visiter leur pays d’origine lors de ces vacances.

Eh oui, au Québec et au Canada les gens ont généralement en moyenne 2 semaines de vacances par an et souvent même après un ou deux ans de travail. Malgré tout, sachez que certains employeurs se permettent de donner plus à leurs employés.

Par exemple, lorsqu’on parle de deux semaines de travail de congé au Canada, les jours fériés où vous faites le pont ou le temps des fêtes ne sont souvent pas comptabilisés. Chaque mois, il y a aussi, en général, un congé ou une fête qui allonge la fin de semaine, et le congé est reporté un jour de semaine si par hasard le congé tombait un samedi ou un dimanche.

Aussi, sachez que vous pouvez toujours négocier avec votre employeur un congé sans solde. Mais bon, faut pas rêver, si vous voulez absolument 5 semaines de vacances par année, l’Amérique du Nord n’est peut-être pas faite pour vous.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.

3 commentaires

  • Et oui, 2 semaines sont la norme et cela deviens très vite un problème lorsque vous voulez visiter le Canada, les États-Unis, le sud en hiver (Floride, Cuba, etc.) et en plus rentrer voir la famille en Europe. La solution est donc souvent de prendre du sans solde et cela réduit drastiquement votre budget… pour les vacances !

  • Ok, faut pas non plus pousser, 2 semaines, oui, ça arrive quand on débute, mais la plupart de mes amis ont 3 à 5 semaines. j’ai 34 ans, je suis dans ma compagnie depuis 6 ans et j’ai 5 semaines de congé malgré un bon poste. les 2 semaines sont de plus en plus révolus. c’est pas la France, mais on s’en rapproche petit à petit la-dessus au Québec

  • Oui les vacances sont importantes. Ayant été propriétaire d’une compagnie, je ne me permettais jamais d’aller au-delà de 4 semaines.

    Il n’y a pas de médaille assez petite pour n’avoir qu’un seul côté et on s’entend que 2 semaines de vacances ce n’est pas beaucoup. Par contre, les 50 autres semaines sont tellement agréables…

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Classement 2024 des 300 plus grandes entreprises du Québec

    0 (0) Chaque année, le classement des 300 plus grandes entreprises du...

    Coût d’élever un enfant au Québec en 2024

    5 (1) Élever des enfants au Québec devient de plus en plus...

    Une ville québécoise trône comme la meilleure ville pour l’équilibre de vie au Canada

    0 (0) La ville québécoise en face de la ville de Québec...

    Grosse déception du Québec

    4.3 (58) Bonjour, je voulais juste échanger sur mon ressenti concernant mon...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com