Une maison sur 5 est achetée par un immigrant au Canada

Une maison sur 5 est achetée par un immigrant au Canada

Selon une étude de Royal LePage publiée aujourd’hui, les immigrants québécois qui habitent depuis moins de 10 ans la province représente maintenant 21% des acheteurs de maisons.

Dominic St-Pierre, vice-président et directeur général de Royal LePage pour le Québec, pense donc que sans les immigrants le marché de l’immobilier au Québec ne serait pas le même.

Ce qui signifie que les nouveaux arrivants achèteront 102 000 propriétés au Québec au cours des cinq prochaines années. Et au niveau de tout le Canada, ils devraient acheter 680 000 propriétés au cours des cinq prochaines années.

Également, la majorité des personnes interrogées (86%) considèrent l’immobilier comme un bon investissement et 75% arrivent au Canada avec des économies visant à les aider à faire l’achat d’une propriété.

Il est à noter que le marché de la revente est en effet à l’avantage des vendeurs dans plusieurs régions du Québec dont à Montréal et dans l’Outaouais.

L’étude a été réalisée entre le 21 et le 27 août 2019 auprès de 1500 nouveaux arrivants s’étant établis au Canada au cours des dix dernières années.

Photo: Immigrer.com Le Plateau

Source: Journal de Montréal

Avatar
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

1 commentaire sur “Une maison sur 5 est achetée par un immigrant au Canada

  1. Cette tendance explique sans doute l’envolée des prix à Montréal et la difficulté croissante des québécois “d’origine” de se loger à des coûts raisonnables ! ce n’est donc pas, à mon avis, une situation positive !!!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada