Sommet historique de postes vacants au Canada

Selon les plus récentes données compilées par Statistique Canada, le pays a recensé un sommet historique de postes vacants en juin 2021. En effet, les employeurs canadiens cherchaient à pourvoir 815 800 postes, un record depuis que des estimations mensuelles des postes vacants ont commencé à être publiées en octobre 2020.

Le secteur des services représente le domaine où la plupart des postes sont à combler (80%). Les entreprises d’hébergement et de restauration (12,7%) ont affiché le plus haut taux de postes vacants.

Le secteur de la santé (109 000 postes à combler) et le secteur du commerce de détail (94 300) suivent de près celui des services.

Le Québec est la deuxième province canadienne où il y a le plus de postes vacants (5,8%) tout juste derrière la Colombie-Britannique (6%). Les taux de postes vacants les plus faibles sont au Manitoba (3,7%) et en Nouvelle-Écosse (3,8%).

Les données ont été obtenues par l’Enquête sur les postes vacants et les salaires (EPVS), une recension trimestrielle.

Source: Agence QMI

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com
  • Bonjour.
    Je suis Cadre infirmier Diplômé d’État avec longue expérience en matière de formation aux carrières de santé. Je cherche une opportunité au Québec, pour enseigner, encadrer, partager mes valeurs et mon savoir avec les étudiants infirmiers et d’autres professionnels de la santé.
    Cordialement.

  • Bonsoir madame je suis Kondone Olivia, étudiante en droit des affaires niveau Master, je souhaiterais travailler avec vous. J’ai 21 ans je vis au Cameroun. Merci

  • Bonjour madame,je suis infirmière vivant au Cameroun . j’aimerais m’offrir une opportunité d’emploi au canada.merci de m’offrir cette chance.

  • Bonjour Madame
    Je suis jeune archiviste algerien de 19ans d’experience dans le domaine et 05ans comme Directeur Administratif, je veux postuler à des jobs au Quebec, je compte sur vous pour m’orienter pour depot de CV, merci beaucoup

  • Bonjour Madame Laurence Nadeau. Je suis impressionné par votre charisme et je pense compter sur vos conseils et recommandations pour réussir mon projet d’immigration au Canada.Je compte sur vous.

  • Je suis une jeune diplomee algerienne agee de 39 ans.je suis a la recherche d’un job au canada.comment vous pouvez maider.actuellement j’occupe un poste de commercial responsable de showroom.
    Merci

  • Je suis fraîchement diplômé un master 2 en électronique option instrumentation mon souhait c’est de s’installer et travailler au Canada

  • Bonjour je suis belge vivant en Colombie je suis diplômée d’assistante social parle français et espagnol j espère pouvoir travailler au canada

  • Moi c’est Karsani Fodi,demandeur d’emploi au canada quelque soit la ville.
    Merci de me contacter Pour un prochain rendez vous.je suis sociolologue et cadre administratif d’une societé privée.

  • Bonjour
    Honneur vous demander de bien vouloir prendre en considération ma candidature pour un poste au Canada a n’importe quelle ville.
    Vous en souhaitant Bonne réception.
    Cordialement

    • Je m’appelle BISSIRIOU Rokib, je suis béninois résident à Cotonou , capital économique du Bénin
      Je suis un technicien BTP et j’ai ma sœur BISSIRIOU Monuola Ayoka Adjoni qui technicien agricole.
      Nous voulons tous un poste en ce qui le concerne au Canada
      J’espère que vous me tiendrez informer dès que possible
      Merci beaucoup

  • Bonjour
    Honneur vous demander de bien vouloir prendre en considération ma candidature pour poste de travail a Canada a n’importe quelle ville.
    Vous en souhaitant Bonne réception.
    Cordialement

  • Sommet historique de postes vacants au Québec MAIS également délais historique pour l’obtention de résidence permanente.

    Comme l’on dit certains dans les commentaires, préparez vous à subir une véritable torture psychologique, beaucoup de stress, d’attente (plus de 36 mois) et surtout une grosse déception.
    Passer par une autre province que le Québec vous fera gagner de précieuses années de vie.

    Si j’ai un seul conseil à vous donner, ne lancez pas les procédures de résidence permanente depuis le Québec, les délais au fédéral sont 5 à 6 fois plus élevés que partout ailleurs au Canada. Choisissez une autre province comme le Nouveau Brunswick, l’Ontario ou la Colombie Britannique.

    Petite pensée aux travailleurs qualifiés qui se projetent déjà au Canada et jetent toutes leurs forces dans ce projet. Comme pour beaucoup, votre rêve Canadien se transformera en cauchemard de l’immigration.

    • Tout à fait d’accord, je me suis lancé en 2016 et je regrette d’avoir perdu 1 ans et demi ! à l’époque j’étais doctorante et mon mari était ingénieur informatique, on avait pas eu la chance d’être sélectionnés ! mais je regrette d’avoir pensé un jours de quitter la France!

  • Je suis gestionnaire financier et je souhaite avoir un emploi au Québec. j’ai une expérience de plus 7 ans dont é en tant qu’auditeur financier et 5 en tant que contrôleur financier.

  • Bonjour,
    Je me suis inscrit à la plupart des sites d’emploi au Canada et Québec not et ce pour pouvoir immigrer car c’est une condition parmi d’autre. Je suis ingénieur civil expérimenté depuis 1992. Jusqu’à aujourd’hui rien à signaler. Beaucoup de publicité pour l’immigration mais sur le terrain beaucoup de conditions difficiles à réaliser alors que le besoin s’affiche partout.

  • Bonjour. Je suis Gabonaise, Professeur des Sciences de la vie et de la Terre. Je veux savoir si je peux facilement avoir un emploi dans ce domaine au Québec.

  • Toujours la même rengaine : « il y a plein d’emploi au Canada » « Pénurie de main d’œuvre ! » etc…
    Mais quand il s’agit d’immigrer c’est le parcours du combattant ! Pour ma part j’ai laissé tomber le Québec et je suis rentré en France.

  • Bonjour,
    Je suis Chirurgien Dentiste spécialisé en implantologie et Parodontologie et recherche un poste au Quebec en vue de m’y installer.
    Quelles sont les services à contacter.
    Je viens de terminer mon activité en France en vue d’envisager mmigrer au Quebec finir ma carrière.
    Merci de me donner les informations utiles.

  • Attention à toutes les personnes intéressées pour aller travailler au Canada. Préparez-vous psychologiquement à devoir attendre plusieurs années dans l’incertitude absolue pour l’obtention de votre résidence permanente (RP).

    Si vous n’avez pas encore appliqué à la RP, fuyez le Québec. Appliquez via une autre province, vous me remercierez plus tard.

    Le gouvernement fédéral du Canada a gelé les délais sur son site officiel à 27 mois d’attente pour la RP en passant par la province du Québec pour ne pas affoler les nouveaux candidats. C’est une information mensongère pour l’immense majorité des candidats qui attendent certains depuis plus de 4 ans (2017) juste pour l’étape fédérale.

    En 2020, seules 2% des demandes de RP via le Québec ont été traitées dans les temps par IRCC. Comprenez bien que si vous faites l’erreur de passer par le Québec pour l’obtention de la RP, vos dossiers seront tout en bas de l’échelle de priorité du gouvernement Canadien malgré les annonces flamboyantes type « Le Canada recrute massivement » ou « pénurie de main d’oeuvre record au Canada » ou encore  » Le Canada à la recherche de dizaines de milliers de travailleurs francophones ».
    Votre paiement des frais sera accepté en moins de 30 secondes et vous aurez les 4 années suivantes de votre vie pour pleurer sur votre sort car vous n’aurez aucun interlocuteur et aucun recours pour la non tenue des délais et les pratiques abusives d’IRCC.

    • Je suis entièrement de votre avis Goef, j’en ai fait le debut d’une expérience aussi douloureuse (…). Écoeuré, je suis rentré en Belgique à mon ancien travail (heureusement) !
      Oui, les fonctionnaires selon les instructions d’on ne sait qui font trainer les dossiers.
      Ils viennent en Europe vanter les mérites et avantages pour nous recruter, puis, une fois sur place malgré une promesse d’embauche, ils mettent pas UN bâton dans les roues, mais un bâton entre chaque rayon !
      Si vous avez beaucouo d’argent et du temps à perdre et aimer l’incertitude (et perdre vos frais si vous etes refusé) jouer le jeu … de la roulette canadienne.
      Car c’est quitte ou double comme le dit très bien Goef.
      Pas d’interlocuteur. Le fonctionnaire à plein pouvoir.
      Probablement qu’il n’y en a qu’un, puisque les délais sont si long 😉
      Ah oui, et méfiance avec des services qui soi-disant vont tout faire pour vous. Ce sont des arnaques ! N’y vous attachez pas si vous êtes désespérés !

  • Bonjour madame et monsieur je m’appelle Aïssata hamady Dioum j’ai 22ans étudiante à l’université cheikh anta Diop de Dakar pour ma part le Québec doit recruter des personnes pour améliorer sa croissance démographique mais aussi sur son marché de travailler intérieur et extérieur les étudiants comme moi et tant d’autres personnes en situation d’handicap financier le gouvernement doit tous recruter pour un futur prospère

  • Pendant ce temps là, les travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec en 2018 sont toujours en attente de leurs résidence permanente depuis plus de 3 ans… Les services d’immigration du Canada (IRCC) sont particulièrement lents et incompétents spécifiquement pour toutes les demandes concernant le Québec (c’est vrai pour les travailleurs mais également pour les étudiants.
    Exemple: En ce moment même, des dizaines de milliers d’étudiants étrangers vont rater leur rentrée scolaire à cause de l’incompétence absolue d’IRCC, ils ont tous déjà payé des milliers de dollars de scolarité et ne pourront pas assister à leurs cours).

    À toutes les personnes de ce forum qui ont pour projet de s’installer sur le long terme au Canada, surtout NE PASSEZ PAS PAR LE QUÉBEC pour faire votre demande de résidence permanente.

    Pourquoi?
    1) Les délais sont 6 fois plus longs au fédéral (+ de 36 mois au QC vs 6 mois dans le reste du Canada)
    2) Les délais du fédéral engendrent des coûts supplémentaires astronomique qui fait que vous paierez votre résidence permanente 2 à 3 fois plus cher que si vous aviez appliqué depuis n’importe quelle autre province du Canada.
    3) Vous garderez votre santé mentale intacte.

    Sachez qu’une fois la RP obtenue depuis n’importe quelle autre province du Canada vous pourrez venir vous établir au Québec sans aucune difficulté.

    Conseils amicaux d’un des martyrs d’IRCC.

  • Étant en réorientation de carrière (8 ans d’expérience+DÉP+ AEC en RH) et je trouve de la difficulté à trouver un stage. Alors j’imagine un poste vacant, je ne vois pas où on peu trouver ça.

  • Haut
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2021 immigrer.com
    Advertisement Advertisement
    >