Plus de 50 000 travailleurs qualifiés attendent d’être admis au Québec

Selon Radio-Canada, plus de 50 000 travailleurs qualifiés attendent présentement d’être admis au Québec. Plus précisément, 51 213 travailleurs qualifiés, déjà sélectionnés par le gouvernement québécois, sont dans l’inventaire des demandes de résidence permanente (RP) qui doivent être délivrées par le gouvernement fédéral à Ottawa.
Le Ministère de l’immigration du Canada a fournis ces données à Radio-Canada.

La pandémie est évidemment en cause afin d’expliquer ce retard pour le traitement de nombreux dossiers d’immigration. Depuis un an, le nombre de dossiers non traités a presque triplé, passant de 9752 à 26 460. Il faut noter qu’un dossier peut constituer plus d’une personne.

Le gouvernement fédéral estime que les travailleurs qualifiés doivent patienter 27 mois pour obtenir leur résidence permanente (RP) après avoir été sélectionnés par le Québec. Dans le reste du Canada, le délai total est d’environ six mois. La ministre de l’immigration du Québec, Nadine Girault, a plutôt évoqué des délais de 13 mois.

Source: Radio-Canada

Le gouvernement du Québec a expliqué il y a quelques jours qu’il compte augmenter le nombre d’immigrants admis l’année prochaine en 2022 et présenter un nouveau plan d’immigration.

Source: Radio-Canada

Laurence Nadeau
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com
    • Gâcher des vies ne peut être compenser par une restitution des frais de résidence permanente c’est trop peu comparé au préjudice morale et matériel subit à cause de ce long processus d’immigration

  • Bonjour Mme Nadeau,
    Merci beaucoup pour votre article qui met en lumière une des plus grosses injustice du Québec. Le plus frustrant dans toute cette histoire est que nous n’ayons aucun recours face à ce système sourd et aveugle qui broie les individus. Nous sommes traités comme des parias de la société Québécoise et non pas comme de futurs résidents.

    Je suis très impatient de commencer ma vie de résident permanent du Québec, comme beaucoup je suis passé par d’autres visas temporaires et je me trouve dans un tunnel sans fin. Nous sommes des dizaines de milliers à vivre, travailler et payer nos impôts au Québec et ce niveau d’incompétence, cette impossibilité d’avoir une réponse concrète, ce manque d’information, éviter de se plaindre à IRCC par peur que notre dossier repasse tout en dessous de la pile sont de véritable tortures psychologiques. Impossible de se projeter dans le futur, fonder une famille, acheter un bien immobilier, très grosse difficulté pour changer d’employeur (permis A75).

    Le seul point noir de mon expatriation au Canada est le calvaire de l’immigration. Jusqu’à cet article, j’ignorais que nous étions 50,000 dans ce cas, ça me rassure d’un côté car nous aurons un poids en cas de recours juridique.

  • 13 mois? De qui se moque Mme Girault?
    Sur le site même du gouvernement les délais indiqués sont de 27 mois et ne sont jamais tenus, on se retrouve avec des gens qui attendent depuis 2017/2018/2019 que le Fédéral s’occupe de leurs dossiers. Un scandale

  • La ministre qui parle de « 13 mois d’attente » me fait penser à tous ces politiciens qui nous expliquaient que le nuage radioactif de Tchernobyl s’arrêtait à la frontière Suisse en 1986…

    Ces gens là sont complètement déconnectés de la réalité, c’est affligeant

  • Quelqu’un peut-il expliquer à Mme Girault que les délais sont bien de 27 mois dans le meilleur des cas? Mais que l’immense majorité des candidats pour la RP sélectionnés par le Québec attendent le traitement de leur dossier depuis plus de temps que ce délai. Personnellement j’en suis à 35 mois, plus aucune nouvelle depuis Janvier 2020, impossible d’avoir une réponse d’IRCC qui se contente de dire que « tout va bien, vous ne pouvez rien faire de plus, patientez ». J’ai passé toutes les étapes, je suis à 100% sur leur interface web depuis plus d’un an.
    Le plus scandaleux c’est que dans n’importe quelle autre province du Canada ça prend entre 6 et 8 mois maximum. Il y a clairement un 2 poids 2 mesures. Nous en payons le prix…Tant pis pour nous.

  • Sérieux??? plusieurs détenteurs de CORP après 18 Mars 2020 sont toujours bloqués à cause des restrictions et voient leurs documents expirer…les gens sensés et honnêtes règlent d’abord les problèmes existants au lieu d’en rajouter. #free_copr_after_march18

  • Haut
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2021 immigrer.com
    Advertisement Advertisement
    >