L'internet, un acteur majeur de votre intégration au pays - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > L’internet, un acteur majeur de votre intégration au pays

L’internet, un acteur majeur de votre intégration au pays

Chez immigrer.com on se doutait bien de l’incontournable de l’internet avec nos presque 20 ans d’existence, nos 6 millions de visiteurs par année et notre dynamique forum de discussion.  Mais c’est toujours bon de se rappeler à quel point les différents sites web peuvent être non seulement être d’une très grande aide mais carrément favoriser l’intégration des nouveaux arrivants.

En effet, selon une étude de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) l’internet joue un rôle majeur et aide l’intégration des immigrants. Des préparatifs au pays d’origine, jusqu’à l’arrivée et par la suite à toutes les étapes de l’immigration et de l’installation. L’internet suit les immigrants dans toutes ces démarches: recherche de logement, d’emploi, ouverture d’un compte en banque, choix d’une école ou une ville, discussions pour comprendre la société d’accueil et tisser des liens.

Nous ne sommes pas surpris d’apprendre que 71% des immigrants du Canada ont une connexion internet à leur maison, et le téléphone cellulaire intelligent est l’équipement qu’ils utilisent le plus pour naviguer sur la toile.

Selon le professeur Christian Agbobli, un des auteurs de l’étude et aussi cotitulaire de la Chaire de l’UNESCO, les immigrants affirment qu’« on ne peut pas fonctionner ici sans internet ».

Les immigrants se servent aussi d’internet pour leurs déplacements, brise de l’isolement, surtout pour certaines femmes immigrantes qui sont parfois à la maison alors que leur conjoint est déjà sur le marché du travail. Selon le professeur Agbobli, l’internet sort de la solitude «et il devient « un lieu », un « mode de vie »».

Les auteurs ont fait quelques recommandations comme de rendre l’internet plus accessible car les coûts sont élevés au Canada. Aussi ils pensent qu’il faut davantage développer le wifi gratuit dans les lieux publics. Et ils suggèrent également des cours d’internet dans les organismes d’aide aux immigrants.

Imaginez maintenant l’importance de se doter rapidement d’un réseau haute vitesse dans toutes les régions du Québec, elles qui souffrent tant du manque de main d’oeuvre. Au Québec, plusieurs régions éloignées n’ont pas encore internet haute vitesse, ainsi comment s’assurer de répondre aussi à la demande des nouveaux venus.

La plus grande majorité des répondants de cette étude étaient âgés de 30 à 39 ans, plus de 65 pour cent ont un diplôme universitaire et près de 80 pour cent d’entre eux sont des femmes. Ils sont également résidents au Canada depuis moins de 10 ans, et un sous-groupe évalué y était depuis moins de trois ans. Ces immigrants étaient dans les provinces de la Colombie-Britannique, l’Ontario, le Québec et l’Alberta.

En savoir plus

Source: Métro

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com
Haut

Bienvenue au Canada