L’industrie aérospatiale québécoise recrute

Le secteur aérospatial québécois recrutera près de 38 000 personnes d’ici les 10 prochaines années. L’un des plus grands employeurs de la province entend préparer l’avenir et se mobilise déjà pour attirer les nouveaux talents qui lui permettront de renforcer son bassin de travailleurs qualifiés. 

Au Québec, cette industrie regroupe actuellement plus de 35 000 emplois. Elle entend bien croître dans les prochaines années. Qu’il s’agisse des grandes entreprises ou des PME, tous les joueurs s’accordent aujourd’hui à dire que le besoin de main-d’œuvre est criant. Au cœur d’un territoire multiculturel reconnu comme le 3e centre aérospatial après Seattle et Toulouse, les places s’ouvrent pour toutes les femmes et tous les hommes intéressés à rejoindre le secteur. 

Découvrir l’effervescence québécoise du secteur  

En quelques années, le Québec est devenu l’une des rares places dans le monde capable d’assembler un avion au complet. Il a réussi à concentrer près de 210 entreprises aux expertises de pointe (systèmes électriques et électroniques, moteurs, trains d’atterrissage, avionique, simulateurs, etc.). Pour atteindre ce niveau d’excellence, les entreprises ont fait appel à des profils de travailleurs diversifiés qui créent un environnement cosmopolite, capable de rayonner à l’international. Le secteur est d’ailleurs considéré comme le 1er secteur manufacturier exportateur du Québec. 

Plusieurs centres de formation de renom comme la plus importante maison d’enseignement en aérotechnique au monde ou l’un des plus importants établissements d’enseignement en génie au Canada ont également pris leur place. Si la renommée de ces écoles attire, Montréal a d’autres arguments pour séduire les étudiants en quête d’immigration : classée au 1er rang des Amériques et au 6e rang mondial des meilleures villes étudiantes (QS 2019), la métropole québécoise a aussi bien des atouts à partager avec les jeunes étudiants qui souhaitent faire carrière dans le secteur. 

Jouer un rôle dans l’industrie aérospatiale de demain

La réduction des émissions de gaz à effet de serre est un objectif adopté depuis plusieurs années par les entreprises du secteur. En phase avec les défis de société du moment, l’industrie mise sur de nouveaux modes de propulsion, des carburants alternatifs, de nouveaux matériaux ou encore de nouvelles structures d’aéronefs. Les étudiants et travailleurs qui rejoindront l’industrie dans les prochaines années auront le plaisir de vivre l’effervescence d’une industrie qui concrétisera sa transformation. 

En concentrant plus de 75 % de la recherche et développement (R-D) canadienne, le secteur aérospatial québécois se positionne déjà comme une industrie de choix pour proposer les emplois stimulants qui révolutionneront l’aérospatiale à l’échelle mondiale.

Le secteur aérospatial québécois ouvre aujourd’hui ses portes pour tous les étudiants ou professionnels avides de défis, d’innovation et de passion.

Aéro Montréal
Mis sur pied en 2006, Aéro Montréal, la grappe aérospatiale du Québec, est un forum stratégique de concertation qui réunit l'ensemble des premiers dirigeants du secteur aérospatial québécois issus de l'industrie, des institutions d'enseignement, des centres de recherche et incluant les associations et les syndicats.
https://www.aeromontreal.ca/
  • Bonjour,
    je suis Sénégalais passionné de la technologie, j’aimerais savoir comment faire pour intégrer l’entreprise aérospatiale quebecoise?

  • Je suis un jeune burkinabè de 33 ans. Je vis actuellement au Burkina Faso. J’aimerais travailler avec L’INDUSTRIE AÉROSPATIALE QUÉBÉCOISE.

  • Haut
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2022 immigrer.com
    Advertisement Advertisement
    >