L'immigration, une thérapie ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Pensée du jour > L’immigration, une thérapie ?

L’immigration, une thérapie ?

Pour certains immigrants, l'immigration est le début de la fin de leurs problèmes, un remède à plusieurs maux rencontrés dans leur pays d'origine. En effet, en franchissant l'Atlantique, en immigrant, ils espèrent rencontrer une autre réalité, un autre contexte qui leur permettra de passer à d'autres choses sur bien des aspects.

Mais est-ce vrai dans tous les cas de figures ? Est-ce que d'aborder ainsi un pays est synonyme de succès à long terme ?

Tout va dépendre des problèmes en question, de la préparation et aussi de la réalité sur place. En effet, si les problèmes perçus sont de nature économique ou démocratique et que le nouvel arrivant vient d'un pays où il y a en effet une crise profonde ou encore une instabilité au niveau politique, l'immigration peut être en effet très bénéfique.

Si les problèmes sont reliés à l'emploi, il faut alors bien se renseigner sur la réalité sur place, car il ne serait pas intéressant de se retrouver rétrogradé ou d'avoir des problèmes à propos de la reconnaissance de diplômes sur place.

Mais si les défis sont ailleurs, comme des relations difficiles avec sa famille ou un milieu du travail peu épanouissant, une immigration ne devient pas toujours par magie une solution à ces problématiques. Certains cherchent un épanouissement avec ce changement de vie. Ces motifs sont tous très nobles mais il n'est pas si certain que la nouvelle terre d'accueil parviendra à régler tous ces maux et perceptions.

Encore pire, si les problèmes viennent de votre vie personnelle ou de votre rapport avec votre environnement, l'immigration est encore moins une thérapie. Au contraire, elle peut accélérer l'accumulation d’écueils une fois sur place et se présenter comme un effet boomrang, ramenant rapidement des problèmes encore plus énormes et persistants. Chassez le naturel, il revient au galop.

La solution à ce problème de perception ? Soyez certains de connaître vos raisons d'immigrer et ne perdez pas de vue ces raisons. Lors de problèmes personnels plus profonds, faire le ménage avec un spécialiste avant d’immigrer. L'immigration n'est pas une thérapie miracle, elle est une expérience humaine intense mais pas toujours salutaire pour des problèmes plus graves.

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada