Les immigrants, premières victimes de la crise - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Pensée du jour > Les immigrants, premières victimes de la crise

Les immigrants, premières victimes de la crise

Selon une étude de l’Institut de la statistique du Québec, les immigrants ont été plus frappés par la crise économique que les Québécois. En effet, en 2009, au plus fort de la récession économique du Québec, le taux de chômage des immigrants a augmenté deux fois et demi de plus que celui des Québécois de souche, cad de 2,6 points de pourcentage au lieu de 1 point pour les natifs. Ainsi, le taux de chômage a touché 13,7% des immigrants du Québec, contre 7,6% des Québécois.

Et le phénomène a plus affecté les jeunes immigrants. En effet, les jeunes issus de l’immigration entre 15-24 ans ont connu un taux de chômage de 26 %. Les jeunes Québécois, pour leur part, ont connu un taux de chômage de 14 % pour la même période.

Plusieurs études confirment les difficultés des immigrants pendant les périodes creuses économiquement à travers le monde. Un rapport de l’International Labour Office (2010) met en évidence les difficultés éprouvées par les jeunes immigrants sur le marché du travail dans les périodes d’instabilité économiques.

Pour en savoir plus : http://www.stat.gouv.qc.ca/

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada