Les étudiants étrangers ne peuvent passer par le PEQ d'ici novembre

Les étudiants étrangers ne peuvent passer par le PEQ d’ici novembre

Le gouvernement québécois a suspendu la voie du programme de l’expérience québécoise (PEQ) pour les étudiants internationaux qui sont diplômés d’une université québécoise et qui voulaient travailler au Québec.

En effet, par le passé, le PEQ était une façon bien simple pour les étudiants étrangers d’avoir accès rapidement à un certificat de sélection du Québec (CSQ) et ainsi à la possibilité de travailler rapidement après les études. Le PEQ est toujours disponible pour les travailleurs étrangers, mais les étudiants venus d’ailleurs ne peuvent accéder à ce programme d’ici le 1er novembre prochain.

Cette décision est dénoncée à Québec par différents partis d’opposition en affirmant que le Québec en pleine pénurie de personnel ne peut se passer de potentiels travailleurs. Le gouvernement a répliqué que la suspension allait prendre fin à l’automne prochain et que d’ici là, il avait fait le choix de donner la priorité aux travailleurs qui occupent déjà un emploi au Québec.

Il est à noter que l’option du PEQ est hors de portée pour les prochains mois pour les étudiants internationaux mais un visa de travail temporaire est toujours possible à obtenir. L’étudiant étranger diplômé au Québec peut faire une demande de visa de travail temporaire s’il veut travailler d’ici novembre.

L’an dernier, le Québec a accordé 10 711 Certificats de sélection du Québec (CSQ) par l’entremise du PEQ, dont 5146 à des diplômés. En 2019, 8052 CSQ ont été délivrés de cette manière, dont 3236 à de nouveaux diplômés. Le gouvernement québécois de la CAQ a abaissé à 40 000 le seuil d’immigration du Québec pour 2019.

Le nombre d’étudiants venus de l’étranger ne cessent d’augmenter au Québec ces dernières années. En effet, de 2009 à 2018, le nombre de permis d’études délivrés à des étrangers a doublé au Québec.

Source: La Presse

Identifié
Avatar
Laurent Gigon
Cofondateur du site Immigrer.com
http://immigrer.com

1 commentaire sur “Les étudiants étrangers ne peuvent passer par le PEQ d’ici novembre

  1. Bonjour,

    Ce gouvernement ne tient pas de discours cohérent face à l’immigration. Au moment de déposer le projet de loi pour annuler les 18000 dossiers des candidats du programme CSQ travailleurs qualifiés, il répondait aux critiques en disant que les étudiants et les travailleurs qui sont déjà au Québec peuvent passer par le PEQ. Maintenant, il change de discours et bloquent les étudiants.

    De plus, rien ne prouve qu’il n y aura pas d autres suspensions/ restrictions a ce programme après novembre 2019. En effet, le gouvernement peut simplement décider de prolonger la suspension…

    J’espère que les étudiants étrangers vont considérer cette décision et incohérence du gouvernement avant de choisir les universités du Québec.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada