Les enfants d’immigrants obtiennent plus de diplômes universitaires - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les enfants d’immigrants obtiennent plus de diplômes universitaires

Les enfants d’immigrants obtiennent plus de diplômes universitaires

Selon une récente analyse de Statistique Canada, les enfants d’immigrants qui sont nés à l’étranger et qui sont arrivés au pays avant l’âge de 12 ans ont un taux de diplomation plus élevé que la population canadienne en général.

En effet, selon l’étude, les garçons qui sont arrivés dans les années 1980 au Canada (et qui avaient entre 25 et 34 ans en 2006) ont obtenu plus de diplôme universitaire que la population canadienne à la même époque dans une proportion de 12 % de plus. Un écart qui s’est accentué lors de dernières décennies car la proportion était de 6 % dans les années 60. La même tendance prévaut du côté féminin.

Dans les années 1960, les Européens comptaient pour 71,4 % de la population totale d’enfants immigrants. Leur nombre n’a cessé de chuter depuis, passant à 40,8 % dans les années 1970, puis à 28,6 % en 1980.

À l’inverse, la proportion de jeunes nouveaux arrivants provenant des pays asiatiques n’a cessé de croître passant de 10 % dans les années 60 à 42 % dans les années 80.

L’étude s’appuie sur des données de six recensements canadiens effectués entre 1971 et 2006.

Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d’immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d’une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l’installation, le travail et l’immigration au Québec et au Canada aux Éditions L’Express (et L’Étudiant).
Auteure de “S’installer et travailler au Québec” aux éditions L’Express.

https://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Les enfants d’immigrants obtiennent plus de diplômes universitaires

Selon une récente analyse de Statistique Canada, les enfants d’immigrants qui sont nés à l’étranger et qui sont arrivés au pays avant l’âge de 12 ans ont un taux de diplomation plus élevé que la population canadienne en général.

En effet, selon l’étude, les garçons qui sont arrivés dans les années 1980 au Canada (et qui avaient entre 25 et 34 ans en 2006) ont obtenu plus de diplôme universitaire que la population canadienne à la même époque dans une proportion de 12 % de plus. Un écart qui s’est accentué lors de dernières décennies car la proportion était de 6 % dans les années 60. La même tendance prévaut du côté féminin.

Dans les années 1960, les Européens comptaient pour 71,4 % de la population totale d’enfants immigrants. Leur nombre n’a cessé de chuter depuis, passant à 40,8 % dans les années 1970, puis à 28,6 % en 1980.

À l’inverse, la proportion de jeunes nouveaux arrivants provenant des pays asiatiques n’a cessé de croître passant de 10 % dans les années 60 à 42 % dans les années 80.

L’étude s’appuie sur des données de six recensements canadiens effectués entre 1971 et 2006.

Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d’immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d’une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l’installation, le travail et l’immigration au Québec et au Canada aux Éditions L’Express (et L’Étudiant).
Auteure de “S’installer et travailler au Québec” aux éditions L’Express.

https://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada