Les banlieues ouest de Montréal - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Les banlieues ouest de Montréal

Les banlieues ouest de Montréal

Ce territoire mène ses actions en faveur du mieux-être des familles, des jeunes et de la communauté dans son ensemble. C’est pourquoi il y fait bon vivre.
Et bien évidemment, plus on s’éloigne du centre-ville de Montréal, et plus les loyers deviennent abordables.
 
J’habite l’Ile Perrot. Par l’A20, il me faut 35 minutes pour me rendre au centre-ville en voiture, en dehors des heures de pointe bien entendu!
L’Ile Perrot se situe au bord du Lac St-Louis à l’ouest de l’île de Montréal. Cette petite Ile comprend plusieurs villes mitoyennes: Notre-Dame de l’Ile Perrot, Pincourt, Terrasse-Vaudreuil.
 
Le cadre de vie est fort agréable et on se trouve proche de tous les services de proximité. C’est pourquoi je trouve cet endroit assez stratégique du point de vue géographique. Le centre-ville reste accessible par voiture, bus ou train. On a donc les avantages d’une grande ville, mais pas les inconvénients. On trouve tout pour magasiner à Vaudreuil-Dorion, qui se situe a moins de 10 minutes de voiture. L’été, on est proche des plages (St Zotique par exemple).
Et puis surtout, ici c’est calme! On respire! Idéal pour la vie en famille. C’est très résidentiel. Il y a des parcs de jeux pour les enfants toutes les 5 minutes à pied! On ne manque pas non plus d’écoles. La ville organisent de nombreuses activités gratuites en plein air ou au centre communautaire pour les familles, été comme hiver. L’Ile comprend de nombreuses fermes, dont les fermes Quinn ou Labonté, qui offrent de nombreuses activités à faire en famille, pour le bonheur des petits comme des grands : promenades en calèche, auto-cueillette, animaux de la ferme, espaces de jeux pour les enfants, boutique, etc.
 
Et puis on est proche de nombreux parcs naturels régionaux : Parc d’Oka, la Pointe du Moulin, etc.
 
On peut même skier au Mont Rigaud. Attention, j’ai employé le mot « Mont », un français dirait que c’est une petite colline, mais c’est parfait pour les débutants.
 
On a aussi un zoo! L’écomuseum, situé à Sainte Anne de Bellevue, lequel comprend plus de 115 espèces d’animaux indigènes de la Vallée du St-Laurent au Québec. J’y suis allée plus d’une fois avec mes enfants, été comme hiver.
 
Et puis, il y a une tout nouvelle autoroute : L’A30, ce qui ouvre de nouvelles perspectives. Mais elle comprend un péage.
 
Si vous souhaitez emménager par ici, je vous conseille de chercher au mois de  juin, car ici tout le monde déménage au 1er juillet. Alors si vous voulez avoir du choix, Juin est la bonne période. Il y a peu de locations de maisons sur l’Ile Perrot. Les gens achètent plus qu’ils ne louent. Pour une maison avec 3 chambres, il faut compter 1100 à 1200$.
 
Si vous souhaitez rester sur l’Ile de Montréal afin d’éviter d’avoir à prendre un pont, une bonne option serait Sainte-Anne-de-Bellevue. Le petit centre-ville au bord de l’eau est très mignon. L’été, les terrasses sont pleines à craquer. Les gens peuvent arrimer leur bateau au quai et manger au restaurant en attendant l’ouverture de l’écluse. On se croirait presque à St-Tropez!
 
Ce qui m’amène à parler bateau. Car par ici, il y a de nombreux ports (= marina). En France, j’ai obtenu mon permis bateau en 2007. Mais ici, si je souhaite en conduire un, y compris un voilier, il me faut repasser un test avec des réponses à choix multiples sur Internet. Puis à payer en ligne! Bien moins compliqué qu’en France. Aucun cours pratique n’est nécessaire. Je fais de la voile tous les étés avec des amis. Mais cet été, le niveau était très bas, et la quille restait souvent plantée au fond de la vase… autant dire qu’on n’est pas souvent sorti en voilier! Il faut dire que dans le coin, la profondeur maximum est de 2,5 mètres, d’où l’importance de suivre le chenal et de consulter la carte; sinon on finit échouer et on appelle les sauveteurs maritimes de la garde côtière pour nous remorquer (soit dit en passant, c’est gratuit! c’est l’expérience qui parle…).
On trouve beaucoup de gros bateaux à moteur qui vont à toute allure et ne respectent pas la priorité aux voiliers… Grrrrr…. Bref!
Tout ça pour dire, que si vous aimez être sur l’eau, ici c’est possible. Par contre, on ne profite de son bateau que 4 mois dans l’année et on ne peut pas se baigner n’importe où. Pour info, le passage aux écluses est payant.
 
Voilà, si vous avez des questions, n’hésitez pas, c’est fait pour ça!
 
 
 
 

Béatrice Montréal
BéatriceMontréal est arrivée en 2010 au Québec avec son mari et ses deux enfants alors âgées de 2 ans et 4 mois! Jeune française dans la trentaine originaire du Sud-ouest de la France, elle s'installe dans l'Ouest de la l'île de Montréal.
https://unefamillefrancaiseauquebec.com/
Haut

Bienvenue au Canada