Le ministre canadien de l’Immigration, Jason Kenney, demande aux ordres professionnels de s’ouvrir aux immigrants - Immigrer.com
mardi , 21 mai 2024
Accueil Actualité Le ministre canadien de l’Immigration, Jason Kenney, demande aux ordres professionnels de s’ouvrir aux immigrants
Actualité

Le ministre canadien de l’Immigration, Jason Kenney, demande aux ordres professionnels de s’ouvrir aux immigrants

0
0
(0)

Selon le ministre canadien de l’immigration, Jason Kenney, les ordres professionnels qui refusent de reconnaître les compétences des immigrants mettent en péril la modeste reprise économique du Canada. Le ministre canadien a fait ces déclarations il y a quelques jours au pays. En effet, lorsque les immigrants ne peuvent travailler à un poste en particulier à cause de la reconnaissance des ordres, ces postes demeurent vacants et cela nuit à toute l’économie. Les ordres professionnels du Canada sont souvent critiqués pour leur réticence à valider la formation reçue à l’étranger, empêchant ainsi les nouveaux arrivants de trouver facilement un emploi dans leur domaine.

En 2009, le gouvernement canadien a lancé un programme pour simplifier la reconnaissance des diplômes obtenus à l’extérieur du pays. Mais sur les centaines d’ordres professionnels canadiens, seulement huit ont accepté de participer jusqu’ici.

Selon le ministre de l’immigration, le plus grand obstacle a toujours été l’attitude fermée de certains ordres professionnels qui, par le passé, ont semblé peu disposés à faire partie de la solution. Mais selon lui, la pression est de plus en plus forte et on devrait s’attendre à ce qu’ils simplifient le processus et le rendent plus facile.

Selon la nouvelle porte-parole du Nouveau Parti démocratique (NPD) en matière d’immigration, Olivia Chow, le gouvernement conservateur en place n’a pas tout fait pour vaincre les réticences des ordres professionnels. Selon elle, il n’y a pas suffisament de mesures incitatives. D’après la porte-parole, la politique d’immigration actuelle est incomplète puisqu’elle se borne à accélérer le processus de reconnaissance des compétences sans aider les immigrants à trouver leur premier emploi au pays.

Au niveau québécois, la province a signé une entente mutuelle avec la France afin de reconnaître plus facilement le titre des immigrants français s’installant dans la Belle province.

Pour en savoir plus

En ligne sur la page d’accueil aussi

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Grosse déception du Québec

4.3 (34) Bonjour, je voulais juste échanger sur mon ressenti concernant mon...

« Pourquoi plus personne ne veut vivre au Canada »

4.1 (7) Le côté obscur du Canada ? Cette vidéo, publiée sur...

Baisse marquée des immigrants permanents au Québec en 2023

4 (4) En 2023, le Québec a accueilli précisément 52 808 nouveaux...

Démographie : l’impact de l’immigration dynamise la population du Québec

3 (2) Une légère baisse de l’âge moyen de la population du...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com