L'aide sociale, une mesure de transition pour les immigrants - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > L’aide sociale, une mesure de transition pour les immigrants

L’aide sociale, une mesure de transition pour les immigrants

Un nombre considérable d’immigrants ont recours à l’aide sociale au cours de la première année de leur arrivée au Québec. Selon cette étude du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec, l’aide sociale équivaut à une mesure de transition pour plusieurs nouveaux arrivants.

L’étude s'est penchée sur 80 000 immigrants faisant partie du groupe des 95 000 «travailleurs qualifiés» venus s’établir au Québec entre les années 1996 et 2004.

Plus de la moitié (54%) de ces nouveaux arrivants ont eu recours à l’assistance sociale après leur arrivée au Québec. Or, 89% d’entre eux détiennent un diplôme d’étude postsecondaire, 81% parlent le français et 90% sont âgés entre 24 et 44 ans.

Le recours à l’aide sociale varie selon l’origine d'origine des immigrants : 78% des Algériens, 60% des Marocains et 55% des Roumains en réclament pendant leur première année au Québec. Par contre, seulement 5% des Français et encore moins de Chinois en demandent pendant cette même période.

Mais le recours à l’aide sociale demeure une mesure transitoire pour la moitié des immigrants, qui s’en sortent plus rapidement que les Québécois en cessant d’y avoir recours après un an.

Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d’immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d’une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l’installation, le travail et l’immigration au Québec et au Canada aux Éditions L’Express (et L’Étudiant).
Auteure de “S’installer et travailler au Québec” aux éditions L’Express.

https://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada