Y a t'il des règles quant au tutoiement et au vouvoiement ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Y a t’il des règles quant au tutoiement et au vouvoiement ?

Y a t’il des règles quant au tutoiement et au vouvoiement ?

Y a t’il des règles quant au tutoiement et au vouvoiement ?

Ecrit par: MIMOSA06 8-02 à 3:42

bonjour
J’ai une petite questiion non pas existentielle mais assez importante pour moi au bon déroulement de la vie quotidienne et professionnelle :
alors je sais que le tutoiment est trés pratiqué au Quebec et aprés une dizainne d’année de relation en France on peu se lancer a tutoyer une connaissance…….. ,
Des amis Quebecois me disent qu’il est courant de tutoyer son patron dans un magasin aussi avec le vendeur ect………Bon je vais pas faire un dessin puisque tous le monde comprend ce que je veux dire .

Mais voila, donc je me demande si il y a des régles ? le tutoiment est il instinctif au début ? A quel moment passe t’ont au vouvoiment ? peut on alterner ? bref y a t’il un sens précis à chaque définitiion ?

puis je renter dans un bar ou autre endroit convivial (dépanneur, station essence ect..)et tutoyer le serveur ou le barman ?
Et a l’inverse si je le vouvois vais je mettre des barrieres importante entre nous ( nous n’avons pas les mêmes valeurs ..HA HA HA )

voila , idem en ce qui conçerne la vie professionnelle ………….

D’accord , c’est un peu tordu comme question , mais soit on passe pour snob quand ont devrait tutoyer et que l’ont ne le fait pas ,soit un Con quand l’ont devrait vouvoyer et que l’ont ne le fait pas non plus ,

ceci est important pour moi surtout que je doit travailler en rencontrant beaucoup de personnes de “passage” et de clients potentiels
merci de vos lumières

———————————–

Ecrit par: petiboudange 8-02 à 3:54

Ma technique (elle vaut ce qu’elle vaut ):
– dans un bar, un resto, un dépanneur, bref la catégorie conviviale comme tu dis: les serveurs de façon général te tutoie dans un bar, dans un resto un peu chic te vouvoie et te donne même du monsieur et mon dépanneur ne me parlait pas
Donc je m’adaptais à ce moment là à la personne. Quand la personne ne parlait pas la première, je faisais des phrases neutres, sans pronom en gros, en attendant de savoir le champ possible, genre “est-ce que je peux me rendre utile?” au lieu de “est-ce que je peux vous/t’aider?” (je faisais ça aussi avec belle maman!).

Dans le cas de tes clients, je pense que tu peux les vouvoyer et si tu sens que ça les met mal à l’aise tu peux peut-être soit leur expliquer que tu as toujours vouvoyer tes clients mais que s’ils sont plus à l’aise avec le tutoiement ça te dérange pas de les tutoyer, soit leur demander une “permission” de tutoiement: “on pourrait peut-être se tutoyer, ce serait plus convivial non?” ou un truc plus élégant si tu vuex .

Pour ma part, je suis incapable de tutoyer les personnes âgées, c’est une question d’éducation et de respect du droit d’ainesse peut-être. Et même quand elles me demandaient de le faire, je repassais en mode neutre sans pronom.

Après ben c’est sûr que c’est pas évident, mais j’ai bien dit que c’était MA technique hein pas LA technique

———————————–

Ecrit par: carofab 8-02 à 4:02

ca c’est une bonne gymnastique du cerveau …. ,
ceci dit je pense que je ferai probablement pareil au debut, mon homme qui y a deja vecu un an me dis qu’il tutoyait tous le monde, meme ses patrons… je pense qu’il me faudra un temps d’adaptation perso nellement pour le faire … enfin je verrai une fois sur place !

———————————–

Ecrit par: fleuf 8-02 à 4:52

Héhé, c’est vrai que ca fait toujours bizarre au début de rentrer dans un magasin et de s’entendre dire: “Allô! Ca va bien? Est ce que je peux t’aider?”
Les premières fois je me retournais pour voir si on me parlait vraiment…

Pis on s’habitue et ca vient tout seul, pareil que petiboudange je commence par des phrases neutres pour voir ce qui convient le mieux et laisse l’autre personne commencer.

D’un autre côté, bien qu’en France tutoyer quelqu’un peut choquer la personne, je pense qu’au Québec elle n’y fera même pas attention. C’est tellement plus naturel là-bas (j’adore!!!)

Pour tes clients… ben tout dépend bien sûr qui sont ces personnes, si c’est très professionnel, dans des bureaux, du commercial, de la restauration… tu pourra voir avec tes collègues je pense (eux c’est preque sûr que tu pourras les tutoyer!)

———————————–

Ecrit par: superunknown78 8-02 à 5:00

ha ha ha,
Je trouve que c’est une bonne technique petiboudange.
Mais le mieux je pense c’est de demander conseil à quelqu’un Natif du Québec, voir même lorsqu’on est embauché, ne pas hésiter à demander conseil à ses collégue de bureau, comment se comporter vis à vis d’eux, avec le boss, avec le big boss, et les clients, à mon avis ce serait mieux.
En France au boulot en général le tutoiement est automatique, même avec les clients qu’on connait où avec qui on a déja traité et avec qui qui on a beaucoup de relations, je crois même qu’ils apprécient…
Mais dans la rue et quand on s’adresse à un étranger, même un vendeur de tabac, etc Le vouvoiement est de rigueur est une preuve de respect envers toi même d’abord et envers la personne à qui tu t’adresses.

Question importante : Faut-il vouvoyer ou tutoyer un agent de police? et lui parcontre il vouvoye ou tutoye?

———————————–

Ecrit par: boreon 8-02 à 5:20

Bonjour,
ce n’est certes pas du tout naturel pour nous et d’ailleurs le vouvoiement est toujours bien présent,on ne peut pas metamorphoser toute une éducation.

———————————–

Ecrit par: petiboudange 8-02 à 5:57

Personnes âgées= âges de tes artères
Nan sérieusement l’âge d’or, celui de la migration vers la Floride, celui des cheveux blancs… En gros je dirai à partir de 70 ans!
Alors toi là tu reçois mon coucou

PS: je vouvoies aussi les personnes au-dessus de moi hiérarchiquement sauf avis contraire de leur part, mais au Québec, vu que j’ai pas bossé j’ai juste étudié je sais pas trop… J’ai vouvoyé mes profs au début puis tutoyer parce qu’ils me l’ont demandé (et rebelotte les phrases neutres )…
J’aime ça la complication je crois

———————————–

Ecrit par: lauratoutvu 8-02 à 7:41

En général on vouvoie les clients, si on les tutoie ils risquent de nous répondre: Hé! on n’a pas trait les vaches ensemble à ce que je sache!

Et on vouvoie son patron au départ, lui laissant le choix de nous dire qu’on peut le tutoyer.

En général vouvoiement=respect, tutoiement=familiarité

———————————–

Ecrit par: isseo17 8-02 à 9:13

Hello

C’est vrai qu’en arrivant, j’avais l’impression de me faire tutoyer partout et par tout le monde, sans oser, moi, employer le “tu” avec autant d’aisance.

Après 15 mois, mon oreille a du s’y faire parce que les “tu” ne me frappent plus vraiment. Parcontre, je rencontre beaucoup de personnes qui vouvoient : la caissière : “avez-vous tout trouvé ?” ” Voulez-vous des sacs plastiques ou papier”. ” Les guichetières à la banque :” Désirez-vous autres choses?”. Les parents des jeunes que je rencontre: ” Quelle est votre adresse ?”… Et ce, pas seulement avec des gens qui me connaissent ou que je connais.

Finalement, je reviens sur ma premère idée du tutoiement intensif : le vouvoiement existe bel et bien encore, ici aussi.

Après, je fais comme Petitboutdange : je laisse parler en premier et je reprends la formule utilisée. En cas de doute, je vouvoie.

———————————–

Ecrit par: alias 8-02 à 9:55

oui il faut s’adapter à la personne que l’on a en face ou au tèlèphone mais ne vous inquiètez pas cela vient tout seul

c’est l’adaptation…

Vos recherches:

  • tutoyer quebec
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada