Voyage de reconnaissance, est-ce vraiment nécessaire ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Voyage de reconnaissance, est-ce vraiment nécessaire ?

Voyage de reconnaissance, est-ce vraiment nécessaire ?

Voyage de reconnaissance, est-ce vraiment nécessaire ?

Ecrit par: Jer 28-09 à 16:38

Bonjour,

Voilà : nous sommes sommes un couple et nous allons prochainement déposer notre dossier de DCS. Nous n’avons jamais mis les pieds au Québec. Peut-être y ferons nous un saut en touriste … mais peut-être pas :

On se pose la question suivante : est ce vraiment nécessaire de faire un voyage de reconnaissance avant d’immigrer ?

On se dit que si ça ne nous plaît vraiment pas, on retournera simplement d’où on est venu (ok, avec pas mal d’argent en moins sur notre compte en banque !). Qu’est ce qu’on risque ?

J’aimerais avoir l’avis de ceux qui sont partis sans jamais avoir été au Québec : vos réactions une fois sur place ? Est ce qu’avec du recul, vous auriez du faire un voyage de reconnaissance avant ?

Merci d’avance pour vos réponses.

—————————–

Ecrit par: filniz 28-09 à 17:32

Bonjour,

S’installer dans un autre pays sans y être jamais allé me semble toujours risqué surtout quand on ne connaît personne. Mais apparemment certains le font et s’en sortent bien.
Quand on quitte son pays d’origine en famille, comme c’était le cas pour nous, on prend un minimum de précautions. Venir ici au moins une fois nous semblait indispensable, pour nous et les enfants. Bien sur ce n’est qu’un voyage touristique qui ne reflète pas tous les aspects de la vie au Québec.
Mais cela peut être un moyen de faire du repérage, histoire de sentir les endroits où l’on aimerait vivre, d’avoir des témoignages sur place.
Et franchement on en garde un excellent souvenir, alors pourquoi s’en priver.

—————————–

Ecrit par: Caroyan 28-09 à 18:00

La plupart des personnes qui sont rentrées étaient celles qui n’étaient jamais venu avant. Moi, j’ai vécu et travailler au Québec plus petit et j’ai emmener ma femme 3 fois pour voir si cela lui plaisait.

Si vous pouvez, faites un 1er voyage.

—————————–

Ecrit par: beluguette 28-09 à 18:24

En ce qui me concerne… pas de voyage de prospection…. je n’étais jamais venu au Québec avant de venir m’installer par contre, je m’étais beaucoup documentée sur l’histoire, l’économie, etc etc histoire de ne pas etre totalement inculte sur le pays où j’allais venir m’installer.
13 mois après mon arrivée, vraiment je ne regrette pas…. pour rien au monde, je quitterais le Québec…. y a tellement à faire, à voir et les gens sont tellement chaleureux!!!
Par contre, je pense tout de même que si je n’étais pas venue toute seule mais avec des enfants, alors j’aurais très certainement fait un voyage de reconnaissance avant d’entrainer mes enfants dans cette aventure.
J’en connais qui avait fait un voyage de reconnaissance mais disent qu’ils étaient contents de leur voyage mais que ça ne leur a pas appris grand chose de plus que ce qu’il savait déjà!!!
Alors à toi de voir…

—————————–

Ecrit par: ago 28-09 à 18:44

moi je suis arrivé il ya un mois, pas de voyage…l’idée d’immigrer ne m’ayant mème jamais traversé l’esprit!

Et puis une proposition de travail alléchante et hop je pars … j’ai 3 enfants qui sont resté en France avec mon épouse, arrivée prévue en juin pour eux!

Depuis j’angoisse, cela va t’il leur plaire, et tout et tout…

Je pense que c’est ok mais un voyage ça rassure, je regrette de n’avoir pas eu le temps de le faire
Il n’y a pas péril en la demeure, je serais venu euh je crois

Le pire c’est que mon employeur nous aurai payé le voyage!

Mais j’avais peur de ne pas venir finalement, il faut oser …aller pas de regrèt mais c’est vraiment différent

—————————–

Ecrit par: SANSAN 29-09 à 2:54

J’en profite pour approndir légeremment la kestion, est ce que cela pese vraiment dans la balance pour l’acceptation du dossier de csq ?

—————————–

Ecrit par: bogi_ 29-09 à 3:28

Pas beacoup….Ca peut te ramener 2 points je pense..

—————————–

Ecrit par: fortsympa 29-09 à 3:52

Oui, ca donne des points en plus d’avoir fait des voyages et d’avoir des amis au quebec.

Je comprends qu’on immigre parce qu’on a entendu bcp de bien d’un pays, apres tout pourquoi pas, donc oui ca peut marcher, mais c’est une chance sur deux d’apres moi.

Mon amour du Quebec vient biensur de tout ce que j’ai entendu sur cette province mais surtout de mes 3 voyages qui ont fait fructifier cette amour.

j’ai fait un voyage organise et 2 tout seuls, si vous devez faire qu’un voyage ne faite pas un voyage organise car ainsi vous verez mieux la vie au quebec quitte à rester qu’à Montreal. Je precise que partir en hiver revient bien moins cher et c’est aussi un moyen de voir si on aime l’hiver quebecois.

—————————–

Ecrit par: skippy 29-09 à 4:04

Salut

Effectivement, la question est posée. Cela dit je ne sais pas si c’est pris en compte dans la décision d’acceptation du dossier Fédéral. Pour le CSQ je crois que ç’a rapporte quelques points

Personnellement, je pense qu’un voyage de reco. ou de prospection s’avère nécessaire. le coté “aventure” a malgré tout ses limites. En complément des précieux conseils et experiences des amis du forum, tu pourras, sur “le terrain”, te forger une première impression

—————————–

Ecrit par: Petitblanc 29-09 à 4:55

Bonjour à tous,

comme toutes les premières fois c’est un moment particulier alors j’en profite pour dire tout le bien que je pense de ce site, du forum et de tous les intervenants que j’ai pu lire depuis quelques jours…!

Nous sommes tout neuf dans le processus d’immigration puisque nous n’avons pas encore envoyé le dossier de la DCS, ceci dit je pense que la seule décision d’immigrer peut se suffire à elle même pour faire le voyage sans aucune forme d’essai!
En effet, penser à immigrer découle certainement et globalement d’un malaise économique, politique,social ou affectif vécu ou ressenti dans son pays d’origine!
Le tout se combine à la promesse d’un monde meilleur, d’une idéalisation nécessaire sans laquelle l’immigration n’a plus de sens…
Que dire du coût d’un tel voyage si ce n’est que seuls ceux dont les moyens financiers le permettent en profiteront.

Alors je pense qu’ormis ceux dont l’immigration est inscrite dans une sorte de plan de carrière ou de vie, les autres dont la principale motivation est de commencer une nouvelle vie, de tourner une page, de fuir quelque chose ou quelqu’un, de voyager, de découvrir le monde, de…, le voyage préparatoire ne s’impose pas puisque l’immigration est une solution et certainement la seule issue valable pour bon nombre de “CANADIDATS”.

En ce qui nous concerne, si le projet aboutit, la seule préparation sera de farfouiller partout sur le site, lire (nous venons juste de recevoir le livre de Laurence), bref de nous informer sur le Québec, le Canada en général tout en gardant précieusement en nous nos sensations (ou illusions…) d’un monde meilleur qu’une immigration dans ce grand pays a d’ores et déjà provoquées!!!

—————————–

Ecrit par: fortsympa 29-09 à 7:12

Sur le principe, je suis d’accord avec toi Petitblanc, car effectivement on immigre pour une ou des raisons que tu as citées…. donc le voyage pourrait ne pas etre utile …. MAIS … si arrive au Quebec, et qu’on se rend compte que le Quebec n’est pas le pays qui correspond à son idéal ??

—————————–

Ecrit par: francois_83 29-09 à 8:18

Salut,
Voilà un sujet de discussion bien intéressant et souvent soulevé.
Nous avons tous un idéal, mais l’idéal que l’on se fait n’est-il pas un peu utopique? Il y a toujours une réalité qui nous rattrape quelque part. J’ai beaucoup apprécié ton message petitblanc, car tu expliques des sentiments dans lesquels je me retrouve.
On peut certes faire un voyage là-bas, on peut prospecter, faire connaissance de gens, mais même avec tout cela, je ne crois pas que l’on arrivera à se faire une idée précise de la réalité qui nous attend là-bas. Quelques semaines passées là-bas ne qu’un faible aperçu d’une nouvelle vie à construire, d’un nouveau départ, d’y travailler, d’y vivre.
Je prends mon exemple personnel. Cela fait 4 ans que l’on veut partir pour le Canada, mais on ne se sentait pas prêt jusqu’à ce printemps. 4 ans à peser le pour et le contre. Pourtant, nous sommes des habitués de l’immigration. Voilà 10 ans que j’ai quitté la France sans aucun regret, j’ai déjà vécu dans 3 pays différents et j’ai pu avoir une expérience de vie formidable, en devant changer chaque fois mes habitudes pour m’adapter au mieux. Un petit bout est arrivé entre temps dans notre vie. Alors on s’est dit, on va essayer d’aller vivre en suède, dans la ville d’où est originaire mon épouse et puis pour moi, cela ne laissera ma famille qu’à trois heures d’avion. Cela nous semblait le bon compromis pour y fonder notre famille. J’ai passé pas mal de vacances ici, dans ma belle famille, je me faisait donc, normalement, une petite idée de la vie façon suédoise. J’adorait venir ici, des paysages à couper le souffle, une qualité de vie exceptionnelle. C’est un pays magnifique et idéal pour une famille, écologiquement avancé, la nature juste derrière la maison, un modèle social fortement développé, etc….. A la télévision française, il n’est pas rare de parler du modèle suédois. Mais voilà, un an et demi plus tard, on déchante, car il y a plein d’autres choses qui rentrent en compte pour s’adapter ici et nous devons constater que notre initiative est un ratage….. On avait oublié la mentalité fortement fermée des gens, le besoin des gens d’engloutir des litres d’alcool pour pouvoir se sentir à l’aise dans une soirée, cette manie de tout vouloir cacher, etc…. au boulot c’est un peu difficile. Je travaillais dans une boite américaine avant, où l’esprit d’initiative était fortement souhaitable. Après deux boîtes ici où j’ai travaillé, les gens se cachent derrière leur bureau pour se faire le moins voir possible. On attend le feu vert du «chef », qui si il ne vient pas, et bien la situation pourrie… tout cela, même plusieurs voyages de prospection ne peuvent pas en donner un aperçu….
Même si ma femme a déjà vécu presque 6 ans au Canada, même si nous avons des amis à Montréal avec qui nous avons passés de merveilleux moment, même si nous avons visités plusieurs fois le Québec, même avec notre expérience de vivre á l’étranger, de devoir faire des efforts pour s’adapter, nous ne serons jamais totalement préparé à ce qui nous attends là-bas. Voilà, j’ai été un peu long, mais j’espère avoir fait passer le message. On peut voire à quoi ressemble le Québec en y voyageant, mais on ne sera jamais préparé réellement. Le tout est de bien savoir que le Québec est certes une superbe province, mais surtout pas un eldorado.

—————————–

Ecrit par: Petitblanc 29-09 à 8:35

Salut fortsympa,

effectivement il y a toujours un risque d’être déçu, ceci dit si ton envie est d’immigrer et qu’en plus c’est au Québec c’est que tu t’es déjà forgé une opinion sur des sensations, mais aussi sur des infos plus concrètes que l’on “capte” au vol tous les jours sans même s’en rendre compte : films, infos TV, journaux etc…

De plus je suis prêt à parier que le nombre de candidats pour le Québec est sans commune mesure avec celui concernant la Russie, l’Alaska ou l’Ethiopie par exemple, et cette proportion ne repose pas sur du vent!

Mais quand bien même nous serions encore déçus, il y a encore la possibilité de modifier la destination : les autres provinces du Canada, les USA…

Je tiens quand même à rajouter qu’il y a bien longtemps (12 ans exactement!) j’ai effectué un séjour de 2 mois en Ontario pendant mes études (stage en entreprise) mais à cette époque mes motivations n’avaient rien à voir avec un quelconque projet d’immigration et en plus le temps que je familiarise avec l’anglais il fallait déjà repartir.
Donc je dirais en fin de compte que finalement j’ai dejà effectué mon voyage de reconnaissance mais qu’il ne m’a rien apporté puisque j’ai failli complètement l’omettre, que je n’avais à l’époque rien déboursé en frais (prise en charge totale par la société!), ni rien gagné d’ailleurs. Par conséquent on n’est pas forcémment plus fixé en ayant déjà effectué un voyage…
Mon amie qui elle n’a pas eu ma chance va certainement stresser, mais au moment de quitter sa famille pour le voyage décisif ce n’est pas un voyage préparatoire qui rendra la chose plus facile. Par contre pour mon fils de 4 ans je sais que tant que nous serons avec lui il nous suivra…jusqu’au bout du monde!

—————————–

Ecrit par: Elie 29-09 à 8:35

Bonjour.

Moi cela me semble être trés aventureux de souhaiter émigrer dans un pays en ne le connaissant qu’à travers des livres, documentaires et autres.Il y a beaucoup trop d’inconnues, et autant essayer d’y faire face avant d’arriver.Nous, nous avons fait plusieurs voyages de prospection et de préparation avant de venir et vraiment cela nous à aidé dans notre installation ici.

—————————–

Ecrit par: SANSAN 29-09 à 8:49

quelque soit le pays il y a toujours un risque qu’ il ne correspondent pas a son ideal , d’ autre l’ideal existe t il vraiment ?! mais la on glisse sur un autre sujet !!
je rejoins pour ma part tout fait la reponse de Petitblanc et lui précise que nous aussi (ma petite famille et moi meme) en sommes au tout debut de nos démarches puisuqe nous sommes entrain de constituer notre DCS alors j’en profite pour lui souhaiter plein de courage et bonne chance et qui sait… peut etre bientot au Quebec pour echanger notre aventure et nos impressions !!

—————————–

Ecrit par: Lizzie 29-09 à 9:02

je pense que ca dépend. Dans mon cas, c’était ca ou le retour en Angleterre. Je n’ai pas fait de voyage de prospection et pour l’instant je ne le regrette pas. Je suis seule, sans enfant et je pense que ca change la donne car les risques sont moins importants.

Ce que j’aime, c’est de tout découvrir en même temps que s’installer, si j’étais déjà venue, ca m’aurait un peu gâché l’excitation de la découverte.

J’ai déjà vécu 7 ans à l’étranger et c’est pour ca que j’ai pris le risque. Je connais le sentiment d’être loin de ceux qu’on aime, le fait d’être étrangère donc le risque est moins grand que pour ceux qui n’ont jamais vécu loin des leurs.

—————————–

Ecrit par: bibounou 29-09 à 9:12

pour ma blonde et moi notre voyage de reconnaissance nous a permis :

– d’encaisser le choc culturel montréal / paris , de se demander ce qu’on faisait là et si on était capable de vivre là, de nous remettre en question pour de bon.

On a été perturbé par l’organisation de la ville et au bout de 4 jours on s’est rendu compte qu’en fait on aimait beaucoup montréal (il faut au moins 4 jours pour ‘comprendre montréal’

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada