Importante baisse du marché touristique français au Québec en 2024
mardi , 21 mai 2024
Accueil Actualité Importante baisse du marché touristique français au Québec en 2024
ActualitéSéjours touristiquesTrouver un hôtelVisiter

Importante baisse du marché touristique français au Québec en 2024

2
5
(3)

En 2024, le marché touristique français au Québec est confronté à une baisse significative qui soulève des inquiétudes quant à l’avenir de cette relation historique et économiquement importante. Les chiffres actuels indiquent une réduction de 25% des réservations via les agences de voyages par rapport à l’année précédente, reflétant un changement marqué dans les comportements des consommateurs. Ces derniers, se détournant des formules traditionnelles, optent de plus en plus pour des réservations directes, souvent hors du cadre des hôtels classiques. Cette évolution témoigne d’une recherche de flexibilité et peut-être d’une réponse aux prix élevés perçus dans l’hébergement traditionnel au Québec.

L’attrait du Québec, autrefois vu comme une destination abordable pour les longs séjours, semble se dégrader, le coût des voyages excédant désormais le budget de nombreux touristes habituels. Le segment du luxe, qui pourrait potentiellement compenser cette baisse, n’est actuellement pas suffisamment exploité ou adapté pour attirer cette clientèle plus aisée. Cette situation est d’autant plus préoccupante que le Québec, qui accueille traditionnellement la majorité des 603 000 visiteurs français au Canada, observe un déclin notable qui contraste avec la hausse de la demande observée vers d’autres destinations nord-américaines, comme les États-Unis, où la demande a augmenté de 12,8%.

Les statistiques initiales pourraient suggérer une certaine stabilité en termes de recherches internet et d’entrées aux frontières, mais ces données ne semblent pas capturer la baisse effective des réservations et la réalité du désintérêt croissant. Les coûts élevés, notamment ceux des billets d’avion et des services sur place, sont probablement les principaux dissuasifs pour les touristes français, qui commencent à regarder vers d’autres destinations offrant un meilleur rapport qualité-prix.

Le panorama actuel du tourisme québécois vis-à-vis du marché français révèle donc une image complexe et nuancée. La baisse de l’intérêt pour le Québec comme destination touristique n’est pas seulement le reflet d’un ajustement des prix ou des offres, mais aussi d’un changement dans les préférences et les attentes des touristes eux-mêmes. Ce qui était autrefois une évidence — la popularité du Québec comme destination de choix pour les Français — est maintenant remis en question, et ce, dans un contexte où les dynamiques globales du tourisme sont en constante évolution. La situation actuelle souligne ainsi un point de transition, où le Québec doit non seulement prendre conscience de ces nouvelles réalités mais aussi comprendre les défis sous-jacents qui façonnent le comportement des voyageurs internationaux en cette période de changements rapides et parfois imprévisibles.

Dans le contexte actuel, il semble que l’essor des plateformes comme Airbnb joue un rôle non négligeable dans la transformation des habitudes touristiques des Français au Québec. Ces plateformes offrent une alternative souvent moins coûteuse et plus flexible par rapport aux hôtels traditionnels, répondant ainsi à une demande croissante pour des séjours personnalisés et économiques. Cette tendance de réservation directe, en dehors du circuit hôtelier classique, reflète une évolution des préférences des consommateurs qui favorisent désormais des options qui leur permettent de mieux contrôler leurs dépenses et de bénéficier d’une expérience plus “locale” et authentique.

La popularité croissante de ces alternatives d’hébergement peut être vue comme une réponse directe à la perception du coût élevé des séjours au Québec, surtout en comparaison avec d’autres destinations. Alors que le marché traditionnel du tourisme, notamment les agences de voyages et les hôtels standards, subit une baisse significative de ses volumes de vente, les plateformes telles qu’Airbnb semblent capter une part croissante de la clientèle touristique. Cette transition est d’autant plus marquée que les touristes cherchent non seulement à réduire leurs coûts mais également à rechercher des formes d’hébergement qui offrent une expérience plus immersive et personnalisée.

Source : Tourisme Express

Crédit photo : Immigrer.com, Parc Forillon, Gaspésie

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 5 / 5. nombres de votes: 3

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurent Gigon

Cofondateur du site Immigrer.com

2 commentaires

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Grosse déception du Québec

    4.3 (29) Bonjour, je voulais juste échanger sur mon ressenti concernant mon...

    « Pourquoi plus personne ne veut vivre au Canada »

    4.1 (7) Le côté obscur du Canada ? Cette vidéo, publiée sur...

    Baisse marquée des immigrants permanents au Québec en 2023

    4 (4) En 2023, le Québec a accueilli précisément 52 808 nouveaux...

    Démographie : l’impact de l’immigration dynamise la population du Québec

    3 (2) Une légère baisse de l’âge moyen de la population du...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com