Toucher les assedics françaises au Canada - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Toucher les assedics françaises au Canada

Toucher les assedics françaises au Canada

Toucher les assedics françaises au Canada

Ecrit par: cam&leon 20/04, 04:44

Rebijour )

Alors après le sujet cannabis, le sujet assedics et oui je suis un fardeau pour la société

En bref, j’ai négocié un licenciement et vais dc pouvoir toucher les assédics, puis-je encore en profiter au canada pour rechercher un emploi ?

——————–

Ecrit par: Guillounette 20/04, 07:04

Oui … même si tu n’as pas vraiment le droit .
Comme tu fais ta déclaration mensuelle par internet (merci les nouvelles technologies) et qu’ils te payent par virement : no problemo
Heu … ben … j’en ai un peu profité pr voyager qd j’étais au chomage.

Le seul truc c’est qu’il faut arrêter de les toucher dès que tu as un nouvel emploi (quoique pas sure)
En tout cas quand tu pars travailler en Europe, ils finissent par savoir que tu as cumulé salaire à l’étranger et assedic et forcément, ils te demandent de rembourser.

Mais en attendant, no soucy !

————–

Ecrit par: Baileys 20/04, 07:31

Attention tout de même.
N’oubliez pas que vous devez aller déclarer votre départ de France aux impots, pour avoir votre quitus fiscal. Peut-être qu’ils font des recoupements.

————–

Ecrit par: Monikebek 20/04, 07:55

Ah ce bon vieux quitus fiscal … Je ne sais pas QUI vous met ça dans la tête, mais ce n’est pas la peine ! Il suffit de faire votre déclaration à la date habituelle l’année suivant votre immigration et payer vos impôts bien sûr, et le tour est joué ! Et pour la taxe d’habitation, vous pouvez aller les payer avant de partir parce que vous déménagez, mais pas de souci pour les impôts sur le revenu.
ASSEDIC : tant que tu es au chômage, je ne vois pas de problème non plus, mais dès que tu travailles, faut arrêter, au minimum une question d’honneur !

————–

Ecrit par: totof06 20/04, 08:09

Heu juste un truc : les ASSEDICS te radient instantanément dès que tu ne te presentes pas à une convocation à l’ANPE. Alors à moins de faire le voyage…

Quant au quitus, tout pareil que Monika !

————–

Ecrit par: olivejuju 20/04, 08:15

QUOTE (totof06 @ 20/04, 14:09)
Heu juste un truc : les ASSEDICS te radient instantanément dès que tu ne te presentes pas à une convocation à l’ANPE. Alors à moins de faire le voyage…

Sachant que l’entretien avec l’Anpe est demandé tous les 6 mois

————–

Ecrit par: cam&leon 20/04, 08:41

cool )
bonne nouvelle donc !
Je pense faire comme monika pour le quitus fiscal.
J’ai hâte de filer

————–

Ecrit par: cam&leon 20/04, 08:42

par contre avec la sécu c pas gênant ?

————–

Ecrit par: Guillounette 20/04, 08:45

Oui enfin … comme ils ont pas de photos dans leur dossier …

J’ai une copine qui a carrément envoyé sa soeur faire une formation d’une journée ou deux à sa place !

Z’ont rien vu du tout Alors que sa soeur n’a jamais travaillé (elle est encore étudiante) et que c’était une formation style “quel est mon projet professionel”

Enfin … je ne vais pas entamer de débat sur l’ANPE …

Donc … y’a aussi cette solution !

————–

Ecrit par: nico32 20/04, 08:53

En pratique, beaucoup de chose sont possibles, voler dans un magasin, ne pas payer son ticket de métro………….
Mais comme le dit Monika, tout est une question d’honneur……….ou d’honnêteté.
Je ne reviendrai pas sur le débat de l’assistanat en France, mais j’espère que c’est différent au Québec.

————–

Ecrit par: cam&leon 20/04, 09:09

Rassure toi nico32 c différent au québec, et t’inqiuète pas en france mr raffarin veut nous redonner le goût du travail
De là à parler d’honneur pour toucher deux à 3 mois d’indemnité… je trouve que tu y vas un peu fort et tu y vas encore plus fort en parlant de “vol”

————–

Ecrit par: totof06 20/04, 09:11

QUOTE (nico32 @ 20/04, 14:53)
En pratique, beaucoup de chose sont possibles, voler dans un magasin, ne pas payer son ticket de métro………….

Ouaip enfin là ce n’est pas strictement comparable non plus… C’est pas du vol non plus ! Tu as normalement cotisé pour avoir droit au chômage, tu es à la recherche active d’un travail (définition d’un chômeur en France), y a juste qu’au lieu de chercher en France, tu cherches au Canada. Et si tu trouves au Canada et bien cela fera un chômeur de moins en France ! A mon sens, c’est plus justifié que de bosser au noir en France tout en touchant les ASSEDICS…

Par contre c’est vrai qu’une fois que tu as trouvé un job, c’est “plus honnete” de dire que tu ne cherches plus… Mais bon après, tout le monde s’arrange avec sa conscience hein…

Quant à la question de savoir si il y a un recoupement d’information entre la sécu et les ASSEDICS, langue au chat ! Mais il faut bien un minimum de risque pas vrai ?

Christophe… …qui va laisser ce débat gentillement dériver…

————–

Ecrit par: nat92 20/04, 09:17

oui mais c’est quand même gonflé à partir du moment où vous décidé de partir du pays et que vous vous installez ailleurs je vois pas pourquoi vous devriez touché les Assedic. Enfin tout ça c’est une question de conscience

————–

Ecrit par: cam&leon 20/04, 09:19

chui d’accord avec toa Nat même si c moi qui demande
nan en fait j’y ai pensé parce que je suis licenciée à partir du 30 juin et de ce fait (avec le départ) je ne toucherais rien de ce à quoi j’aurais eu droit. Et sur le coup, pour être honnête ça m’a fait chier… peut être parce que g encore ma dernière déclaration en tête et que même en gagnant pas bcp ces impôts vont grever pas mal mon budget…

————–

Ecrit par: nat92 20/04, 09:24

tant que tu es en France Why not mais j’estime que lorsque tu quitte le territoire français tu dois le signaler, il faut rester honnête jusqu’au bout et ne pas profiter du système comme ça alors que d’autre on ont besoin. Enfin c’est juste mon avis et n’engage que moé .
Chacun est libre de faire ces choix!!!

————–

Ecrit par: Juan 20/04, 09:26

QUOTE
oui mais c’est quand même gonflé à partir du moment où vous décidé de partir du pays et que vous vous installez ailleurs je vois pas pourquoi vous devriez touché les Assedic. Enfin tout ça c’est une question de conscience

tu as raison nat mé si au moment ou ils ont un revenu au Canada ils s’arretent de toucher les assedics , pourkoi pas ?
apres tout c un droit auquel ils ont cotisé autant que les autres qui restent en france non ?
si je pouvais je le ferai mais pas de licenciement possible donc ….
C pas comme si on cotisait pas tous les mois pour des avantages sociaux dont je n’ai personnellement pas vu la couleur qd j’en ai eut besoin ….!

apres comme tu dis c une question de conscience….

————–

Ecrit par: nico32 20/04, 09:35

Je sais Totof, en France “voler” l’état, ou en l’occurence l’Unedic, ce n’est pas du vol mais un sport national.

Mais bon, après faut pas se demander pourquoi nos régimes sociaux sont au bord de l’explosion.

Sur un plan légal, pour toucher des indemnités chômage, il faut être résident en France, pas au Québec.

Ceci dit, désolé Cam&léon si j’ai été un peu “extrème” dans le choix de mes exemples, mais ça fait parti des sujets assez sensibles chez moi.

J’ai la facheuse tendance de croire qu’une personne qui prend quelquechose à laquelle elle n’a pas droit le fait au détriment d’une autre qui en a vraiment besoin.

Mais peut être qu’un jour l’argent sera inépuisable……….

Fin du sujet en ce qui me concerne.

————–

Ecrit par: totof06 20/04, 09:46

QUOTE (nat92 @ 20/04, 15:24)
tant que tu es en France Why not mais j’estime que lorsque tu quitte le territoire français tu dois le signaler, il faut rester honnête jusqu’au bout et ne pas profiter du système comme ça alors que d’autre on ont besoin. Enfin c’est juste mon avis et n’engage que moé .
Chacun est libre de faire ces choix!!!

C’est tout à ton honneur.

Ceci dit j’ai une autre question corrolaire.

Comme moi, tu cotises pendant 7 ans sans toucher un centime des ASSEDICS (oui, je sais, je suis un veinard ). Tu signales que tu quittes le territoire francais dès ton départ, on te supprime les droits aux ASSEDICS. Tu restes au Quebec, disons 6 mois pour chercher du boulot honnetement. Au bout de 6 mois, pas de bol, tu ne trouves rien qui te convienne, tu reviens. Qu’est-ce qui se passe du point de vue des ASSEDICS ? Tu y as droit ou pas ? A mon avis, non mais je ne suis pas sûr de ce que j’affirme là… Si quelqu’un a des infos, je suis preneur !

Mais si c’est bien le cas, vous trouvez cela normal ? Moi pas. Chacun s’arrange avec sa conscience et l’Etat le premier n’en a même pas. Et pourtant on devrait m’être reconnaissant de mon sacrifice sur l’autel de la collectivité non ?

————–

Ecrit par: cam&leon 20/04, 09:47

et bieng je crois qu’on a le droit à rieng… à part le RMI… le travail hors UE n’est pas comptabilisé…

————–

Ecrit par: nat92 20/04, 09:48

ben si justement tu y aura droit si tu reviens sur le teritoire car tu as cotisé pendant 7 ans. Voilà à quoi ça sert

————–

Ecrit par: totof06 20/04, 09:50

QUOTE (nico32 @ 20/04, 15:35)
Je sais Totof, en France “voler” l’état, ou en l’occurence l’Unedic, ce n’est pas du vol mais un sport national. 

Exact Nico : sport d’ailleurs pratiqué avec aisance par bon nombre des hommes politiques francais élus au suffrage universel (dois je donner des noms et des dates ? ) et, qui, d’un autre côté prônent la rigueur budgetaire et le “civisme”.

————–

Ecrit par: cam&leon 20/04, 09:53

tu es sûre nat ?
Les infos sur le site de l’anpe disent le contraire!

————–

Ecrit par: dudus 20/04, 09:55

Pour revenir sur le fameux quitus fiscal, comme le dis Monikebek, si j’ai bien compris, l’année prochaine tu fais une déclaration comme si tu étais encore en France sauf que tu ne déclares rien dessus (si par exemple tu n’avais que ton salaire à déclarer) c’est ça? Et comme adresse tu mets quoi?

————–

Ecrit par: totof06 20/04, 09:57

QUOTE (nat92 @ 20/04, 15:48)
ben si justement tu y aura droit si tu reviens sur le teritoire car tu as cotisé pendant 7 ans. Voilà à quoi ça sert

Pourrais-tu être plus précise Nat ? As-tu des URL ? Parce que moi, tout ce que je trouve concerne un retour aprés une expatriation dans un pays de la communauté européenne mais pour le reste…

www.assedic.fr/unijuridis/index.php…

Et si, c’est à l’allocation d’insertion que tu penses (soit 290,7 euros pour un celibataire), je pense avoir un peu plus cotisé que cela !

www.assedic.fr/unijuridis/index.php…

————–

Ecrit par: nico32 20/04, 09:58

Je vais quand même répondre à ta question Totof.

Quand tu t’inscris, les ASSEDIC prennent en compte ta situation au cours des 22 derniers mois.

Si tu as travaillé plus de 6 mois sur la période de référence, la durée maximale d’indemnisation est de 7 mois.

Si tu as travaillé plus de 14 mois sur la période de référence, la durée maximale d’indemnisation est de 23 mois (cf réforme du PARE).

Tu peux donc partir 6 mois au Québec, revenir en France, t’inscrire aux ASSEDIC et être indemnisé.

Chose méconnue :

Après une démission, et après 4 mois de recherches infructueuses (preuves à l’appui), on peut quand même toucher une indemnisation.

Pour info, je ne travaille pas aux ASSEDIC, ni dans la fonction publique.

————–

Ecrit par: totof06 20/04, 10:05

QUOTE (totof06 @ 20/04, 15:57)

Et si, c’est à l’allocation d’insertion que tu penses (soit 290,7 euros pour un celibataire), je pense avoir un peu plus cotisé que cela !

www.assedic.fr/unijuridis/index.php…

Rectification, celle là non plus je ne pourrais pas en beneficier dans le cadre de mon exemple precedent car en l’absence d’au moins 182 jours d’activité au Quebec, je ne pourrais même pas la demander.

————–

Ecrit par: cam&leon 20/04, 10:14

merci pour ces infos nico.
Si je te suis bien toffo a raison, si tu pars plus de 6 mois tu perds tout ce que tu as côtisé ?
Suis je dans le vrai ?

————–

Ecrit par: totof06 20/04, 10:16

QUOTE (nico32 @ 20/04, 15:58)

Quand tu t’inscris, les ASSEDIC prennent en compte ta situation au cours des 22 derniers mois.
Si tu as travaillé plus de 6 mois sur la période de référence, la durée maximale d’indemnisation est de 7 mois.

Si tu as travaillé plus de 14 mois sur la période de référence, la durée maximale d’indemnisation est de 23 mois (cf réforme du PARE).

Merci de ta réponse mais je connaissais également ces délais. 2 Questions :

– Etes vous certains que cela soit valable pour une expatriation hors communauté européenne ?
– La durée d’expatriation reporte-elle d’autant la période d’indemnisation ? Je m’explique : j’ai droit à 23 mois d’indemnisation, je pars 6 mois, ai-je droit à 17 mois d’indemnisation à mon retour ou bien à 23 (ce qui serait “normal” non ?)

Car n’oubliez pas que ces mesures s’appliquent à quelqu’un qui recherche ACTIVEMENT (c’est a dire en se presentant à l’ANPE, en envoyant des CV, en passant des entretiens) en FRANCE… Et que l’on pourra toujours me retorquer : rien ne nous prouve Monsieur que vous n’êtes pas parti en “Vacances” au Québec…

Quelqu’un a-t-il d’autres infos dans le cadre d’une expatriation au Québec ?

————–

Ecrit par: dbcv34 20/04, 10:18

au niveau des recoupements entre les différents organismes (sécu, assedic, impôts etc…) il doit bien exister des liens quand même… avec l informatique maintenant les administrations travaillent en réseau
qu en pensez vous

————–

Ecrit par: nico32 20/04, 10:22

Si tu as les 14 mois de travail sur la période de référence, tu seras indemnisé au maximum à 23 mois, peut importe ce que tu as fait les autres mois (vacances, expatriation…).

Les 23 mois démarrent à partir de ta période d’inscription aux ASSEDIC.

————–

Ecrit par: totof06 20/04, 11:00

QUOTE (nico32 @ 20/04, 16:22)
Si tu as les 14 mois de travail sur la période de référence, tu seras indemnisé au maximum à 23 mois, peut importe ce que tu as fait les autres mois (vacances, expatriation…). 

Les 23 mois démarrent à partir de ta période d’inscription aux ASSEDIC.

Mouais m’enfin bon là, on est en train essayer d’extrapoler des lois s’adressant à des gens qui restent sur le territoire francais à des gens qui s’expatrient.

Quelle est la date d’inscription aux ASSEDICS ? Avant mon départ au Quebec ? Mais dans ce cas ma periode d’expatriation vient-elle en deduction de ma périodfe d’indeminsation ? Aprés mon retour ? Mais dans ce cas, n’etais-je pas obligé de m’inscrire dès le moment où j’avais quitté mon précédent emploi ?

Je pense que le mieux pour les gens qui auront negocié un licenciement (car dans mon cas, ce sera une demission ), c’est encore d’aller directement se renseigner auprès des ASSEDICS, enfin s’ils ont la chance de rencontrer quelqu’un de compétent sur la question ! Bon courage !

————–

Ecrit par: Guillounette 20/04, 13:22

Hou je vois que le débat a faillit devenir houleux

Pour toucher les Assedics 4 mois après une demission … ce n’est plus possible maintenant.

Par contre je ne sais pas si ça s’applique hors UE, à vérifier donc, mais j’ai une amie qui s’était renseignée pour partir chercher du travail en Irlande tout en continuant à toucher les Assedics.
Et je sais que c’était possible sous certaines conditions mais ça réduisait pas mal la durée des indemnités.

Pour ce qui est des soucis de conscience, le débat est grand et oscille entre, “ça craint d’abuser du système” et “vu ce que j’ai cotisé, moi aussi je veux une part du gateau”

Moi je n’ai pas honte de dire que j’en ai profité … les deux premiers mois
Après une expérience de travail très difficile avec un boss tiranique (et c’est rien de le dire) qui passait son temps à faire pleurer tout le monde et à virer les gens quand il en avait marre, j’avoue que j’avais besoin de repos.

Par contre, j’ai mis très longtemps à retrouver du travail et l’Anpe ne m’a été d’aucune aide (bon j’attendais rien non plus hein ?!) et ce qui m’a soulé c’est d’etre confronter à un marché du travail français hermétique et arriéré (comment ça vous voulez travailler chez nous, mais … vous n’avez pas un diplome ceci, ou vous n’avez jamais travaillé avec celà …)

Et je me passerai volontiers de tout droit à des allocations chomage, si je peux faire le métier qu’il me plait

Sophie
qui a passé une journée difficile et qui pête un peu (beaucoup ) les plombs !!!

————–

Ecrit par: Redflag 20/04, 13:32

QUOTE
Si tu as travaillé plus de 14 mois sur la période de référence, la durée maximale d’indemnisation est de 23 mois (cf réforme du PARE).

Pour moi, il est totalement délirant de toucher du chômage pendant une période plus longue que la période de travail qui sert de référence….
…Ou comment encourager la fainéantise

————–

Ecrit par: maganoub 20/04, 13:49

TU CROIS QUOI?
UNE FOIS ARRIVÉ ICI TU POURRAS TOUCHER LE B.S DU QUÉBEC.
C EST PARCE QU IL EXISTE DES GENS COMME TOI, QUE LES GENS HONNÊTES N ONT RIEN!!
EN TOUT CAS ARRANGE TOI POUR NE PAS TE FAIRE CONNAÎTRE ICI!!!

SI TU VEUX PROFITER DU SYSTÈME, RESTE EN FRANCE, MAIS VIENS PAS NOUS FAIRE C…. DANS NOTRE PARADIS. THANKS!!

BRAVO À TOUS CEUX QUI ONT ÉTE DÉRANGÉ PAR CE SUJET![COLOR=red]

————–

Ecrit par: totof06 20/04, 14:53

QUOTE (Redflag @ 20/04, 19:32)
Pour moi, il est totalement délirant de toucher du chômage pendant une période plus longue que la période de travail qui sert de référence….
…Ou comment encourager la fainéantise

Mais comme il y a une grosse difference entre ce que tu touches au chômage et lorsque tu étais en activité, cela rattrape un peu les “faineants” ?

————–

Ecrit par: olivejuju 20/04, 14:58

Pour toucher les Assedics 4 mois après une demission … ce n’est plus possible maintenant.

FAUX

————–

Ecrit par: Petit-Prince 20/04, 15:21

AHHHHHHHH !!! Depuis que je suis sur le forum, ce sujet revient fréquemment… C’est un des “marronniers” du forum. Mais mon opinion est toujours la même : celle résumée par Maganoub et par d’autres…

Oui, voler l’État est un des sports nationaux des Français… un deuxième sport consiste à s’en venter !

Déjà que le système français favorise le “parasitisme” social, faudrait en plus que l’état… pardon, les contribuables, puissent payer votre départ à l’étranger ?

“AH le brave petit ! Qu’il a du courage de partir vivre au Québec ! Tiens ! On va même te donner de l’argent !”… Quelle honte ! Ça me révolte toujours ce genre de raisonnement !

Et puis l’argument de “j’ai payé pour, alors j’ai droit à…”, ça me fait penser au gars qui paye 100F par mois pour une assurance complémentaire et qui va veiller à bien avoir au moins eu pour 100F par mois de soins médicaux… On va loin avec ça ! … On s’étonne après du gouffre faramineux du budget et de la sécurité sociale.

S’il seulement il pouvait y avoir un peu plus d’esprit de responsabilité chez les Français, ça irait déjà pas mal mieux !

Mais comme l’a dit Maganoub, si c’est pour venir crosser les contribuables ici au Québec, t’es bien mieux de rester chez vous !

————–

Ecrit par: hicoune 20/04, 15:34

Je répèterai juste ce que je disais sur un autre message, il y a quelque mois…

QUOTE
Avant de quitter le pays, tu dois te mettre ne règle avec les ASSEDIC (c’est un conseil). Tu dois demander l’arrêt de tes droits en matière de chômage (reliquat). Ce reliquat, te permet de retrouver tes droits dans un maximum de 3 ans si tu te décidais à finalement revenir en France.
Etant donné les accords france-québec, les contrôles sont assez fréquents (au même titre que les impôts et la sécurité sociale).

Libre à toi de frauder mais les risques ne sont pas à négliger. Si tu perçois des sous alors que tu n’es pas sur le territoire, tu devras reverser tous les sous que tu as encaissé depuis ton arrivée sur le sol canadien.

En revanches, en étant au chômage, tu as le droit à un certain nombre de ‘vacances’ que tu peux prendre et qui te seront payées, elles. Renseignes toi auprès de ta caisse d’Assedic.

————–

Ecrit par: tiana 20/04, 16:36

QUOTE (nat92 @ 20/04, 08:48)
ben si justement tu y aura droit si tu reviens sur le teritoire car tu as cotisé pendant 7 ans. Voilà à quoi ça sert

pour répondre à Nat et Totof, eh bien non je confirme que l’on n’a droit à rien si jamais tu reviens en France. Mon mari en a fait l’expérience : en 2002, mon mari a démissionné de son boulot en France pour tenter sa chance à Londres où il travaillé quelques mois. Comme je ne trouvais rien de mon côté et que le porte monnaie se vide, nous sommes finalement revenus et là je vous donne en mille : pas droit aux ASSEDICS (alors qu’il a côtisé une dizaine d’année et a déclaré qu’il avait bossé quelques mois à Londres), ni RMI d’ailleurs. Tout çà parce qu’il avait démissionné en France et que ton expérience en UE ne compte pas pour toucher le chomage. Alors la “conscience” pour la prochaine fois on en n’aura pas.
En fait le mieux c’est de négocier un licenciement auprès de ton employeur en France au cas où…. et c’est notre cas cette fois ci.

————–

Ecrit par: tiana 20/04, 16:43

QUOTE (nico32 @ 20/04, 08:58)
Je vais quand même répondre à ta question Totof.

Quand tu t’inscris, les ASSEDIC prennent en compte ta situation au cours des 22 derniers mois.
Si tu as travaillé plus de 6 mois sur la période de référence, la durée maximale d’indemnisation est de 7 mois.
Si tu as travaillé plus de 14 mois sur la période de référence, la durée maximale d’indemnisation est de 23 mois (cf réforme du PARE).
Tu peux donc partir 6 mois au Québec, revenir en France, t’inscrire aux ASSEDIC et être indemnisé.

Chose méconnue :
Après une démission, et après 4 mois de recherches infructueuses (preuves à l’appui), on peut quand même toucher une indemnisation.
Pour info, je ne travaille pas aux ASSEDIC, ni dans la fonction publique.
Ca n’est pas toujours accepté. Mon mari a monté le meme dossier sur lequel tu prouves que tu as fais le maxi pour retrouver un travail, mais apparemment et malheureusement la bonne centaine de courrier de candidature (postal / électronique) n’est pas suffisant…………

————–

Ecrit par: Tiguidou 20/04, 16:48

Pour information, au Québec, les indemnités chômage sont versées durant 10 mois
et rien de plus !
Elles représentent 55% du salaire mais celui-ci est plafonné !
Des impôts minimes sont pris sur le montant versé et c’est lors de la déclaration annuelle qu’il faut payer les solde dûs aux gouvernements fédéral et provincial.
La déclaration du prestataire doit être faite tous les 15 jours !
Toute sortie du pays doit être signalée aux services des Ressources Humaines du Canada (= Assedic).
Les petits malins qui ne la déclarent pas, ont toutes les chances de se faire prendre car les services des Douanes marche avec ceux des Ressources Humaines.
Tout le monde n’a pas droit aux prestations, cela dépend du nombre d’heures travaillées dans une période de référence. Ce chiffre dépend de chaque province.
Il est estimé qu’il n’y a que 30 et 35% des chômeurs qui perçoivent quelque chose !
Pour les autres… reste le BS (Bien-être social)

Pour ce qui est du chômage, je connais bien puisque mon mari a été remercié de son job de pilote il y a bientôt un an !

————–

Ecrit par: lmc 20/04, 16:53

Et bien je l’ai pensé très fort en lisant et je le dis maintenant. J’espère que les agents de l’immigration auront suffisamment de discernement pour ne PAS vous accorder de visa. Vos raisonnements typiquement franco-français sont choquants et ne sont pas dignes de notre pays.

————–

Ecrit par: Monikebek 20/04, 17:07

Pour Dudus : tu fais ta déclaration en février comme d’hab avec indication QUAND tu as déménagé (à toi de décider d’une date qui tienne la route pour toi …), et tu leur donnes ta nouvelle adresse et tes derniers revenus en France. Point à la ligne. Tu dois aussi faire une déclration ici (provincial et fédéral pour ce que tu as gagné ici et en France l’année précédente. Rassure-toi, tu payeras seulement UNE fois des impôts (en France hihihi) et toucheras probablement un crédit d’impôt ici.

————–

Ecrit par: Guillounette 21/04, 03:50

Et je crois qu’il ne faut pas s’enflammer autant !

Chacun a son point de vue … et je crois que Cam&Leon qui a lancé le sujet, voulait simplement se renseigner.
En effet, s’il existait un accord France-Canada pour toucher tout ou partie des Assedics françaises là bas … ben là je suis sure que ça ne dérangerait plus personne

Sophie, énervée de voir que dès qu’on joue l’avocat du diable on devient persona non grata !

————–

Ecrit par: ginkgo 21/04, 04:21

J’ai rencontré une française à Montréal qui a fait cela:
Elle a ouvert ses droits au chômage avant de partir,
Dés qu’elle a trouvé un travail à Montréal, elle a aussitôt fermé ses droits,
Finalement, aprés 2 an de vie là-bas, elle revient en France cet été, et bien elle re-ouvrira ses droits et touchera son chômage.

————–

Ecrit par: totof06 21/04, 04:49

Et bien ca chauffe !!!! Il y a du rouge, des majuscules, des “restes-chez-toi !!!” haineux et PP !

Perso, je ne me sens absolument pas concerné par tout cela :
– je suis un excellent client pour le système par répartition à la francaise,
– je repète que dans mon cas, il s’agira d’une demission donc même si je restais en France, je serais toujours une excellente poire,
– le retour en France n’est absolument pas envisageable pour ma quebecoise de femme donc dans mon cas l’Etat sera encore très largement gagnant dans l’histoire….

Et malgré tout cela, je pense que :

– Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un coussin financier pour s’installer en toute quiètude au Quebec donc si cela peut donner un “coup de pouce” à certains pour reussir leur immigration pourquoi pas ?
– Des pratiques telles que le travail au Noir alors qu’on touche les ASSEDICS ou le RMI ou bien encore des “malades imaginaires” qui sont en arrêt maladie en permanence sont bien plus “dommageables”,
– La France est avant tout victime de son laxisme : si on veut vraiment lutter contre cela on s’en donne les moyens (cf post de TIQUIDOU).
– Pour l’instant, avec tous les frais de dossiers payés par les futurs immigrants, l’affaire n’est pas si mauvaise pour le Québec,
– Tous les chômeurs (mais aussi les chercheurs, les fonctionnaires et autres pour faire le lien avec des messages du passé ) ne sont pas des “fainéants”. Même sans jamais avoir été au chômage, je me mets à la place des gens qui sont dans une situation difficile et qui lisent des jugements à “l’emporte-pieces” tel que celui ci : cela doit faire plaisir ! Vous voulez un jugement expeditif à 2 cennes ? Je peux aussi vous en servir “Les néo-liberaux sont des gosses de riches égoistes.,.”, c’est pas mal sympa aussi non ?

————–

Ecrit par: henry33 21/04, 04:51

Salut à vous

Je pense comme pas mal d’entre vous qu’il est logique et normal de ne pas bénéficier d’une allocation française donnée sur le territoire français pour des français qui veulent rester français (ça fait beaucoup de français tout ça ! …), à partir du moment ou l’on veut quitter un système , un pays et ses lois pour recommencer ailleurs , je croie qu’il faut avant tout s’intégrer du mieux possible en perdant ces mauvaises habitudes qu’ont justement les français ( j’en suis encore ,j’espère pour pas trés longtemps !….) et puis…je cite :

j’ai rencontré une française à Montréal qui a fait cela:
Elle a ouvert ses droits au chômage avant de partir,
Dés qu’elle a trouvé un travail à Montréal, elle a aussitôt fermé ses droits,
Finalement, aprés 2 an de vie là-bas, elle revient en France cet été, et bien elle re-ouvrira ses droits et touchera son chômage.

————–

Ecrit par: Petit-Prince 21/04, 05:09

Totof,
Mes deux parents sont (ou étaient) des fonctionnaires…
Puis personne ici n’a dit que tous les chômeurs étaient des fainéants… Ça c’est ce qui s’appelle travestir des propos. Pour le reste, personne ne force le monde à immigrer au Québec. Alors pourquoi en arriver à dire que les versements des Assedics seraient bons pour un immigrant ???

Et puis la famille qui touche le salaire minimum (ou équivalent) depuis des années, qui a économisé patiemment pour préparer son immigration, pourquoi elle ne serait pas aidée elle aussi à ce moment là ? Et le jeune de 22/23 ans qui “casse sa tirelire” pour s’installer au Québec, pourquoi l’état français ne l’aiderait pas lui aussi ? Après tout, ses parents ont payé des impôts toute leur vie, ça serait normal qu’ils en profitent !
Les versements des Assedics à un objectif clair : maintenir la personne ayant perdu son emploi dans la société pour éviter qu’elle s’en trouve exclue.
Un Français qui décide de partir à l’étranger, excusez-moi là, mais c’est un luxe ! Il ne risque pas sa vie en France… C’est à lui d’assumer ses responsabilités s’il décide de partir. C’est à lui de prévoir ses ressources pour son installation, etc.

————–

Ecrit par: Juan 21/04, 05:20

QUOTE
Les versements des Assedics à un objectif clair : maintenir la personne ayant perdu son emploi dans la société pour éviter qu’elle s’en trouve exclue.

tout a fait d’accord avec toi PP mais le problème est ailleur et nos propos viennent du fait que même si c là l’objectif fixé c n’est pas forcément le résultat le plus flagrant. La répartition du social en France est loin d’être exemplaire et son financement je n’en parle même pas(Je suis prêt a aider mon prochain, mais seulement s’il a decidé de s’en sortir..!)…d’ou ce débat ..!

QUOTE
Un Français qui décide de partir à l’étranger, excusez-moi là, mais c’est un luxe !

je crois que nous en sommes tous conscient….

————–

Ecrit par: totof06 21/04, 05:46

PP, les “propos travestis” :

QUOTE
Pour moi, il est totalement délirant de toucher du chômage pendant une période plus longue que la période de travail qui sert de référence….
…Ou comment encourager la fainéantise

QUOTE
Alors pourquoi en arriver à dire que les versements des Assedics seraient bons pour un immigrant ???
Au bout du compte, le resultat est le même non ? Un chômeur en France de moins !

QUOTE
Les versements des Assedics à un objectif clair : maintenir la personne ayant perdu son emploi dans la société pour éviter qu’elle s’en trouve exclue.

Disons que j’étends ce raisonnement à l’International ! Pourquoi la “Mondialisation” ne serait-elle qu’au profit des entreprises ? Délocalisons les chômeurs !

Pourquoi dans le cadre de l’entreprise francaise bénéficiant de subventions Européennes et Francaises qui délocalise une partie de son activité en Inde par ex, on dit “c’est la loi du marché, réactivité, profit, compétitivité internationale, etc” BRAVO ! Et le p’tit chômeur qui va tenter sa chance à l’étranger tout en “oubliant” de signaler son départ le temps de trouver un job, on crie : “voleur, escroc ! Reste chez toi !” hein ?

————–

Ecrit par: nanoupo 21/04, 05:58

QUOTE (Petit-Prince @ 21/04, 04:09)
Les versements des Assedics à un objectif clair : maintenir la personne ayant perdu son emploi dans la société pour éviter qu’elle s’en trouve exclue.
Un Français qui décide de partir à l’étranger, excusez-moi là, mais c’est un luxe ! Il ne risque pas sa vie en France…

je suis tout a fait d’accord avec toi petit prince.
paritr immigrer est un luxe. les autres immigrants n’ont droit a aucune aide du gouvernement francais.

j’ai un pote qui a fait la meme chose pour partir au mexique. avec son chomage il a pu vivre comme un roi la bas, il revient regulierement pour bosser en france et repart quand il a plus d’argent. il le fait, je ne le denoncerais pas, mais je suis pas d’accord avec lui.

————–

Ecrit par: cam&leon 21/04, 05:59

aie aie aie… j’avoue être très surprise par l’ampleur du débat
A titre indicatif, je vous rappelle la question : je suis licenciée en France, puis je toucher les assedics durant ma recherche d’emploi hors France.
Que de cette question découle à des propos du type “reste chez toi” “parasite” etc… j’ai un peu de mal à comprendre…
J’ai l’habitude de respecter les gens à qui je parle, par écrit ou par oral…
enfin bref… loin de moi l’idée de lancer un tel débat.

————–

Ecrit par: totof06 21/04, 07:07

QUOTE (nanoupo @ 21/04, 11:58)
a paritr immigrer est un luxe. les autres immigrants n’ont droit a aucune aide du gouvernement francais.

j’ai un pote qui a fait la meme chose pour partir au mexique. avec son chomage il a pu vivre comme un roi la bas, il revient regulierement pour bosser en france et repart quand il a plus d’argent. il le fait, je ne le denoncerais pas, mais je suis pas d’accord avec lui.

Ton ami est justement un “parasite” : il n’immigre pas, il fait du tourisme au frais de la Princesse. Princesse d’ailleurs largement consentante avec ses contrôles tous les 6 mois… Et j’avoue que là, oui, j’ai bien les boules de payer pour lui !

Rien à voir avec les propos de cam&leon qui veut immigrer et toucher un peu d’argent pendant sa recherche active d’emploi. Bref, exactement la même chose que si elle avait cherché du travail en France… …mais au Québec…

Ne mélangeons pas tout !

Vos recherches:

  • donner une adresse francaise pour toucher le chomage au canada
  • peut on toucher le chomage au canada et travailler a cote
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada