Pour se déplacer à Montréal, transport en commun ou voiture ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Pour se déplacer à Montréal, transport en commun ou voiture ?

Pour se déplacer à Montréal, transport en commun ou voiture ?

Pour se déplacer à Montréal, transport en commun ou voiture ?

Ecrit par: Dragibus 23-10 à 5:22

Bonjour à tous

Comme je suis d’une curiosité sans fin…
J’aimerais connaître un peu mieux les pratiques courantes à Montréal pour se déplacer.

Vaut t’il mieux investire dans un véhicule ou le réseau de transport en commun est suffisamment développé. Peut être une bonne paire de roller suffit-elle??

Pour un char :
L’achat et l’entretient d’un véhicule est abordable ??
Dans quel état sont les route au Québec ?
Un petit point sur l’état moyen du trafic m’intéresse aussi. Y a t’il beaucoup d’embouteillage ou la circulation est relativement fluide ??

Pour les transports en commun :
Bus, Tram, Metro. Comment se déplace t’on le plus ?
Existe t’il des cartes globales (carte orange en France), avec un ordre de prix si possible ?
Comment cela se passe la nuit ou en fin de soirée ?

Merci d’avance pour vos réponses

——————————

Ecrit par: chouchou22 23-10 à 6:40

tu peux aller voir le site des transports de Montréal

www.stcum.qc.ca/sommaire.htm

——————————

Ecrit par: parati 23-10 à 8:59

Bonjour,
je n’ai pas de voiture et je voyage très bien avec les transports en commun. (on verra cet hiver). Et cela me permet de marcher et de mieux découvrir la ville (ce que je ne ferai pas avec une voiture)

Tu as des lignes nocturnes qui parcourent certaines rues de Montréal. Et si tu ne veux pas attendre tu peux toujours appeler un taxi pour les retours après le passage du dernier metro ou bus.

Et dans le menu hyperliens tu arrives sur les sites des transports du grand Montréal (en autre).

——————————

Ecrit par: Zogu 23-10 à 11:19

Pour une vision intégrée des transports métropolitains à Montréal (trains de banlieue, autobus, métro, taxi-bus, autobus de banlieue, etc), consulte le site de l’AMT:
amt.qc.ca/

——————————

Ecrit par: zaziefrance 23-10 à 13:05

t’inquietes pas Dragisbus !!

Meme tard la nuit tu trouveras toujours un moyen de rentrer sans crainte, les metros arretent aux environs de 1h00 du matin, les bus ‘de jour’ s’arretent aussi vers ces horaires et apres tu as les bus de nuit qui englobent bien Montreal !!
(ben moi j’ai toujours eu des chauffeurs de bus super sympas !! )

——————————

Ecrit par: didtrezegol 23-10 à 14:49

C’est logique que les routes urbaines soient en + mauvais état que les routes de campagnes et ce pour plusieurs raisons :

– le trafic journalier, notamment les poids lourds
– les conditions climatiques, notamment la neige et les moyens dont se donnent les collectivités pour dégager les routes
– les travaux de réseaux et toutes les tranchées qui fragilisent la couche de forme de la chaussée etc. etc.

Bref les voies en ville s’usent plus vite.
Mais je pense que la Ville de Montréal ou la Communauté Urbaine de Montréal (je ne sais pas laquelle de ces 2 collectivités a la compétence Voirie) a largement les moyens de faire face à la dégradations des voies.

Le réseau de transport en commun est très bien développé et propre et sécurisant (d’après mon vécu il y a qq années). Zogu, vous avez de l’affichage dynamique dans vos transports en commun, par GPS ?

Zazie, je suis a la fois d’accord et pas d’accord. Prendre les transports collectifs est sans crainte dans Paris intra-muros, du fait qu’il y ait une vie nocturne dans la capitale largement + intense qu’à Montréal. Après, je conçois que pour une femme, c’est craignos de s’aventurer en RER jusqu’à Bobigny par exemple ou à Sarcelles

——————————

Ecrit par: Diego 23-10 à 18:42

www.metrodemontreal.com/index-f.html

Voici un site génial qui décrit les stations une par une, très bien fait. J’ignorais que le métro de Montréal était le seul au monde à être 100% souterrain …

Sinon c’est vrai que les rues de Montréal sont pas belles à voir, mais c’est cool un peu de rodéo de temps en temps …

…. et le métro qui ferme à 1h, c’est pas très drôle.

Pas vraiment moyen de planifier une soirée, quand on est un usager. Mais bon les taxis sont là en tout temps.

——————————

Ecrit par: Petit-Prince 23-10 à 19:16

Je suis bien d’accord avec toi Diego ! Il est super le métro de Montréal ! … “Moche” ??? Tous les goûts sont dans la nature, mais c’est l’un des plus beau métro que j’ai vu dans ma vie. Et puis quand on sait qu’il a plus de 30 ans, et que c’est un métro très en avance sur son temps (premier métro entièrement pneumatique au monde), ça le rend encore plus beau !

Pour les routes, faudrait arrêter lancer des mots comme “honte”, sans discernement, mais il est vrai que les routes font dures.

Et puis didtrezegol, le climat n’y est pour rien ! Certes, le climat n’arrange pas les choses, mais es-tu déjà allé en Ontario ? … Le climat est le même, pourtant, les routes sont en bien meilleur état qu’ici ! C’est une question de conception à la base… comme cela a été souvent mis en évidence par plusieurs reportages et plusieurs experts.

——————————

Ecrit par: Zogu 23-10 à 21:21

100% d’accord avec toi, PP.

A propos des routes, j’ai un ami qui est ingénieur civil en infrastructures routières et il confirme: les standards québécois sont trop bas. Surtout au niveau de l’épaisseur des remblais et de la semelle routière: nos route sont très minces et résistent mal au gel-dégel et au travail de l’eau.

——————————

Ecrit par: filniz 24-10 à 8:21

Bonjour,

Concernant la qualité des routes à Montréal, oui elles sont dans un état pitoyable. Ceci dit depuis quelques mois je vois des travaux à de nombreuses places mais le retard est très important. Outre le climat, on peut se demander si la qualité même du revêtement n’est pas en cause.
Moi ce qui me choque le plus à Montréal c’est la conception des routes et des échangeurs. Question sécurité c’est zéro, d’ailleurs les gens plaisantent sur les chances de survie en cas de panne sur la métropolitaine.

Côté métro c’est bien. Je ne le comparerai pas à d’autres comme celui de Paris (14 lignes et plus d’un siècle).
Pour le bus c’est plus mitigé. Si on rencontre des chauffeurs aimables et serviables malheureusement c’est loin d’être la majorité. Pour beaucoup c’est tout l’inverse et que dire de leur conduite…à mon avis un paysan conduit son tracteur avec plus de douceur.

Un mot sur le vélo que j’utilise pour aller travailler (Pas pendant l’hiver). C’est un moyen très agrèable mais le nombre de pistes cyclables est trop faible. Même si Montréal n’est pas Paris, il faut être très prudent. A ce sujet je suis surpris par le comportement de beaucoup de cyclistes Montréalais, pas de casque, grillent les feux sur des axes importants. J’en croise réguliérement à contre-sens sans éclairage.

Il reste la marche à pied à utiliser sans modération quelque soit la saison.

——————————

Ecrit par: didtrezegol 24-10 à 12:27

Ecoute, Patrick, cela ne me surprend pas que les cyclistes respectent si peu le code de la route. La principale utilisation du vélo en ville est la rapidité pour se rendre d’un point à l’autre, sur des distances kilométriques faibles, le vélo est le moyen modal le + efficace.
Certes ils sont assimilés à des utilisateurs de la chaussée et de ce fait, doivent respecter le code, mais la tentation est grande. Face aux incivilités des automobilistes, c’est au cycliste de trouver le chemin le + court, notamment pour des trajets domicile-travail.

Enfin, la politique cyclable à Montréal est forte et vous avez un réseau structuré et maillé, des possibilités de stationnement de son vélo varié et en nombre.

Le vélo, c’est bon pour la santé aussi et agréable. Mais il faut mettre son casque !

——————————

Ecrit par: filniz 24-10 à 13:57

Jusqu’à un certain point oui. Mais il y a des limites à ne pas franchir, les cyclistes victimes d’accident sont parfois totalement responsables et s’imaginent que les automobilistes ont un 6ème sens. A Montréal en tant qu’automobiliste, mes craintes viennent des cyclistes, plusieurs fois j’ai failli en renverser dans des situations où je ne pouvais rien faire. Les incivilités ne sont pas l’apanage des automobilistes, les cyclistes et même piétons ont leurs parts.

——————————

Ecrit par: Dragibus 25-10 à 17:30

Bonjour à tous, je viens de vous lire et je vous remercie pour ces nombreuses infos.

Visiblement, il semble que les transports en commun soit tout a fait honnête à Montréal, mais sans être parfait évidement. J’ais ouie dire que la perfection était une légende que très peu convoite…
Malgré quelque chauffeur peu aimable, le réseau de nuit n’a pas l’aire si mal et en maillage suffisant.

Je vais sûrement devoir me passer d’une voiture si l’état des routes est si mauvais. Ou alors investir dans un tout terrain, car je suis un fervent adepte des ballades en voiture dans nos jolies campagnes françaises.

Le vélo est aussi une alternative très intéressante.

——————————

Ecrit par: ThomThom 25-10 à 19:43

Allez, une petite comparaison des métros parisien et montréalais:

Montréal:
Points +: propreté et odeur, pas trop trop bondé même aux heures de pointes, le bruit au démarrage
Points – : fréquence de passage très basse en dehors des heures de pointes (attendre son métro 10mn à 15mn c’est longggg), étendu du réseau, prix du pass (l’année 2004 fut haute en augmentation sauvages! et il parait qu’avec ça ils perdent encore de l’argent)

Paris:
Points +: fréquence top !! Etendue et nombre de station (toujours une à moins de 500m!), charme d’un si vieux métro (je trouve pas mal de stations vraiment jolies), la ligne aérienne 6 quand on traverse la seine
Points -: propreté très aléatoire et ça pue (sur certaines lignes, c’est vraiment immonde (genre la 13 beurk))

Sinon ce que j’aime sur les bus à montréal, c’est généralement le respect des gens qui font la queue, et le respect des voyageurs vis à vis du paiement du trajet. J’ai jamais vu personne sauter par dessus les tourniquets dans le métro ou monter dans le bus par l’arrière ! (ça doit se faire quand même il y a rien pour l’empêcher!)

Sinon c’est clair que les routes de montréal sont vraiment tape-cul !! Sur Sherbrooke c’est hallucinant par endroit. Ou aux arrêts de bus: il y a des dénivellés incroyables ! Pour la conduite des bus, c’est assez sport Mais faut les voir manoeuvrer sur la neige et gérer leur point de patinage: un joli dérapage controlé sur 10m avant de taper sur le bord du trottoir devant l’arrêt, ça m’éclate

——————————

Ecrit par: didtrezegol 26-10 à 14:36

Thom Thom, ton analyse est juste et vraie. Et puis t’as pas tort, lors de mes séjours à Montréal, j’ai pas senti la moindre fraude dans le réseau de transports. J’ai eu beau cherché à gruger dans le métro, mais pas moyen Je déconne mais à Lyon, c’est un sport national de frauder les transports lyonnais tellement c’est cher et un véritable fléau pour la société exploitante. le problème, dans le métro c’est qu’il y a pas de portique ou tourniquets et dans les bus, tu peux monter à l’arrière.

Attends, Patrick, met toi dans la peau d’un cycliste qui se rend tous les jours à son travail. La plupart du temps, sur son chemin, il a pas de matérialisation au sol ou de bandes cyclables où il se sent “à l’abri”. Il est frôlé par les véhicules, notamment les bus. Il doit faire attention aux véhicules stationnés car une portière ouverte par inadvertance au moment où tu roules et PAF tu te retrouves à l’hosto avec 3-4 pts de sutures (c’est du vécu).
Sans compter les véhicules de livraisons et tous autres véhicules qui stationnent avec leur warning sur les pistes cyclables.

Entre un automobiliste protégé par sa carrosserie et le cycliste protégé par un “pauvre” casque, le cycliste doit vraiment faire attention (excepté les coursiers ou les kamikazes)

Personnellement, lorsque je taffait à Montreal, au début je prenais le métro, la ligne Orange de Côte Ste Catherine jusqu’à Mont Royal, bref je me tapais la ligne entière quasiment et passait par le centre ville. Bref une horreur !
J’ai constaté qu’avec un vélo, je pouvais éviter ce détour inutile par le centre ville et ces 25-30 minutes de métro et de cohue.

Pour ceux qui connaissent Montreal, pour la même durée de trajet, grace au vélo, et de maniere agréable, je passais par Chemin de la Côte Sainte Catherine, un grand axe qui passe “derrière” le Mont Royal. Bref, je coupais et j’evitais downtown, tout en roulant dans un cadre agréable (Outremont notamment)

Bref, j’ai bien profité de Montréal a vélo et j’ai été entierement satisfait du réseau cyclable. De nombreux cyclistes et je confirme les propos de Patrick, peu (et moi avec) respectait les feux tricolores, les sens de ciruculation….)

——————————

Ecrit par: Tartine 26-10 à 22:11

Je veux juste dire que je suis ici depuis un an, que je n’ai pas de voiture et que je trouve que c’est tout à fait possible de se déplacer avec la STM (et le vélo en été… enfin tant qu’il ne neige pas!). Bon, attendre un bus par -25°C ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus agréable, mais j’ai survécu!

Cela dit, dès qu’on est en dehors du centre cela devient plus difficile (je suis à St-Laurent et je dirais que c’est limite… plus à l’ouest cela devient carrément impossible

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada