Portage salarial au Québec (être consultant) - Immigrer.com
samedi , 18 mai 2024
Accueil FAQ Conditions de travail (FAQ) Portage salarial au Québec (être consultant)
Conditions de travail (FAQ)FAQ

Portage salarial au Québec (être consultant)

2
0
(0)

Portage salarial au Québec

Ecrit par: sancho 11-05 à 11:56

Boujour à tous,

Je me demandais si le principe du portage salarial, existé également au
Quebec, ou des équivalents ..

———————————–

Ecrit par: bencoudonc 11-05 à 19:24

…euh…pouvez-vous expliquer en quoi ça consiste exactement? Jamais entendu cette expression. On utilise peut-être un autre terme ici…

———————————–

Ecrit par: Petit-Lion 11-05 à 20:20

Le portage salarial (anglicisme), ça consiste à offrir ses services à une société qui va nous placer comme consultant et nous rémunérer comme salarié, mais uniquement suivant les heures passées. La société de portage s’occupe de tous les aspects administratifs de l’embauche (ce qui n’est pas rien, en France) et, je crois, de la prospection commerciale.

Avantages : on trouve des contrats bien plus facilement qu’un emploi fixe.
Inconvénients : la précarité.

Le tout se déroule à la marge du droit du travail français.

Ce phénomène est inconnu en Amérique du Nord, tout simplement parce qu’ici, se mettre à son compte est simplissime, alors que c’est un vrai cauchemar en France.

———————————–

Ecrit par: sancho 12-05 à 3:58

Merci pour vos réponses

Oui le portage c’est bien comme dit petit Lion, mais en général on se débrouille pour trouver les clients, ou une SS2I s’en charge et devient donc ton client.
Les sociétés de portage prennent entre 5 % et 15 % du CA, en echange d’un contrat de travail, droit au chomage, assurance professionnelle, retraite, mutuelle et toute la paperasse … en fait c’est comme signer des CDD à chaque mission, beaucoup moins risqué et compliqué que de monter sa boite, et les charges à peut
pres équivalante si l’on n’a pas d’exonération.

Je ne connait pas du tout le fonctionnement au Quebec, si ce mettre à son compte est simple, quel son les risques, à t’on droit au chomage, est on responsable sur ses biens, les entreprises ont elles l’habitude de travailler avec des indépendants …

Je suis dans l’informatique, si quelqu’un à des info, je suis preneur

et merci à immigrer.com que je consulte trés souvent

———————————–

Ecrit par: peanut 12-05 à 20:21

ca ressemble a travailleur autonome on dirait…mais malheureusement, aucuns avantages sociaux(assurance maladie complémentaire, assurance-chomage, retraite, etc)

La liberté a un prix…

———————————–

Ecrit par: Zogu 12-05 à 20:31

Ce sont des boîtes de consultants comme on en trouve partout, finalement?
Il y en a des tas en Amérique du nord.
J’ai fait cela en 1999 pour le fameux “bug de l’an 2000″… l’avantage de faire affaire avec une telle boîte c’est que:
1) ils te couvrent avec leur assurance
2) ils peuvent décrocher des gros contrats, donc, te placer en compagnie de 3-4 autres consultants… alors que tout seul, la porte serait restée fermée
3) ils ont souvent du personnel de support: secrétaire, rédacteur technique ou réviseur, comptable, etc.

Est-ce bien de cela dont on parle ici?

———————————–

Ecrit par: Petit-Lion 12-05 à 22:04

Ça doit être ça, en effet. J’ai été contacté par l’une d’elles qui s’appelait www.eagleonline.com/, mais ils me demandaient de m’incorporer pour commencer à faire affaire avec eux. Ils proposaient de s’occuper de cette « formalité », mais ça ne m’a pas convaincu.

Pour se mettre à son compte, le plus simple est de… ne rien faire, au début. Si, si! Trouvez un client, faites la job, faites une facture et encaissez votre chèque. C’est tout et c’est légal. Chercher « travailleur autonome » dans les FAQ du forum.

Et la sécurité sociale, dans tout ça? Comme les différentes cotisations sont fiscalisées, les travailleurs autonomes sont couverts par le régime universel d’assurance-maladie (soins et hôpitaux gratuits pour tout le monde), par l’assurance-médicaments du gouvernement, et on cotise même au régime des rentes du Québec (RRQ) qui donne droit à des points de retraite en chocolat. Chu ben content.
Il ne manque que l’assurance-emploi, ce qui est bien normal quand on choisit d’être à son compte.

———————————–

Ecrit par: sancho 13-05 à 7:35

La différence avec un contrat de consultant en ss2i, est de pouvoir changer de ss2i en cas de pb ( remunération, mission bof bof dans le vercluse … ) de pouvoir revoir les condition à chaque nouveau contrat, avoir autant de vacance que l’on veut, déduire les frais de fonctionnement, internet, téléphone, voiture, location, équipement informatique, nouriture, resto … à hauteur de 30 % du CA.

Je pense qu’il est possible de travailler pour une société de portage française pour client au Quebec, mais le principe ne me plait pas, car profiter des avantage d’un pays sans contrepartie ne me semble pas acceptable .

Je vais regarder le status de tarvailleur autonome, merci

———————————–

Ecrit par: Petit-Lion 13-05 à 8:12

Les barêmes d’imposition des revenus d’entreprise sont les mêmes que pour les revenus d’emploi. Donc tu cotises après avoir gagné ton argent, et en proportion de l’argent que tu as gagné. Les gens d’ici ne comprendront pas pourquoi j’insiste à ce point. S’ils savaient ce qu’on exige en France comme cotisations provisionnelles, avant même d’avoir fait un sou de CA…

Conclusion : dépêchez-vous de partir de France avant qu’ils fassent un mur

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

2 commentaires

  • bonjour
    Je souhaite tester une activité en portage salarial pendant 6 mois ou 1 an.
    je souhaite savoir si on peut travailler pour une société de portage salarial CANADIENNE
    tout en habitant en France ?
    si oui, ou devrais je payer mes cotisations ?
    – au Canada ? (ce serait bien)
    ou
    – en France ? (j’aimerai pas car je touche des allocations chômages méritées en ayant travaillé 50 heures par semaine et cotisé ; et j’aimerai cumuler mes 2 revenus)
    Merci de votre réponse

    • La cotisation c’est une assurance au cas ou tu perde ton travaille. Si tu as un autre travail, tu ne mérite pas de toucher le chômage car tu as déjà un revenu.
      Ce dont tu parles c’est une fraude sociale, tout simplement. Du vol si tu préféres (tu voles les aurtes francois).
      Cet argent que tu prendrais par égoïsme, c’est peut être celui qui manquera pour aider une personne qui en a vraiment besoin.
      C’est un comportement minable. Merci d’avoir mis ton nom, ça permettra de te retrouver 😉

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

    4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

    Devenir policier au Canada, comment faire ?

    4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

    Amener ses lapins nains au Canada

    5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

    Salaires moyens au Canada par domaine en 2024

    4.4 (8) Les salaires moyens au Canada par province et par domaine...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com