Perdre quelqu’un à distance | S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

Perdre quelqu’un à distance

Je savais pertinement que je ne pourrai pas rentrer en France à chaque fois que je perdrai quelqu’un, j’en étais consciente. Mais entre être consciente et le vivre …

Enfin bref, je suis en train de perdre un être cher, et je ne peux pas me rendre à son chevet pour lui dire aurevoir.

Comment avez vous fait pour passer au travers sans pouvoir dire aurevoir, et sans pouvoir participer aux obsèques de vos êtres chers ?

—————————–

Ecrit par : zohra 6-09 à 13:53

désolée de lire ça zelda. si vraiment tu ne peux pas assister aux obsèques,eh bien,ménage toi une journée qui te permettra d’aborder ton deuil,seule,certes,mais en gardant tous les souvenirs que tu as partagés avec cette personne.
tu peux aussi faire un acte symbolique un jour précis,en mémoire de cette personne.je sais pas,aller dans un lieu spécial qui lui aurait plu,écrire qqchose en son hommage…te rendre dans un lieu de culte,si telle est ta conviction.

—————————–

Ecrit par : marionnette1979 6-09 à 14:53

Bah moi qui avait perdu pas grand monde encore de proche j’ai perdu ma grand tante et une amie depuis que je suis la … sans compter deux personnes de ma familles qui ont un cancer la Bah c’est pas facile a distance … de réaliser surtout parce que comme on est pas la on se rend pas vraiment compte ! J’ai un peu peur du choc en rentrant en France pour les vacances parce que la je vais me dire que je peux pas aller les voir et leur faire coucou … mais bon que faire … pas grand chose malheureusement a part faire son deuil a distance !

—————————–

Ecrit par : petiboudange 6-09 à 15:30

En septembre 2004, ça faisait 3 semaines que j’étais arrivée quand j’ai appris que mon grand-père maternel, le seul que je connaissais, est décédé des suites de Alzheimer. Je ne l’avais pas revu depuis au moins 3 ans et le jour où je m’étais présentée à l’hôpital pour le voir, il était trop agité pour qu’on me laisse entrer. Je partais deux jours plus tard…
Bref, tout ça pour dire que ça fait un choc de l’apprendre par internet et de devoir porter seule le deuil. Je suis sortie de chez moi sur le champ, j’ai marché au hasard dans les rues, je me suis achetée un café au starbuck du plateau, je suis descendue jusqu’aux canal lachine, j’ai marché encore jusqu’à un banc où je serai seule et j’ai pleuré pendant près d’une heure.
Ce n’est pas utile mais c’est ce que j’ai fait…
J’ai ensuite appelé ma mère, on a parlé un peu et puis c’était passé….
Je regrette encore de ne pas l’avoir vu avant qu’il ne meurt mais toutes les larmes et les reproches du monde n’y changeront rien alors j’ai appris à vivre avec… Tu ne peux effectivement pas te rendre auprès de tous ceux que tu aimes, mais penser à eux, éventuellement envoyer un petit mot pour leur dire que tu ne les oublies pas sont des marques de ta présence qui comptent sans doute autant pour les gens…
On est de tout coeur avec toi ici en tout cas…

—————————–

Ecrit par : 3Tinamours 6-09 à 18:12

Allo,

J’ai perdu ma Marraine dont j’étais très proche il y a quelques mois.
C’était difficile à vivre avec la distance, mais après plusieurs contacts avec mes proches, j’ai commencé mon deuil. Cela fait partie de l’immigration et je pense que l’on doit s’y préparer avant de partir.
Le problème, c qu’on sait jamais quand cela va arriver, ni qui !!!

Bon courage à toi dans cette épreuve.

—————————–

Ecrit par : tof 6-09 à 18:29

Ma grand-mère maternelle est partie dans le courant du mois d’Août cette année, il y donc un mois à peine.
J’ai pris un aller-retour sur trois jours pour assister à son enterrement et entourer mon grand-père. Le prochain qui part… je ne pourrais sûrement pas y être…
Ce sera de ma part le sujet d’une chronique à venir, fin Septembre, à moins que je ne change d’avis d’ici là.

Bon courage dans cette épreuve, le choix que tu feras sera de toute façon le bon.

—————————–

Ecrit par : peanut 6-09 à 20:37

Mon chum français a perdu son père subitement(infarctus) et il venait juste d’arriver au Québec(2 mois)…il n’a pu assister aux obsèques ,car même en prenant l’avion la journée même, il n’aurait pu arriver à temps…car les funérailles étaient le lendemain!

Personnellement, je pense qu’il n’a jamais réalisé que son père était mort…et je pense que le choc, il va le vivre quand il retournera en France(il n’est jamais retourné depuis 5 ans).

—————————–

Ecrit par : geez 7-09 à 4:03

C’est effectivement une chose à intégrer dans notre immigration.

Si la personne n’est pas encore partie et que tu peux la joindre par une webcam ou par téléphone, essaie de le faire tant que tu peux, pour au moins garder ça.

Et puis, l’idée de Zohra, de te prendre une journée pour toi toute seule, me semble bien. Je pense que c’est une chose que je ferais si ça devait m’arriver, une fois au Québec. Car, même si tu as une famille qui t’entoure, ce genre d’épreuve est aussi très personnel, que l’on soit sur place ou non.

En tout cas, bon courage à toi et à tes proches.

—————————–

Ecrit par : melokely 7-09 à 4:26

Zelda,

Je t’envoie beaucoup de courage dans ces moments si difficiles.

Côté conseil, bah je n’en aurai pas des tonnes car ce type de séparation, je ne connais pas encore mais je peux te conseiller quand même d’en parler aussi souvent que tu en ressentiras le besoin et effectivement de t’aménager un moment à partager entre toi et tes souvenirs qui pourrait te faire du bien et t’aider.

Moi, j’ai perdu mon père à l’âge de 24 ans, on ne s’était pas parlé depuis +sieurs mois, je suis arrivée trop tard pour le voir avant son décès et pourtant nous n’avions que 300 kms d’écart :-(. Il y a beaucoup de choses dont j’aurais voulu lui faire part et d’autres que j’aurai aimé pouvoir partager avec lui (comme la naissance des mes 2 enfants). J’ai dit tout cela à mon mari, cela m’a permis de faire mon dueil et de garder les bonnes choses. J’en parle encore parfois, 6 ans sont passés pourtant.

—————————–

Ecrit par : ZEMIDA 7-09 à 4:35

C’est un période très difficile, que l’on soit au chevet de l’être cher ou ailleurs !

Quoi que tu fasses, l’important c’est que tu puisses lui dire ce qui te tient à coeur, avant le grand départ. Même loin, c’est toujours possible, tu peux peut-être lui envoyer un courriel que quelqu’un lui apportera, ou s’il peux encore s’exprimer, lui téléphoner !

Mais surtout, ne te reproche pas de ne pas être présente, c’est le destin et tu ne peux rien y changer !

Pour faire son deuil, c’est propre à chacun, le plus long c’est d’accepter la disparition de la personne.

Bon courage dans cette épreuve … à toute la famille.

—————————–

Ecrit par : queenie 7-09 à 6:19

bon courage Zelda – essaie d’etre le plus possible en contact avant son départ, webcam ou telephone si la personne en est capable …. ce qu’on regrette le plus quand c’est fini c’est pas de pas etre allés aux obsèques, mais de pas avoir été la …

et bien sur aussi, entoure ceux qui restent ! ca vous aidera tous ensemble a surmonter ca …

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada