Les français sont-ils mal vu au Québec? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

Les français sont-ils mal vu au Québec?

Fallback Image

De milaelys

Bonjour à tous,

 

Je me permets d’écrire ce message car je recherche des réponses..

Suite à une incompréhension sur mes intentions envers des connaissances québécoises, je remets en question tout notre processus d’immigration…

 

Est ce que notre prudence, notre politesse excessive française peut nous porter défauts?

Les français sont-ils vraiment mal vu au québec?

Je suis consciente su’en france nous ne sommes pas toujours très tendre avec les immigrants, est-on vu de la même façon lorsqu’on arrive dans un nouveau pays?

J’ai suivi le programme du SIEL en ligne pour l’intégration, j’ai lu beaucoup d’articles, mais aujourd’hui je me sens complètement perdu, j’ai peur d’être incomprise, de faire des maladresses, de passer une image de moi qui est fausse car mes codes français sont très différents des codes nord-américains (même si je tente d’appliquer les nouveaux codes)

 

Peut-on réellement s’intégrer, se faire de vrais amis, trouver du travail en se renseignant bien sur notre futur pays d’accueil?

 

j’espère que vous pourrez m’aider

 

à bientôt

 

———

De mariedm

c’est sûr qu’au départ il doit falloir un certain temps pour s’imprégner des nouveaux codes, ça oblige certainement à marcher un peu sur des œufs, à rester un peu en retrait, d’être plus dans l’observation. Mais ça m’étonnerait que ce soit ta politesse qui pose souci  🙂 car jusqu’à présent je trouve les Québécois très courtois et polis dans leurs échanges. Après c’est clair que le statut d’immigrant ne va pas forcément être facile à porter, on perd ses repères, on n’est plus chez soit (un peu comme quand tu es invité chez quelqu’un). Toutefois à moins de se comporter comme un gros nul, j’imagine que c’est quand même plus facile pour un Français au Quebec que pour un africain en France, à mon avis … 

Si tu es quelqu’un de poli qui redoute de blesser les autres, tu ne devrais pas faire tant de maladresse que ça  😉

Après pour les amis, ça dépens de tant de choses, ton âge, ta facilité à nouer des liens, ton travail, ton mode de vie … en tous cas je ne crois pas que ce soit plus dur qu’en France. Perso j’ai pas mal bougé en France et depuis que je suis dans ma ville actuelle (9 ans), je ne me suis pas fait d’ami … c’est comme ça ! 

———

De Jeff.BE

Je suis consciente su’en france nous ne sommes pas toujours très tendre avec les immigrants, est-on vu de la même façon lorsqu’on arrive dans un nouveau pays?
J’ai suivi le programme du SIEL en ligne pour l’intégration, j’ai lu beaucoup d’articles, mais aujourd’hui je me sens complètement perdu, j’ai peur d’être incomprise, de faire des maladresses, de passer une image de moi qui est fausse car mes codes français sont très différents des codes nord-américains (même si je tente d’appliquer les nouveaux codes)
 
Peut-on réellement s’intégrer, se faire de vrais amis, trouver du travail en se renseignant bien sur notre futur pays d’accueil?

Comme pour un saut a l’elastique, a un moment donne, il faut juste arreter de se renseigner et oser se lancer. Hop!

Rassemblez toutes vos questions, mettez-les dans un sac de voyage et prennez un billet d’avion pour quelques semaines d’immersion. Chacun vit une expatriation differemment.

Un voyage exploratoire est l’occasion de trouver les premieres reponses a toutes ces questions theoriques. Et ca vous permet de marquer de precieux points pour votre demande d’immigration.

———

De dentan

Bonjour à tous,

 

Je me permets d’écrire ce message car je recherche des réponses..

Suite à une incompréhension sur mes intentions envers des connaissances québécoises, je remets en question tout notre processus d’immigration…

 

Est ce que notre prudence, notre politesse excessive française peut nous porter défauts?

Les français sont-ils vraiment mal vu au québec?

Je suis consciente su’en france nous ne sommes pas toujours très tendre avec les immigrants, est-on vu de la même façon lorsqu’on arrive dans un nouveau pays?

J’ai suivi le programme du SIEL en ligne pour l’intégration, j’ai lu beaucoup d’articles, mais aujourd’hui je me sens complètement perdu, j’ai peur d’être incomprise, de faire des maladresses, de passer une image de moi qui est fausse car mes codes français sont très différents des codes nord-américains (même si je tente d’appliquer les nouveaux codes)

 

Peut-on réellement s’intégrer, se faire de vrais amis, trouver du travail en se renseignant bien sur notre futur pays d’accueil?

 

j’espère que vous pourrez m’aider

 

à bientôt

 

 »…..Est ce que notre prudence, notre politesse excessive française peut nous porter défauts?…. »

 

Certains mais pas la majorité, ne sont pas perçus comme cela! :biggrin2: Ce qui est dommage car ce sont eux qu’on entend souvent le plus et qui donnent l’image :thumbsup: !

———

De L'Atrébate

Rassure-toi ! Une personne bien éduquée et respectueuse des autres saura s’intégrer dans n’importe quel pays au monde même si cela demande un certain temps d’adaptation pour comprendre les usages et les coutumes.

 

La principale erreur serait de tout comparer à la France : le Canada est comme ton nouveau mari et on ne compare jamais son nouveau mari à son ex. Il est différent et tu l’acceptes comme il est avec ses défauts et ses qualités. De même on ne parle jamais à son nouveau mari de son ex style « lorsque j’étais en France…, en France… ». Oublie la France et vis pleinement dans le pays qui t’offre son hospitalité.

 

S’agissant des maladresses que tu peux commettre par erreur les Québécois te les pardonneront car ils savent que tu viens d’ailleurs. Par contre n’emploie jamais de jurons comme Tabarnacle, Ostie, Colice, etc… car c’est vraiment très grossier contrairement à ce que les français pensent. N’essaie jamais d’imiter l’accent québécois car premièrement c’est toi qui a un accent au Québec et deuxièmement c’est très irrespectueux et donc irritable pour les Québécois.

 

Bonne réflexion.

———

De mariedm

Rassure-toi ! Une personne bien éduquée et respectueuse des autres saura s’intégrer dans n’importe quel pays au monde même si cela demande un certain temps d’adaptation pour comprendre les usages et les coutumes.

 

La principale erreur serait de tout comparer à la France : le Canada est comme ton nouveau mari et on ne compare jamais son nouveau mari à son ex. Il est différent et tu l’acceptes comme il est avec ses défauts et ses qualités. De même on ne parle jamais à son nouveau mari de son ex style « lorsque j’étais en France…, en France… ». Oublie la France et vis pleinement dans le pays qui t’offre son hospitalité.

 

S’agissant des maladresses que tu peux commettre par erreur les Québécois te les pardonneront car ils savent que tu viens d’ailleurs. Par contre n’emploie jamais de jurons comme Tabarnacle, Ostie, Colice, etc… car c’est vraiment très grossier contrairement à ce que les français pensent. N’essaie jamais d’imiter l’accent québécois car premièrement c’est toi qui a un accent au Québec et deuxièmement c’est très irrespectueux et donc irritable pour les Québécois.

 

Bonne réflexion.

ton image du nouveau mari m’a fait rigoler, mais au fond il y a de ça et c’est vrai que si on veut que ça marche dans les 2 cas mieux vaut éviter de faire des comparaisons !  :tongue:

———

De kjaerlighet

Bientôt 5 ans ici et j’ai toujours pas remarqué ce fameux choc culturel, me semble que c’est un peu exagéré quand à moi …

———

De Automne

Bientôt 5 ans ici et j’ai toujours pas remarqué ce fameux choc culturel, me semble que c’est un peu exagéré quand à moi …

peut être que tu étais déjà plus ‘Québécois’ dans ta tête avant de venir :biggrin2:

———

De milaelys

Merci beaucoup pour toutes ces réflexions…

Nous avons décidé avec mon mari, il y a quelques mois de partir une semaine à Québec pour visiter (nous partons mi-avril)! nous avons hâte de découvrir ce nouveau pays!!!

 

J’aime beaucoup l’image du nouveau mari, « l’Atrébate », quand on y réfléchi, c’est pas faux….

 

Beaucoup de choses nous attire dans ce pays (la mentalité dans le travail, le positivisme des gens, la sécurité, l’éducation) et j’espère pouvoir m’adapter assez rapidement…

Plus je lis sur les forums et plus je vois que la famille et les amis sont de vrais freins… Je pensais réellement que la distance pouvait se gérer et je m’apperçois que ce n’est pas si simple que cela…

———

De mariedm

Merci beaucoup pour toutes ces réflexions…

Nous avons décidé avec mon mari, il y a quelques mois de partir une semaine à Québec pour visiter (nous partons mi-avril)! nous avons hâte de découvrir ce nouveau pays!!!

 

J’aime beaucoup l’image du nouveau mari, « l’Atrébate », quand on y réfléchi, c’est pas faux….

 

Beaucoup de choses nous attire dans ce pays (la mentalité dans le travail, le positivisme des gens, la sécurité, l’éducation) et j’espère pouvoir m’adapter assez rapidement…

Plus je lis sur les forums et plus je vois que la famille et les amis sont de vrais freins… Je pensais réellement que la distance pouvait se gérer et je m’apperçois que ce n’est pas si simple que cela…

c’est vrai que si tu as un cercle d’ami très présent et que tu vois beaucoup ta famille, que vous être très proches ça risque d’être une cause de retour. Si tu te dis déjà que ça va être trop difficile c’est peut-être que tu n’es pas prête à à quitter tout ton entourage.

———

De dentan

Merci beaucoup pour toutes ces réflexions…

Nous avons décidé avec mon mari, il y a quelques mois de partir une semaine à Québec pour visiter (nous partons mi-avril)! nous avons hâte de découvrir ce nouveau pays!!!

 

J’aime beaucoup l’image du nouveau mari, « l’Atrébate », quand on y réfléchi, c’est pas faux….

 

Beaucoup de choses nous attire dans ce pays (la mentalité dans le travail, le positivisme des gens, la sécurité, l’éducation) et j’espère pouvoir m’adapter assez rapidement…

Plus je lis sur les forums et plus je vois que la famille et les amis sont de vrais freins… Je pensais réellement que la distance pouvait se gérer et je m’apperçois que ce n’est pas si simple que cela…

Salut,

 

Mi-avril à Québec, es-tu certaine et obligée? À Québec, mi-avril cela veut souvent dire la  »bataille » entre la fin de l’hiver et le touts début de printemps.

———

De Jusqu_ici_tout_va_bien

Rassure-toi ! Une personne bien éduquée et respectueuse des autres saura s’intégrer dans n’importe quel pays au monde même si cela demande un certain temps d’adaptation pour comprendre les usages et les coutumes.
 
La principale erreur serait de tout comparer à la France : le Canada est comme ton nouveau mari et on ne compare jamais son nouveau mari à son ex. Il est différent et tu l’acceptes comme il est avec ses défauts et ses qualités. De même on ne parle jamais à son nouveau mari de son ex style « lorsque j’étais en France…, en France… ». Oublie la France et vis pleinement dans le pays qui t’offre son hospitalité.
 
S’agissant des maladresses que tu peux commettre par erreur les Québécois te les pardonneront car ils savent que tu viens d’ailleurs. Par contre n’emploie jamais de jurons comme Tabarnacle, Ostie, Colice, etc… car c’est vraiment très grossier contrairement à ce que les français pensent. N’essaie jamais d’imiter l’accent québécois car premièrement c’est toi qui a un accent au Québec et deuxièmement c’est très irrespectueux et donc irritable pour les Québécois.
 
Bonne réflexion.

Ah Ouai ben on a pas tous les mêmes expériences, je n utilise pas de sacres et il m’a déjà été fait la remarque qu’après tant de temps ici je devrais en utiliser.

Sinon ne pas comparer en public oui, oublier la France, non.
Reste toi même et tout se passera bien. Le vocabulaire, les intonations, ça viendra tout seul au bout de quelques temps.

Je ne sais pas à quoi est fait référence quand aux africains en France qui seraient soit disant mal accueilli, mais oui attend toi clairement à ce qu on te renvoi très souvent à ta condition de français ou d immigré en général. Surtout au début quand tu va rechercher du boulot et un logement. Faut passer au dessus même si c’est franchement pénible quelques fois.

———

De milaelys

oui c’est vrai mais on a aussi fait en fonction des vacances scolaires de nos filles, les vacances de printemps sont du 10 au 26 avril donc mon mari  a posé sa semaine de vacances de façon a ce qu’elle ne rate pas l’école…

et les billets d’avion étaient beaucoup moins cher que si on avait choisit juillet ou aout!! 🙂

 

il est vrai que l’on est assez proche avec mes parents, les amis et frères et soeurs ont se voit moins souvent….

On m’a souvent dit qu’il fallait attendre 5 ans avant d’être bien installé, d’avoir pris ses repères, s’être fait des amis; est-ce vrai??

 

En France je suis depuis des années dans une situation d’attente où malgré mes formations je recherche toujours le poste dans mon domaine où je pourrais m’épanouir et vivre « comme tout le monde », j’ai réaliser beaucoup de formations dans le domaine du dessin architecture , cela reste des niveau IV, ce qui fait de moi quelqu’un de complet mais ici, si tu n’as pas le BAC +2 c’est un peu compliqué,… du coup j’ai des craintes de vivre la même situation là-bas.. pourtant j’envisage de faire une demande d’évaluation des diplomes afin de faciliter les démarches sur place 🙂

———

De milaelys

« Je ne sais pas à quoi est fait référence quand aux africains en France qui seraient soit disant mal accueilli, mais oui attend toi clairement à ce qu on te renvoi très souvent à ta condition de français ou d immigré en général. Surtout au début quand tu va rechercher du boulot et un logement. Faut passer au dessus même si c’est franchement pénible quelques fois. »

 

jusqu_ici_tout_va_bien, comment as-tu fait pour passer au-dessus de tout ça?? sans être indiscrète, as-tu dépasser tout ça seul ou étais-tu accompagné?

———

De Jusqu_ici_tout_va_bien

« Je ne sais pas à quoi est fait référence quand aux africains en France qui seraient soit disant mal accueilli, mais oui attend toi clairement à ce qu on te renvoi très souvent à ta condition de français ou d immigré en général. Surtout au début quand tu va rechercher du boulot et un logement. Faut passer au dessus même si c’est franchement pénible quelques fois. »
 
jusqu_ici_tout_va_bien, comment as-tu fait pour passer au-dessus de tout ça?? sans être indiscrète, as-tu dépasser tout ça seul ou étais-tu accompagné?

On ne te jette pas des cailloux non plus. Ce sont souvent des idiots ou quelques fois un humour sans doute mal compris
C’est juste des mots et pas si frequent.
Mais tu entendras certainement « vous nous envahissez » « il faut payer une caution car les français partent sans payer » « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec »
« accent cul de poule »

En fait il faut juste comprendre que la notion d identité et de préférence nationale ne sont pas perçu culturellement de la même façon que de l autre côté de l Atlantique . Ici il est tout à fait normal qu un immigré passe après un local. Ça ne fait pas de la personne un nostalgique du 3eme Reich.

Mais rassure toi il y a tout un tas de choses géniales ici qui te feront oublier ces petits désagréments.

———

De Jeff.BE

Merci beaucoup pour toutes ces réflexions…
Nous avons décidé avec mon mari, il y a quelques mois de partir une semaine à Québec pour visiter (nous partons mi-avril)! nous avons hâte de découvrir ce nouveau pays!!

Une semaine n’a aucun interet. Il faut compter un sejour minimum de 2 semaines pour que cela vous apporte 1 petit point pour votre demande CSQ.

———

De BisounoursCanada

« Je ne sais pas à quoi est fait référence quand aux africains en France qui seraient soit disant mal accueilli, mais oui attend toi clairement à ce qu on te renvoi très souvent à ta condition de français ou d immigré en général. Surtout au début quand tu va rechercher du boulot et un logement. Faut passer au dessus même si c’est franchement pénible quelques fois. »
 
jusqu_ici_tout_va_bien, comment as-tu fait pour passer au-dessus de tout ça?? sans être indiscrète, as-tu dépasser tout ça seul ou étais-tu accompagné?

On ne te jette pas des cailloux non plus. Ce sont souvent des idiots ou quelques fois un humour sans doute mal compris
C’est juste des mots et pas si frequent.
Mais tu entendras certainement « vous nous envahissez » « il faut payer une caution car les français partent sans payer » « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec »
« accent cul de poule »
En fait il faut juste comprendre que la notion d identité et de préférence nationale ne sont pas perçu culturellement de la même façon que de l autre côté de l Atlantique . Ici il est tout à fait normal qu un immigré passe après un local. Ça ne fait pas de la personne un nostalgique du 3eme Reich.
Mais rassure toi il y a tout un tas de choses géniales ici qui te feront oublier ces petits désagréments.

Non ce n’est pas normal. Et penser ça c’est donner raison à des pratiques illégales…

———

De Jusqu_ici_tout_va_bien

Oui enfin tout les textes de lois vont dans ce sens là.
La préférence nationale n à rien d illégal, personnellement je vis très bien avec ça.

———

De BisounoursCanada

Lol quelles lois ?

C’est de la discrimination. Enfin dans le sens ou il l’a ecrit.

Après j’ai peut-être mal compris. C’est vrai que le fédéral tente d’empêcher certains secteurs de recruter des travailleurs immigrés temporaires à la place de canadiens.

Mais si vous êtes Canadien. Que votre ID prouve que vous êtes canadien. Même si vous venez de France ou n’importe ou. Ne pas vous faire embaucher à cause de ça. C’est de la discimination. Et oui il y a des lois au Canada mais pour lutter contre ça 🙂

———

De emma1068

Lol quelles lois ?

C’est de la discrimination. Enfin dans le sens ou il l’a ecrit.

Après j’ai peut-être mal compris. C’est vrai que le fédéral tente d’empêcher certains secteurs de recruter des travailleurs immigrés temporaires à la place de canadiens.

Mais si vous êtes Canadien. Que votre ID prouve que vous êtes canadien. Même si vous venez de France ou n’importe ou. Ne pas vous faire embaucher à cause de ça. C’est de la discimination. Et oui il y a des lois au Canada mais pour lutter contre ça 🙂

Tout à fait d’accord! Je fais quand même la différence entre ceux qui viennent d’arriver et les autres immigrants. Qu’une entreprise refuse d’embaucher un immigrant parce qu’il n’y connaît rien dans son domaine au marché québécois/local, alors ce n’est pas de la discrimination. Par contre, si la personne est repassée aux études ou qu’elle vit depuis des années au Québec/Canada tout en ayant une expérience locale dans le domaine, ça devient de la discrimination. Ces entreprises finissent par être connues finalement et ce type d’agissements risque de se retourner contre elles dans le cadre des réseaux, de passations de marchés. Il ne faut pas oublier que le nombre d’immigrants est de plus en plus important. Il peut aussi y avoir des à-priori quant aux compétences de la personne et parfois ce type de discrimination n’est pas volontaire… Quelques mois après, ça peut devenir vos meilleures relations ou clients. Il ne faut pas confondre à-priori et discrimination.

———

De intensa

 

« Je ne sais pas à quoi est fait référence quand aux africains en France qui seraient soit disant mal accueilli, mais oui attend toi clairement à ce qu on te renvoi très souvent à ta condition de français ou d immigré en général. Surtout au début quand tu va rechercher du boulot et un logement. Faut passer au dessus même si c’est franchement pénible quelques fois. »
 
jusqu_ici_tout_va_bien, comment as-tu fait pour passer au-dessus de tout ça?? sans être indiscrète, as-tu dépasser tout ça seul ou étais-tu accompagné?

On ne te jette pas des cailloux non plus. Ce sont souvent des idiots ou quelques fois un humour sans doute mal compris
C’est juste des mots et pas si frequent.
Mais tu entendras certainement « vous nous envahissez » « il faut payer une caution car les français partent sans payer » « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec »
« accent cul de poule »

En fait il faut juste comprendre que la notion d identité et de préférence nationale ne sont pas perçu culturellement de la même façon que de l autre côté de l Atlantique . Ici il est tout à fait normal qu un immigré passe après un local. Ça ne fait pas de la personne un nostalgique du 3eme Reich.

Mais rassure toi il y a tout un tas de choses géniales ici qui te feront oublier ces petits désagréments.

 

 

Autant je n’ai jamais trop entendu le « vous nous envahissez » ou le « accent en cul de poule » (ce qui reste étonnant vu comme on entend parler des français de manière générale à la TV, dans des émissions, les spots de pubs etc, les redifs d’émissions françaises etc,).

 

Par contre le « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec », qu’est ce que j’ai pu l’entendre au boulot, oulàlàlààà… et je n’ai pas souvenir qu’on fasse vivre ça à nos immigrants en France, je n’ai pas souvenir d’avoir entendu une fois dire à un Africain ou autre « je ne comprends pas ce que vous venez faire en France ». Pour moi, ça veut dire subtilement qu’on n’est pas bienvenue et ça montre que les Québécois, de manière habituelle, n’aiment pas les étrangers. Alors, c’est peut-être naturel comme sentiment, je ne sais pas.

———

De kobico

Par contre le « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec », qu’est ce que j’ai pu l’entendre au boulot, oulàlàlààà… et je n’ai pas souvenir qu’on fasse vivre ça à nos immigrants en France, je n’ai pas souvenir d’avoir entendu une fois dire à un Africain ou autre « je ne comprends pas ce que vous venez faire en France ». Pour moi, ça veut dire subtilement qu’on n’est pas bienvenue et ça montre que les Québécois, de manière habituelle, n’aiment pas les étrangers. Alors, c’est peut-être naturel comme sentiment, je ne sais pas.

 

La prochaine fois, demande à ton interlocuteur pourquoi il ne comprend pas. Tu verras que ses motifs sont à cent lieux de ton interprétation. je te « gage un vingt là-dessus »!

———

De piwi

 

Par contre le « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec », qu’est ce que j’ai pu l’entendre au boulot, oulàlàlààà… et je n’ai pas souvenir qu’on fasse vivre ça à nos immigrants en France, je n’ai pas souvenir d’avoir entendu une fois dire à un Africain ou autre « je ne comprends pas ce que vous venez faire en France ». Pour moi, ça veut dire subtilement qu’on n’est pas bienvenue et ça montre que les Québécois, de manière habituelle, n’aiment pas les étrangers. Alors, c’est peut-être naturel comme sentiment, je ne sais pas.

 

La prochaine fois, demande à ton interlocuteur pourquoi il ne comprend pas. Tu verras que ses motifs sont à cent lieux de ton interprétation. je te « gage un vingt là-dessus »

 

Personellement je me le suis déja fait dire, et bien sur j’ai demandé pourquoi cette question .

 

La réponse rejoins les propos de Kobico, le gars s’étonnait que j’ai quitté la France car pour lui notre système de santé est bien meilleur que celui d’ici, le social en général, la culture, l’histoire, l’architecture, il avait un peu comme une opinion assez haute et favorable de la France pour l’avoir visitée, je lui répondis que malheureusement cela ne suffisait pas pour faire une vie heureuse, élever des enfants en sécurité, avoir une maison dans des prix raisonnable et abordable, la paix, et la tranquilité.

Il m’a répondu « alors bienvenue au Québec et soyez heureux »….

———

De Cherrybee

 

 

Par contre le « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec », qu’est ce que j’ai pu l’entendre au boulot, oulàlàlààà… et je n’ai pas souvenir qu’on fasse vivre ça à nos immigrants en France, je n’ai pas souvenir d’avoir entendu une fois dire à un Africain ou autre « je ne comprends pas ce que vous venez faire en France ». Pour moi, ça veut dire subtilement qu’on n’est pas bienvenue et ça montre que les Québécois, de manière habituelle, n’aiment pas les étrangers. Alors, c’est peut-être naturel comme sentiment, je ne sais pas.

 

La prochaine fois, demande à ton interlocuteur pourquoi il ne comprend pas. Tu verras que ses motifs sont à cent lieux de ton interprétation. je te « gage un vingt là-dessus »

 

Personellement je me le suis déja fait dire, et bien sur j’ai demandé pourquoi cette question .

 

La réponse rejoins les propos de Kobico, le gars s’étonnait que j’ai quitté la France car pour lui notre système de santé est bien meilleur que celui d’ici, le social en général, la culture, l’histoire, l’architecture, il avait un peu comme une opinion assez haute et favorable de la France pour l’avoir visitée, je lui répondis que malheureusement cela ne suffisait pas pour faire une vie heureuse, élever des enfants en sécurité, avoir une maison dans des prix raisonnable et abordable, la paix, et la tranquilité.

Il m’a répondu « alors bienvenue au Québec et soyez heureux »….

 

 

Moi aussi, comme Piwi, quand j’explique pourquoi je suis venue ici et pourquoi je me sens bien ici, la réponse est souvent « Ah ouinnnn ??? Je la voyais pas comme ça! « 

———

De BisounoursCanada

 

Par contre le « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec », qu’est ce que j’ai pu l’entendre au boulot, oulàlàlààà… et je n’ai pas souvenir qu’on fasse vivre ça à nos immigrants en France, je n’ai pas souvenir d’avoir entendu une fois dire à un Africain ou autre « je ne comprends pas ce que vous venez faire en France ». Pour moi, ça veut dire subtilement qu’on n’est pas bienvenue et ça montre que les Québécois, de manière habituelle, n’aiment pas les étrangers. Alors, c’est peut-être naturel comme sentiment, je ne sais pas.

 

La prochaine fois, demande à ton interlocuteur pourquoi il ne comprend pas. Tu verras que ses motifs sont à cent lieux de ton interprétation. je te « gage un vingt là-dessus »!

 

 

Je pense qu’il y a de la haine de soi au Québec.

 

Une fois à Montréal, il y avait deux québécois qui parlaient de la marine canadienne. C’était des militaires qui étaient retourner aux études.  Et en fait quand tu bosses pour les forces armées, t’as besoin plus ou moins de l’anglais. Donc il y en a un qui dit qu’il a un niveau d’anglais de base et que c’était dur pour lui pour d’évoluer et tout. Puis t’as l’autre qui commence à lui sortir tout un tas de phrase en anglais. Genre les ordres qu’il devait donner sur les bateaux à la radio. Dans un anglais tellement parfait que j’étais choqué. Et t’as l’autre tout étonnait qui lui dit alors :

« Mais qu’est-ce tu fais là ? Pourquoi t’étudies à Québec ? »

Le gars était étonné que ce gars là reste à Québec dans une université québécoise qui pour lui étaient toutes plus ou moins merdiques. Alors qu’il aurait pu aller en Colombie-Britannique ou en Ontario pour faire ses études.

 

Desfois j’ai l’impression que les québécois se rendent pas comptent de la richesse, de l’attrait et de la puissance de leur province. Y a une espèce de négativisme qui a pas forcément lieu d’être. Perso moi j’adore le Québec, peut-être même plus que les québécois eux-mêmes. Et visiblement je suis pas le seul 😀

———

De SarahJade

J’imagine que ton but est d’avoir un réponse franche. Sans vouloir généraliser et vexer du monde, il y a certaines caractéristiques françaises qui peuvent tomber sur les nerfs. Des éléments que l’on ne trouve pas chez d’autres nationalités. Le plus irritant c’est souvent le sentiment de supériorité (notre bouffe est meilleure, notre vin est meilleur, en France les écoles sont meilleures, etc.) et de vouloir à tout prix avoir raison sur tout. Aussi, c’est souvent difficile d’en placer une lors d’une discussion. Parfois aussi, ce n’est pas l’excès de politesse mais l’inverse je dirais. Le ton trop direct, trop fort pour discuter. 

———

De kobico

 

 

Par contre le « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec », qu’est ce que j’ai pu l’entendre au boulot, oulàlàlààà… et je n’ai pas souvenir qu’on fasse vivre ça à nos immigrants en France, je n’ai pas souvenir d’avoir entendu une fois dire à un Africain ou autre « je ne comprends pas ce que vous venez faire en France ». Pour moi, ça veut dire subtilement qu’on n’est pas bienvenue et ça montre que les Québécois, de manière habituelle, n’aiment pas les étrangers. Alors, c’est peut-être naturel comme sentiment, je ne sais pas.

 

La prochaine fois, demande à ton interlocuteur pourquoi il ne comprend pas. Tu verras que ses motifs sont à cent lieux de ton interprétation. je te « gage un vingt là-dessus »!

 

 

Je pense qu’il y a de la haine de soi au Québec.

 

Une fois à Montréal, il y avait deux québécois qui parlaient de la marine canadienne. C’était des militaires qui étaient retourner aux études.  Et en fait quand tu bosses pour les forces armées, t’as besoin plus ou moins de l’anglais. Donc il y en a un qui dit qu’il a un niveau d’anglais de base et que c’était dur pour lui pour d’évoluer et tout. Puis t’as l’autre qui commence à lui sortir tout un tas de phrase en anglais. Genre les ordres qu’il devait donner sur les bateaux à la radio. Dans un anglais tellement parfait que j’étais choqué. Et t’as l’autre tout étonnait qui lui dit alors :

« Mais qu’est-ce tu fais là ? Pourquoi t’étudies à Québec ? »

Le gars était étonné que ce gars là reste à Québec dans une université québécoise qui pour lui étaient toutes plus ou moins merdiques. Alors qu’il aurait pu aller en Colombie-Britannique ou en Ontario pour faire ses études.

 

Desfois j’ai l’impression que les québécois se rendent pas comptent de la richesse, de l’attrait et de la puissance de leur province. Y a une espèce de négativisme qui a pas forcément lieu d’être. Perso moi j’adore le Québec, peut-être même plus que les québécois eux-mêmes. Et visiblement je suis pas le seul 😀

 

 

 Qu’est-ce qui te prouve que le point de vue exprimé par celui qui a un anglais rudimentaire signifie qu’il pense que les universités québécoises sont merdiques?

 

Peut-être veut-il simplement signifier que s’il était à la place de celui possédant un bon niveau d’anglais, il en profiterait pour voir du pays en étudiant ailleurs, après tout, c’est chouette la CB et l’Ontario!

 

Bref, je n’en tire pas les mêmes conclusions que toi.  En passant, ton ancien pseudo n’était-il pas Jérémy Allemand…?

———

De kobico

 

 

 

Par contre le « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec », qu’est ce que j’ai pu l’entendre au boulot, oulàlàlààà… et je n’ai pas souvenir qu’on fasse vivre ça à nos immigrants en France, je n’ai pas souvenir d’avoir entendu une fois dire à un Africain ou autre « je ne comprends pas ce que vous venez faire en France ». Pour moi, ça veut dire subtilement qu’on n’est pas bienvenue et ça montre que les Québécois, de manière habituelle, n’aiment pas les étrangers. Alors, c’est peut-être naturel comme sentiment, je ne sais pas.

 

La prochaine fois, demande à ton interlocuteur pourquoi il ne comprend pas. Tu verras que ses motifs sont à cent lieux de ton interprétation. je te « gage un vingt là-dessus »

 

Personellement je me le suis déja fait dire, et bien sur j’ai demandé pourquoi cette question .

 

La réponse rejoins les propos de Kobico, le gars s’étonnait que j’ai quitté la France car pour lui notre système de santé est bien meilleur que celui d’ici, le social en général, la culture, l’histoire, l’architecture, il avait un peu comme une opinion assez haute et favorable de la France pour l’avoir visitée, je lui répondis que malheureusement cela ne suffisait pas pour faire une vie heureuse, élever des enfants en sécurité, avoir une maison dans des prix raisonnable et abordable, la paix, et la tranquilité.

Il m’a répondu « alors bienvenue au Québec et soyez heureux »….

 

 

Moi aussi, comme Piwi, quand j’explique pourquoi je suis venue ici et pourquoi je me sens bien ici, la réponse est souvent « Ah ouinnnn ??? Je la voyais pas comme ça! « 

 

 

En effet, bon nombre de Québécois ont encore une image très romantique de la douce France, le pays où il fait bon vivre.

———

De BisounoursCanada

Je me posais plus une question qu’autre chose et non c’est pas moi ?

Sur le coup je me suis demandé pourquoi dire ça. Je ne veux pas relancer de polémique.

Pardon si ça vous a vexé.

———

De piwi

 

 

 

Par contre le « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec », qu’est ce que j’ai pu l’entendre au boulot, oulàlàlààà… et je n’ai pas souvenir qu’on fasse vivre ça à nos immigrants en France, je n’ai pas souvenir d’avoir entendu une fois dire à un Africain ou autre « je ne comprends pas ce que vous venez faire en France ». Pour moi, ça veut dire subtilement qu’on n’est pas bienvenue et ça montre que les Québécois, de manière habituelle, n’aiment pas les étrangers. Alors, c’est peut-être naturel comme sentiment, je ne sais pas.

 

La prochaine fois, demande à ton interlocuteur pourquoi il ne comprend pas. Tu verras que ses motifs sont à cent lieux de ton interprétation. je te « gage un vingt là-dessus »

 

Personellement je me le suis déja fait dire, et bien sur j’ai demandé pourquoi cette question .

 

La réponse rejoins les propos de Kobico, le gars s’étonnait que j’ai quitté la France car pour lui notre système de santé est bien meilleur que celui d’ici, le social en général, la culture, l’histoire, l’architecture, il avait un peu comme une opinion assez haute et favorable de la France pour l’avoir visitée, je lui répondis que malheureusement cela ne suffisait pas pour faire une vie heureuse, élever des enfants en sécurité, avoir une maison dans des prix raisonnable et abordable, la paix, et la tranquilité.

Il m’a répondu « alors bienvenue au Québec et soyez heureux »….

 

 

Moi aussi, comme Piwi, quand j’explique pourquoi je suis venue ici et pourquoi je me sens bien ici, la réponse est souvent « Ah ouinnnn ??? Je la voyais pas comme ça! « 

 

 

Exactement pareil pour moi, se dois etre le meme lool…

———

De Jusqu_ici_tout_va_bien

J’imagine que ton but est d’avoir un réponse franche. Sans vouloir généraliser et vexer du monde, il y a certaines caractéristiques françaises qui peuvent tomber sur les nerfs. Des éléments que l’on ne trouve pas chez d’autres nationalités. Le plus irritant c’est souvent le sentiment de supériorité (notre bouffe est meilleure, notre vin est meilleur, en France les écoles sont meilleures, etc.) et de vouloir à tout prix avoir raison sur tout. Aussi, c’est souvent difficile d’en placer une lors d’une discussion. Parfois aussi, ce n’est pas l’excès de politesse mais l’inverse je dirais. Le ton trop direct, trop fort pour discuter. 

Sarah, quel est le type de français que tu fréquentes? Des moins de 25, ou des étudiants?

Les caractéristiques que tu cites je les trouves vrai, mais pour les français qui sont en France, je le reconnais aisément, pas tous bien sûr mais beaucoup. Surtout les habitants de la ville a la tour métallique.

ici j’ai du en rencontrer 2 seulement des comme ça, une touriste et l autre, étudiante, jamais sorti de chez papa maman.

Je trouve au contraire les travailleurs français ici, du moins tout ceux que j’ai connu, et ils sont nombreux à mtl, à l opposé même de ce que tu décris, ils ont en général pas mal voyagé avant d arriver ici et ont justement des points de comparaison pour savoir que la France n est pas supérieur au reste du monde, et qu il n y a pas de mieux/moins bien mais juste des différences.
Et crois moi, ils sont sacrément heureux de vivre au Québec.

Si tu fréquentes des français à la fac qui sont là depuis 2 mois, c’est normal 😀

———

De Gaetan

Bonjour à tous,

 

Je me permets d’écrire ce message car je recherche des réponses..

Suite à une incompréhension sur mes intentions envers des connaissances québécoises, je remets en question tout notre processus d’immigration…

 

Est ce que notre prudence, notre politesse excessive française peut nous porter défauts?

Les français sont-ils vraiment mal vu au québec?

Je suis consciente su’en france nous ne sommes pas toujours très tendre avec les immigrants, est-on vu de la même façon lorsqu’on arrive dans un nouveau pays?

J’ai suivi le programme du SIEL en ligne pour l’intégration, j’ai lu beaucoup d’articles, mais aujourd’hui je me sens complètement perdu, j’ai peur d’être incomprise, de faire des maladresses, de passer une image de moi qui est fausse car mes codes français sont très différents des codes nord-américains (même si je tente d’appliquer les nouveaux codes)

 

Peut-on réellement s’intégrer, se faire de vrais amis, trouver du travail en se renseignant bien sur notre futur pays d’accueil?

 

j’espère que vous pourrez m’aider

 

à bientôt

 

Bonjour,

 

À un moment il faut arrêter de réfléchir et de tout intellectualiser, et il faut se lancer.

 

La société québécois est très différente de la société française, mais un être humain normalement constitué a toutes les chances d’y réussir personnellement et professionnellement.

Et les Français ont plus de chances d’y réussir que la plupart des autres immigrants.

———

De Blueberry

Se renseigner , cela aide mais cela ne fait pas tout non plus. 

 

Des maladresses. des incompréhensions, il y en aura certainement. Qui n’a jamais vécu cela, y compris dans son propre pays? 

 

« Apprendre » un nouveau pays, une nouvelle société, des nouvelles mentalités prend du temps. Pour cela, il faut se donner le temps justement et ne pas forcer les choses à tout prix. 

 

Effectivement, ton statut immigrant risque de te coller pendant un certain temps, mais ce n’est pas pour autant que les gens vont seulement te résumer à cela. Est-ce que toi, tu te résumes à un seul statut administratif? 

 

Des milliers de gens émigrent chaque année au Canada. Il y en a beaucoup qui restent et pour qui tout se passe bien. 

———

De crazy_marty

 

 

« Je ne sais pas à quoi est fait référence quand aux africains en France qui seraient soit disant mal accueilli, mais oui attend toi clairement à ce qu on te renvoi très souvent à ta condition de français ou d immigré en général. Surtout au début quand tu va rechercher du boulot et un logement. Faut passer au dessus même si c’est franchement pénible quelques fois. »
 
jusqu_ici_tout_va_bien, comment as-tu fait pour passer au-dessus de tout ça?? sans être indiscrète, as-tu dépasser tout ça seul ou étais-tu accompagné?

On ne te jette pas des cailloux non plus. Ce sont souvent des idiots ou quelques fois un humour sans doute mal compris
C’est juste des mots et pas si frequent.
Mais tu entendras certainement « vous nous envahissez » « il faut payer une caution car les français partent sans payer » « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec »
« accent cul de poule »

En fait il faut juste comprendre que la notion d identité et de préférence nationale ne sont pas perçu culturellement de la même façon que de l autre côté de l Atlantique . Ici il est tout à fait normal qu un immigré passe après un local. Ça ne fait pas de la personne un nostalgique du 3eme Reich.

Mais rassure toi il y a tout un tas de choses géniales ici qui te feront oublier ces petits désagréments.

 

 

Autant je n’ai jamais trop entendu le « vous nous envahissez » ou le « accent en cul de poule » (ce qui reste étonnant vu comme on entend parler des français de manière générale à la TV, dans des émissions, les spots de pubs etc, les redifs d’émissions françaises etc,).

 

Par contre le « on comprend pas ce que vous venez faire au Québec », qu’est ce que j’ai pu l’entendre au boulot, oulàlàlààà… et je n’ai pas souvenir qu’on fasse vivre ça à nos immigrants en France, je n’ai pas souvenir d’avoir entendu une fois dire à un Africain ou autre « je ne comprends pas ce que vous venez faire en France ». Pour moi, ça veut dire subtilement qu’on n’est pas bienvenue et ça montre que les Québécois, de manière habituelle, n’aiment pas les étrangers. Alors, c’est peut-être naturel comme sentiment, je ne sais pas.

 

 

Tu t’es pas demandé pourquoi ils t’ont posé la question? C’est pas nécessairement pour te dire que tu es pas bienvenu. Par exemple, si tu creuses, beaucoup comprennent pas, parmi tous les endroits possibles dans le monde, tu as choisi une place où il fait froid 5 mois par année…tout simplement. Faut pas chercher le mal partout.

———

De MyloSae

C’est normal de s’inquiéter, meme si on est hyper motivé pour partir. Je pense qu’a partir du moment où tu restes humble, respectueuse et surtout curieuse de ton nouveau pays il n’y aura pas de probleme. Personnellement je n’ai pas encore eu a faire a des remarques mechantes du fait que je suis immigrante. Bien au contraire, les gens que je cotoie ou croise simplement sont tres ouverts et comprehensifs surtout quand je pose un million de question pour pouvoir m’adapter au mieux. Ils sentent ma volonté de vouloir m’integrer et surtout que je ne viens pas avec le bagage lourd de la « maudite francaise » il m’est arrivée de chialer et de comparer avec la France, c’est vrai mais seulement les tous premiers temps, et je pense que cela est lié aux tout debut, quand on est perdu et qu’in cherche des reperes vers ce qu’on a toujours connu (et puis c’est surtout mon chum qui m’entendait me plaindre, je fais attention a ne pas le faire sinon^^). Bref la clef est, a mon sens, le respect et la demarche personnelle d’aller vers les autres. Et c’est vraiment une belle experience de vie 🙂

———

De Blueberry

 

 

En effet, bon nombre de Québécois ont encore une image très romantique de la douce France, le pays où il fait bon vivre.

 

 

Pas seulement au Québec. 

 

Je ne compte plus le nombre de fois ou l’on m’a demandé pourquoi j’avais quitté un pays comme la France pour venir ici. « Ici » étant en Colombie-Britannique. 

 

Question posée à la fois par d’autres immigrants et par des Canadiens. 

 

La France a une image d’un beau pays ou il fait bon vivre et ou l’on mange bien, et c’est effectivement le cas! Contrairement à l’image véhiculée par certains sur ce forum…

 

A cette question, je réponds toujours que c’est vrai, que la France est un beau pays etc…mais que le taux de chômage est élevé et que c’est ce n’est pas toujours évident de trouver un emploi. 

 

Les gens ne voient pas cela sous cette perspective. 

 

Il est évident que la question n’est pas posée dans le sens ou je ne suis pas la bienvenue et que je devrais retourner d’ou je viens. Halte à la paranoïa! 

———

De wilitause

Tu n’as pas de soucis à te faire ici je suis ce qu’on appel une minorité visible ce terme me faire sourire… en France malgré ma nationalité française j’étais vu ou perçu comme un étranger donc ici je suis comme un poisson dans l’eau car je ne suis pas choqué qu’on me voit comme un immigré vu que c’est le cas… donc tu n’as pas de soucis à te faire les gens sont relax ici de manière général 🙂

———

De L'ours63

Tu n’as pas de soucis à te faire ici je suis ce qu’on appel une minorité visible ce terme me faire sourire… en France malgré ma nationalité française j’étais vu ou perçu comme un étranger donc ici je suis comme un poisson dans l’eau car je ne suis pas choqué qu’on me voit comme un immigré vu que c’est le cas… donc tu n’as pas de soucis à te faire les gens sont relax ici de manière général 🙂

😉

———

De Ungeduld

Les Québécois ne détestent pas les Français, mais la prétention. Alors si vous évitez le paternalisme et le réflexe de trop de Français de leur faire la leçon en leur disant comment vivre – ce à quoi les Québécois sont complètement allergiques – vous n’aurez aucun problème à vous faire accepter ici.

Nous sommes un peuple ouvert et tolérant, malgré ce que certains vont vous raconter ici.

———

De jeffrey01120

<

 

Pour notre part nous sommes en processus d immigration em PTT et PTO.

J’ai effetué un voyage exploratoire, découverte , mi fevrier durant 15 jours.

Mon ressentiment est à tous points de vue positif, comprehension, gentillesse, sourire, ont émaillé mon séjour.

J ai vraiment eu l impression d aucunes barrieres. Alors c est vrai 15 jours ce n est pas toute une vie, mais pour avoir bcp voyagé, vécu dans différents pays, je pense pouvoir apprècier une ambiance, une chaleur, une envie dans un pays ou dans une ville.

Et pour ma part c est partii, convaincu le jeffrey

———

De Références Québec

La publicité personnelle pour un site concurrent est interdite.

 

La modération

———

De Karkulka

 

J’imagine que ton but est d’avoir un réponse franche. Sans vouloir généraliser et vexer du monde, il y a certaines caractéristiques françaises qui peuvent tomber sur les nerfs. Des éléments que l’on ne trouve pas chez d’autres nationalités. Le plus irritant c’est souvent le sentiment de supériorité (notre bouffe est meilleure, notre vin est meilleur, en France les écoles sont meilleures, etc.) et de vouloir à tout prix avoir raison sur tout. Aussi, c’est souvent difficile d’en placer une lors d’une discussion. Parfois aussi, ce n’est pas l’excès de politesse mais l’inverse je dirais. Le ton trop direct, trop fort pour discuter. 

Sarah, quel est le type de français que tu fréquentes? Des moins de 25, ou des étudiants?

Les caractéristiques que tu cites je les trouves vrai, mais pour les français qui sont en France, je le reconnais aisément, pas tous bien sûr mais beaucoup. Surtout les habitants de la ville a la tour métallique.

ici j’ai du en rencontrer 2 seulement des comme ça, une touriste et l autre, étudiante, jamais sorti de chez papa maman.

Je trouve au contraire les travailleurs français ici, du moins tout ceux que j’ai connu, et ils sont nombreux à mtl, à l opposé même de ce que tu décris, ils ont en général pas mal voyagé avant d arriver ici et ont justement des points de comparaison pour savoir que la France n est pas supérieur au reste du monde, et qu il n y a pas de mieux/moins bien mais juste des différences.
Et crois moi, ils sont sacrément heureux de vivre au Québec.

Si tu fréquentes des français à la fac qui sont là depuis 2 mois, c’est normal 😀

 

Je ne comprends pas que les gens s’entetent a vouloir mettre une etiquette sur tout. Les Francais sont comme ci comme ca… Non. Parmi les Francais, il y a des gens comme-ci, comme-ca… Oui. Comme partout dans le monde!
Faut arreter les generalites, ca devient tannant. Je ne me permettrais jamais de decrire les Quebecois comme etant tous semblables!

———

De SarahJade

 

 

J’imagine que ton but est d’avoir un réponse franche. Sans vouloir généraliser et vexer du monde, il y a certaines caractéristiques françaises qui peuvent tomber sur les nerfs. Des éléments que l’on ne trouve pas chez d’autres nationalités. Le plus irritant c’est souvent le sentiment de supériorité (notre bouffe est meilleure, notre vin est meilleur, en France les écoles sont meilleures, etc.) et de vouloir à tout prix avoir raison sur tout. Aussi, c’est souvent difficile d’en placer une lors d’une discussion. Parfois aussi, ce n’est pas l’excès de politesse mais l’inverse je dirais. Le ton trop direct, trop fort pour discuter. 

Sarah, quel est le type de français que tu fréquentes? Des moins de 25, ou des étudiants?

Les caractéristiques que tu cites je les trouves vrai, mais pour les français qui sont en France, je le reconnais aisément, pas tous bien sûr mais beaucoup. Surtout les habitants de la ville a la tour métallique.

ici j’ai du en rencontrer 2 seulement des comme ça, une touriste et l autre, étudiante, jamais sorti de chez papa maman.

Je trouve au contraire les travailleurs français ici, du moins tout ceux que j’ai connu, et ils sont nombreux à mtl, à l opposé même de ce que tu décris, ils ont en général pas mal voyagé avant d arriver ici et ont justement des points de comparaison pour savoir que la France n est pas supérieur au reste du monde, et qu il n y a pas de mieux/moins bien mais juste des différences.
Et crois moi, ils sont sacrément heureux de vivre au Québec.

Si tu fréquentes des français à la fac qui sont là depuis 2 mois, c’est normal 😀

 

Je ne comprends pas que les gens s’entetent a vouloir mettre une etiquette sur tout. Les Francais sont comme ci comme ca… Non. Parmi les Francais, il y a des gens comme-ci, comme-ca… Oui. Comme partout dans le monde!
Faut arreter les generalites, ca devient tannant. Je ne me permettrais jamais de decrire les Quebecois comme etant tous semblables!

 

 

Le but est pas de mettre une étiquette mais de décrire ce que j’ai remarqué sur plusieurs années. Et non on ne parle pas d’étudiants. Aussi, j’ai hésité à le mettre mais, côté hygiène corporelle ce n’est pas les mêmes normes qu’ici, Je dis pas que tous les français sont comme ça mais disons que j’ai vu ou plutôt senti trop de cas pour que ce soit un pur hasard. Et parfois ils mettent trop de parfum. 

———

De wilitause

et voilà qu’un charlatans fait sa promo mais que fait la modération?!

———

De Automne

 

 

 

J’imagine que ton but est d’avoir un réponse franche. Sans vouloir généraliser et vexer du monde, il y a certaines caractéristiques françaises qui peuvent tomber sur les nerfs. Des éléments que l’on ne trouve pas chez d’autres nationalités. Le plus irritant c’est souvent le sentiment de supériorité (notre bouffe est meilleure, notre vin est meilleur, en France les écoles sont meilleures, etc.) et de vouloir à tout prix avoir raison sur tout. Aussi, c’est souvent difficile d’en placer une lors d’une discussion. Parfois aussi, ce n’est pas l’excès de politesse mais l’inverse je dirais. Le ton trop direct, trop fort pour discuter. 

Sarah, quel est le type de français que tu fréquentes? Des moins de 25, ou des étudiants?

Les caractéristiques que tu cites je les trouves vrai, mais pour les français qui sont en France, je le reconnais aisément, pas tous bien sûr mais beaucoup. Surtout les habitants de la ville a la tour métallique.

ici j’ai du en rencontrer 2 seulement des comme ça, une touriste et l autre, étudiante, jamais sorti de chez papa maman.

Je trouve au contraire les travailleurs français ici, du moins tout ceux que j’ai connu, et ils sont nombreux à mtl, à l opposé même de ce que tu décris, ils ont en général pas mal voyagé avant d arriver ici et ont justement des points de comparaison pour savoir que la France n est pas supérieur au reste du monde, et qu il n y a pas de mieux/moins bien mais juste des différences.
Et crois moi, ils sont sacrément heureux de vivre au Québec.

Si tu fréquentes des français à la fac qui sont là depuis 2 mois, c’est normal 😀

 

Je ne comprends pas que les gens s’entetent a vouloir mettre une etiquette sur tout. Les Francais sont comme ci comme ca… Non. Parmi les Francais, il y a des gens comme-ci, comme-ca… Oui. Comme partout dans le monde!
Faut arreter les generalites, ca devient tannant. Je ne me permettrais jamais de decrire les Quebecois comme etant tous semblables!

 

 

Le but est pas de mettre une étiquette mais de décrire ce que j’ai remarqué sur plusieurs années. Et non on ne parle pas d’étudiants. Aussi, j’ai hésité à le mettre mais, côté hygiène corporelle ce n’est pas les mêmes normes qu’ici, Je dis pas que tous les français sont comme ça mais disons que j’ai vu ou plutôt senti trop de cas pour que ce soit un pur hasard. Et parfois ils mettent trop de parfum. 

 

jamais sentis un français qui sentait mauvais…

puis même en France..

 

tu y es déjà allé?

 

ceux qui mettent trop de parfum, c’est chez les maghrébins que j’en ai vu beaucoup. parfum ou après rasage, ça sent fort

———

De Jusqu_ici_tout_va_bien

 

 

 

J’imagine que ton but est d’avoir un réponse franche. Sans vouloir

Vos recherches:

  • les québécois naiment pas les français
  • quebecois mal éduqués
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada