Les “Bouddhettes” …6 mois après - Immigrer.com
lundi , 27 mai 2024
Accueil FAQ Les “Bouddhettes” …6 mois après
FAQTranche de vie, l'intégration

Les “Bouddhettes” …6 mois après

0
0
(0)

Les “Bouddhettes” …6 mois après

Bouddhette
Ecrit le: 25/02, 15:07

Salut tout le monde !

J’avoue, je suis très peu présente sur le forum depuis quelque temps, sans doute emportée par le tourbillon de notre nouvelle vie. Mais hier, je me suis rendu compte que nous étions au Québec depuis 6 mois alors je me suis dit que j’allais faire un petit tour par ici pour donner des nouvelles. Pour ceux qui ne nous connaissent pas, nous avons choisi de nous établir à Sherbrooke avec nos deux enfants de 12 mois et 5 ans.

Voilà :
Nous avons trouvé un logement très cher (930$ par mois, rien d’inclus, un 6 et demi) mais très pratique en 1 semaine (avant, nous étions à l’hôtel).

Concernant les enfants, notre fils va à l’école maternelle, le rythme très peu soutenu par rapport à ce à quoi il était habitué en France lui convient à merveille. Il est méconnaissable, très épanoui alors qu’il était maladivement timide en France. Tout pour lui donner confiance en lui dans son école et dans ses activités diverses. Il parle français du Québec à l’école et français de France à la maison, c’est très rigolo. Notre fille va chez une gardienne privée, 22 $ par jour. Elle est extraordinaire, nous sommes très bien tombés.

J’ai travaillé pendant 1 mois et demi comme chargée de comptes internationaux à Montréal (exactement mon type de poste en France). À la fin je passais 6 heures par jour dans ma voiture, il faut dire qu’il y a eu pas mal de neige cette année (plus que d’habitude, à ce qu’il paraît). J’ai démissionné à Noël. Nous pensions partir vivre à Montréal à la fin de l’année scolaire parce que chaque jour, nous y voyions des annonces décrivant exactement notre profil professionnel. Mais vu ce qui nous est arrivé depuis, nous resterons à Sherbrooke.

Pendant ce temps, K-riboo-D travaillait sur un projet de création d’entreprise, une nouvelle boisson. Je l’ai un peu aidé et maintenant nous sommes coincés pour diverses raisons. Le projet est en suspend mais pas abandonné.

Il a donc décidé de trouver un emploi salarié, depuis le 5 février il est représentant des ventes scientifique comme en France, avec à peu près le même salaire que là-bas. C’est le bouche à oreille qui nous a aidé. Nous avons déjà un très beau réseau relationnel, le “public relations”, c’est ma spécialité ! Il est très heureux dans son travail. Son patron est super, le produit intéressant et motivant techniquement, le salaire fixe correct. Bref, tout baigne. Et chose importante : ici, comme on soupe tôt, et que même les patrons mangent, il a des horaires NETTEMENT plus cool qu’en France où il partati à 7h et rentrait à 20h ou beaucoup plus tard. Aujourd’hui, comme il est à Montral, il est parti à 6h30 et rentrera probablement vers 22h mais c’Est très rare. En général, il quitte la maison à 7h30 et rentre entre 17h30 et 18h. C’est super pour notre famille. Et il doit compter ses heures (incroyable pour un commercial, non ?), alors il peut récupérer du temps s’il en a besoin.

J’ai travaillé en tant que téléphoniste pour un client d’Adecco. Le DG de la boîte a tout de suite vu qu’il pouvait me confier des choses plus intéressantes, m’a fait une confiance incroyable et m’a proposé un poste de responsable des comptes pour une de ses sociétés. J’ai refusé car je sentais que je prenais de l’assurance et que je pourrais réussir dans des projets plus proches de qui je suis vraiment. J’ai démissionné au bout d’un mois et demi pour répondre à des demandes de traduction (c’est dans ce domaine que j’ai décidé de me lancer en tant que travailleur autonome). J’aime beaucoup ce que je fais, mes clients semblent satisfaits puisqu’ils me confient de nouveaux travaux et je suis contente de pouvoir gérer ma vie et mon temps comme je l’entend. J’ai pas mal de contacts à Sherbrooke et ailleurs et il se pourrait bien que mon travail débouche sur d’autres choses encore, liées à la traduction. Pour moi qui ai toujours travaillé en tant que cadre en Europe, 10 à 14 heures par jour (bien sûr, toujours payée 8 heures !) sans pouvoir vraiment tenir compte de mes priorités personnelles et familiales, je suis vraiment, vraiment, vraiment heureuse.

Mais le plus fou nous est arrivé hier, 6 mois exactement après notre arrivée : la banque a dit oui !!!! Le patron de mon mari lui avait conseilé de commencer à magasiner pour un prêt hypothécaire. Alors jeudi, je suis allée voir 3 banques, j’ai visité 3 maisons vendredi, Yann les a visitées samedi, nous avons craqué sur une maison ancienne dans le Vieux Nord (quartier historique de Sherbrooke), nous avons fait une proposition de prix dimanche, les vendeurs ont accepté de nous la vendre lundi et mardi, une banque nous a confirmé que c’était d’accord. Je vous précise juste que mes revenus ne comptent pas pour la banque parce que je viens de m’installer et que je suis indépendante. Et mon mari n’a commencé à travailler qu’il y a un mois (il n’a qu’une fiche de paye !). Je suis allée voir une banque que m’a recommandée un ami qui à mon avis est un de leurs très bons clients. J’ai bien sûr glissé qu’il m’avait conseillé d’aller les voir. Le patron de K-riboo-D a téléphoné à la banque en disant (je dis bien en disant, pas en écrivant ) qu’il le voyait travailler très longtemps pour lui et HOP ! Prêt accordé ! Le plus fou, c’est que nous allons avoir des remboursements de 683 $ par mois, ce qui est nettement inférieur à notre loyer. Et comble de l’Amérique du Nord : pour la première fois de sa vie, K-riboo-D va pouvoir se rendre au travail à pied !

Voilà un peu les nouvelles des Bouddhettes à Sherbrooke. Bilan après 6 mois : TRÈS POSITIF. Du travail intéressant pour nous deux, une bonne qualité de vie, des amis gentils, serviables et passionnants, bientôt une maison à nous comme on aime, des enfants heureux même… un médecin de famille !

Un petit truc en plus : il y a à Sherbrooke une école alternative, nous avons fait une demande pour y inscrire Félix à la rentrée prochaine, ça a l’air formidable. Si ça vous intéresse, je vous en parlerai plus une autre fois.

C’est vrai qu’il y a des choses qui ne nous plaisent pas ici, il ne faut pas dire que tout est parfait, un pays parfait, ça n’existe pas. Mais pour le moment, vraiment, on s’éclate dans nos vies… surtout avec la neige !

Bonne chance à tous

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Mes impressions après 23 ans au Québec

0 (0) Depuis 23 ans que je suis au Québec, j’ai vu...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com