Le respect de l'individu en Amérique du Nord - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Le respect de l’individu en Amérique du Nord

Le respect de l’individu en Amérique du Nord

Bonjour,

Par rapport au respect de l’individu, je dirais qu’en Amérique du Nord et au Québec il y a une conscience collective du respect. L’individu respecte non pas parce qu’il a peur du gendarme ou du policier mais parce qu’il pense que c’est pour le bien de la société. Ainsi il ne va pas dépasser dans la file d’attente d’un autobus ou jeter un papier à terre, non pas parce qu’il craint l’autorité mais parce qu’il pense que c’est pour le meilleur de tous. Cet esprit communautaire est encore plus fort dans le reste du Canada, et aussi aux États-Unis, c’est un héritage anglo-saxon. Au Québec, avec un peu d’apport latin, il est différement appliqué.

Un exemple concret: un ami français qui est perdu en voiture dans Montréal prend quelques instants une rue semi-piétonnière en plein Plateau à sens inverse pour rejoindre la ruelle qu’il voulait retrouver. Il s’est fait tout de suite rappelé à l’ordre par un piéton qui passait par là, qui était de l’autre côté de la rue, et qui n’était pas affecté directement par sa manoeuvre. Ce qu’il a surpris c’est l’intervention du piéton “Mais de quoi il se mèle celui-là, je le dérange même pas”. Il m’a dit qu’il n’aurait pas été surpris d’avoir des commentaires d’un automobiliste qui était dérangé dans sa trajectoire. Le piéton a agit comme un citoyen de cette société et se sentait responsable de rappeler l’ordre, c’est ça la conscience collective.

Pour ce qui est des rapports entre les sexes, c’est toujours un peu complexe à expliquer. Disons que plus souvent qu’autrement la femme québécoise porte la culotte. Mais la femme nord-américaine en général est inaccessible au jeu de séduction, pas seulement la Québécoise. Mais attention, y’a toujours des exceptions et les Québécoises ont tout de même un petit côté latin, oui, oui. Au Québec, la situation a été agravée par un très grand changement dans les moeurs à partir des années 60. Avant 1960 sous la religion catholique, unique au Québec en Amérique du Nord, la femme québécoise avait certainement le moins de droit de toutes les nord-américaines. Elle est passée d’un extrême à un autre.

Par rapport à la famille, elle est souvent décomposée au Québec pour toutes sortes de raison. Le fait que les femmes savent ce qu’elles veulent ne va pas faciliter toujours la réconciliation. Elle ne porte pas le poids des compromis comme ailleurs. Le Québec est passé en 50 ans de la société ou il y avait le plus d’enfants par famille à une société ou il y a un des taux de dénatalité le plus élevé au monde. Les familles de 14 enfants il y a 40 ans n’étaient pas rares. Aujourd’hui il y a environ 1.3 enfant par femme au Québec, on est loin de la fécondité des familles d’Afrique ou d’Asie. Le Québec comme bien des sociétés occidentales est face à un problème de dénatalité, en France aussi on y échappe pas avec environ 1.5 enfant par femme.
Pour ce qui est de la crise du logement, il y a crise lorsqu’on parle des quartiers centraux de Montréal et du 1er juillet. Au Québec, on déménage en général le 1er juillet. Mais franchement cette année avec le nombre de chercheurs de logements, cette habitude nationale prend la forme d’une véritable crise. Mais si vous cherchez à d’autres moments de l’année, ce n’est pas la même chose. Ne croyez pas que cette crise peut se rapprocher des grands problèmes de logement qu’on peut rencontrer dans des villes comme Paris, il faut garder une perspective. En plus, l’immigrant manque cruellement d’un réseau pour trouver un appartement, ce qui fait que la quête de l’appartement est encore plus difficile.
Mais y’a encore des bons plans: j’ai trouvé cette semaine -en pleine crise du logement- un super appart, très spacieux et bien au dessous du prix du marché.

Laurence

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada