Le choc des cultures - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Le choc des cultures

Le choc des cultures

Le choc des cultures

Ecrit par: Mylène 7-08 à 11:31

Salut à tous!

Pour l’instant, je ne ressens aucun “choc des cultures”. Maintenant, peut-être la perception de chacun est-elle différente par rapport au mot “choc”.

Qu’est-ce qui, chez vous, a provoqué un “choc culturel” ?

Que ce soit dans votre vie professionnelle, sentimentale, ou dans votre vie de tous les jours ….

La question se pose aussi à ceux qui sont venus en touriste et qui ont été marqué par l’un ou l’autre aspect de ce fameux “choc des cultures”.

———————————

Ecrit par: Lisou 7-08 à 11:39

Hello Mylène,

Mon choc culturel se situe plus au niveau des amis. Pour le le reste, j’ai plutôt l’habitude de vivre à l’étranger donc au bout d’un moment on s’y fait (nourriture, langue, climat…)

Le véritable choc pour nous, c’est donc de se retrouver sans les amis..

———————————

Ecrit par: fortsympa 8-08 à 3:08

Mylene, je pense que tu ne ressents pas de choc culturel tout simplement parce que tu es plus belge dans ta tete depuis des annees et que tu es parfaitement integre au Quebec

C’est un peu ce qui m’arrive : à mon 3 eme voyage, moins de choses me surprenaient. Je me disais : ben oui, normal, c’est le quebec.

mais pour repondre ta question : pour moi c’est la gentillesse, l’acceuil, la courtoisie, la modestie quebecoise.
A cela j’ajoute que nous les europeens ont est tres rigides dans notre quotidien : bcp de regle, de lois, de tradition … donc des prises de tete … alors qu’au Quebec on va à l’essentiel = une mentalite differente qui me convient mieux.

De telles differences avec mon quotidien, ca ete mon “choc” culturel …. positif bien sur.
ca ete une decouverte … et à la fois … la satisfaction d’avoir trouver l’endroit ou je voulais vivre

———————————

Ecrit par: phil64qc 8-08 à 10:16

Salut,

Pas eu de problème particulier non plus.
Les 1ers jours, tu découvres beaucoup de choses qui changent ta vie de petit français comme la propreté des rues et des routes, la gentillesse des gens lorsque tu es perdu ou as besoin de quelque chose, les caddies sans pièces, la bouffe en vente à l’entrée des magasins ou après les caisses, les gars de bicykes à gaz qui laissent leur casque sur le bike, calculer le prix réel puisque tout est HT, ………………………………..etc mais rien qui m’ait frappé de plein fouet

———————————

Ecrit par: turtle 8-08 à 10:34

Le tutoiement…nous vivions dans un pays anglophone donc on ne se souciait pas trop du “vous” ou du “tu”, c’etait “you” pour tout le monde.

Dans la vie de tous les jours le tutoiement ne me fait rien du tout et que, moi, on me tutoie ou on me vouvoie me laisse de marbre.
Mais c’est au travail, quand je suis avec des clients, ou avec mon boss, impossible de les tutoyer parfois et d’autres fois, je les tutoie sans me poser de questions… Ca, ca m’intrigue, parce qu’il y a meme des fois ou je ne me vois pas vouvoyer un client, je n’y arrive pas et d’autres ou c’est l’inverse… et je n’arrive toujours pas a comprendre comment ca ce fait. Je tutoie ou vouvoie spontanement, au feeling, souvent sans y penser mais de temps en temps, ca me fait drole.

Mais bon, ce n’est pas reelement un choc, plus une petite interrogation qui me vient de temps a autres !

———————————

Ecrit par: Mylène 8-08 à 22:32

Fortsympa … tu as peut-être raison! Je suis tellement “habituée” déjà depuis 6 ans, que je ne remarque même plus ce qui, au début, m’aurait, ou m’avait, marquée.

En effet, Turtle, j’ai moi aussi ce “problème”. Enfin … si problème il y a . Juste que c’est perturbant!

J’ai eu bien du mal à tutoyer ma Belle-mère: ça m’a pris 6 ans …. avec 4 ans de transition “tu-vous” et des phrases pas possible pour arriver à demander quelque chose sans dire ni tu ni vous!!! hehe
Lassée de ce sport périlleux, j’ai laissé tomber le vous pour le tu.

Mais ça me fait encore bizarre

Un autre truc auquel j’ai du mal à m’habituer quand même, c’est dire “bonjour” quand je quitte un magasin ou quelqu’un! Ca me fait trop rire. J’ai l’impression d’être tellement ridicule quand je le dis hehe

———————————

Ecrit par: fortsympa 9-08 à 4:01

tiens, je croyais qu’on disait “bienvenue” quand on quittait un endroit, je ne connaissait pas le “bonjour”

ca m’a surpris à l’hotel lors de mon 2 voyages car autant le premier jour ca m’a semblais logique qu’on me dise “bienvenue” autant à partir du 2eme j’ai plus rien compris et j’ai pose la question

———————————

Ecrit par: Petit-Prince 9-08 à 5:05

fortsympa,

Je pense que tu confonds… Bienvenue signifie “de rien”. Je pense que tu as du dire “Merci” et on t’a répondu “bienvenue”.

Effectivement, “bonjour” peut-être utilisé pour dire “au revoir”. Dans ce cas, cela veut dire “bonne journée”. Moi je ne m’y suis pas trop habitué.

Par contre, le tutoiement, je n’ai vraiment plus du tout de problème. Au contraire ! Je suis parfois le premier à tutoyer alors que mon interlocuteur me vouvoie… par contre, je ne le fait pas au téléphone lorsque je ne connais pas la personne. Aucun problème si je la vois…

Choc culturel ?
Le calme et la sérénité même à Montréal. J’ai perdu l’habitude de regarder autour de moi pour me méfier de certains individus. Même les punks ici sont cools et on ne risque rien avec eux. Pas d’agressivité dans le langage et les actes…

Le choc culturel dans les habitudes, l’architecture, les voitures, etc. Tout est nord-américain. Tout est à redécouvrir (les marques, les usages…).

———————————

Ecrit par: fortsympa 9-08 à 5:24

c’est fort possible que tu es raison car c’etait suite à une demande d’information de ma part aupres de l’acceuil de l’hotel.

He he maintenant, tout le monde sait que je dis “Merci” … et que je ne fais donc pas mon francais

———————————

Ecrit par: O’Hana 9-08 à 15:16

Salut la gang

Comme cela a été écrit précédemment, le tutoiement m’a frappé au début : habitué au formalisme français et à la distance qu’il existe au niveau professionnel surtout, cela m’a pris un peu de temps pour l’appliquer et me sentir serein avec cela. La différence toutefois que je note ici avec le tutoiement c’est que si cela exprime aussi au Québec une certaine familiarité (avec les collègues de travail, les supérieurs et même avec les clients), cela reste toujours une familiarité respectueuse : bref, on se tutoie tous les deux mais on n’oublie jamais le rôle et la fonction de chacun et ce qui nous amène à parler ensemble

La langue très reliée à la terre et à la nature en général, ce qui m’a particulièrement frappé au travail : “tu sais où tu t’en vas avec tes skis ?” (traduction : ça va mener à quoi de mener ce dossier de cette façon ?) ; “et ça mange quoi en hiver ça ?” (et concrètement, ça veut dire quoi ou qu’est-ce que ça va nous apporter de faire ça?) ; “je travaille d’une étoile à l’autre” (je commence à travailler dès le lever du soleil jusqu’au coucher) ; “cette job a été faite avec les coins ronds” (un travail bâclé) ; etc … Moi, j’adore

———————————

Ecrit par: La Féline 9-08 à 15:37

Je n’avais même pas remarqué lors de mon premier voyage qu’on disait “bonjour” pour dire “au revoir”, faut dire que j’étais plus souvent en camping ou en randonnée que dans les magasins. Mais la seconde fois, en avril dernier à Montréal, je l’ai entendu beaucoup plus et ça m’a frappé. Effectivement, j’ai du mal à m’y faire aussi. Je n’arrivais pas à le dire alors, pour me faciliter les choses, je disais “bonne journée”, j’espère que ce n’est pas déplaçé.

Aussi, les timbres en pharmacie, c’est un truc qui me dépasse…

———————————

Ecrit par: Zogu 9-08 à 15:44

Bah, ne t’en fais pas avec ces détails. Au Québec il y a plusieurs manières de faire… c’est une société multiple et qui ne se complique pas trop la vie.

Que tu dises “Bonjour!” ou “Au revoir” ou “A la prochaine” ou “Bonne journée” ou “A la r’voyure” (traditionnel) ou “Bye là” (familier), “À la prochaine”, “Fais attention à toi”, “Bonne route”, … personne ne te critiquera.

C’est différent de la France où j’ai remarqué (à mon grand désarroi) que si t’as pas le “mot juste”, ça provoque invariablement un “C’est quoi que tu dis, là?”, parfois un brin agressif.

Vive la liberté “d’expressions”

———————————

Ecrit par: Zogu 9-08 à 15:48

QUOTE: Aussi, les timbres en pharmacie, c’est un truc qui me dépasse…

Héhéhé.
Les billets de bus en pharmacie, aussi!
Il vendent n’importe quoi dans ces magasins-là.

Bref… La pharmacie est un dépanneur comme les autres!!!!

———————————

Ecrit par: yapuka 9-08 à 17:02

Salut,

Les pharmacies, c’est aussi là qu’on achète les cigarettes au québec !!!

Non, sinon pas trop de choc culturel (j’ai fini par marié un québécois!) et puis quand je m’ennuie, je regarde TV5 ou tv infos sur le web !

———————————

Ecrit par: Passemots 9-08 à 17:06

On ne vend plus de cigarettes dans les pharmacies.

———————————

Ecrit par: peanut 9-08 à 17:08

en effet, ne vous cassez pas la tête avec ça…si vous êtes habitués de dire au revoir, vous pouvez continuer à le dire sans problème…c’est ce que je dis moi aussi et je suis québécoise!

La même chose pour le tutoiement…vous pouvez vouvoyez les gens sans problème(les gens vont trouver que vous êtes polis), mais il ne faudra pas vous offusquer si en retour, vous vous faites tutoyer…ça n’a pas la même signification qu’en France.

Comme le disait Zogu, il n’y a pas de règles rigides, soyez naturel, c’est tout!

———————————

Ecrit par: Mylène 9-08 à 17:15

Merci pour vos réponses !

Pour le tutoiement et le “bonjour”, je vois que je suis pas seule hehe

———————————

Ecrit par: phil64qc 9-08 à 17:34

Salut,

Le tutoiement ne m’a jamais posé de problème, j’étais déjà comme cela en France.
Le patron me regardait des fois de travers lorsque je tutoyais les clients qui faisaient de même

L’année dernière, lors d’une visite en France pour le mariage d’un de mes frères, ma blonde qui est québécoise et qui a donc aussi le toutoiement facile, a expliqué à plusieurs de mes oncles et tantes, qu’au Qc lorsque l’on continue et persiste à vouvoyer une personne, c’est pour poser une sorte de barrière entre la personne et soi.
Ils ont très bien compris et pratiquement tout le monde s’est tutoyé

———————————

Ecrit par: val13 12-08 à 13:35

salut,
pour moi, le choc des cultures serait plutôt positif, puisqu’il concerne plus le comportement général des québécois : calme et cool, ouvert, sympa, …
Ca surprend au début le fait qu’une personne vienne vers vous pour vous aider spontannement parsqu’elle a vu que vous vous débattiez avec un plan de la ville … nous, on aurait presque à se méfier, se dire “mais qu’est-ce-qu’il me veut, pourquoi il veut m’aider ?!!!!”
Sinon, sans parler de dépaysament total, ce sont ces petites choses nouvelles à découvrir qui sont géniales. Pour ne pas oublier ces choses, ces petits détails de la vie quotidienne que m’ont frappés au début, je les ai notés sur un cahier et ça me prend quasi trois pages : le tutoiement, le bonjour et le bienvenue (bien sur !), l’absence de mrd sur les trottoirs, le clamato, les gazons tondus à trois cm et impec., les marmottes sur le campus, les boutons “tactils” pour traverser, l’absence systématique de volets, les magasins ouverts la nuits, le WE,…et tant d’autres choses qui me paraissent déjà normales au bout de 6 semaines !!!

———————————

Ecrit par: SoniaUSA 12-08 à 14:38

J’y habite pas pour l’instant , mais le seul choc rencontre au cours de mes visites touristiques au Quebec ; ca reste l’ACCENT…. Pour le reste, rien de tres depaysant, venant du NJ.

Le choc culturel est plus flagrant a New Delhi ou Mexico City qu’a Quebec City!!!

———————————

Ecrit par: BiscuitDérable 12-08 à 15:39

Bonjour Mylène,

Peut-être fais-tu un peu référence au message que j’avais écrit sur le sujet? J’avoue avoir parlé un peu à travers mon chapeau… surtout si on considère que je n’ai malheureusement pas eu la chance de voyager beaucoup.

Comme on m’a dit, pour beaucoup de gens, le “choc culturel “, c’est lorsqu’ils n’ont plus de point de repère. Personnellement, je m’attends bien d’arriver dans un autre pays et d’être quelque peu perdu. Ce n’est qu’une question de ré-adaptation. Ma définition d’un choc culturel, c’est lorsque nous somme confrontée à une réalité qui n’est pas la notre. Une réalité qui va à l’en contre de nos valeurs reçues et qui nous semblent difficiles à accepter.

Bon, je m’éloigne un peu du sujet Peut-être que si je voyage plus, ma perception du “choc culturelle ” sera différente

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada