L’annonce du départ, vos conseils SVP - Immigrer.com
mardi , 28 mai 2024
Accueil FAQ L’annonce du départ, vos conseils SVP
FAQRéactions de son entourage, famille

L’annonce du départ, vos conseils SVP

0
0
(0)

Salut,

En fait, avoir les visas, c’est bien, mais c’est loin d’être une fin. Il y a le travail à obtenir au Québec, le logement, des démarches administratives… Mais aussi, il faut annoncer à la famille notre intention de partir.
Mon amie et moi avons obtenu nos visas début mai, et nous comptons partir dans le courant de l’automne. Nous avons bien réfléchi, et, depuis notre premier séjour durant un an, il y a deux années pour nos études, nous avons vraiment envie de partir. A l’époque, mes parents étaient venus me voir, mais bon, sachant que j’allais revenir, ils n’avaient pas crispé outre mesure, si ce n’est ma mère, mais c’était passé quand même. A notre retour, nous leur avions fait part de notre intention de repartir, plus longtemps certainement. Mais, comme nous ne leur en avons pas reparlé, ils ont dû s’imaginer que le projet était à l’eau… Or, je suis fils unique, et, après lecture des témoignages dans la FAQ, il est évident, et je m’en doute, que cette annonce est un vrai électro-choc… Bref, c’est assez flippant, d’autant que le temps passe, et que je ne sais carrément pas quand leur dire, ni comment. C’est très embêtant, car c’est la moindre des choses que de leur apprendre. Franchement, je crains un peu qu’ils le prennent assez mal, et c’est ce qui me fait retarder l’échéance.
En tout cas, tous les témoignages sont bons à lire pour voir comment leur annoncer.

@+

—————-

De: izarra

il faut absolument que tu leur annonce ton depart.
En tant que fils unique, il y a une forte probabilite que la nouvelle fassse grincer les dents. A toi de faire en sorte que cela se passe le mieux possible. De toute facon, tes parents le prendront encore plus mal si tu annonces cela la veille du depart! Ils sentiront blesses et rejetes.
Par contre, n’oublies pas que c’est ta decision et tu es maitre de ton destin. Donc aucuns sentiments de cupabilites ne doivent germer en toi.
J’ai moi-meme une fille unique. Son pere a l’habitude de voyager, ses parents a lui voyageaient egalement. Si elle decide adulte de voyager et faire sa vie ailleurs, je ne l’empecherai pas de partir. Si on met des enfants au monde, c’est pour qu’ils nous quittent un jour.
Par contre, je me renseignerai sur les vols pour aller la voir de temps en temps. He oui, nous vivons dans un siecle ou la traversee des oceans est devenu un simple aller-retour sur ticket electronique.
Bon courage. Si vous etes deux a partir, annoncer le ensemble. C’est mieux (et restez calmes, vous allez etre surpris par ce que vous entendrez ou verrez).

——————

Sujet: Re: l’annonce du départ
De: FrenchPeg

Il faut absolument que tu leur en parles très vite, puis encore et encore, pour qu’ils aient le temps de se rendre compte et de se préparer à ton départ. C’est loin le Québec et si tu es fils unique, ils vont presque forcément prendre ça comme un abandon.

J’ai beaucoup voyager depuis la fac, je suis partie environ 4-5 mois par an tous les ans, j’ai habité à Montréal 9 mois il y a 4 ans, et j’habite en Irlande depuis 3 ans. Il faut aussi ajouter que je suis en Irlande car j’ai trouvé un boulot après la fac qui me permettait d’obtenir les mois obligatoires d’expérience requis pour avoir une chance d’obtenir mon émigration.
Bref, ça fait plus de 5 ans (si ce n’est depuis que je suis toute petite) que mes parents “SAVENT” que je veux vivre en Amérique du Nord.

Et bien lorsque je leur ai annoncé en janvier dernier que j’avais commencé les démarches d’émigration, j’ai eu droit à des grimaces d’étonnement qui m’ont fait un peu drôle!!

Tant qu’on n’a pas fait les efforts matériels pour partir, les parents ont tendance à croire qu’on ne pense pas vraiment ce que l’on dit. Et puis lorsqu’ils comprennent que si, là on va partir, et cette fois visiblement pour de bon, et à 5000km, là, c’est plus du tout la même chanson. Ça peut même entraîner des déprimes, etc. (ils se sentent vieux, s’inquiètent de ne pas toujours pouvoir faire le voyage pour venir nous voir dans quelques années, s’inquiètent que nous n’aurons peut-être pas les ressources nécessaires ni le temps pour venir les voir, etc.)

Voyant, à mon grand étonnement, que ça n’allait pas se passer si bien, au début j’évitais d’en parler, et puis ensuite, j’ai changé de tactique et j’en ai beaucoup parlé, impliquant même ma mère dans les démarches un peu (la banque en France, les documents à me retransmettre depuis que j’ai donné l’adresse en France plutôt que celle d’Irlande, etc.), pour qu’elle y soit mêlée en fait, pour qu’elle voit la chose de plus près, pour que ça devienne un truc naturel, inévitable; bref, quelque chose qu’il lui faille mieux accepter de bonne humeur plutôt que déclencher des querelles sans fin.

Bref, visiblement, la chose a désormais été acceptée mais ça m’a vraiment étonnée qu’ils soient si surpris alors que pour moi ça me semblait si évident depuis tant d’années.

Alors, je sais, tu es un homme, c’est différent, vous êtes sensés être plus indépendants, pas tout raconter à vos parents, etc. mais pour des parents français… avoir l’océan atlantique entre eux et leurs enfants, c’est quelque chose.
C’est très con car j’expliquais à ma mère que si je venais travailler dans le sud de la France, ça voudrait pas dire que je la verai plus (ce serait aussi 7-8h de trajet), mais un océan et plusieurs fuseaux horaires de séparation, ça leur fait toujours beaucoup d’effets…

Peggy

———————

De: Butch17

Bonjour à tous,

Bien que suivant quasi quotidiennement les rubriques d’immigrer.com depuis près de 2 ans, c’est la première fois que je me décide à intervenir dans le forum, suite aux différents messages sur le thème de l’annonce du départ. Je dois vous dire que je suis le père de 2 enfants (1 fille de 26 ans et 1 garçon de 22 ans ) qui ont décidé d’aller vivre au Quebec depuis 1 an maintenant. Ils sont partis pour des raisons différentes mais tous les deux sont aujourd’hui enchantés de leur nouvelle vie. Mon épouse et moi même en somment très heureux. Pour notre fille, il s’agissait de la réalisation d’un rêve d’enfant. Elle a préparé son départ pendant plusieurs années et l’annonce de son départ ne nous a pas surpris. Après avoir travaillé quelques mois en intérim pour la banque du Canada, elle vient de trouver un emploi dans son secteur de compétence (les statistiques ) et son intégration se déroule bien. Quant à notre fils, l’annonce fut plus inatendue. un beau jour, après une visite au salon de l’étudiant à Paris, il nous a annonçé qu’il voulait partir continuer ses études à HEC à Montréal. Sa 1ère année s’est très bien déroulé et les récentes discussions que nous avons eu avec lui nous laissent penser que si son choix n’est pas encore définitivement fait, il trouve beaucoup d’avantages à la vie au Quebec.

Notre position face a ces annonces a toujours été positive et nous les avons encouragés à réaliser leur rêve ou leur choix. Aucun parent n’est propriétaire de ses enfants. La meilleure preuve d’amour qu’il est possible de donner à ses enfants est de respecter leurs choix. Il serait faux de prétendre que nous n’avons jamais eu de coups de blues. C’est bien naturel, après tout. Mais internet et la facilité de communication nous a tous aidé à surmonter les petits moments difficiles. Aujourd’hui, nous sommes heureux et fiers que nos enfants aient eu le courage d’aller jusqu’au bout de leurs rêves et assument pleinement leurs choix.

Alors pour tous les candidats au départ, je veux dire qu’il convient d’annoncer votre départ à votre famille de la façon la plus naturelle possible. Certains préfèreront le faire de façon audacieuse, d’autres en y mettant plus de formes. Peu importe car la seule chose qui compte c’est votre bonheur et votre épanouissement. Quant à votre famille et à vos amis, s’il vous aiment vraiment (ce que je crois) ils comprendrons vite que ce départ était une chance pour vous et ne tarderont pas à vous envier avant, qui sait, de vous rejoindre peut être un jour !

Meilleures amitiés et bonne chance
Butch17

——————–

De: Loulou

Bonjour Yomqui,
Te voilà dans le dernier tournant…j’entends le souci que tu te fais, car il m’a un petit peu tenu les tripes aussi!

Il est toujours facile de donner des conseils, mais ne me trouvant pas dans ta situation, et ne connaissant pas la relation que tu as avec tes parents, je ne peux que te partager ce que j’ai vécu, peut-être y trouveras-tu réponse à tes questionnements.

Je ne suis pas fille unique, mais au moment où je m’apprêtais à annoncer mon départ pour Montréal, mon frère a eu un accident et s’est retrouvé paraplégique. Du coup ma mère (qui vit seule) se reposait totalement sur moi, et je ne savais pas comment elle prendrait l’annonce de mon départ, je me sentais coupable de partir dans une situation aussi critique, etc….

Mais je désirait partager cette nouvelle avec ma mère, car même si j’avais un peu souci, j’avais surtout très envie qu’elle se réjouisse avec moi de la nouvelle vie qui m’attendait.

Je ne voulais pas le lui annoncer dans la rue, ou au cinéma, je voulais me retrouver dans un contexte rassurant pour elle, et surtout avoir le temps de répondre à toutes les questions qu’elle pourrait avoir.

C’était un samedi, avant d’aller au marché, nous prenions le petit déjeuner et il faisait beau, et je lui ai dit “maman je pars à la fin de l’année pour le Québec, mais je me sens coupable de partir et de te laisser toi et Laurent (mon frère)….”

Elle a réféchi un moment, et m’a dit qu’elle était heureuse pour moi, et que j’avais raison de profiter de la vie, elle-même l’avait fait. Elle me disait que si je ne le faisais pas maintenant, je ne le ferai peut-être jamais plus, bref…elle était heureuse pour moi!!! Elle me disait que cela lui fera une nouvelle destination à visiter, et que de toute façon il y a le téléphone.Et nous avons discuté gaiement de tout ça.

Depuis notre relation s’en trouve encore plus enrichie, il est clair qu’au début elle téléphonait souvent (presque tout les deux jours), mais après 1.5 mois environ ça s’est calmé, et je pense qu’elle s’est habituée à cette nouvelle situation.

Ce que je retire de tout ça?
Bien souvent on se fait plus de souci que nos parents, dans le sens où en fait ils prennent les choses beaucoup mieux que ce que nous imaginons.

Amicalement Pascale

—————-

De: FrenchPeg

Juste une petite chose, Emma_Fly dit “je suis sure que leur réaction sera positive et constructive”…
Je ne suis pas d’accord, mais cela ne doit rien changer à la décision de toute façon.

Ma mère m’a poussé toute ma vie à voyager, elle est partie très jeune de chez elle, elle-même, et pourtant lorsque je lui ai dit que j’émigrais, sa réaction a été tout sauf positive et constructive.
J’ai souvent eu droit à des commentaires négatifs qu’on a pas envie d’entendre au seuil d’une aventure comme celle là:
– Et si ça te plaît pas?
– J’ai des collègues qui ne se sont vraiment pas plu…
– De toute façon ce n’est que pour quelques années telle qu’on te connait,
– Maintenant qu’il y a du travail en France dans ta branche, pourquoi tu reviendrais pas en France?
etc. etc.

Bref, dans ces cas-là il faut se passer du soutien parental et c’est tout.

De toute façon, c’est un peu idiot comme réaction, même si compréhensible, puisque dans ces cas-là on a qu’une envie partir très vite.

Mais bon… leur demander de sauter au plafond à l’annonce d’une nouvelle comme celle-là, faut pas rêver non plus… ce serait un peu hypocrite.
Bien sûr qu’ils veulent qu’on soit heureux dans nos vies, mais accepter de voir son enfant 1 ou 2 fois par an et ne plus vraiment faire partie de nos vie (ils ne connaitrons pas du tout vos nouveaux amis, auront du mal à devenir très intime avec votre “chum” ou “blonde”, etc.), faut pas non plus se faire d’illusion, aucun parent n’aiment ça.

Peggy

—————–

De: rem

bonjour
j’ai lus ton message et ceux des autres intervenants et je viens par ce message pour faire ma touche; donc écoute un peu mon histoire ou plus tôt celle de mon épouse; elle est la fille unique de ses parents sont père est mort il y à 20 ans. elles sont restés seules elle et sa mère nous nous sommes marriés en 1999 on vis ds la même maison avec ma belle mère pour tout vous dire je la considère comme ma mère elle est hyper hyper hyper sympa est gentille elle prenait soin de nous elle nous aide elle dit jamais rien de mauvais sur les gens trop pacifique trop timide un spécimen rar de la bonté et de la droiture de chemin et c’est ce qui me fais mal.en 1999 on a pris la décision de faire une demande d’immigration on a pas voulu lui dire ni à personne d’ailleurs même à ma famille on a gardé la discretion puis venait notre fille en 2000 et ma belle mère nous la garde tout le temps vus que ma femme travaille aussi pendant toute la journée puis la convocation pour l’entrevue est venue et là nous avons pris la decision de lui annoncé le projet vous savez quoi elle n’a rien dit mais au fond on savait qu’elle est bléssée à savoir que dans notre société musulmane il y à une certaine culture entre les générations je veux dire les perents et les enfants c’est interdit de laisser tomber les parents ils ont travailler dur pour nous trop de sacréfices ils ont donné tout pour notre réussite et qu’est ce que nous allons faire les laisser tomber ce n’est pas juste et ça me fait mal au coeur des fois je n’arrive pas à dormir ma femme pleure tout le temps dérnièrement ma belle mère nous a demandé de lui laisser la petite avec elle, on a une très grande maison donc difficile d’imaginer une vieille femme toute seule ds une si grande maison et si elle tombe malade qui va lui donner même un verre d’eau; voilà notre drâme des fois j’ai envie de pleurer la chance nous sourit d’un côté et de s’envoler de 1’autre.
on a pensé de la parrainer par la suite vue notre situation mais elle ne veut pas le Canada elle veut sa maison fidelle a son mari ; nos parents sont meilleurs que nous sur tout les domaines.
donc aider nous SVP si vous avez une solution pour cette impasse.
A+

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Se mettre en “Neutre” à l’arrêt avec une voiture à boîte automatique

0 (0) J’ai acheté une voiture automatique et je me posais la...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com