La remise des bulletins scolaires! - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Écoles primaires et secondaires > La remise des bulletins scolaires!

La remise des bulletins scolaires!

La remise des bulletins scolaires!

Ecrit par: isseo17 11-02 à 16:13

Hello!

Aujourd’hui, j’ai vécu une nouvelle expèrience: la remise des bulletins trimestriels de mes enfants.

En fait, nous étions arrivés 15 jours avant celle du premier trimestre, ce qui nous avait juste permis de faire connaissance avec les enseignants.

Aujourd’hui, c’était “pour de vrai”.

C’est une période, qu’en France du moins, je redoutais un peu. Pour les filles, pas de soucis. Mais pour les garçons….
En fait, depuis quelques années, ça fleurait bon l’échec scolaire, évité grâce à une somme colossale d’efforts de part et d’autre.

Ici, la situation ne s’est pas radicalement améliorée (ça tiendrait du miracle, en 4 mois!), mais c’est la façon de les aborder qui a changée.

Les résultats sont à retirer auprès des enseigants eux-même. Déjà, chaque appréciation est commentée et nuancée en fonction du ressenti du prof par rapport au comportement de l’élève. Des pistes d’amélioration sont évoquées, du soutien personnel organisé sur place. La réaction est immédiate.

Le gros de la discussion a portée, non sur les résultats proprement dits, mais sur l’intégration de mes fils, dans le groupe, dans l’école, au Québec. Nous avons pu déterminer ensemble la marge de progression à prévoir, et la meilleure motivation possible.

C’est vrai qu’en France, selon les années, j’ai déjà bénéficié d’une écoute attentive de la part de certains enseignants. Mais je les sentais toujours coincés par le système. Ici, le leitmotiv est:” Comment le trouvez-vous? Est-il bien? Aime-t-il venir ici? A-t-il besoin d’aide? Que pouvons nous faire pour vous et pour lui?…” et surtout: “Il faut qu’il soit bien!”

Ce discours peut surprendre. En France, l’accent est mis sur la réussite scolaire, sur l’obtention des diplômes, sur la valeur des études…et à juste titre me semble-t-il, au moins pour les “bons” élèves, parfaitement adaptés au systéme scolaire: ceux qui rentrent dans le moule. J’en ai deux à la maison et je sais de quoi je parle.

Mais pour les autres, ceux qualifiés d’ascolaires, c’est une autre histoire. Ils sont hors circuit et on n’a pas grand chose à leur offrir sinon une adaptation au coup par coup , reposant sur le bon vouloir de chaques enseignants.

Un de mes jumeaux est dyspraxique: c’est un “handicap” invisible, qui perturbe sa scolarité, sans affecter son “intelligence” plutôt plus développée que la moyenne. Au cours des 7 dernières années, nous avons eu affaire à des instits très motivés, à d’autres moins, mais aucun ne pouvaient me proposer de solution durables. Pour la première fois aujourd’hui, on a pu évoquer son avenir scolaire: des voies existent pour lui permettre de suivre une scolarité, sinon normale, du moins durable. OUF!!!

C’était une grosse part de notre motivation pour tout lâcher en France et venir nous installer ici.C’est un soulagement de constater que nous ne nous étions pas trompés..

J’avais juste envie de vous faire partager cette expérience et mon soulagement.

Lorsque l’on gagne un pari, on aime le faire savoir, et avec la job de Dominique, la scolarité des enfants, la qualité vie que l’on a ici depuis notre arrivée…nous sommes bien près de pouvoir nous déclarer gagnants!!!

Avec toute notre amitié aux intervenants du Forum.
Bon courage à tous! Ne Lâchez pas!

————————————–

Ecrit par: Nanne 11-02 à 16:55

Merci pour ton témoignage isséo, ça m’a bcp intéressée vu que je vais bientôt arriver et que j’ai 3 enfants (deux en primaire et une en secondaire)
C’est vrai que je stresse un peu pour leur intégration scolaire, mais bon comme tout parent je pense

————————————–

Ecrit par: LES L5 11-02 à 21:24

C’est vrai que le système scolaire n’a rien à voir ici ! Rassurez vous les mamans !

Je n’ai pas encore suffisament de recul pour me permettre de faire un vrai premier bilan, mais le fait est que cette après midi, j’ai rencontré la maitresse d’Anais, qui est en 5ème année de primaire (l’équivalent du CM2) ! Et je te rejoins complètement ML, lorsque tu dis qu’ici , leur soucis premier, est l’intégration de l’enfant ! Savoir si elle est heureuse de venir à l’école, savoir si ce qu’elle a rapporté comme commentaires était plutot positif ! Il faut dire que sa maitresse, Isabelle, avait tout mis en oeuvre pour l’accueillir parfaitement : des mots de bienvenue sur le tableau, un rôle attribué à chacun des ses élèves : l’un devait expliquer le fonctionnement de la récré et les limites de la cour , (puisqu’aucune barrières !!) à Anais, l’autre celui de la tenue des cahiers, un autre le comportement à avoir en cours, etc…
Son autre priorité est la complicité des enfants : elle les fait travailler en groupe, (4 autour d’une table ronde), elle leur donne un role de “chef” tournant chaque semaine : c’est celui qui interrogera les autres ! elle les responsabilise : un hamster est présent en cours, à eux de s’en occuper, mais pas seulement de cette façon… c’est juste un exemple…
et le contexte de la salle : des tables rondes bleues, en dessous de chaque pieds de chaise une balle de tennis, un hammac pour la lecture, un rocking chair aussi, et PLEIN de livres libres d’accès, etc…
pour les bulletins … je devrais encore un peu attendre, evidemment !
Pour Sarah au collège, nous n’avons que deux jours de recul, donc … pour les commentaires, ce sera un peu plus tard !

en tout cas, ML, je suis vraiment ravie pour tes garçons, et surtout super contente que tes attentes et tes espoirs soient satisfaits et comblés ! vraiment

————————————–

Ecrit par: isseo17 12-02 à 10:14

Le bien être des enfants n’est effectivement pas un vain mot ici!

Je vais vous en donner un autre exemple, qui renverra à un message qui a été ouvert il y a quelque temps.

Contrairement à ce que j’ai écrit à l’époque, Aurélien ,12 ans, a eu quelques difficultés avec les enfants de sa classe. C’est un enfant un peu secret: il avait minimisé l’incident et je ne l’ai appris que par ses professeurs. La réaction des jeunes ne me semblent pas incompréhensibe: un nouveau qui arrive avec un drôle d’accent et une attitude un peu gauche peut être la cible de moqueries partout dans le monde. Il aurait été extraordinaire que le Québec échappe complétement à la régle actuelle.

Mais l’important que je tiens à souligner, c’est les réactions que ce mini-conflit à entraîner.

Le professeur a briffé les jeunes, leur demandant tolérance et accueil, leur faisant ressentir l’instabilité d’un enfant arrivant en pays et en milieu inconnu. Sa plaidoierie a dû être convaincante parce que les filles en cause ont spontanément écrit une gentille lettre d’excuse.

L’enseignante a proposé à Aurélien de rencontrer la personne (psy scolaire) succeptible de facilité son adaptation. Manifestement, de pouvoir parler en tête à tête de ses appréhensions, de ses doutes, de ses joies et de ses découvertes aussi, et ce, à quelqu’un d’autre que ses parents (forcèment partials! ) a fait beaucoup de bien à Aurélien.

Depuis qu’il est mieux dans ses baskets, Aurélien c’est fait un bon copain. C’est la joie! Et son prof m’a confié, que l’ayant remarqué, d’un commun accord avec l’équipe, chaque enseignant favorise leur travail commun lors des travaux de groupe.

En résumé, l’ensemble de l’équipe de l’établissement c’est mobilisée face aux états d’âme du petit Français.

J’ai connu un collège très ouvert et très attentif en France, mais jamais une telle mobilisation générale sur un problème qui pourrait passé pour mineur! La réponse la plus courante était: “Oh! vous savez…Entre jeunes…” C’est ce consensus pour l’accueil qui m’impressionne.

Alors bonne arrivée à tous les jeunes!

————————————–

Ecrit par: Redflag 12-02 à 10:30

Salut les L5 et Isseo,

Quand je suis arrivé au Québec, je “suspectais” que le système scolaire devait être assez différent sur le plan des comportements à l’école pour “produire” les gens qu’il produit. Mon expérience personnelle depuis des années ajoutée à celles d’amis immigrants qui ont des enfants scolarisés ne font que confirmer cela, et ça me réjouit d’avance pour mon ou mes futurs rejetons.

————————————–

Ecrit par: isseo17 12-02 à 10:34

Hello Nanne!

Je viens, comme les L5, d’encenser le systéme scolaire pour son acueil et sa façon d’aborder les difficultés de chaque enfant. Il est vrai que chacun, du plus faible au plus fort est porté à l’effort et à la progression par l’attention qu’on lui porte. MAIS…

Mes enfants ont été, tous, particulièrement choqués par l’attitude des jeunes vis à vis de leurs enseignants. Peu ou pas de respect exprimé, des retards non excusés, un vocabulaire à la limite du grossiers, des bavardages incessants, des déplacement en classe incontrolés, des marques de dédain flagrant ( je tourne le dos quand tu parles, je hausse les épaules, je lève les yeux au ciel…), des devoirs rarement rendus. L’enseignante m’a dit qu’elle était contente, parce que grace à un programme spécialement mis en place, le nombre d’enfants faisant leurs devoirs est passé de 10 à 20 pour une classe de 25!Ce qui ne c’était jamais vu!(belle réussite!)

Des parents québecois m’ont confirmés une détérioration de la situation depuis que eux ont fait leurs études.

Dans ces conditions, je ne sais pas si la position des enseignants est vraiment très enviable!

Je ne connais qu’un prof (de musique) qui impose sa loi aux élèves: silence en classe, respect envers le prof, exécution du travail demandé, tenue correcte…et il passe pour le bourreau de l’école auprès de tous les élèves. Par contre, il fait l’admiration de tout les profs!!!

Ce qui est super sympa, c’est que du coup, nos “sales” gamins passent pour des petits anges: si bien élevés, si polis, si gentils….

Voilà pour l’annecdote.Peut-être n’est-ce qu’un cas particulier.

————————————–

Ecrit par: LES L5 12-02 à 15:43

Nanne : lorsque je suis rentrée à la maison, le premier matin de la rentrée d’Anais, j’ai moi aussi dit ” J’VEUX R’TOURNER A L’ECOLEEEEE ” mais pas en tant qu’enseignante, en tant qu’élève

ISSEO : c’est vrai qu’ANAIS m’a rapporté une partie de ce que tu me dis là également ” WAh !maman, tu verrais, c’est trop bizarre ! Tout le monde parle en meme temps en classe, on a meme le droit de crier, elle s’en moque et elle gronde pas” ! Devant mon étonnement, elle m’a quand meme préciser que cela avait lieu durant les moments d’exercises communs, MAIS c’est vrai que j’ai été surprise !
ceci dit, si la maitresse a les nerfs suffisament solides pour supporter cela et si elle le tolère, (moi j’en serai incapable, le bruit est mon ennemi) et SI et seulement SI les résultats s’avèrent positifs, malgré tout, …. alors …!!!!!. je commenterai perso dans qqs mois

————————————–

Ecrit par: Nanne 13-02 à 4:34

C’est vrai qu’après avoir relu vos deux exemples, isséo et Les L5, je me dis “aïlle”, “le bruit, les enfants qui parlent en même temps……” enfin, on verra, je compte bien tenter l’expérience (vu que je suis instit), je vous raconterai ça L’école vu par mes enfants et l’école vu par une instit belge

————————————–

Ecrit par: isseo17 13-02 à 10:21

Je suis impatiente de te lire!

J’ai de très bons contact avec les enseignants de mes enfants, mais ça reste “professionnel”.

J’aime toujours pouvoir voir les choses des deux cotés de la barrière.

Moi, je m’occupe d’un petit groupe d’enfant dans une activité extra-scolaire. C’est vrai qu’il faut que je m’adapte. J’exerce ma patience ( ce qui me fait pas de mal parce quelle commençait à être rouillée!). Mais au moins, pas besoin de leur “tirer les vers du nez”. Ils participent bien et n’hésitent pas à poser leurs questions, ou à répondre, même s’ils ne sont pas sûres d’avoir la bonne réponse!

Ca en fait un groupe dynamique et actif.

Bon courage quand même.

Vos recherches:

  • exemples des discours lors dune remise des bulletins pour le cours de vacance
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada