La protection de l’environnement au Québec, A-t-elle une grande importance ???

La protection de l’environnement au Québec, A-t-elle une grande importance ???

Ecrit par: daval 15-04 à 18:30

Salut,

La protection de l’environnement prend-elle une part importante dans la société Québécoise ?
Vous sentez-vous concernés par l’environnement ?
Auriez-vous des exemples de l’implication des industries ou des particuliers ?

Je quitte un poste de technicien en métrologie et analyses industriels pour la protection de l’environnement.
Existe-t-il des postes similaires ?

Des pistes ?

——————————-

Ecrit par: Zogu 15-04 à 19:01

Benito pourra sûrement te répondre!

Sinon je dirais que les québécoise sont très intéressés par l’environnement. Il y a des programmes d’études en environnement et en écologie dans plusieurs cégeps et universités.

Au XXe siècle, la forêt et les cours d’eau ont été brutalement saccagés par les industries (souvent dirigées de l’extérieur du pays). On n’a qu’à penser à:
– l’industrie forestière en Mauricie, en Abitibi, en Gaspésie et dans les Laurentides (coupes à blanc)
– les mines en Abitibi et en Estrie
– l’agriculture dans Lanaudière, en Montérégie et dans le Centre-du-Québec
– l’industrie à Montréal et en Montérégie (terrains lourdement pollués au plomb)
– la pêche et le contrôle des rivières en Gaspésie (baisse des stocks de saumon)
– l’élevage du porc (problème global)
– l’érosion des berges du Saint-Laurent à cause de la voie maritime
– surpêche et baisse des stocks de morue

Heureusement, depuis les années 1960, les mentalités évoluent. Il ne passe pas une année sans qu’un secteur de l’environnement ne soit évalué, décortiqué (souvent de manière percutante) et que des correctifs ne soient apportés.

Quelques documentaires ont profondément marqué la conscience environnementale des québécois. Entre autres:

« L’ERREUR BORÉALE » de Richard Desjardins
www.cr-npdc.fr/ecofilm/7.htm

« BACON, LE FILM » de Hugo Latulippe
archives.radio-canada.ca/IDC-0-17-1…

Des événements ont choqué les gens:
– mort d’un troupeau de 10 000 caribous dans la rivière Caniapiscau dans les années 1980 (enquête sur les effets des barrages hydro-électriques)
– incendie de BPC de Saint-Basile, début années 1990
– incendie d’un dépotoir de pneus à Saint-Amable, début années 1990
– campagne de dépollution des rivières L’Assomption et Yamaska (les plus polluées)
– rapport alarmant sur l’état des berges du Saint-Laurent et sur la mort des écosystèmes du lac Saint-Louis, début 2000
– campagne internationale contre l’amiante (produite à Asbestos et à Thetford Mines)
– les terribles inondation du Lac-Saint-Jean et le questionnement sur le contrôle des crues et du débit des rivières
– la remise en question des effets de l’hydro-électricité, les questionnements sur la viabilité du parc éolien de Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent
– le débat sur le réchauffement global de la planète et la signature inconditionnelle par le Canada du Protocole de Kyoto
– le débat sur les OGM
– la popularité grandissante des produits équitables et de la production alimentaire bio (locale)

Le secteur de l’environnement est en forte progression au Québec, même si les emplois sont généralement mal payés. De plus, ce sont des emplois qui demandent des déplacements fréquents, qui sont saisonniers ou contractuels, qui sont souvent précaires.

Quelques liens en rafale:
ecoroute.uqcn.qc.ca/
www.csmoe.org/
www.menv.gouv.qc.ca/
www.qc.ec.gc.ca/
www.bape.gouv.qc.ca/
www.cpeq.qc.ca/
www.cleanenergy.gc.ca/

J’ajouterais un dernier événement à la liste. Saviez-vous qu’il y a pratiquement eu une guerre entre le Canada et l’Espagne quand le Canada a décidé de protéger les stocks de morue. L’arraisonnement d’un bateau de pêche espagnol a presque dégénéré en combat naval. La « guerre de la morue » a presque eu lieu!!!

Extraits d’un rapport de l’ONU:
un.org/french/ecosocdev/geninfo…

Au milieu de l’année 1993, le Canada avait proclamé un moratoire sur la pêche à la morue au large de sa côte atlantique pour permettre la régénération des stocks, ce qui avait privé de travail de 20 000 à 30 000 pêcheurs. Aux Etats-Unis, on n’a pratiquement plus pêché le haddock, la morue et le flet de l’Atlantique et le saumon du Pacifique. L’épuisement des stocks a contraint l’Islande à réduire de 50 % la pêche dans ses eaux intérieures. Entre-temps, des flottes étrangères non réglementées continuaient de pêcher tout juste au-delà des eaux territoriales de ces pays.

Avant que l’Accord des Nations Unies sur les stocks chevauchants et les stocks de poissons grands migrateurs ne soit signé en octobre 1995, plusieurs Etats côtiers avaient ouvert le feu sur des flottes de pêche étrangères. Dans l’Atlantique Nord, le Canada avait arraisonné et saisi un navire espagnol qui pêchait dans les eaux internationales tout juste au-delà de la limite des 200 miles marins du littoral canadien.

Le Canada a respecté son embargo unilatéral sur la pêche de la morue et actuellement, on constate une lente regénération des stocks. La pêche, lourdement contrôlée, pourra reprendre lentement. Mais il n’y aura plus jamais d’inconscience face à l’épuisement des ressources marines.

Le Canada est aussi un leader dans la recherche sur l’environnement arctique. Un bateau, l’Amundsen, a transporté une équipe internationale de chercheurs et a fait une mission très médiatisée.
cases.quebec-ocean.ulaval.ca/
dfo-mpo.gc.ca/regions/central/i…

——————————-

Ecrit par: mysteral 15-04 à 19:44

Dommage que les libéraux nous ont concocté un « plan vert » aussi minable. Ce n’est certainement pas avec cela que le Canada respectera Kyoto… Enfin, c’est un début. Espérons au moins que les conservateurs ne remportent pas les prochaines élections ! Enfin, c’est un autre débat.

——————————-

Ecrit par: daval 16-04 à 6:16

Merci Zogu pour cette mine d’information.

Qu’en pense les Québecois en général ?
Donnez votre avis.

——————————-

Ecrit par: Skwid 16-04 à 11:01

En tout cas, moi ce que je peux en dire de ma petite expérience, c’est que j’ai du recevoir une dizaine de lettre de McGill et de Immigration Québec, et à ma grande surprise, tous ces couriers etaient dans des enveloppes en papier recyclé !
Je n’avais jamais vu de telles enveloppes en France ! En plus je les trouves plus jolies que les blanches
C’est un détail, mais ca montre tout de même un certain état d’esprit …

——————————-

Ecrit par: Léa 16-04 à 21:58

Salut

Pour amener une touche négative, je suis assez choquée par le nombre de personnes qui laissent tourner le moteur de leur voiture quand ils s’arrêtent quelques minutes pour faire une course. Par exemple il y a quelques semaines j’ai crevé, je n’avais pas le matos pour changer une roue et j’ai appelé un mécanicien. Pendant tout le temps où il a travaillé sur ma voiture, il a laissé le moteur de son pick-up tourner (donc pendant 15 bonnes minutes).

Aussi, beaucoup de personnes n’éteignent pas la lumière même en plein jour. Dans le hall de mon immeuble, c’est éclairé en permanence. A chaque fois que je passe j’éteins, mais apparemment je suis la seule à avoir ce réflexe. Dommage.

Mélanie, qui n’aime pas le gaspillage

——————————-

Ecrit par: Benito 17-04 à 14:40

QUOTE: Benito pourra sûrement te répondre!

Quel honneur tu me fais Zogu !!! Je crois que tu peux largement répondre toi aussi et bien meiux que moi ! Mais c’est vrai que je peux aussi donner mon avis !!!

Bon déjà, moi je me considère comme écolo, dans le sens que lors de mes activités quotidienne je réfléchis aux impacts infligés à la nature, genre j’évite au maximun d’utiliser des emballages plastiques, j’éteins les lumières en sortant d’une pièce….
Mais les québécois sont-ils en général impliqués dans la protection de l’environnement ? Eh ben je dirais pas plus que ça ! En ce moment je cotoye du monde qui s’en contre fiche royalement, voir qui sont contre !!!!!
Les québécois semblent sensiblisés à la protection de l’environnement sans pour autant y contribuer. Ils sont juste d’accord pour que les pouvoirs publics fasse quelque chose, mais ne cherchent pas ….(comme les français ).

Ceci est pour moi une généralité, mais j’en connais tout de même qui sont de parfaits écolos.

Hier, en écoutant un film français, avec une amie, j’ai été surpris qu’elle me pose la question : « pourquoi la lumière s’éteins toute seule dans l’escalier de l’immeuble (dans la film) « . Eh oui elle connait pas ce que c’est une minuterie…
En ce qui concerne, l’industrie je sais pas trop, mais en ce qui concerne l’agriculture, notamment l’élevage intensif, il y a d’énorme progrès à faire….. La pollution agricole est conséquente…

Bref, je m’arrête là pour aujourd’hui, j’ai un texte sur les parcs nationaux à écrire…..

——————————-

Ecrit par: JayJay 17-04 à 15:06

Je vais respirer un bon coup et rester Zennnnnnnn… Merci quand même d’avouer qu’il existe des particularités à vos grossières généralités.

——————————-

Ecrit par: Zogu 17-04 à 15:10

C’est sûr que quand il fait -25 C, on peut arrêter et repartir un moteur de voiture n’importe comment.

——————————-

Ecrit par: Benito 17-04 à 15:40

QUOTE(JayJay @ 17-04 à 15:06)
Je vais respirer un bon coup et rester Zennnnnnnn… Merci quand même d’avouer qu’il existe des particularités à vos grossières généralités. 

Pourrais-tu s’il vous plait, étayer ta phrase ? En effet si je me suis trompé, dis le moi, prouve le moi, j’en serais ravis et rassurer.
Merci de nous transmettre ton savoir.

——————————-

Ecrit par: JayJay 17-04 à 16:05

Pas le temps, je bosse aujourd’hui, et il faut que j’aille faire mon recyclage, ils passent demain. Bon, la compagnie de recyclage va jeter 70 % aux ordures (1) de ce que je garde et lave précieusement et entrepose pendant 2 semaines dans mon sous-sol. Tout comme mes rigoureux voisins et parents d’ailleurs.

(1) puisqu’ils n’ont pas les ressources pour tout faire recycler, c’est bien connu que seulement 30 % du recyclage gatinois est effectivement envoyé vers le recyclage.

PS : Autrement, dans toutes les compagnies où j’ai bossé au Qc, toutes faisaient la réutilisation et recyclage de papier. En France, c’est drôle, aucune. Ça coûtait trop cher. Les bureaux chauffés automatiquement à 27 degrés alors qu’il en fait 22 dehors, vous ne connaissez pas? La crisse de clope PARTOUT, même dans les endroits non-fumeurs, le métro, les hôpitaux, ça ne vous dit rien? Les élévations de smog à Paris, c’est dans mon imagination? La totale absence d’un semblant d’éducation à cet effet dans les écoles primaires, non? Mais à part ça, c’est vrai, nous les Québécois on s’en contrefout, comme tu dis
QUOTE
Ceci est pour moi une généralité

——————————-

Ecrit par: Zogu 17-04 à 16:16

Hé les ti z’amis!!!
Arrêtons de nous lancer des tomates.

Nos deux pays sont très mal en point du point de vue écologique et je ne crois sincèrement pas que les Français ou les Québécois soient moralement autorisés à faire la morale à qui que ce soit. Et surtout pas à se juger mutuellement.

Je vous rappelle que le thème original de ce fil de discussion était de savoir quels sont les enjeux environnementaux au Québec, quels sont les sujets qui intéressent les québécois, quels sont les secteurs/emplois d’avenir dans ce domaine.

Qu’on parle de cigarettes, de nucléaire, de l’éolien, de la déforestation, de l’agriculture, de la Meuse, de la Yamaska, du tapochage des phoques ou du gavage des oies… d’accord… tant que c’est pas pour dire « Ton pays pollue plus que le mien, gna gna gnaaaa! » C’est pas un match de boxe. Et puis c’est tellement facile de voir les problèmes de l’autres si on ferme les yeux sur ses propres problèmes… Que celui qui n’a jamais pollué lance la première tomate bio!

——————————-

Ecrit par: Benito 17-04 à 16:23

Jayjay,

Mais te sens pas offensée, j’accuse juste le manque d’écologie auprès de la poplualtion mondiale, contre cette énorme machine qui est la consommation de masse, où l’individualisme est à son apogée, où l’on ne pense qu’à court terme, où nous ne faisons que des mesurettes environnementales pour que les écolos ferment un peu leur gueule de temps en temps ; de peur qu’ils finnissent par trouver trop d’adeptes (euh trop d’électeurs).
Aussi il me semble que tu déformes un peu mais propos, j’ai jamais dis :

QUOTE
Mais à part ça, c’est vrai, nous les Québécois on s’en contrefout, comme tu dis

J’ai écris : « je cotoye DU monde », et DU monde ce n’est pas tous les québécois, pis j’ai ajouté EN CE MOMENT, donc ce n’est pas TOUT le temps. J’ai aussi écris : les Québécois SEMBLENT, COMME les français sensiblisés à la protection de l’environnement sans pour autant y contribuer.

——————————-

Ecrit par: Dariane 17-04 à 16:24

QUOTE(Benito @ 17-04 à 20:40)
Hier, en écoutant un film français, avec une amie, j’ai été surpris qu’elle me pose la question : « pourquoi la lumière s’éteins toute seule dans l’escalier de l’immeuble (dans la film) « . Eh oui elle connait pas ce que c’est une minuterie… 

Euh je ne pense pas que nous fonctionnons avec moults minuteries et « heures creuses » en France par souci de protéger l’environnement.

Je pense que c’est plutôt dû à la crise du pétrole dans les ’70s où les gens ont réalisé que l’énergie coûtait cher et ont trouvés des moyens pour économiser.

Ainsi c’est moins pour protéger l’environnement que par souci de protéger son porte-monnaie que le consomateur lamda part sa machine à sécher à 14h ou à 2h et que tous les immeubles ont les minuteries, ou que les chauffes-eau ne chauffent que 8h par jour…

Mais ceci dit il est vrai que c’est écologique! Et c’est tant mieux! Seulement il ne faut pas se leurrer!

D’ailleurs j’adooooore tout simplement les lave-linges européens (avec chargement frontal). Consomment peu d’énergie, lavent avec peu d’eau (je dirais même qu’ils lavent peut-être mieux que nos gros monstres américains qui font presque piscine), produisent leur propre eau chaude. Par contre c’est la loooooooooooooooooongueur des cycles qui pourrait être revue à la baisse! 1h30-2h pour une brassée c’est loooooong! Trop long!

——————————-

Ecrit par: Léa 17-04 à 21:26

Salut

Zogu, je vois des gens laisser leur moteur tourner tout le temps, et pas seulement quand il fait -25.

Je voulais juste apporter un commentaire dans cette discussion, et n’attaquer personne ni faire des généralités. C’est juste un fait que j’ai observé à plusieurs reprises.

Restons zens. Merci.

Mélanie

PS: et merci encore pour tes infos sur la route des vins.

——————————-

Ecrit par: daval 18-04 à 17:07

Et d’un point de vue emploi, y a-t-il du monde qui cotoie la métrologie, l’analyse de l’air ou les analyses industrielles.

——————————-

Ecrit par: mysteral 18-04 à 18:28

C’est vrai que le Québec s’en sort pas mal par rapport aux autres provinces canadiennes, surtout grace à l’hydroélectricité. Dernièrement, j’étais HALLUCINE d’entendre que l’on projetait de fermer une méga-centrale électrique au charbon en Ontario ! Du charbon, je rêve ! Quel carnage ! Il parait qu’en fermant les centrales de ce type, l’Ontario aura atteint 80% de ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre pour Kyoto… Enfin bref, c’est une bonne nouvelle.

Par contre, dans les Maritimes (j’ai oublié le nom de la province), ils vont fermer une centrale nucléaire (ok, c’est pas l’idéal, loin de là) pour en rouvrir une nouvelle au charbon. Par soucis d’économie… financière bien sûr.

Il faut quand même savoir que le canadien est le 2ème plus gros pollueur au monde, après vous savez qui ! Certes, il y a des circonstances atténuantes par rapport au climat ! Mais cela n’explique pas tout.

Moi qui travaille dans le domaine, je peux vous dire que je suis fortement sollicité pour le moment car les prix de l’énergie flambent. Pas uniquement pour cette raison, car on commence à sentir une prise de conscience chez les gens, mais cela reste un facteur pré-pon-dé-rant !

Bon bé, sur ce, je m’en vais réécouter « La manifestation » des Cowboys Fringants moué…

——————————-

Ecrit par: Zogu 18-04 à 19:10

QUOTE
Il faut quand même savoir que le canadien est le 2ème plus gros pollueur au monde, après vous savez qui ! Certes, il y a des circonstances atténuantes par rapport au climat ! laugh.gif Mais cela n’explique pas tout.

Nous sommes le 2e plus gros pollueur PER CAPITA, autrement dit, si l’on divise la quantité de polluants émis par la population du pays. Le nombre de tonnes de CO2 par habitant, ou quelque chose du genre. Mais comme nous avons une toute petite population, ça ne veut pas dire grand chose (à part que nous devrions prendre conscience de notre impact environnemental individuel).

Dans l’absolu, nous n’arrivons pas à la cheville de pays comme les USA, la Chine, l’Inde, la Grande-Bretagne ou même la France. Pour polluer autant qu’un américain, il faudrait que chaque citoyencanadien pollue individuellement 10x plus qu’un citoyen américain. Ce qui n’a aucun sens, surtout quand on compare comment fonctionnent l’économie, la consommation (produits manufacturés) et la production d’énergie.

Et de toute manière, on n’a qu’à regarder les chiffres de production d’électricité. Au Canada, moins de 30% de la production d’électricité provient de centrales thermiques classiques (charbon, mazout). Aux USA, c’est plus de 50%.

Le Canada a 4 centrales nucléaires. Les États-Unis en ont 104. La France en a 58.

Du côté du pétrole, les plus grands consommateurs sont les Etats-Unis, l’URSS, le Japon, l’Allemagne, l’Italie et la France. Le Canada est loins derrière.

C’est ça qui est drôle avec les chiffres répétés par les médias. On perd la signification réelle du chiffre et ça ne veut plus rien dire.

——————————-

Ecrit par: Redflag 18-04 à 19:48

Salut la gang,

QUOTE
C’est sûr que quand il fait -25 C, on peut arrêter et repartir un moteur de voiture n’importe comment.

Mauvaise réponse

N’importe quel moteur qui a tourné 15 minutes par -25 C redémarrera sans aucun problème, même plusieurs heures après l’avoir arrêté…
Il y a deux raisons à garder son moteur en marche : le confort, car le chauffage fonctionne, et quand il fait très froid, l’habitacle d’un véhicule se refroidit à vitesse grand V.
L’autre raison, et c’est celle qui motive le gars du camion en général, et un « dépanneur » en france ferait la même chose, c’est qu’il lui faut de la puissance hydraulique pour soulever/faire monter votre char et c’est … le moteur du camion qui alimente la pompe hydraulique.

Sur le sujet de l’écologie, ben ma foi, c’est vrai que les Québécois en parlent peu je trouve, même trè peu. J’ai aussi l’impression que nos actions écologiques sont à peu près comme nos anglicismes (Québec vs France), c’est-à-dire pas les mêmes !

D’où l’impression qu’il n’y pas grand chose de fait dans le domaine de la protection de l’environnement, par exemple. Pas vraiment de parti écolo ici. Le Canada a me semble-t-il poursuivi la France (entre autres pays) devant l’OMC parce qu’elle refuse depuis quelques années d’importer l’amiante… L’amiante que les politiques, Jean Chrétien en premier, faisait passer pour un produit non dangereux !
À côté de ça, c’est vrai qu’on recycle le papier au boulot, partout ou presque. À Montréal, ma poubelle de déchets est toujours toute petite, et met des semaines à se remplir. En revanche mon bac à recyclage est souvent plein. Là je me dis que c’est super, car l’immense majorité de nos déchets sont recyclables, et recyclés, enfin sûrement pas en totalité.

Bref, tout n’est pas tout vert, mais plutôt gris en somme !

——————————-

Ecrit par: totof06 18-04 à 22:16

Aujourd’hui, 18 avril 2005, il est 22h00, il fait actuellement +12°C. Demain la météo annonce +20°C. Je suis certain qu’en me rendant demain matin à pied jusqu’à la gare, je vais, comme tous les matins, croiser 2 ou 3 voitures (toujours les mêmes) en train de ronronner doucement sans personne au volant.

Et cet été, ce sera pareil !!! L’hiver, on fait tourner le moteur pour rechauffer l’habitacle et l’été, on va le faire tourner pour le refroidir avec la clim collée à fond.

Cela fait déjà quelques jours que j’ai envie de laisser un petit mot sur les pare- brises de ces voitures là… Du style : « Kyoto vous remercie pour les efforts que vous anéantissez tous les matins ». Encore faudrait-il savoir ce qu’est Kyoto…

Les Québécois sont comme tout le monde, Français compris. L’écologie est une bien belle idée lorsque :

1) cela ne leur demande aucun effort,
2) cela ne leur coûte rien

Mais si l’une de ces conditions n’est pas réunie, on tombe dans le « bof, cela va changer quoi ? »

Quant au recyclage, c’est là aussi une bien belle idée mais quand on utilise de l’eau potable pour nettoyer à grande eaux tout ce que l’on recycle, excusez-moi mais on perd une grande partie de tout le bénéfice.

——————————-

Ecrit par: FRBELCAN 18-04 à 22:39

Y a du pour et du contre comme d ‘hab

Pas que je ne veuilles me mouiller mais c’est vrai !

Ici on recycle beaucoup MAIS je trouve que c’est souvent encouragé par les communes dans un souci économique plus qu’écologique (et ben oui, il les vendent ses produits que nous nettoyons et recyclons à des entreprises d’emballages par exemple)

bon Ottawa fait un ménage de printemps (enfin les habitants d’Ottawa ottawa.ca/city_services/environ… ) ça existe à Paris

Les Parc-O-Bus sont toujours pleins, je n’ai jamais vu autant de gens utiliser leur vélos, patins et autres moyens de locomotion, ils MARCHENT même, à PIEDS dès que le soleil pointe son nez, ça y est !
Faut dire en Belgique le vélo…faut vraiment être motivés

Enfin il y a encore plein d’exemples….à vous de faire un peu de recherche citoyenne !

——————————-

Ecrit par: FRBELCAN 18-04 à 22:41

ah oui, on va taxer un peu plus les moteurs de + de 4 litres (pour tous ceux qui râlent sur les SUV)

——————————-

Ecrit par: mysteral 19-04 à 6:37

Je veux également attirer l’attention sur le fait que le canadien est également le 2ème plus gros consommateur d’eau (335 litres d’eau par habitant et par jour, soit plus du double de la consommation des Européens -> ec.gc.ca/water/fr/info/pubs/bro…). Et oui, il n’y pas beaucoup de compteurs d’eau si je ne m’abuse… On songe à en installer, mais vu les coûts engendrés par l’opération…

——————————-

Ecrit par: totof06 19-04 à 8:43

Ce matin, 19 avril 2005, il faisait +7° C à l’ombre avec un soleil radieux. J’ai même vu des gens en T-shirt et chemisettes. Et Bingo ! Comme je l’avais prédit, les mêmes voitures en train de ronronner.

Quelle peut bien être la justification d’un tel comportement si ce n’est la force de l’habitude ?

Dimanche soir, j’ai eu le plaisir d’apprendre à TLMP, que « les Québécois étaient des français bien élevés… ». Si c’est vrai dans certains domaines (comme faire la queue où le Québécois excelle… ), laissez moi vous dire qu’en matière de protection de l’environnement ce n’est absolument pas le cas…

——————————-

Ecrit par: Zogu 19-04 à 9:25

QUOTE
Je veux également attirer l’attention sur le fait que le canadien est également le 2ème plus gros consommateur d’eau (335 litres d’eau par habitant et par jour, soit plus du double de la consommation des Européens

Ça par contre… c’est absolument vrai, nous gaspillons l’eau et beaucoup à part de ça!
C’est un effet de notre environnement: nous baignons littéralement dans l’eau douce, nous en avons des quantités phénoménales. Difficile d’encourager les gens à en utiliser moins, étant données les quantités disponibles.
Or, si les gens gaspillaient de l’eau de ruissellement ou de puits de surface, ce ne serait pas trop grave (après tout, ce n’est que l’apport pluvial)… mais les gens gaspillent de l’eau qui a été pompée, filtrée, traitée, chlorée, pompée encore, acheminée. Alors s’il y a gaspillage, c’est au niveau énergétique surtout. Et cela génère de la pollution inutile (en plus de requérir du chlore et des saloperies chimiques).

C’est pour cela qu’il faut faire un travail d’éducation populaire… surtout par rapport aux choses qui « vont de soi » comme l’eau et l’électricité. Mais ce ne sera pas facile. Ce n’est pas demain matin que les villes vont installer des compteurs d’eau (en fait, ce serait très surprenant)… mais les petites innovations comme les WC à volume d’eau réduit vont certainement aider. Et si les villes subventionnaient un réseau d’acheminement de l’eau non traitée ou encore l’installation de capteurs, ce serait encore mieux.

Par exemple, depuis de nombreuses années, les gens installent des « serpentins » sur le toit de leur maison. C’est une spirale de tuyau noir, qui sert à réchauffer de manière naturelle l’eau de la piscine. C’est un bon exemple d’efficacité énergétique.

Mais te rends-tu compte que c’est un québécois qui est en train d’écrire ce petit texte. Eh oui. Il n’y a pas que des gros porcs surconsommateurs en Amérique du Nord.

——————————-

Ecrit par: BiscuitDérable 19-04 à 9:50

L’émission de TLMP de dimanche soir était vraiment bullshiteuse… Le Québec, c’est mon pays, je l’aime, mais il y a quand même beaucoup de place à amélioration.

Et pour le gaspillage d’eau, j’abonde dans le même sens que Zogu. Les mentalités doivent changer. Ma mère est la première à critiquer les gros méchants pollueurs qui lave leur entrée de garage à la ose. Par contre, elle fait couler l’eau des champlures durant 5 minutes chaque matin sous prétexte qu’elle a stagné toute dans nuit et elle tire la chasse d’eau des toilettes 10 fois par jours pour éviter qu’il ne se forme des cernes.

——————————-

Ecrit par: Redflag 19-04 à 17:56

QUOTE
mais les petites innovations comme les WC à volume d’eau réduit vont certainement aider

Il serait temps que ça arrive. Je n’en ai encore jamais vu au Canada ! C’est pourtant facilement repérable, une toilette avec deux boutons, un pour le numéro 1 et un autre pour le numéro 2
Ça fait au moins 15 ans que ça existe en Europe.
C’est comme les anglicismes je vous disais, on n’a pas les mêmes des deux côtés de l’Atlantique : la toilette écologique arrive tout juste ici, mais l’Amérique a des catalyseurs sur ses autos depuis les années 1970… Il a fallu attendre les années 1990 en France…

——————————-

Ecrit par: daval 19-04 à 19:01

Bon ben c’est c’est une bonne nouvelle (dans le fond )
S’il y a une prise de conscience, c’est qu’il y a peut être des contrôles de pollution,
Donc du travail pour moi .

——————————-

Ecrit par: FRBELCAN 20-04 à 19:46

Pour Totof06: regarde sur ce site, la situation est grave mais pas désesperée !!

jourdelaterre.org/main.cfm?p=11…

——————————-

Ecrit par: Petit-Lion 20-04 à 20:35

QUOTE
Et si les villes subventionnaient un réseau d’acheminement de l’eau non traitée ou encore l’installation de capteurs, ce serait encore mieux.

Tu n’ignores pas qu’à Paris, les hommes en vert lavent tous les caniveaux à grande eau tous les matins. C’est de l’eau brute de la Seine, donc ça a l’air correct…
Sauf que ce réseau de canalisations spécialisées s’encrasse très rapidement, à cause de toutes ces impuretés. On estime donc que ça coûterait moins cher de laver les trottoirs à l’eau potable…

QUOTE(Redflag @ 19-04 à 21:56)
QUOTE
mais les petites innovations comme les WC à volume d’eau réduit vont certainement aider

Il serait temps que ça arrive. Je n’en ai encore jamais vu au Canada !

Si-si, ça existe, j’en ai vu… à Westmount…

——————————-

Ecrit par: Vinny 23-04 à 9:09

Petite anecdote : cette semaine, je vais cherché quelques articles au supermarché. La cliente me précédant (2 enfants, la quarantaine, de bonne famille il me semble) passe à la caisse. Elle demande des sacs plastiques supplémentaires à la caissière pour pouvoir emballer les articles. La caissière lui donne et lui fait comprendre qu’à partir du 1er mai, les sacs plastiques ne seront plus distribués. Et là, la cliente répond : « Et on fera comment alors? »
Et moi, avec mon sac à dos, je commençais à sourire…

Pour revenir à ce qui avait été dit auparavant et ce que disait Zogu sur le fait qu’il faille faire un travail d’éducation populaire, je suis tout à fait d’accord ; la meilleur place pour cela ne serait-ce pas l’école?
On donne des cours aux élèves sur l’instruction civique, la sexualité, on en vient même à parler de la sécurité routière, alors pourquoi pas l’environnement et sa protection, les économies d’énergies,…(à moins que ça n’existe ). Je pense que même si l’intégralité de ce qui est dit n’est pas retenue, il y aura toujours un reste, et comme le dirait Alain Souchon : « C’est déjà cà… »

——————————-

Ecrit par: FRBELCAN 23-04 à 9:22

Tiens dans quel supermarché font-ils ça ?

Si vous utilisez des paniers ou des boîtes en plastique dur, on vous déduit 10 sous de votre ticket, c’est déjà ça

Et que dire de tous les québécois qui font sécher leur linge à la sécheuse quand il fait 25 degrés dehors et qu’ils ont une belle corde à linge dans leur jardin ?

Ah le linge frais séché au soleil….

——————————-

Ecrit par: maxtaz 23-04 à 11:20

C’est vraiment bizarre, avec la série d’émission sur « les artisans du futur » avec la construction d’une maison écolo, près de Victoriaville (je crois…), il me semblait que les Québécois étaient largement sensibilisés aux problèmes d’environnement. J’ai du entendre, qu’il y a une obligation de tri sélectif sur Montréal, sous peine d’amende !
Je me disais chouette les québécois sont moins bêtes que les français, aussi dans ce domaine (je vous charie, pas de panique !)
Comme quoi tout est perfectible. Allez encore un petit effort !

——————————-

Ecrit par: Zogu 23-04 à 11:28

QUOTE
la meilleur place pour cela ne serait-ce pas l’école?
On donne des cours aux élèves sur l’instruction civique, la sexualité, on en vient même à parler de la sécurité routière, alors pourquoi pas l’environnement et sa protection, les économies d’énergies,…

Je suis un peu déconnecté du milieu scolaire depuis quelques temps, mais s’il se donne encore au Québec des cours d’ « Économie familiale » en Secondaire I, ça s’inscrirait tout naturellement au curriculum.
Je me souviens du contenu de ces cours: cuisine, diététique, couture et reprisage, lavage des vêtements, budget, consommation, etc. C’était très utile pour préparer les jeunes à devenir autonomes. Récemment une amie m’a confié qu’elle utilise encore LA méthode du cours éco-fam pour hacher un oignon!

——————————-

Ecrit par: freddyquebec 23-04 à 11:52

Ça va sûrement jaser après ce que je vais dire, mais ….
Je trouve qu’une grande majoritée de Québécois ne sont pas très respectueux
de la nature !!!!
C’est mon point de vue, en tout cas il me semble pas très impliqué, ils ont pas mal
d’éfforts à faire au vue des déchets qui traînes un peut partout

——————————-

Ecrit par: totof06 23-04 à 13:55

Comme partout, il y a des gens qui se moquent bien de l’écologie ici.

2 exemples concrets :

– Aprés avoir pris possession de notre maison, nous avons fait des travaux dans le sous-sol. A ce moment là nous avons eu le plaisir de constater que la vidange du lave-linge s’effectuait depuis toujours dans la nature sous la maison…

– Nos gentils banlieusards de voisins, non contents de faire pré-chauffer leur moteur même en plein été, de faire le concours de celui qui aura le plus d’outils à moteur à essence le plus bruyants possible, ont une bien singulière méthode pour vider leur piscine : ils le font tout simplement dans le fossé.

——————————-

Ecrit par: régional 23-04 à 15:36

Bonjour à toutes et à tous,

pour miex comprendre la situation actuelle de l’environnement et du développement durable au Québec, je vous suggère de consulter ces deux sites:

menv.gouv.qc.ca/developpement/2…

et

menv.gouv.qc.ca/developpement/2…

——————————-

Ecrit par: viggo 23-04 à 18:34

L’histoire des sacs plastiques est édifiante.

En irlande, petit pays, bcp de verdure, industrie de tourisme très importante, mais avec un système de traitment de déchets assez archaique.

Mais il y a 3 ans, de retour au pays pour des vacances, je constate une absence TOTALE de sacs en pastique… pas dans les supermarché, et du coup pas dans les rues, pas dans les champs, pas dans les buissons, pas dans la mer entrain d’étouffer des dauphins, etc.;

En 6 mois après des annonces par le gov on a tout simplement interdit la distribution gratuite des sacs en plastic dans les superette et les grands surfaces..

Et c’a marchait…

En France, dans mon Intermarché locale, il y a quelques semaines ils ont commencés a supprimer la distribution des sacs. j’étais ravi… ce soir, en y allant, la caissière me propose des sacs.. je refuse, je lui demande pourquoi… elle dit que les clients ont trop ralés alors la direction remets les sacs en circulation….

——————————-

Ecrit par: cherry 23-04 à 20:54

Pour ceux qui veulent faire leur part et réduire leur consommation d’eau potable:

protegez-vous.qc.ca/cahiers/sta…

Mon propriétaire a mis qqch dans le reservoir de ma toilette qui réduit considérablement la quantité d’eau utilisée. Vous pouvez aussi simplement remplir une grosse bouteille en plastique d’eau et la mettre dans le réservoir…

Outre les films mentionnés par Zogu, un documentaire à voir sur la gestion de notre eau au Québec: La loi de l’eau, de Robert Monderie.

——————————-

Ecrit par: Vinny 24-04 à 12:32

Je me souviens, dans certains films états-uniens, avoir vu des sacs en papier pour les courses ; je me suis toujours dit : « quand est-ce qu’en France, on fera de même? » Mais rien ne change…
Tout ça pour demander (mise à part ce que disait FRBELCAN concernant les paniers et autres boîtes), comment ça se passe au Québec (ou ROC) pour les supermarchés en ce moment?

——————————-

Ecrit par: Zogu 24-04 à 13:35

Bah au Québec au supermarché, nous avons le choix entre sacs de papier et sacs de plastique depuis au moins 20 ans. C’est simple: si tu es en voiture, c’est préférable de demander les sacs en papier. Mais certains supermarchés (Maxi, je crois) n’offrent pas les sacs de papier, dommage hein. Faut pas oublier que les supermarchés les plus agressifs côté économie (prix les plus bas, etc) sont aussi les plus gros polleurs en général (car éviter la pollution = ça coûte de l’argent).
Certaines petites épiceries proposent des sacs en cellulose de maïs, mais il faut payer un supplément.
Enfin, nous constatons depuis peu le retour des sacs à marché en toile de coton. Simple sac rectangulaire à poignées qu’on utilise et réutilise d’une fois à l’autre. Il suffit de le garder propre, comme une sacoche ou comme un vêtement. Wow… du non jetable, fallait y penser (je suis sarcastique).

Récemment j’ai lu une étude qui dit en gros que les sacs de papier ne sont pas nécessairement plus écologiques que les sacs de plastique. Tout dépend de ce qu’on en fait du sac: on le jette aux ordures, on le recycle, on le réutilise, on le composte, on le brûle? A priori il n’existe aucun objet miraculeusement « écologique », tout dépend du bon usage qu’on en fait. Le verre, le plastique, le carton, le papier, l’aluminium… tous ces matériaux sont néfastes lorsque jetés aux ordures ou balancés dans la nature.

Les sacs de papier peuvent être utilisés dans le compost, surtout dans le vermicompostage (il faut simplement les mouiller et les déchiqueter, lers vers de terre feront le reste). On peut s’en servir dans les semis: faire ses semis dans un bac quelconque et utiliser des morceaux de sacs en papier comme séparateurs ou comme tampons à humidité à l’intérieur du bac. On peut aussi s’en servir comme papier d’allumage dans un foyer, tout simplement.

——————————-

Ecrit par: freeman2000 24-04 à 14:06

Salut tout le monde,
Salut mon cher Zogu, est ce que c’est possible pour un résident permanent mais pas citoyen d’adhérer dans une association québécoise ou canadienne dont l’activité est protection de l’environnement et de la nature ?si oui est ce que tu peux m’envoyer leur adresses et merci beaucoup pour ta réponse.

——————————-

Ecrit par: gaudy 25-04 à 0:31

Ben en fait, je dois dire également que j’ai été un peu décu des quebecquois en matière denvironnement et d’écologie !!
Effectivement, en ce qui concerne l’électricité, il la laisse volontiers ouverte !
Beaucoup de fuites au n… (texte tronqué)

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut