Kenavo, ce n’est qu’un au revoir - Immigrer.com
dimanche , 19 mai 2024
Accueil FAQ Déception, retour au pays Kenavo, ce n’est qu’un au revoir
Déception, retour au paysFAQ

Kenavo, ce n’est qu’un au revoir

0
0
(0)

Kenavo, ce n’est qu’un au revoir

Ecrit par: suomi 19-03 à 16:38

Bonjour à tous, il y a un bon bout de temps que nous n’avons pas écrit sur le forum, non pas par fainéantise mais car nous préparions notre retour en France. Maintenant que tout est prévu et que nous sommes à deux semaines d’un nouveau départ, nous avons décidé de faire un bilan de notre courte vie au Québec.

7 mois, c’est court, vous me direz (surtout en rapport de l’attente pour le visa) !!!!
C’est vrai, c’est court mais ca peut aussi être très long si on ne se sent pas bien dans l’endroit où l’on se trouve. Finalement, le temps a peu d’importance. Et puis, je pense qu’on peut rapidement se rendre compte de certaines choses ou de certains faits et, à partir de cela, il faut savoir prendre rapidement une décision (avec 3 enfants, on doit faire attention). Pourtant, tout avait bien démarré “un joli chez soi, une bonne école pour les enfants, une bonne voiture, l’envie de s’intégrer, etc”. Mais, le reste n’a pas suivi. Au niveau travail, beaucoup de paroles lors des entretiens mais derrière pas grand chose (pourtant, l’expérience est là et je ne parle pas des frais pour faire telle ou telle profession).

Au niveau relations avec des québécois, très difficile de rentrer en contact ou ce sont des “bonjours, bonsoirs” et il en est de même pour nos enfants qui n’ont pas vraiment trouvé de nouveaux amis ici. Vous me direz “il faut savoir faire le premier pas” mais c’est ce que nous avons fait en donnant du temps au niveau de l’école (bibliothèque) mais ca n’a rien changé. Par contre, les relations avec le
corps enseigant est largement supérieur par rapport à la France. De la même façon, certains faits peuvent géner l’immigration ou l’intégration :

1/ il faut pour vivre ici, être en adéquation avec la mentalité nord-américaine
(même si les québécois ne sont pas des américains, ils sont quand même très proches d’eux.)

2/il est très difficile de vivre dans une grande ville comme Montréal (même si c’est
une ville très agréable) quand on vient d’une petite bourgade de 4500 habitants.

3/ l’âge peut être aussi un handicap (il est plus délicat de se remettre en cause à
40 ans qu’à 25 ans, on a des habitudes, parfois ridicules mais elles sont là).

4/ venir en famille n’est pas, non plus, une facilité (même si je pensais que pour
l’adaptation cela pouvait aider) car on bouge moins aisément et pour prendre de nouvelles directions, ce n’est pas évident.

5/ et puis, surtout, comme je l’ai déjà dit, il faut être préparé à la mentalité nord américaine (ce n’est pas une attaque contre les Québécois mais la constatation d’une énorme différence entre l’Europe et l’Amérique).

Enfin, ce message ne se terminera pas par du négatif et, oui, il y a du positif dans
notre passage au Québec.et bien, déjà, nous aurons vécu une formidable aventure hors de France. Nous
serons allés jusqu’au bout de notre rêve (vivre au Québec). De toute manière, nous sortons grandi de notre séjour ici, avec une ouverture d’esprit beaucoup plus importante.

Finalement, le fait d’avoir vécu dans ce pays nous aura permis d’évoluer et nous aura donné les bases pour se construire un nouvel avenir. Le Québec n’était pas fait pour nous et nous n’étions pas faits pour le Québec, c’est dommage mais c’est la vie. Elle est ainsi faite qu’il faut savoir prendre les bonnes décisions aux moments opportuns. L’immigration est une chose délicate et il faut savoir bien la préparer pour ne pas commettre d’erreurs. A tous, il ne faut pas oublier que le Québec n’est pas un eldorado et que même ici, il faut savoir se battre pour obtenir sa place et que le plus important dans la vie , c’est d’être en accord avec soi-même et ses valeurs que ce soit ici ou ailleurs (nous, nous n’avons pas trouvé notre place ici, ni nos valeurs d’ailleurs). Maintenant, il nous reste deux semaines au Québec et nous allons essayer d’en profiter au mieux. Bonne chance et bonne route à tous.

——————————–

Ecrit par: peanut 21-03 à 0:37

tous ces retours précipités me chagrine un peu…c’est comme si nous n’avons pas su vous retenir assez longtemps pour que vous nous appréciez…même si je suis consciente que le Québec ne convient pas à tout le monde!

Mais ce que je retire de vos témoignages, c’est, si vous venez ici pour les grands espaces, n’allez surtout pas à Montréal…En tant que québécoise, je peux vous dire que Montréal et le reste de la province sont totalement différents.

Je suis originaire de la Gaspésie, et j’ai demeuré 5 ans à Montréal(pour les études), 7 ans en Beauce et depuis 2 ans à Québec…et je connais plein de monde qui détesterait rester à Montréal. Je suis toujours surprise d’entendre les témoignages d’immigrants qui disent qu’à Montréal, les gens ne sont pas stressés, humains, etc…mais pour la majorité des québécois, on pense tout à fait le contraire!!

Par contre, pour ceux qui aiment la vie trépidante d’une grande ville, Montréal est idéale évidemment…mais avec les inconvénients des grandes villes(stress, embouteillages, violence, etc)

Bon retour en France tout de même…vous avez un très beau pays, vous savez?

——————————–

Ecrit par: tomcamp 21-03 à 5:59

QUOTE(suomi @ 19-03 à 21:38)
Le Québec n’était pas fait pour nous et nous n’étions pas faits pour le Québec,

Cette phrase résume bien la lucidité de ton discours. On sent que ce retour en France est murement réfléchi et non fait sur un simple coup de tête. Ton bilan semble prendre en compte ton expérience sur le terrain et il est vrai que la mentalité dite européenne par rapport à l’américaine reste très différente. Avec des enfants à charge, il faut aussi penser à ce qui est mieux pour eux en même temps que pour vous (parents). En tout cas vous avez le mérite d’être parti et d’avoir tenté l’aventure. Vous auriez pu regretter de ne pas l’avoir fait or là vous avez pu constater sur place que vous n’étiez pas vraiment à l’aise dans cet environnement. C’est certain changer ses habitudes et intégrer un autre système de vie ne doit pas être facile. Ainsi votre décision de retour est toute à votre honneur et personne n’est en mesure de vous juger pour cela. Il faut avoir une force de caractère pour partir mais aussi une énergie supplémentaire pour revenir. Alors bon courage pour la suite… TOM

——————————–

Ecrit par: suomi 21-03 à 10:51

bonjour et encore merci pour vos témoignages, je me permets juste de revenir pour répondre à peanut.
Ce ne sont pas les Québécois qui sont en cause dans notre décision de rentrer en France (même si le fameux service à la clientèle et l’accueil ne m’ont pas semblé si exceptionnels que cela) mais c’est surtout une réflexion sur nous mêmes et notre façon de vivre qui nous ont entrainé à prendre le chemin du retour. Comme je l’ai déjà dit, l’adaptation est plus ou moins facile selon le vécu, l’âge, la situation
familiale, etc. Loin de moi, l’idée de rejetter la faute sur les Québécois. Nous rentrons parce que nous le désirons et parce que c’est le mieux pour notre famille. Voilà c’est par l’analyse d’une situation que l’on prend des décisions importantes et c’est ce que nous avons fait en étant tout à fait honnête avec nous mêmes et nos aspirations.Cet esprit doit me venir de mes années d’activités professionnelles à mon compte en tant que chef d’entreprise. De toute façon, je ne regrette pas d’avoir tenté l’aventure. Ne pas l’avoir fait aurait été une plus grosse erreur.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Exode inattendu : pourquoi certains immigrants songent à quitter le Canada

5 (1) Pour certains immigrants, leurs rêves de s’installer définitivement au Canada...

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com