Info : le Québec reconnaît plus de 70 diplômes français ! - Immigrer.com
samedi , 25 mai 2024
Accueil FAQ Équivalence et reconnaissances Info : le Québec reconnaît plus de 70 diplômes français !
Équivalence et reconnaissancesFAQMétiers à ordres professionnels

Info : le Québec reconnaît plus de 70 diplômes français !

3
0
(0)

De QuebecAmour

La France et le Québec rapprochent leur marché du travail

PARIS, 26 novembre (Reuters) – La France et le Québec ont poursuivi vendredi le rapprochement de leur marché du travail, à l’occasion de la XVIe rencontre alternée des Premiers ministres.

Le gouvernement français et celui de la province francophone du Canada ont signé une entente sur la mobilité professionnelle et l’intégration des migrants visant à faciliter l’installation de Français au Québec et de Québécois en France.

La France et le Québec avaient signé mardi 17 accords de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles, de boulanger à ingénieur chimiste en passant par les métiers de l’automobile et de l’eau.

Cela porte à 62 le nombre d’accords franco-québécois de ce type. Au total, 21 professions et 43 métiers réglementés sont concernés. Sept autres professions se sont engagées à faire de même, selon un document diffusé par le gouvernement français.

Au total, la France et le québec ont signé quelque 73 accords de coopération et ententes à l’occasion de cette rencontre de leurs Premiers ministres, dont six dans le secteur de l’aéronautique et de l’espace, six dans les sciences de la vie et les biotechnologies et neuf dans les textiles techniques.


À lire aussi, un papier du Parisien, avec liens et adresses :

http://www.leparisien.fr/economie/emploi/le-quebec-tend-les-bras-aux-francais-15-11-2010-1149784.php


De sarbacan

Il ne faut pas etre naif …


De Laurent

“24 novembre 2010
L’entente Québec-France franchit une nouvelle étape

La ministre Gagnon-Tremblay, en compagnie du ministre auprès de la ministre d’État, ministre des Affaires Étrangères et Européennes, chargé de la Coopération, Henri de Raincourt

La ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Monique Gagnon-Tremblay et le ministre auprès de la ministre d’État, ministre des Affaires Étrangères et Européennes, chargé de la Coopération, Henri de Raincourt, ont annoncé hier à Paris la signature de 10 nouveaux Arrangements de reconnaissance mutuelle (ARM). L’événement a eu lieu en présence des représentants des autorités de réglementation québécoises et françaises.

Les ARM visent les professions et métiers de :

chimistes
techniciens dentaires
technologues en imagerie médicale et radio-oncologie
boulanger
pâtissier
débosseleurs
métiers de l’eau potable
mécaniciens d’automobiles
mécaniciens de véhicules routiers lourds
peintres d’automobiles.

Ces nouvelles signatures portent à 69 le nombre de professions et métiers qui sont couverts par des ARM. De plus, les autorités de réglementation de six autres professions et de huit fonctions réglementées se sont également engagées formellement à signer un ARM.

Des objectifs atteints

À la fin de l’année 2010, l’ensemble des professions, des fonctions et des métiers réglementés aura ainsi fait l’objet d’une évaluation dans le cadre de la procédure de reconnaissance des qualifications professionnelles. Le premier ministre Jean Charest se réjouit de ces signatures : « Nous avons aujourd’hui atteint les objectifs que nous nous étions fixés en 2008, selon l’échéancier prévu. Cette réussite est historique, car c’est la première fois que l’on tentait de relever pareil défi dans un cadre intercontinental, la première fois que l’on imaginait un projet aussi ambitieux entre gouvernements appartenant à des espaces économiques et politiques différents ».

La ministre Gagnon-Tremblay a ajouté « Cette entente réaffirme la force des liens qui unissent le Québec et la France et incarnent très concrètement cette relation exceptionnelle et audacieuse entre nos États. Nos gouvernements ont établi une passerelle transatlantique, un corridor de mobilité entre deux continents, permettant de créer un cadre d’échanges novateur entre le Québec et la France ».

Les gouvernements du Québec et de la France ont adopté ces mesures inédites pour élargir leurs bassins de main-d’œuvre, favoriser l’échange de savoir-faire et accroître l’investissement. Les initiatives favorisant la mobilité professionnelle entre le Québec et la France permettront de répondre à certains besoins en matière de main-d’œuvre qualifiée, un facteur de croissance important pour le Québec.”

source : http://www.gouv.qc.ca/portail/quebec/international/france/


De Michelle

On ne sait jamais, attendons de voir les résultats ….. ça serait bien quand même !!

Michelle :wub:


De egl

70 diplômes reconnus par l’administration du Québec mais combien par les employeurs de la même province ????

1, 2 ou 0 ???


De QuebecAmour

Et bien, ça m’apprendra à vouloir informer !
Vous avez décidé d’être négatifs quoiqu’il arrive ?

Sur les 70 professions concernées, certains accords ont été signés depuis déjà 2 ans, et ils commencent à entrer en vigueur depuis avril dernier.

DONC : aujourd’hui, là, maintenant, à l’heure où je vous écrit, le diplôme d’un peintre en bâtiment français est reconnu au Québec, il peut se syndiquer et trouver du travail en 3 jours (j’en ai rencontré plusieurs).

Les choses ne se font pas forcément vite, mais il ne sert à rien de nier qu’elles se font !

J’espère que ceux qui pourraient être concernés auront au moins l’information !


De Frelon

Quels diplômes sont reconnus ? Les CAP, BAC, BTS… ??

Je l’ai vu écrit nulle part.


De QuebecAmour

Ça va du CAP au diplôme d’ingénieur, de la profession d’avocat (depuis septembre) à celle de sage-femme (ce sera en janvier).
Voici la liste des professions et secteurs concernés, avec texte des accords :

http://www.consulfrance-quebec.org/spip.php?article14510

Pour connaître précisément les équivalences pour chaque diplôme, il faut contacter les ordres concernés.


De pigkiller

Mouais… c’est pas juste avec un CAP que tu obtiens une équivalence dnas ces pseudos accords qui ne servent qu’à faire beau aux yeux du public!!! c’est un CAP avec 6000 ou 10 000h d’expérience professionelle!! donc le petit jeune plein d’espoirs, adieu les rêves il est bien mieux de refaire sa formation au québec ca ira bien plus vite!!! ou bien c’est un CAP mais alors tu tombes avec un certificat de compétence apprenti!! merveilleux si tu as deja 6 ou 8000h d’experience tu te vois delivrer une carte qui te sous classe alors que tu es eligible a l’examen compagnon… bref pour certains métiers vaut mieux passer outre ces accords de rigolade faire directement les examens les reussir et partir en grand dans une lancée professionnelle…

ou bien alors tu as un BP et on te demande un bac pro qui ne veut rien dire en metier manuel plus des heures d’experience pro que tu n’as pas acquise car tu étais en cours de bac pro et non pas a travailler comme tu le fais quand tu fais un BP et on te demande encore en plus des formations complémentaires!!!

ps: le peintre il ne peux pas se syndiquer… il est OBLIGE de se syndiquer!!! et du travail si il passe directement sa carte de compétence sur examen il en trouvera aussi en 3 jours… moi j’en avais trouvé avant même d’être ici il me fallait juste la carte de compétence… le lendemain de la reponse de l’examen je travaillais!!!

ohoh je viens juste de voir les accords par curiosité pour electricien… pour avoir une carte de competence compagnon (ici 8000 h de travail plus reussite a l’examen…) on demande pour un français, un bac pro ou un BP plus 5000 h de travail APRES CE DIPLOME, donc en gros il faut deja 8 a 9000 h pour avoir un CAP BEP ET BP, plus encore 5000h!!! donc en gros 14000h pour l’equivalent de 8000 plus un examen… et bien choisissez direct l’examen si vous venez ici avec deja 8000h ca vous evitera bien des problèmes!!!


De pigkiller

En parcourant un peu ces “accords” on s’aperçoit que c’Est vraiment ridicule… surtout pour les métiers manuels!!!

couvreur… on demande un brevet professionnel (BP) pour avoir en échange une carte d’apprenti pour travailler sous la supervision d’un compagnon pour continuer son apprentissage!!! donc un BP pour avoir l’équivalent d’un DEP sans même être compagnon, alors que le titulaire d’un BP aura beaucoup plus de techniques de couverture différentes (tuiles, metallique, cuivre, zinc, ardoise….) pour au final se faire surveiller pour poser du bardeau et passer une moppe avec du goudron sur du papier bitumé!!! eheh belle équivalence!!


De sarbacan

Ce n’est pas le gouvernement québecois qui décide de la reconnaissance des diplomes mais les ordres professionnels et autres corporatismes. Ces accords sont de la poudre de perlimpinpin …
D’ailleurs, la presse française n’en a même pas parlé.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

3 commentaires

  • bonjour?

    je souhaite savoir si un pédicure-podologue qui exerce en France depuis 20 ans, peut pratiquer au Québec. Est-ce que son diplôme français est reconnu ?
    sinon, quelles sont les démarches à faire pour pratiquer son métier au Québec svp?

    merci,

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Nouvel organisme d’évaluation des diplômes d’études pour les architectes

    0 (0) Par immigrer.com30 avril dans Ordres professionnels (Bons plans) immigrer.com Posté(e) 30 avril  Nouvel organisme...

    Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

    4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

    Devenir policier au Canada, comment faire ?

    4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

    Amener ses lapins nains au Canada

    5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com