Faire du vélo sous la neige à Montréal - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Faire du vélo sous la neige à Montréal

Faire du vélo sous la neige à Montréal

Faire du vélo sous la neige à Montréal

Ecrit par: Schinois

Bonjour,

Une fois que je suis arrivé ici, je me suis dit cela serait super cool de faire du vélo (pour aller travailler, se promener, etc…). Par contre, une fois que j’ai vu la neige, je me suis dit va falloir acheter un équipement spécial. Je n’ai jamais fait de vélo sous ces conditions climatiques. Est-ce possible de faire du vélo sans glisser ou tomber (avec des roues spéciales) ? Pour ceux qui viennent de Paris comme moi, y’a-t-il énormément de chances de se faire piquer son vélo (genre 9 chances sur 10 comme à paris )

J’aimerais bien faire un minimum d’activité sportive, et être un peu indépendant du métro si vous voyez ce que je veux dire

————————————–

Ecrit par: Petit-Lion

Question froid, si on peut faire de la motoneige, on peut faire du vélo. Ne pas mettre le casque intégral, quand-même, ça nuirait à votre visibilité latérale (vitale)… et à votre image !

Vélo : un vélo de montagne à gros pneus crantés, c’est très efficace sur la neige. Pourtant je roule sur un demi-course chaussé de Continental 700 x 25C. Ça adhère moins, mais c’est le pilote qui compense . En fait la neige ne pose pas vraiment de problème, le risque de chute vient de la glace noire qui reste au bord de la chaussée sous la neige. Je l’ai appris à la dure y’a pas longtemps… je ne sais pas s’il y avait des ploucs à caméscope dans le coin, mais je m’en fous, je ne regarde jamais vidéo-con

Habillement : lundi dernier, il faisait moins 25 plus le vent. Je suis sorti quatre fois quinze minutes habillé comme suit :
En bas : sous-pantalon (genre caleçon long, très sexy) + jean’s
En haut : T-shirt + chandail en coton + blouson de moto à doublure molletonnée
Aux pieds : chaussettes ordinaires + bottines Cat même pas isolées
Aux mains : gants de ski pas chers
Au visage : écharpe + tuque + lunettes de soleil + casque de vélo.

Bilan :

– Mes gants à 5 dollars n’étaient pas assez chauds pour -25 °C. Il en existe de meilleurs, et même des gants chauffants à piles (dans les 30 dollars).
– Du vent à -25 dans la face, c’est trop froid aussi pour ce que je portais, il faudrait une cagoule ou au moins un passe-montagne. Mais quand il ne fait « que » -15 °C, mon matériel est suffisant pour une sortie de quinze minutes 🙂
– J’ai enlevé mes bottines Cat et mis des bottines de motoneige à chaussons de feutre, c’était mieux pour les pieds.
– J’adore mon blouson de moto ! un cadeau qui vient de France, pourtant. Avec pas grand-chose en dessous, je n’ai jamais froid, quels que soient la tempétature et le vent. Et il y a des protections aux épaules et aux coudes qui protègent en cas de chute, aussi

Voilàvoilà ! demain il fera -11 °C, vent du nord-est de 20 km/h, rafales à 40, les routes sont dégagées et je ferai mes deux allers et retours, pendant que ma voiture passe l’hiver au chaud dans son garage

————————————–

Ecrit par: BiscuitDérable

J’ai été un petit camelot pour le journal LaPress et le Journal de Montréal pendant 10 ans. Je faisais ma course à vélo, été comme hiver, par -35 aussi bien que par temps de verglas. Durant toutes ces années, je ne crois pas avoir pris plus de 2 fouilles.

L’important c’est d’avoir une bicyclette de type vélo de montagne avec de bons garde-boue pour ne pas se salir. Pas besoin d’une bécane à 2500$ avec suspension et alliage conçu par la NASA. Tu devras toutefois oublier ton vélo durant les tempêtes de neige… à moins d’avoir un coeur qui développe 1200 CC et des cuisses qui font 1m de diamètre.

Ça dépend aussi de l’endroit où tu comptes habiter. Les villes nord-américaines ne sont pas du tout conçues pour affronter l’hiver… Nous sommes très loin des pays scandinaves.

Pour terminer, se promener à vélo sur de la neige durcie est très plaisant

————————————–

Ecrit par: Schinois

Ca a l’air d’être bon tout ça, je crois que c’est juste une question d’habitude pour le froid. J’habite sur Sherbrooke East au croisement de l’avenue parc laFontaine (qui est juste en face de moi). En clair, je prend des roues de montagnes pour mon VTT. Par contre, on respecte bien les cyclistes à Montréal, ou il y a souvent des accidents ? Sinon, pour les histoires de vols de vélo ?

Merci encore pour votre aide,

————————————–

Ecrit par: Petit-Lion

OUI les tomobilistes respectent les cyclistes et les piétons, à Montréal. Quand on vient de France, ça fait tout drôle, on dirait qu’ils sont timides ! Dommage que ça s’arrête dès que le frein à main est serré. Rares sont ceux qui vérifient avant d’ouvrir leur portière. Se tenir systématiquement à un mètre des voitures en stationnement dès que l’on atteint une vitesse à risque, et crier « raté ! » à celui qui a essayé de vous tuer, c’est rigolo ! Gare aux 4×4 et autres minifourgonnettes, avec leurs coins de portes à hauteur des yeux. Les camions de livraison qui ont leur hayon en position horizontale haute, c’est pas mal non plus, on ne le voit qu’au dernier moment !¡!

Vol de vélos : c’est un fléau, ici. Le gros cadenas en U (15 à 20 dollars) est le minimum. Toujours l’attacher à un point fixe, même pour cinq minutes.

Ah, j’oubliais : tout le monde porte son casque, ici. Ce n’est pas obligatoire, mais vous donneriez piètre opinion de vous-même en circulant tête nue.

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada