etudier dans une université anglophone - Immigrer.com
dimanche , 19 mai 2024
Accueil FAQ Études universitaires etudier dans une université anglophone
Études universitairesFAQ

etudier dans une université anglophone

0
0
(0)

De jawad2211

Bonjour a tous,

Je compte reprendre mes etudes dans une université anglophone, Mc Gill ou Concordia, pour aussi améliorer mon anglais, tout en etudiant le domaine que j’aime.

Maintenant, des etudiants anglophones m’ont dit que dans leurs cours, il y avait des etudiants tres loin d’etre ‘fluent’ en anglais, avec des difficultés orales et écris.

Pour ma part, mon niveau d’anglais est intermediaire. J’arrive a me debrouiller pour parler et je comprends assez facilement.

Bref, pour faire court, je cherche des temoignages de francophones, partis etudier dans les universitées anglophones de Montreal svp icone

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiii icone

———

De Azarielle

Je l’ai fait. J’ai étudié à McGill il y a quelques années. Mes résultats en anglais étaient excellents quand j’étais au secondaire. Seulement entre avoir des bons résultats en anglais langue seconde et vivre en anglais, ce sont deux choses totalement différentes.

J’étudiais en ergothérapie (dans la faculté de médecine). Ce fut terrible comme expérience. Déjà c’est un domaine qui demande énormément d’étude, même une de mes amies qui étudiait l’ergo à l’UdeM passait toutes ses soirées et ses fins de semaine à étudier. Seulement pour ma part, j’ajoutais en plus la difficulté de la langue. J’avais déjà du vocabulaire en anglais, mais je ne possédais pas le vocabulaire spécialisé lié à mon domaine d’étude (ex. : je ne connaissais pas les noms de maladies). Bref, ce n’était pas une partie de plaisir. J’ai dû me rendre à l’évidence, ça allait être difficile et je ne pouvais même pas penser travailler pour m’aider à payer mes études. C’était un programme assez dispendieux, j’avais plusieurs centaines de dollars de livres à acheter à chaque session en plus des droits de scolarité et des autres frais (association, labo, etc.) en plus de mes frais de subsistance. Alors j’ai quitté le programme après 3 sessions.

J’ai fait quelques cours de psycho à McGill et déjà c’était moins difficile. Était-ce parce que je maîtrisais mieux la langue de Shakespeare ou était-ce parce que le vocabulaire était moins difficile? Je ne saurais dire.

Si tu tiens à étudier en anglais, donne-toi une chance et commence à apprendre le vocabulaire lié à ton champ d’étude. Si tu vas étudier en maths, ce sera simple, mais si tu vas étudier dans un domaine comme la philosophie ou un autre domaine où les termes sont spécialisés ou abstraits ce sera plus dur.

———

De Azarielle

Ah oui, j’ajouterai que même, si dans la politique de l’université, on donne le droit aux étudiants francophones de répondre aux examens en français, dans la pratique, c’est quasi impossible.

Les professeurs ou chargés de cours ne maîtrisent pas tous le français. Alors si tu insistes pour répondre en français, tu pars avec deux prises. Ensuite, comme on apprend tout en anglais, on maîtrise moins la terminologie équivalente en français, donc ça devient difficile de répondre dans la langue. Et même si tu peux répondre en français, les questionnaires restent en anglais.

J’ai eu plusieurs présentations orales à faire. J’ai toujours dû les faire en anglais. J’imagine que ce n’est pas dans tous les champs d’étude qu’on demande des présentations orales. En psycho, à 500 élèves dans l’auditorium, c’était impensable. Mais en ergothérapie à 65 étudiants, ça arrivait 2 ou 3 fois par session, d’avoir à être évalué ainsi.

Il ne suffit donc pas d’être capable de lire et de comprendre, il faut aussi savoir s’exprimer ou être prêt à le faire, avec toute l’humilité que ça demande parfois.

———

De jawad2211

Oulaaaaaaaa ca m’encourage pas trop ca icone

merci beaucoup pour ton temoignage.

en fait j’aimerai etudier la psychologie, je pense que ca sera moin difficile qu’en ergothérapie mais bon …

j’en sais rien maintenant, je suis un peu perdu.

je choisi aussi les universités anglophones car leurs cours du soir sont plus accessibles. Le hic, c’est que je travaille, donc je dois absolument prendre des cours le soir et a part l’udem, ou les horaires ne sont pas terribles, ( certains cours du soir commencent a 16 h ), je pense pas qu’il y ai d’autres universités francophones proposants des cours du soir. icone

———

De Azarielle

Si je regarde dans le programme de psycho de l’UQAM tu pourrais faire ta formation de soir :

http://www.websysinfo.uqam.ca/regis/rwe_frame_horaire?code_prog=7733

Maintenant, ce n’est pas parce que je n’ai pas aimé mon expérience que ce sera la même chose pour toi. Peut-être es-tu plus doué dans l’apprentissage des langues que je ne le suis.

Il faut juste voir tes véritables motivations pour les études en anglais. N’oublie pas non plus qu’avec un bacc. en psycho, tu ne pourras pas exercer. Alors il faudra te démarquer des autres étudiants en ayant de très bons résultats pour pouvoir accéder aux études supérieures. Là encore, il faut voir pourquoi tu veux faire tes études en psycho, est-ce pour travailler en recherche dans les labos ou pour suivre les patients en thérapie? Pour faire partie de l’Ordre, tu devras pousser plus loin tes études.

Si je prends pour l’université McGill, si tu veux suivre la formation pour la psychologie clinique :

Qu’est-ce qui est plus important pour toi? Étudier l’anglais? Étudier en psycho? Aller à McGill? C’est le genre de questions auxquelles tu devras répondre.

———

De jawad2211

Merci beaucoup pour les liens, je vais voir aussi pour la solution ‘uqam’ et les cours du soir qu’ils proposent.

tu as raison, ca peut etre correct pour moi, si bien sur la motivation est mon ami. Dans ce cas, je pourrais apprendre l’anglais en meme temps que la psycho.

j’ai tout le temps qu’il me faut pour etudier, si j’aime ca, ca ne me derangera pas. Actuellement, je travaille dans l’informatique, je veux carrement ne plus avoir a faire avec les sciences technologiques, je fait ca depuis plus de 10 ans et je commence a saturer. Donc je pense etre capable de passer un bac, en 5 ans puis un master. Mais bien sur, tout dependra de mes resultats !! sniffff

connais tu d’autres personnes qui ont fait le meme cheminement que toi ? passé d’un etablissement francophone a anglophone… si oui, ont ils reussi ?

merci encore

———

De jawad2211

Qu’est-ce qui est plus important pour toi? Étudier l’anglais? Étudier en psycho? Aller à McGill? C’est le genre de questions auxquelles tu devras répondre.

Le plus important c’est d’étudier la psycho car je veux changer de domaine. Après, étudier dans une université anglophone sera un plus pour moi et mon anglais. MAIS avec tout ce que tu me dis, ca risque aussi de me freiner et de me faire baisser les bras due a la difficulté de la langue.

———

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

L’UQAM offrira une voie rapide pour les enseignants dès septembre

0 (0) L’Université du Québec à Montréal (UQAM) introduira, dès septembre, un...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com