École primaire québécoise, quelle a été votre expérience? - Immigrer.com
jeudi , 23 mai 2024
Accueil FAQ Écoles primaires et secondaires École primaire québécoise, quelle a été votre expérience?
Écoles primaires et secondairesFAQ

École primaire québécoise, quelle a été votre expérience?

0
0
(0)

École primaire québécoise, quelle a été votre expérience?

Ecrit par: olyssa 26-04 à 12:07

Bonjour a tous,

Le sujet que je soulève a déja été traité mais j’ai de nouvelles questions et je voudrais savoir quelle a été votre expérience concernant les écoles primaires au Québec, car pour le moment je suis un peu inquiète face a ce que j’ai vu.

Oui, je sais que le système scolaire québécois est bien côté selon les statistiques mais dans la RÉALITÉ, ou trouve-t-on ces écoles??? Je ne peux pas en tant que parent juste compter sur la chance et le hasard (style ” oh chouette! nous sommes dans un quartier ou l’école publique voisine semble avoir des objectifs pédagogiques interressants pour les enfants de 5 ans, quelle bonne surprise! “) Nous sommes définitivement installé au Canada, donc, ma fille devrait effectivement fréquenter le systéme scolaire canadien…mais si nous sommes venus aussi loin c’est pour lui offrir les meilleures chances. Je suis sûre que vous, les parents, avez tous pensé comme moi. Donc COMMENT êtes-vous parvenus a vos fins? QUELS CHOIX avez-vous fait pour mettre toutes les chances du côté de votre enfant??

Voila, j’ai une fillette de 4 et demi qui a déja été en petite section et en moyenne section a Madagascar, et toujours en école privée calquée sur le programme français. Arrivée a Longueuil, il y a deux mois, j’ai tenté de l’inscrire dans une école dont j’avais vu le site sur Internet et c’est a ma grande stupéfaction que j’ai appris deux choses:
– quand il s’agit d’école publique, je NE PEUX PAS choisir l’école ou je veux envoyer ma fille… c’est les responsables de la commission scolaire qui me disent ou je peux la faire admettre (A Madagascar, ce sont les parents qui choisissent)
-et comme elle n’aura 5 ans qu’en Août, elle devra ATTENDRE jusqu’en septembre 2005 avant d’être admise (or j’avais cru comprendre sur le site du ministère de l’immigration que les enfants de 4 ans pouvaient aller en pré-maternelle, donc la pré-maternelle existe au Québec mais ou?)

Bref, je suis allée a l’ecole que l’on m’a désignée et en regardant un peu les objectifs pédagogiques de cette école pour les enfants de 5 ans, je me suis rendue compte que ma fille est très en avance par rapport au programme de l’école(ça fait longtemps qu’elle sait compter jusqu’a 50, qu’elle reconnaît toutes les lettres de l’alphabet et sait les écrire en majuscules et résout des exercices de logiques et de réflexion.) En plus, les enfants en maternelle, ici, ne vont a l’école que pour la mi-journée, et encore…

Finalement j’envisage de chercher une école privée. Et je suis tombée sur le site du Collège Stanislas a Outremont. Mais en même temps, j’ai trouvé des commentaires assez négatif sur le forum, concernant la mentalité qui règne dans cette école.

Mes questions sont les suivantes:
-Y a-t-il d’autres parents parmis vous qui ont des enfants inscrits a l’école primaire du collège Stanislas et quelle votre expérience?
– Sinon, quelles sont les bonnes écoles primaires privées québecoises, a Montréal ou sur la Rive-sud, selon ce que vous avez pu constaté au niveau de vos enfants ou des enfants de vos amis? (quand je dis “bonnes écoles” je pense a “bon niveau scolaire”, “programme pédagogique ambitieux et résultats concrets” )
-Ensuite, si vous avez choisi le système publique, savez-vous si il y a un moyen d’inscrire son enfant dans l’école de son choix? Quelles est la procédure a suivre?
-Enfin, une fois arrivés au stade de la demande d’admission a l’université, constatez-vous des grosses différences entre l’acceptation des jeunes venant du privé et ceux venant du publique?

je sais ça fait beaucoup de questions…merci a l’avance a tous ceux et a toutes celles qui auront des éléments de réponses…je suis une maman très inquiète qui a besoin d’éléments pour préparer la rentrée de septembre 2005..so HELP please

————————————————

Ecrit par: Zogu 26-04 à 12:23

QUOTE
Oui, je sais que le système scolaire québécois est bien côté selon les statistiques mais dans la RÉALITÉ, ou trouve-t-on ces écoles???

Ta question est curieuse. Ces écoles, on les trouve… partout.

Nous ne sommes pas une société très élitiste. Toutes les écoles publiques offrent le même programme d’enseignement (normalisé) et sont financées par l’état de manière à peu près équivalente. La seule différence, c’est que dans certains quartiers plus pauvres, il y aura un environnement social moins stimulant pour l’enfant.

Même chose pour les Cégep, pour les Universités. Bien franchement, pour avoir assisté à des cours dans la plupart des universités québécoises, je peux te dire que c’est du pareil au même. Faut pas se casser la tête pour “être accepté à la bonne école” de peur d’obtenir un enseignement de seconde zone. Pas étonnant alors que dans la plupart des programmes scolaires, les diplomes aient “le même poids”.

Pour connaître la valeur relative d’un établissement scolaire au niveau Cégep, tu peux consulter l’index appelé “cote R”, qui est un facteur d’ajustement des résultats scolaires. Cependant, même cette cote n’est pas utilisée dans tous les programmes; seuls les programmes contingentés y font appel.
www.reg.ulaval.ca/Cote_R.html

QUOTE
-Enfin, une fois arrivés au stade de la demande d’admission a l’université, constatez-vous des grosses différences entre l’acceptation des jeunes venant du privé et ceux venant du publique?

Voir message précédent.
N’oublie pas que même si ton enfant va en prématernelle, au Primaire privé et au Secondaire privé… il va quand même devoir passer par le Cégep avant d’aller à l’université.
Donc, tout ce qui compte ce sont ses RÉSULTATS SCOLAIRES (NOTES) du Cégep, en valeur absolue, après un petit ajustement par la cote R.

J’ajouterais que selon mon expérience et celle de mes amis, ceux qui sont allés à l’école privée au niveau Secondaire ont les meilleures chances de réussite. Le fait d’aller ou non au Primaire privé ou d’aller en pré-maternelle n’a pas l’air d’avoir d’incidence.

————————————————

Ecrit par: olyssa 26-04 à 12:41

QUOTE(Zogu @ 26-04 à 12:23)
Oui, je sais que le système scolaire québécois est bien côté selon les statistiques mais dans la RÉALITÉ, ou trouve-t-on ces écoles???

Ta question est curieuse. Ces écoles, on les trouve… partout.

Nous ne sommes pas une société très élitiste. Toutes les écoles publiques offrent le même programme d’enseignement (normalisé) et sont financées par l’état de manière à peu près équivalente. La seule différence, c’est que dans certains quartiers plus pauvres, il y aura un environnement social moins stimulant pour l’enfant.

Pour connaître la valeur relative d’un établissement scolaire au niveau Cégep, tu peux consulter l’index appelé “cote R”, qui est un facteur d’ajustement des résultats scolaires. Cependant, même cette cote n’est pas utilisée dans tous les programmes; seuls les programmes contingentés y font appel.
www.reg.ulaval.ca/Cote_R.html

Merci Zogu d’avoir répondu si vite. Tu dis que ce n’est pas une société élitiste…eh bien , j’ai eu l’impression que SI, SI c’est un contexte élitiste surtout lorsque j’ai vu tous les critères de séléction qui nous ont été imposé pour immiger (éducation, domaine d’activité professionnelle et ressources financières)…
Et si les écoles publiques offrent le même programme normalisé, pourquoi alors certains établissements se distinguent des autres en terme de résultats et pourquoi de nombreux parents conseillent d’aller plutôt a une école qu’a un autre?…tu vois, ce que je recherche c’est la qualité et éviter (A TOUT PRIX), ainsi que tu l’as très bien remarqué “un environnement social moins stimulant pour l’enfant.”

————————————————

Ecrit par: nat92 26-04 à 12:44

QUOTE
j’ai eu l’impression que SI, SI c’est un contexte élitiste surtout lorsque j’ai vu tous les critères de séléction qui nous ont été imposé pour immiger (éducation, domaine d’activité professionnelle et ressources financières)…
c’est juste qu’ils veulent pas que les gens se casse la gueule en arrivant

————————————————

Ecrit par: nissart 26-04 à 12:49

Ce matin j’écoutais une emission de debat sur RMC et l’invité etait Patrick Fauconnier, journaliste au nouvel observateur “spécialiste” de l’enseignement et de la formation.
Il parlait des methodes et systémes scolaires de differents pays et les comparait, enfin les resultats, entre eux,39 pays etaient ainsi mis en concurrence dans son livre intitulé :” la fabrique des meilleurs” edition’ le seuil’.
Je ne vais pas developper trop ce que j’ai entendu mais il en ressort que la France est trés trés fiére de son education nationale mais qu’une fois comparée aux autres il n’y a vraiment pas de quoi se gargariser de notre systéme (d’où le nom du livre).
Il prend divers pays comme exemples dont le Canada qui ,il le dit lui meme , est considéré comme d’un niveau inferieur en enseignement par les Français.
Allons nous rhabiller et prenons exemples sur leur systéme qui ne nivelle pas les classes en 2 avec les “trés bons” (les meilleurs) et ceux en situation d’echec.
J’avais dit que je ne m’etendrai pas trop et je pense que pour les parents qui regrettent deja le systéme educatif Français avant d’y avoir mis leurs enfants( au Qc ou en France), lire ce livre pourait etre trés instructif.
Je vais l’acheter, j’aurais un argumentaire à un sujet qui me tient à coeur,et pourrai ainsi repondre aux dires de certains qui croient dur comme fer que rien n’egale la pedagogie Française.

————————————————

Ecrit par: maecha 26-04 à 12:57

Salut olyssa
Ma mère est également instit à Madagascar (tamatave) depuis 3 ans je crois. (on était à la réunion avant). Elle est au lycée français et je me demandais si à un moment donné tu n’avais pas penser mettre tes enfants au lycée français? Non pas que je dénigre les études québécoises, j’ai passé un an à l’université de Montréal, et c’est beaucoup mieux qu’en France…. Mais par contre je ne connais pas grand chose à l’enseignement des plsu jeunes…
Désolée je ne réponds pas vraiment à tes angoisses mais bon…

————————————————

Ecrit par: prune 26-04 à 12:57

Mes deux enfants sont pour l’instant à l’école du coin (publique). C’est une excellente école, et même si mes enfants n’apprennent pas grand chose niveau matière scolaire, ils apprennent autrement.

Ici, le respect des enfants entre eux est important. L’enseignant est très proche des élèves et les écoutent beaucoup. Ils font beaucoup de projets (ça c’est excellent pour la confiance en soi). Ils ne se contentent pas d’écouter mais participent activement au cours. Mon fils apprend les maths en jouant au soccer !! excellent …

J’aime beaucoup l’école primaire ici. Les enfants sont plus épanouis qu’en France, vraiment.

L’année prochaine, c’est le secondaire pour un et la première année pour l’autre, ça va se corser !!!

————————————————

Ecrit par: olyssa 26-04 à 13:01

Coucou, les amis, je ne demande qu’a être convaincue du fait qu’il y a bien mieux que le système français dans le système canadien, c’est bien pour vérifier et en faire béneficier ma fillette que je pose ces questions… alors des suggestions d’écoles de la part de ceux qui ont des enfants?

Hey Maecha,
ah bon, ta mère bosse a Mada? Tu y es déja allée?
Quoiqu’il en soit, oui, j’ai pensé a envoyer ma gosse au lycée français mais en y réflechissant bien, ce ne serait pas la meilleure solution…on est au Canada, n’est-ce pas, et ma fille va grandir (et vieillir aussi peut-être) ici, donc ça n’empêchera pas a priori son intégration mais ne la facilitera pas non plus. Donc, je cherche d’autres infos sur l’école au Quebec…merci d’avoir répondu en tout cas!

Salut Prune !
Ton témoignage rejoint ce que j’ai pu lire et entendre auparavant sur le fait qu’a l’école québécoise, l’accent est mis sur l’estime de soi et le respect des autres… si je comprends bien, il s’agit donc surtout d’une formation humaine plus qu’encyclopédique. C’est vrai que c’est interressant! Est-ce que tu leur fais faire des exercices plus “classiques” a la maison ou bien c’est suffisant ce qu’ils font a l’ecole selon toi?
Tu dis que l’un de tes enfants (ils sont trop mignons ) va entrer en secondaire l’année prochaine: vas-tu continuer sur le systéme publique ou tenter le privé (j’ai vu qu’il y a des parents qui s’appuient sur le système publique en primaire et puis sur le privé pour le secondaire)?
Bon courage pour l’an prochain!

————————————————

Ecrit par: prune 26-04 à 16:56

Ah là là, c’est la question du moment…. Pour l’instant, mon fils va dans le public, MAIS, samedi il passe des tests pour l’École internationale (Ecole Publique). S’il les réussit, tant mieux, sinon j’ai bien peur de devoir le mettre au Collège Français..
Ma fille, elle, a passé ses tests et rentre à l’Ecole internationale primaire en septembre.

Non, je ne leur fais pas faire d’exercices supplémentaires. J’ai fait ça pour mon fils quand il était petit et je ne crois pas que ça lui ai tellement servi, au contraire . D’abord, parceque je ne suis pas une bonne prof, et puis avoir de l’avance à l’école n’est pas réellement un avantage…. il s’ennuie très facilement.

L’Ecole Internationale est, me semble t-il, une bonne alternative. Le programme proposé est stimulant et enrichissant. Et c’est public !! Par contre je pense pas qu’il y en ai beaucoup et les places sont chères
————————————————

Ecrit par: viggo 26-04 à 17:56

Difficile, voir impossible à répondre a cette quéstion. Je suis confronter aux mêmes questions car je devrais inscrire mes enfants au mois d’aout – ils iront dans l’école publique du coin.

Je te propose simplement d’envoyer tes enfants dans l’école de ton quartier pour voir ce que ca donne. Si vos enfants sont “en avance” ce n’est pas une année ou quelques mois qui vont “mettre en péril” leur avenir. Au contraire ca leur permettra de s’adapter à leur nlle vie sans trop d’occupper des devoirs à la maison ! C’est une chance non?

De toute façon l’école vous dira si l’enfant est en “phase” avec le programme scolaire, et ensuite vous pourriez choisir une autre voie si nécessaire avec la collaboration de l’école.

Mais si vous voulez clef en main l’adresse d’une école avec le nom du meilleur instituteur et une garantie des résultats scolaires de votre enfant, et son diplôme universitaire tout tracé … je ne pense pas que vous le trovueriez sur ce site… (mais ceci dit si c’est votre objectif il vous suffit de trouvez une école qui fait echo de ce même phiosophie dans son programme !)

Je vous propose en tout humilité…. pour la première année pensez INTEGRATION, FUN et ADAPTATION avant de penser EDUCATION et RESULTAT….

En lisant entre les lignes de votre mail, je comprends que vous “surveillez” attentivement l’éducation de vos enfants donc faites vous confiance, vous avez toutes les chances de votre cote et eux aussi.

Pour l’école primaire intl il y a des “examens” d’entrée dès octobre /novembre, pour l’année suivante ! Prune confirmera mais je pense que les places 2005 sont déjà prises.

————————————————

Ecrit par: Sigognac 27-04 à 4:40

Comparer les systèmes québécois et français ou autres n’a aucun intérêt lors du choix d’une école.
En fait, ce qui serait intéressant serait de disposer d’un moyen de comparaison des écoles au Québec même, un peu comme le système anglais où les rapports d’inspection sont rendus publics avec un tableau de classement.

————————————————

Ecrit par: JayJay 27-04 à 6:33

Vaste débat (qui a lieu chaque année lors de la publication du Palmarès des meilleures écoles secondaires de L’Actualité)… et même si je comprends totalement les préoccupations des parents qui ont des enfants d’âge scolaire… c’est là que je réalise que nous sommes terriblement moins élitistes que vous, Français… Un tel classement mettrait sûrement en lumière les disparités socio-économiques… et je ne sais pas si nous voulons ça. Moi non, en tout cas.

————————————————

Ecrit par: Nanne 27-04 à 6:55

QUOTE
L’année prochaine, c’est le secondaire pour un et la première année pour l’autre, ça va se corser !!!
                               
même pas , ma fille qui est en deuxième secondaire n’a jamais autant aimé l’école. Elle vient d’avoir son premier bulletin (on est arrivé le 1er mars) et elle n’a jamais eu d’aussi beaux résultats en Belgique!!!!!

La manière d’apprendre n’est pas la même, je remarque qu’ici on ne fait pas du “remplissage de crâne” (comme j’appelle ça) inutilement, et c’est bien !!! Les enseignements sont proches des enfants.

Au départ, j’hésitais aussi entre l’école privée ou publique, mon porte-feuille a décidé à ma place et aujourd’hui, j’en suis très contente. Mes enfants aiment aller à l’école (avant pas), et pas juste pour voir les copains , c’est quand même important

————————————————

Ecrit par: prune 27-04 à 10:27

QUOTE
Prune confirmera mais je pense que les places 2005 sont déjà prises.

Oui, mais comme on est arrivés en octobre et que les examens étaient déjà passés, un examen pour les retardataires a lieu ce samedi à l’École internationale de Saint Hubert.

QUOTE
on a congé les mercredi après-midi, puis à la récréation on peut acheter du chocolat belge ou des gauffres au sucre !!! 

OUI, en France c’était des pains au chocolat. Ici, ils n’ont droit qu’à des carottes ou des fruits, font suer avec leur bouffe bonne pour la santé On veut des cochonneries pour nos enfants

QUOTE
qui a lieu chaque année lors de la publication du Palmarès des meilleures écoles secondaires de L’Actualité

Il y a un palmarès ??? Pour les écoles publiques ou privées ?? Je débarque ….. De toute façon, ce que je recherche d’une école, c’est qu’elle épanouisse mon enfant, voilà. Ma fille est différente de mon fils niveau scolaire, l’école où elle ira l’an prochain est parfaire pour elle (du moins je le pense). Et mon fils, je ne suis même plus sûre que l’École Internationale lui conviendra. C’est le doute TOTAL !!!

Ah là là, faites des enfants tiens

————————————————

Ecrit par: Sigognac 27-04 à 12:39

QUOTE(JayJay @ 27-04 à 10:33)
Vaste débat (qui a lieu chaque année lors de la publication du Palmarès des meilleures écoles secondaires de L’Actualité)… et même si je comprends totalement les préoccupations des parents qui ont des enfants d’âge scolaire… c’est là que je réalise que nous sommes terriblement moins élitistes que vous, Français… Un tel classement mettrait sûrement en lumière les disparités socio-économiques… et je ne sais pas si nous voulons ça. Moi non, en tout cas.

Je crois qu’il y a beaucoup d’hypocrisie et de langue de bois dans ce domaine… tout le monde recherche la meilleure école possible, quitte à déménager voire s’endetter, et c’est normal – enfin jusqu’à un certain point.
Certes le milieu “socio-culturel” d’une école peut être important, mais 1) la plupart des zones couvertes par les écoles sont rarement uniquement riches ou pauvres à quelques exceptions près 2) il faudra m’expliquer pourquoi les écoles en milieu rural sont si recherchées, alors que le revenu moyen des ruraux est généralement inférieur à celui des citadins 3) une école où les enfants sont d’origine modeste n’est pas forcément une mauvaise école, ce serait faire un peu vite abstraction de la qualité/motivation des enseignants et des administratifs !
Les Québécois sont sans doute moins élitistes que les Français, mais ce qui me frappe dans ce forum (d’ailleurs je crois que quelqu’un en parle dans ce fil) et ailleurs c’est le nombre de Québécois qui recommandent l’école privée, à moins bien sûr que l’école privée au Canada soit plus égalitaire que l’école publique ?

————————————————

Ecrit par: juju 28-04 à 17:52

Oui, je suis tout à fait d’accord.Et si nous immigrons au Québec ce n’est pas pour y retrouver le système de sélection français qui ne tient pas compte du niveau des professeurs mais du niveau socio-économique des élèves.Les bons profs ne sont pas seulements dans les zones riches, ils sont partout.Lesmauvais profs ne sont pas seulement dans les zones pauvres, ils sont partout.La mixité sociale(comme on dit ici en France) est la clé de réussite pour tous les enfants et pour la société entière.Elle est source de solidarité, de dynamisme, d’optimisme et je pense de réussite sociale et économique. En France cette mixité est rare, c’est plutôt le chacun pour soi, on dénigre et on juge “l’autre” qui n’est pas du même milieu social ou qui n’a pas les mêmes origines que soi. Et de plus en plus l’écart entre les zones riches et pauvres est grand. On se protège et on protège ses enfants en permanence, en oubliant l’ouverture à l’autre.
L’immigration est pour moi synonyme de nouvelle vie alors commencons par voir comment ça se passe à l’école du coin, ne ratons pas cette occasion, et laissons l’anxiété de côté.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com