Devenir citoyen canadien: opportunisme ou patriotisme ? - Immigrer.com
mercredi , 22 mai 2024
Accueil FAQ Double nationalité, citoyenneté Devenir citoyen canadien: opportunisme ou patriotisme ?
Double nationalité, citoyennetéFAQ

Devenir citoyen canadien: opportunisme ou patriotisme ?

0
0
(0)

Devenir citoyen canadien: opportunisme ou patriotisme ?

O’Hana
Ecrit le: 15/02, 17:32

Salut la gang,

Que représente pour vous la citoyenneté canadienne ? Personnellement, d’ici un an, je pourrai déposer ma demande de citoyenneté et quand je me penche sérieusement sur la question, j’avoue que je suis partagé.

Spontanément, et en toute sincérité, c’est un mouvement opportuniste ou utilitariste qui me pousse à faire ma demande : pouvoir ENFIN voter, mais aussi ne plus être astreint à l’obligation de résidence (les aléas de la vie font que je pourrai devoir m’absenter hors du Canada longtemps, on sait jamais), appliquer à la fonction publique (les RP peuvent de manière générale mais passent après le citoyen canadien) et, plus prosaïquement, ne plus payer le 6 USD de visa pour aller aux États-Unis …

Et lorsque je lis, de manière générale, les réactions qu’il y a déjà eu sur le forum de RP concernant la citoyenneté, ce sont les mêmes motivations pour eux aussi. Cette réflexion se complique d’autant plus par le fait que je me considère comme un immigrant au Québec, comme un néo-québécois, pas comme un néo-canadien. Je fais référence ici au fameux concept du Québec comme société disctincte, ce qui rend encore plus particulière l’immigration au Québec versus l’immigration dans le ROC je crois.

Tout cela fait en sorte que je ne recherche pas, pour le moment en tout cas, la citoyenneté canadienne par un mouvement de patriotisme car je ne sens pas en moi la fibre d’un canadien. Je suis désolé, j’ai beau fouiller en moi, pas une once de fierté : attention, en disant cela, je ne dis pas que j’ai honte du Canada, pas du tout. Simplement que le 24 juin vient chercher un écho certain en moi et pas vraiment celui du 1er juillet … Si ça se trouve, mes amis québécois m’ont conditionné sans que je m’en aperçoive

C’est probablement une question de valeurs bien personnelles à chacun, mais moi, ça me fait de quoi d’aller me chercher une citoyenneté pour de simples raisons pratiques. Je dirai même que ça ferait bien mon affaire si la citoyenneté québécoise était créé avant que je fasse ma demande au fédéral (oups, j’introduis un autre sujet là ha ha).

Bref, qu’en pensez-vous ma tribune préférée d’immigrants ?

O’Hana

——————–

zebastos
Ecrit le: 15/02, 17:56

Salut!

Moi dans trois ans je vais aussi demander la citoyenneté canadienne mais je pense que ca c’est beaucoup plus une question de opportunisme et non de patriotisme. Je suis portugais du coeur et ca ne va jamais changer!

Ciao
_________

Monikebek
Ecrit le: 15/02, 19:37

Comme c’est bizarre que je me suis interrogée un peu dans le même sens ces derniers jours. Pour moi (qui suis déjà Canadienne), je me suis demandée où j’en étais par rapport à dire “Je suis Québécoise” ou “Je suis Canadienne”.

Eh bien non, je ne suis définitivement pas Québécoise. Juste un feeling. Difficile à mettre en mots en fait. Pour moi qui suis d’origine allemande, je n’ai eu aucun problème à dire que j’étais devenue Française en 1980. Je me sentais Fran¸aise, corps et âme.

Aujourd’hui, je ne suis pas capable de dire que je suis Québécoise. Quelquepart, être Québécois c’est quelque chose d’autre, comme être Basque ou Breton, je ne sais pas moi, Corse ? Je ne sens pas en moi la fibre québécoise pure laine. Je ne me sens pas assez “vieille dans le pays” pour pouvoir prétendre être Québécoise. Pour moi, être Québécois(e) c’est bien plus profond.

Ce qui n’enlève rien à mon attachement très fort au Québec qui a ses points positifs et ses points négatifs et qui sont différents pour chacun d’etre nous de par nos origines, nos attentes, notre vécu. Mais où j’ai le bonheur de vivre maintenant, c’est un coin de cette terre où je connais le plus grand bonheur au quotidien de ma vie, et il est vrai que je suis contente de pouvoir voter et circuler librement in and out cette terre qui nous a accueillis si chaleureusement.

Voilà en quelques lignes ce qui prendrait probablement des longues heures à analyser comme il faut …

——————–

jimmy
Ecrit le: 15/02, 20:28

O’Hana,

“No taxation without representation”

Tu as rempli tous les papiers, rencontré toutes les normes d’immigration, attendu tous les délais et tu paies des impots au gouvernement Canadien, il est donc tout a fait légitime que tu demandes et obtienne la nationalité Canadienne.

Je sais que tu demandais l’avis de d’autres immigrants, mais je voulais mettre mon petit grain de sel de pure laine…..qui est aussi citoyen Canadien et qui en profite….. souvent.

jimmy

ps. pis un jour il y aura un autre référendum sur l’indépendance pis il faudra que tu sois Canadien pour voter de ne plus l’être. (sourire)
Logique non ?
___________

angulo
Ecrit le: 15/02, 20:49

hello,

oppportunisme, patriotisme, les deux.

Il faut aussi dire que voter pour le futur referendum

être canadien, c’est aussi aller au bout de mon immigration, et pouvoir decider ou je veux vivre en tout moment avec ma blonde!!!!

être résident permanent est une étape, pas une finalité!!

Et pour ce qui est québecois ou canadien, je pense que mon coté québecois est le plus prédominant, mais bon, il me faut encore du recul en plus..

Apluche

——————–

Patrick
Ecrit le: 15/02, 21:20

Ah ! l’appartenance, vaste débat !

Créer des liens aussi profonds avec un pays d’adoption que ceux que l’on a avec sa terre “natale” me semble difficile. D’ailleurs, rares sont ceux qui, ayant dû quitter leur pays natal dans les pires conditions, n’en gardent pas une fierté farouche qui devance et de loin celle qu’ils peuvent avoir de leur pays d’accueil (voir Soljenytsine et tant d’autres….)

Double nationalité ne signifie pas obligatoirement double appartenance, surtout de coeur.
On quitte un pays, on s’installe dans un autre. Il me semble que l’appartenance vient avec les souvenirs.
Tu vis ici, tu travailles ici, tu contribues à la richesse de ce pays et à un moment les structures administratives mettent des limites et t’imposent, si tu veux aller plus loin dans la démarche, de demander une nationalité. Entre l’opportunisme et la “fibre” il y a le réalisme.

Et puis d’ailleurs pourquoi ne serait-ce pas le Canada qui te demanderait de devenir canadien ? On pourrait estimer qu’un système administratif qui nous suit de si près puisse un jour se dire :”tiens, lui il a fait ses preuves, nous souhaiterions qu’il soit des notres”. Sur ce, sans rien avoir demandé, pour la Saint Valentin tu recevrais une belle lettre : “Monsieur O’Hana, ca fait longtemps que nous vous observons, ce que vous faites et que vous êtes nous plait beaucoup, nous ne savons pas trop comment vous le dire mais ….. nous vous aimons, nous avons besoin de vous et nous serions honorés si vous vouliez être des notres !”
Toi tu répondrais dans le genre :”Ecoutez, je ne suis pas insensible à votre démarche, mais j’ai un autre pays dans ma vie, je ne veux pas lui faire de mal, il faut que je réflechisse…”
Eux :”nous comprenons très bien, nous attendrons le temps qu’il faudra…”

Voilà une belle entrée en matière, avec ca tu l’aurais ton sentiment d’appartenance. Au lieu de cela il faut s’applatir dans 2000 formulaires. Elle passe où la fierté ?
Ils manquent sérieusement de poésie ces administratifs !

Allez !!! pour moi c’est décidé pour devenir canadien, j’attendrai qu’on m’en fasse la demande
_____________

PoM
Ecrit le: 15/02, 21:28

Personnellement, j’irais la chercher cette fameuse nationalité canadienne parce que pour reprendre une invitation de René Lévesques aux Québécois, je serais là, la prochaine fois.

——————–

Djoolaya
Ecrit le: 16/02, 02:52

La question se posera en temps et en heure lllooolll mais je dois dire que pour moi immigration = intégration = naturalisation… mais c’est plus facile à dire qu’à faire quand on est originaire d’un pays qui a conclu des accords avec la Canada pour nous autoriser à avoir la double nationalité.

Mais ce qui me semble important, quand on est immigré, c’est de s’impliquer et pas qu’en payant les taxes. S’impliquer ça veut dire utiliser le droit de vote, notamment. Et pas que pour la souveraineté. Désolée

Djool.

——————–

Lolo
Ecrit le: 16/02, 03:47

Salut O’Hana,

Je pense que l’opportunisme vient,évidemment,en premier,on est tous d’accord.
Quant à la “fibre” elle-meme,il ne faut pas la “forcer”.Peut etre n’es tu pas assez longtemps au Canada,pour te sentir Canadien/Québécois.

Je pense que pour se “sentir” d’une nouvelle société,nationalité,il faut du temps:

-pour recréer un tissus social
-et donc se sentir concerné

Le jour ou tu diras:”NOUS,au Canada,ON fait ça ou ça…….” tu te sentiras plus concerné.Tu auras trouvé cette fibre.
___________

FrenchPeg
Ecrit le: 16/02, 09:13

Tiens, c’est très intéressant …

Si, c’est bizarre… j’ai autant envie d’être Canadienne que Québécoise… et j’ai pas l’impression du tout que ce soit par opportunisme, vu mon aversion pour toute chose politique…. Cela dit, autre fait intéressant, la politique québécoise me motive immensément plus que la française et je voterai au Québec, alors qu’en France, il fallait que ma soeur me traîne aux urnes quand elle réussissait à m’attraper

Peut-être parce que j’ai eu le choix et que j’ai réfléchi sur plusieurs années, que j’ai habité dans plusieurs pays et que mon premier choix d’origine était les États-Unis, et que c’est donc en réfléchissant bien à la question que j’ai voulu le Canada et pas les autres… J’aurais été très très fière de devenir Irlandaise, mais n’étant pas un pays d’immigration, ça paraît insurmontable de le devenir et je ne voulais pas d’un pays unilingue… (et de la si grande proximité à l’Angleterre )

Moi depuis le début du processus je veux être CANADIENNE! Je suis fière de l’image du Canada.
Depuis que je suis au Québec, j’ai été convertie et je suis pour l’indépendance politique du Québec, donc je veux être Québécoise, ne serait-ce QUE parce que je suis francophone et qu’en étant bilingue, je peux revendiquer (et expliquer) cette richesse là auprès de plein de gens qui ne comprennent pas la lutte d’ici.
Je suis et resterai française, ce qui me va pour les faibles restes du “rayonnement” à la Louix XIV de ce vieux pays, mais j’attends le jour où je pourrai à nouveau vraiment être fière d’être également française…

Mais comme le dit un peu ma signature… pour moi, être français ou Canadien ou Paraguayenne, ça restera toujours secondaire… car en cas de tremblement de terre, de raz de marée, on est tous Terriens et puis c’est tout…. et face à l’immensité de l’univers et à l’insignifiance de notre minuscule planette, on est juste vraiment pas grand chose
_____________

pecketottawa
Ecrit le: 16/02, 11:21

C’est une question que je ne me suis pas posée, peut être parce que je suis à la limite des provinces du Québec ou je réside et de l’Ontario ou je travaille.

L’avenir politique du Québec m’intéresse bien évidemment et il sera temps au moment d’une éventuelle citoyenneté Québécoise de faire les démarches.

Par contre je suis très fier de dire que maintenant je suis Canadien et que j’ai perdu ma nationalité Belge étant donné que la Belgique ne reconnaît pas la double nationalité pour ses citoyens. Au moment de mon choix d’immigration je souhaitais rompre avec cette « Belgitude » qui m’empêchait de voir un avenir serein.

Et comme il a été dit un peu plus haut dans les messages, le visa de Rp est une suite de processus, la citoyenneté est la fin du processus.

Je pense que j’avais envie en ce qui me concerne de clôturer ce long processus étant donné que je me suis très bien adapté et que je suis très heureux de mon immigration.
_______________

Nicoco LePetit
Ecrit le: 16/02, 13:27

Je me suis aussi posé la question (même si ça semble très très loin ) et je pense qu’elle sera sans doute négative. Pour une raison peut-être toute bête… lorsqu’on devient canadien il faut prêter serment de fidélité à la Reine d’Angleterre… et en tant que Français (chacun son fardeau ) je ne prêterai jamais allégeance aux anglais, par respect pour mes ancêtres… bon, c’est loin le contentieux avec les Anglais, mais je crois que j’aurai honte.

www.cic.gc.ca/francais/nouvelles/98…

Je jure fidélité et sincère allégeance à Sa Majesté la Reine Elizabeth Deux, Reine du Canada, à ses héritiers et successeurs et je jure d’observer fidèlement les lois du Canada et de remplir loyalement mes obligations de citoyen canadien.

ou

J’affirme solennellement que je serai fidèle et porterai sincère allégeance à Sa Majesté la Reine Elizabeth Deux, Reine du Canada, à ses héritiers et successeurs, que j’observerai fidèlement les lois du Canada et que je remplirai loyalement mes obligations de citoyen canadien.

Mais si toute référence à la Reine et ses successeurs disparaît, pourquoi pas !

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

J’ai obtenu la citoyenneté canadienne et passeport en 3 mois tout inclus

4.2 (11) Bonjour tout le monde, j’écris ce message pour partager mon...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com