visa pour créer une entreprise

visa pour créer une entreprise

De Tony1976

Bonjour à tous,

 

je monte actuellement  ma demande de CSQ, et je regarde la possibilité de trouver du travail su Québec.

Pour information je suis ingénieur en mécanique. J’occupe actuellement un poste de calculateur en mécanique des fluides en tant qu’employé. Avant cela, je travaillais comme dessinateur en bureau d’études mécanique (toujours en tant qu’employé).

La difficulté à trouver un travail au Québec à partir de la France, m’a fait imaginer la possibilité de me mettre à mon compte comme dessinateur / calculateur indépendant. Le problème est que pour faire une demande de travailleur indépendant il faut avoir déjà été travailleur indépendant durant 5 ans (ce qui n’est pas mon cas).

 

Y a t-il d’après vous un autre moyen d’obtenir le visa, sans justifier d’un telle nombre d’année d’expérience en tant que travailleur indépendant ?

Pensez vous qu’il y a une demande et du travail pour monter ce type d’activité ?

Comment me conseillez vous d’approcher les entreprises pour leurs proposer mes services ?

 

Merci d’avance pour ces infos.

 

Cordialement

 

Tony1976


De IMM1000

Si vous êtes employé actuellement sans aucune expérience de travailleur autonome (indépendant), vous devez passer par le programme d’immigration des travailleurs qualifiés. Une fois installé au Québec avec le statut de résident permanent, vous pouvez travailler à titre de travailleur autonome.


De L’Atrébate

il y a 17 minutes, IMM1000 a dit :

Si vous êtes employé actuellement sans aucune expérience de travailleur autonome (indépendant), vous devez passer par le programme d’immigration des travailleurs qualifiés. Une fois installé au Québec avec le statut de résident permanent, vous pouvez travailler à titre de travailleur autonome.

 

En tant que conjoint d’un requérant principal titulaire d’un permis de travail temporaire – Travailleur qualifié, ai-je le droit de créer mon entreprise au Québec et être travailleur indépendant ?


De dentan01

il y a 26 minutes, L’Atrébate a dit :

 

En tant que conjoint d’un requérant principal titulaire d’un permis de travail temporaire – Travailleur qualifié, ai-je le droit de créer mon entreprise au Québec et être travailleur indépendant ?

Oui tu as le droit mais si PTT perd son travail donc son PTT alors toi aussi tu perds ton PTO.

Un site où tu trouveras de l’info sur le démarrage et la croissance d’une entreprise dans la province de Québec est : www.ressourcesentreprises.org


De L’Atrébate

il y a 1 minute, dentan01 a dit :

Oui tu as le droit mais si PTT perd son travail donc son PTT alors toi aussi tu perds ton PTO.

Un site où tu trouveras de l’info sur le démarrage et la croissance d’une entreprise dans la province de Québec est : www.ressourcesentreprises.org

 

Déjà sur le forum Dentan ! Hyper intéressant comme renseignement en tout cas. Cela ouvre des possibilités même si effectivement il y a des risques non négligeables.

Merci pour ta réponse.


De Tony1976

Si par contre je monte la structure de mon entreprise en France, puis-je l’utiliser pour travailler en tant que travailleur autonome au Québec, et faire ma demande de CSQ ?

 

Cordialement

 

Tony1976


De dentan01

il y a 8 minutes, Tony1976 a dit :

Si par contre je monte la structure de mon entreprise en France, puis-je l’utiliser pour travailler en tant que travailleur autonome au Québec, et faire ma demande de CSQ ?

 

Cordialement

 

Tony1976

Tu serais ici avec quel visa?


De Tony1976

un visa de travailleur qualifié. En fin je pense, car je monte mon CSQ.

Mais il me semble que si le CSQ est accepté, je peux partir au Québec pour chercher du travail même si je n’en ai pas avant de partir « physiquement » de la France.

Alors je me demandais pourquoi ne pas en chercher en tant responsable d’une entreprise Française proposant ses services aux entreprises Québecoises ? Et de basculer vers un statut d’entreprise Québecoise par la suite.

C’est juste une man?uvre, qui me permettrait peut être de trouver du boulot plus facilement.

 

Aujourd’hui, il me semble que les entreprises Québecoises sont également très pointilleuses sur l’embauche de personnels pour leur propre compte. Elles cherchent, comme en France d’ailleurs, une personne qui correspond parfaitement au poste (ce que par ailleurs je comprends), mais sans tenir compte des autres expériences. A titre d’exemple, je suis actuellement calculateur, mais j’ai fais de la conception en bureau d’études pendant 5ans. Lorsque je postule à un poste d’ingénieur concepteur, l’entreprise ne se focalise que sur mon dernier poste (qui est très spécifique), et pas sur la globalité de l’expérience. Cela à pour conséquence de faire que ma candidature est recalé.

 

Je me disais donc qu’elles seraient peut être un peu moins frileuse à donner leur chance à une entreprise (en l’ occurrence celle que j’aurais montée), dans la mesure ou cela peu se faire sous forme de contrat renouvelable.

 

Cordialement

 

TONY1976.


De Hei

Être indépendant signifie que tu seras pigiste et sans le saint graal, la première expérience québécoise et de plus sans la RP, ça sera difficile de trouver du taf. 

 

Ici, on se préoccupe beaucoup de l’expérience et de la réputation depuis tes débuts et non ton dernier emploi. Ils n’hésiteront pas à appeler plusieurs employeurs.


De dentan01

il y a 2 minutes, Tony1976 a dit :

un visa de travailleur qualifié. En fin je pense, car je monte mon CSQ.

Mais il me semble que si le CSQ est accepté, je peux partir au Québec pour chercher du travail même si je n’en ai pas avant de partir « physiquement » de la France.

Alors je me demandais pourquoi ne pas en chercher en tant responsable d’une entreprise Française proposant ses services aux entreprises Québecoises ? Et de basculer vers un statut d’entreprise Québecoise par la suite.

C’est juste une man?uvre, qui me permettrait peut être de trouver du boulot plus facilement.

 

Aujourd’hui, il me semble que les entreprises Québecoises sont également très pointilleuses sur l’embauche de personnels pour leur propre compte. Elles cherchent, comme en France d’ailleurs, une personne qui correspond parfaitement au poste (ce que par ailleurs je comprends), mais sans tenir compte des autres expériences. A titre d’exemple, je suis actuellement calculateur, mais j’ai fais de la conception en bureau d’études pendant 5ans. Lorsque je postule à un poste d’ingénieur concepteur, l’entreprise ne se focalise que sur mon dernier poste (qui est très spécifique), et pas sur la globalité de l’expérience. Cela à pour conséquence de faire que ma candidature est recalé.

 

Je me disais donc qu’elles seraient peut être un peu moins frileuse à donner leur chance à une entreprise (en l’ occurrence celle que j’aurais montée), dans la mesure ou cela peu se faire sous forme de contrat renouvelable.

 

Cordialement

 

TONY1976.

Je ne suis pas en RH donc ce ne sont que des suppositions, mais il me semble que lors du processus de recrutement ici au Canada, tout le parcours professionnel décrit dans le cv est regardé et pas seulement le dernier poste occupé (bien entendu si tu y es depuis 10 ans, cela va influencer la décision).

 

Il me semble que démarrer une entreprise en France et par la suite la  »déménager » au Canada, apporte des problèmes au niveau des permis, des taxes et de l’impôt entre autres. Puis il me semble que pour le travailleur autonome qui n’a qu’un client cela va passer la première année mais pas nécessairement par la suite. Le gouvernement va sans doute vérifier que ce n’est pas un poste à temps plein camouflé sous le  »titre » contractuel donc perte d’argent (impôt) pour le gouvernement!


De Jefke

Il y a 1 heure, L’Atrébate a dit :

 

En tant que conjoint d’un requérant principal titulaire d’un permis de travail temporaire – Travailleur qualifié, ai-je le droit de créer mon entreprise au Québec et être travailleur indépendant ?

 

Le conjoint d’un PTT peut developper une activite propre. Les demarches sont extremement simple. Et en dessous de 30.000$/an (de memoire), tu n’as pas de declaration fiscale(TPS/TVQ). Ce qui est interessant surtout comme activite complementaire, en attendant d’avoir un statut moins precaire.


De dentan01

il y a 3 minutes, Jefke a dit :

 

Le conjoint d’un PTT peut developper une activite propre. Les demarches sont extremement simple. Et en dessous de 30.000$/an (de memoire), tu n’as pas de declaration fiscale(TPS/TVQ). Ce qui est interessant surtout comme activite complementaire, en attendant d’avoir un statut moins precaire.

Mais ne pas charger de taxes pour les services, n’est-ce pas un  »signal » que tu donnes à tes clients potentiels? Signal dans le style que tu es nouveau dans le secteur, que tu as pas ou peu de clients, etc. vu que tu fais moins de 30 000$. Il me semble que si je voulais donner un contrat et que l’une de ces personnes me dit qu’elle ne charge pas de taxes, je me poserais des questions sur ses capacités!


De Jefke

à l?instant, dentan01 a dit :

Mais ne pas charger de taxes pour les services, n’est-ce pas un  »signal » que tu donnes à tes clients potentiels? Signal dans le style que tu es nouveau dans le secteur, que tu as pas ou peu de clients, etc. vu que tu fais moins de 30 000$. Il me semble que si je voulais donner un contrat et que l’une de ces personnes me dit qu’elle ne charge pas de taxes, je me poserais des questions sur ses capacités!

 

Pour le signal donne, tout depend sans doute du type d’activite, du marche vise et des montants generes. Les situations peuvent etre tres differentes: si tu fais de la consultation a 5 chiffres ou plus, si tu etends un hobby (ex: menuiserie en fin de semaine, maquillage de fete, travaux de couture, etc), si tu vends du chocolat artisanal pendant la periode des fetes, si tu brasses ta biere…

 

Dans mon cas (ou plutot celui de ma blonde), si nous devions payer des taxes, ce serait plutot une bonne nouvelle. Signe que nos affaires prosperent plus vite que prevu. 


De Tony1976

il y a une heure, Hei a dit :

Être indépendant signifie que tu seras pigiste et sans le saint graal, la première expérience québécoise et de plus sans la RP, ça sera difficile de trouver du taf. 

 

Ici, on se préoccupe beaucoup de l’expérience et de la réputation depuis tes débuts et non ton dernier emploi. Ils n’hésiteront pas à appeler plusieurs employeurs.

 

En ce qui me concerne, ils peuvent appeler, cela ne me dérange pas. Le fait est que je travaille dans un grand groupe industriel (8000 personnes sur le site), et que ce n’est pas facile je pense, pour un employeur de trouver l’interlocuteur qui convient pour qu’il lui parle de moi. C’est peut être la difficulté à vérifier qui bloque les employeurs.


De Hei

il y a 13 minutes, Tony1976 a dit :

 

En ce qui me concerne, ils peuvent appeler, cela ne me dérange pas. Le fait est que je travaille dans un grand groupe industriel (8000 personnes sur le site), et que ce n’est pas facile je pense, pour un employeur de trouver l’interlocuteur qui convient pour qu’il lui parle de moi. C’est peut être la difficulté à vérifier qui bloque les employeurs.

Ça ce n’est pas un pb puisqu’ils te demandent plusieurs noms de personnes à contacter, directeur, manager, autres collègues de travail, etc….


De Milie34

Bonjour, dans le cadre de la création d une entreprise comment cela se passe t il au Québec? En fait quels sont les apports en capitaux demandes par un établissement bancaire? pour un commerce il y a t il l acquisition d un droit au bail (pas de porte) etc… Vos retour d expérience et d information sont les bienvenus. Merci beaucoup


Vos recherches:

  • statut visa pour creer son entreprise
  • visa pour ceratoion dune entreprise au quebec
  • créer une activité indépendante au Canada
  • immigrer au canada et ouvrir son entreprise
Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Création d’entreprise

De Tony1976

je monte actuellement  ma demande de CSQ, et je regarde la possibilité de trouver du travail su Québec.

Pour information je suis ingénieur en mécanique. J’occupe actuellement un poste de calculateur en mécanique des fluides en tant qu’employé. Avant cela, je travaillais comme dessinateur en bureau d’études mécanique (toujours en tant qu’employé).

La difficulté à trouver un travail au Québec à partir de la France, m’a fait imaginer la possibilité de me mettre à mon compte comme dessinateur / calculateur indépendant. Le problème est que pour faire une demande de travailleur indépendant il faut avoir déjà été travailleur indépendant durant 5 ans (ce qui n’est pas mon cas).

Y a t-il d’après vous un autre moyen d’obtenir le visa, sans justifier d’un telle nombre d’année d’expérience en tant que travailleur indépendant ?
Pensez vous qu’il y a une demande et du travail pour monter ce type d’activité ?
Comment me conseillez vous d’approcher les entreprises pour leurs proposer mes services ?
Merci d’avance pour ces infos.
Cordialement

Tony1976


De IMM1000

Si vous êtes employé actuellement sans aucune expérience de travailleur autonome (indépendant), vous devez passer par le programme d’immigration des travailleurs qualifiés. Une fois installé au Québec avec le statut de résident permanent, vous pouvez travailler à titre de travailleur autonome.


De L’Atrébate

il y a 17 minutes, IMM1000 a dit :

Si vous êtes employé actuellement sans aucune expérience de travailleur autonome (indépendant), vous devez passer par le programme d’immigration des travailleurs qualifiés. Une fois installé au Québec avec le statut de résident permanent, vous pouvez travailler à titre de travailleur autonome.

En tant que conjoint d’un requérant principal titulaire d’un permis de travail temporaire – Travailleur qualifié, ai-je le droit de créer mon entreprise au Québec et être travailleur indépendant ?


De dentan01

il y a 26 minutes, L’Atrébate a dit :
En tant que conjoint d’un requérant principal titulaire d’un permis de travail temporaire – Travailleur qualifié, ai-je le droit de créer mon entreprise au Québec et être travailleur indépendant ?

Oui tu as le droit mais si PTT perd son travail donc son PTT alors toi aussi tu perds ton PTO.

Un site où tu trouveras de l’info sur le démarrage et la croissance d’une entreprise dans la province de Québec est : www.ressourcesentreprises.org


De L’Atrébate

il y a 1 minute, dentan01 a dit :

Oui tu as le droit mais si PTT perd son travail donc son PTT alors toi aussi tu perds ton PTO.

Un site où tu trouveras de l’info sur le démarrage et la croissance d’une entreprise dans la province de Québec est : www.ressourcesentreprises.org

Déjà sur le forum Dentan ! Hyper intéressant comme renseignement en tout cas. Cela ouvre des possibilités même si effectivement il y a des risques non négligeables.

Merci pour ta réponse.


De Tony1976

Si par contre je monte la structure de mon entreprise en France, puis-je l’utiliser pour travailler en tant que travailleur autonome au Québec, et faire ma demande de CSQ ?

Tony1976


De dentan01

il y a 8 minutes, Tony1976 a dit :

Tu serais ici avec quel visa?


De Tony1976

un visa de travailleur qualifié. En fin je pense, car je monte mon CSQ.

Mais il me semble que si le CSQ est accepté, je peux partir au Québec pour chercher du travail même si je n’en ai pas avant de partir « physiquement » de la France.

Alors je me demandais pourquoi ne pas en chercher en tant responsable d’une entreprise Française proposant ses services aux entreprises Québecoises ? Et de basculer vers un statut d’entreprise Québecoise par la suite.

C’est juste une manoe?uvre, qui me permettrait peut être de trouver du boulot plus facilement.

Aujourd’hui, il me semble que les entreprises Québecoises sont également très pointilleuses sur l’embauche de personnels pour leur propre compte. Elles cherchent, comme en France d’ailleurs, une personne qui correspond parfaitement au poste (ce que par ailleurs je comprends), mais sans tenir compte des autres expériences. A titre d’exemple, je suis actuellement calculateur, mais j’ai fais de la conception en bureau d’études pendant 5ans. Lorsque je postule à un poste d’ingénieur concepteur, l’entreprise ne se focalise que sur mon dernier poste (qui est très spécifique), et pas sur la globalité de l’expérience. Cela à pour conséquence de faire que ma candidature est recalé.

Je me disais donc qu’elles seraient peut être un peu moins frileuse à donner leur chance à une entreprise (en l’ occurrence celle que j’aurais montée), dans la mesure ou cela peu se faire sous forme de contrat renouvelable.

Cordialement

TONY1976.


De Hei

Être indépendant signifie que tu seras pigiste et sans le saint graal, la première expérience québécoise et de plus sans la RP, ça sera difficile de trouver du taf. 

Ici, on se préoccupe beaucoup de l’expérience et de la réputation depuis tes débuts et non ton dernier emploi. Ils n’hésiteront pas à appeler plusieurs employeurs.


De dentan01

il y a 2 minutes, Tony1976 a dit :

un visa de travailleur qualifié. En fin je pense, car je monte mon CSQ.

Mais il me semble que si le CSQ est accepté, je peux partir au Québec pour chercher du travail même si je n’en ai pas avant de partir « physiquement » de la France.

Alors je me demandais pourquoi ne pas en chercher en tant responsable d’une entreprise Française proposant ses services aux entreprises Québecoises ? Et de basculer vers un statut d’entreprise Québecoise par la suite.

C’est juste une man?uvre, qui me permettrait peut être de trouver du boulot plus facilement.

Aujourd’hui, il me semble que les entreprises Québecoises sont également très pointilleuses sur l’embauche de personnels pour leur propre compte. Elles cherchent, comme en France d’ailleurs, une personne qui correspond parfaitement au poste (ce que par ailleurs je comprends), mais sans tenir compte des autres expériences. A titre d’exemple, je suis actuellement calculateur, mais j’ai fais de la conception en bureau d’études pendant 5ans. Lorsque je postule à un poste d’ingénieur concepteur, l’entreprise ne se focalise que sur mon dernier poste (qui est très spécifique), et pas sur la globalité de l’expérience. Cela à pour conséquence de faire que ma candidature est recalé.

Je me disais donc qu’elles seraient peut être un peu moins frileuse à donner leur chance à une entreprise (en l’ occurrence celle que j’aurais montée), dans la mesure ou cela peu se faire sous forme de contrat renouvelable.

Cordialement

TONY1976.

Je ne suis pas en RH donc ce ne sont que des suppositions, mais il me semble que lors du processus de recrutement ici au Canada, tout le parcours professionnel décrit dans le cv est regardé et pas seulement le dernier poste occupé (bien entendu si tu y es depuis 10 ans, cela va influencer la décision).

Il me semble que démarrer une entreprise en France et par la suite la  »déménager » au Canada, apporte des problèmes au niveau des permis, des taxes et de l’impôt entre autres. Puis il me semble que pour le travailleur autonome qui n’a qu’un client cela va passer la première année mais pas nécessairement par la suite. Le gouvernement va sans doute vérifier que ce n’est pas un poste à temps plein camouflé sous le  »titre » contractuel donc perte d’argent (impôt) pour le gouvernement!


De Jefke

Il y a 1 heure, L’Atrébate a dit :

 

En tant que conjoint d’un requérant principal titulaire d’un permis de travail temporaire – Travailleur qualifié, ai-je le droit de créer mon entreprise au Québec et être travailleur indépendant ?

 

Le conjoint d’un PTT peut developper une activite propre. Les demarches sont extremement simple. Et en dessous de 30.000$/an (de memoire), tu n’as pas de declaration fiscale(TPS/TVQ). Ce qui est interessant surtout comme activite complementaire, en attendant d’avoir un statut moins precaire.


De dentan01

il y a 3 minutes, Jefke a dit :

 

Le conjoint d’un PTT peut developper une activite propre. Les demarches sont extremement simple. Et en dessous de 30.000$/an (de memoire), tu n’as pas de declaration fiscale(TPS/TVQ). Ce qui est interessant surtout comme activite complementaire, en attendant d’avoir un statut moins precaire.

Mais ne pas charger de taxes pour les services, n’est-ce pas un  »signal » que tu donnes à tes clients potentiels? Signal dans le style que tu es nouveau dans le secteur, que tu as pas ou peu de clients, etc. vu que tu fais moins de 30 000$. Il me semble que si je voulais donner un contrat et que l’une de ces personnes me dit qu’elle ne charge pas de taxes, je me poserais des questions sur ses capacités!


De Jefke

à l?instant, dentan01 a dit :

Mais ne pas charger de taxes pour les services, n’est-ce pas un  »signal » que tu donnes à tes clients potentiels? Signal dans le style que tu es nouveau dans le secteur, que tu as pas ou peu de clients, etc. vu que tu fais moins de 30 000$. Il me semble que si je voulais donner un contrat et que l’une de ces personnes me dit qu’elle ne charge pas de taxes, je me poserais des questions sur ses capacités!

 

Pour le signal donne, tout depend sans doute du type d’activite, du marche vise et des montants generes. Les situations peuvent etre tres differentes: si tu fais de la consultation a 5 chiffres ou plus, si tu etends un hobby (ex: menuiserie en fin de semaine, maquillage de fete, travaux de couture, etc), si tu vends du chocolat artisanal pendant la periode des fetes, si tu brasses ta biere…

 

Dans mon cas (ou plutot celui de ma blonde), si nous devions payer des taxes, ce serait plutot une bonne nouvelle. Signe que nos affaires prosperent plus vite que prevu. 


De Tony1976

il y a une heure, Hei a dit :

Être indépendant signifie que tu seras pigiste et sans le saint graal, la première expérience québécoise et de plus sans la RP, ça sera difficile de trouver du taf. 

 

Ici, on se préoccupe beaucoup de l’expérience et de la réputation depuis tes débuts et non ton dernier emploi. Ils n’hésiteront pas à appeler plusieurs employeurs.

 

En ce qui me concerne, ils peuvent appeler, cela ne me dérange pas. Le fait est que je travaille dans un grand groupe industriel (8000 personnes sur le site), et que ce n’est pas facile je pense, pour un employeur de trouver l’interlocuteur qui convient pour qu’il lui parle de moi. C’est peut être la difficulté à vérifier qui bloque les employeurs.


De Hei

il y a 13 minutes, Tony1976 a dit :

 

En ce qui me concerne, ils peuvent appeler, cela ne me dérange pas. Le fait est que je travaille dans un grand groupe industriel (8000 personnes sur le site), et que ce n’est pas facile je pense, pour un employeur de trouver l’interlocuteur qui convient pour qu’il lui parle de moi. C’est peut être la difficulté à vérifier qui bloque les employeurs.

Ça ce n’est pas un pb puisqu’ils te demandent plusieurs noms de personnes à contacter, directeur, manager, autres collègues de travail, etc….


De Milie34

Bonjour, dans le cadre de la création d une entreprise comment cela se passe t il au Québec? En fait quels sont les apports en capitaux demandes par un établissement bancaire? pour un commerce il y a t il l acquisition d un droit au bail (pas de porte) etc… Vos retour d expérience et d information sont les bienvenus. Merci beaucoup


Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada