Comment bien quitter sa famille et ses amis ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Comment bien quitter sa famille et ses amis ?

Comment bien quitter sa famille et ses amis ?

Comment bien quitter sa famille et ses amis ?

jenaipasdepseudo   Ecrit le: 6/01, 23:47

Il est 5 heures et Paris s’éveille….. ou plutot je n’arrive pas à dormir!!
A chaque fois, c’est pareil: je me réveille durant la nuit et puis au lieu de compter les petits moutons, je me mets à penser à notre départ…. et là: insomnie
Question départ, je me dis que nous ne serons jamais prêts! (faut dire que je suis du genre angoissée alors forcément! )
Mais, bon, ce qui me tracasse est le départ en lui meme!
Je m’explique: le jour J, une fois à l’aéroport, comment vivre cet instant là, avec les amis? la famille proche? personne pour ne pas avoir des au-revoirs durs et pénibles?
Très franchement, quand j’y pense, j’en panique grave!
Il faut savoir que quitter ma famille et les amis est une question qui m’a vraiment fait réfléchir dans ma décision de partir au Québec. Savoir que mes parents ne verront pas grandir régulièrement mes petites filles me touchent particulièrement…
Alors, vous qui avez vécu ce départ, merci de me faire part de votre expérience et de m’aider à affronter ce jour qui sera merveilleux et horrible à la fois!
Jenaipasdepseudo (qui fait une grise d’angoisse et d’insomnie )

——————–

Monikebek Ecrit le: 7/01, 07:40

Bonjour toi,

Il n’ya certainement pas de recette miracle, et même si comme nous, il n’y a aucune question si oui ou non on veut partir, le moment même de se séparer, c’est TRES difficile.
Nous, on a fait une fête en France pour dire bye-bye (adieu ?) à notre entourage en France où nous vivions depuis presque deux ans (et où nous avions vécu auparavant aussi). On en a profité pour faire notre “vente de garage” des choses que nous ne voulions/pouvions pas emmener.
Ensuite, on a organisé une petite fête de “Auf Wiedersehen” chez mes Parents en Allemagne (j’y ai passé 2 semaines avec les enfants le temps que Pascal termine son boulot à Dijon et finalise la vente de la maison lbas … et je suis allée voir ma Grand-Mère en Bavière).
Et pour finir, mes Parents nous ont emmenés à Anvers vers notre famille belge où nous avons fait un 3e et dernier “party” pour saluer familles et amis de Belgique.
Là finalement est arrivé le jour “J” où la famille proche nous a accompagnés à l’aéroport d’Anvers, mais comme ma belle-maman venait avec nous (mais sur un autre vol d’Anvers à Amsterdam …), le drame était réduit (c’est elle qui aurait fait le cirque sinon !). Mes Parents savent très bien limiter les effusions ce qui n’enlève rien à leur peine mais nous facilite les choses. Et mes Parents savaient qu’ils allaient voyager au moins une fois par an vers notre nouveau pays de toute façon.
Dis-toi que oui, ça va être un grand moment dans ta vie, dans VOS vies, mais ça va passer … et l’avenir est devant toi !!!
Courage
Gros becs du Québec (il gèle à moins 12 ici et ils annoncent du moins 30 la nuit …)
Monika

————-

Frenetik Ecrit le: 7/01, 08:21

Que dire?
Pas de solution miracle…. la difficulté a quitter officiellement tes proches le jour J depend de tes attachements et des motivations qui te poussent de l’autre cote de l’atlantique.
Apres tout, certains espere par cette occasion couper les ponts avec leur famille, dans ce cas, la question ne se pose pas… mais ce n’est visiblement pas ton cas.
Je crois que c’est une etape que tout le monde appréhende… C’est un moment important, et il est a partager de façon privilégiée avec ceux que l’on aime…
Que ce soit un au revoir en grandes pompes ou controlé, de toute façon le coeur lui est serré…
Maintenant il faut se rattacher a l’opportunité qui t’est offerte de vivre une experience que personne ne pourra te retirer quoiqu’il arrive…
Puis avec les moyens techniques et les modes de transport actuels… ce n’est pas insurmontable… et le Quebec est une tres belle destination de vacances aussi hein

——————–

Juan Ecrit le: 7/01, 08:37

Bonjour jenaipasdepseudo,

effectivement je te comprend tres bien car nous y pensons beaucoup également.
De notre côté nous preferons etre seuls à l’aéroport le jour du départ, car les aurevoir dans un aérogare nous avons donné.
Qd je suis parti 6 mois en grèce pour un stage, quitter ma bien aimée pour 6 mois était une veritable déchirure pour nous qui ne nous quittons jamais bien longtemps …..elle m’a accopagné à l’aéroport et effectivement c terrible de se dire qu’on ne va pas voir les personnes que l’on aiment pendant si longtemps, c une tres grande douleur, du coup comme pour le quebec c pour encore plus longtemps…nous préferons dire aurevoir dans un endroit connu et familier, ou l’on peut s’imaginer que demain on sera encore là et du coup l’aurevoir sonnera moins comme un adieu et plus comme un simple aurevoir ‘à la prochaine’…
je trouve que c moins angoissant car ça enlève la perspective de l’éloignement au moment du départ et tout le monde se sent donc moins pris à la gorge…!!
Monikebek je trouve ta façon de faire tres bien, quoi de mieux qu’une petite fête pour dire aurevoir…c a mon avis toujours mieux que des aurevoir larmoyant dans un endroit stéril et si peu intime qu’un aéroport….
Dans tous les cas comme tout le monde le dit si bien tu vas au canada pour vivre de belles choses dans un pays splendide avec une qualité de vie que l’on trouve difficilement ailleurs …. et ça ne peux donc que bien se passer…. alors courage apres tout c comme une piqure de rappel de vaccin, c un petit moment il est vrai, difficile à passer, mais c pour ton bien et celui de ta famille…
Je te souhaite plein de courage, et surtout de te tranquiliser pour que tu puisses enfin bien dormir!
a+
Juan

——————–

zigzag92 Ecrit le: 7/01, 08:52

Fatalement, je crois que c’est toujours difficile de quitté ceux qui vous sont proches… Je crois qu’on peut te donner tous les conseils du monde, finalement, au moment t, seules tes émotions seront présentes… J’imagine que j’irai de ma petite larme…
Tout ce que je peux te dire (et c’est bien maigre), c’est de penser bien fort à ce qui t’attend, et que c’est ton choix.
Peut-être d’ailleurs que de laisser parler ses émotions, les laisser filer, c’est peut-être salutaire.
Courage, et n’y pense que le moment venu
ZigZag92

——————–

cats   Ecrit le: 7/01, 11:00

Et bien moi, j’ai quitté ma famille en juin dernier à l’aéroport de Roissy et cela faisait des mois que je me demandais comment j’allais réagir. Finallement personne n’a versé de larme dvt moi et moi je me suis retenue mais 1 fois les parents partis, ça fait mal. Cpdt ça n’a pas duré longtps et je pensais à mon chéri qui m’attendais de l’autre côté de l’Atlantique. 1 solution que j’ai trouvé pour que cela soit moins difficile c que je l’ai ai appellé sur leur portable avt d’embarquer et ça m’a fait bcp de bien. Tu verras, tt ira très bien.
Sarah

————–

Redflag Ecrit le: 7/01, 13:06

Salut la gang,
Un sujet qui fait réfléchir en effet. Juste histoire d’augmenter un peu votre angoisse…
QUOTE
et puis, en avion ce n est pas si loin finalement… 7 petites heures.

C’est surtout 1000 grands $ à chaque billet en haute saison, et ça, quand on débute avec un salaire pas vraiment reluisant, c’est pas facile.
Redflag

——————–

shagrine Ecrit le: 7/01, 13:12

ben oui Redflag mais il y a souvent des promotions sur les vols…Titi.20 a trouvé un billet a 250 euros aller retour.
y a moyen de venir une ou deux fois sur l année…en tout cas, mes parents ont prevus de faire comme ca. une fois chacun individuellement et une fois ensemble…comme ca, ils n entament pas trop leur budget et en plus, niveau logement ca ne leur coutera rien vu qu ils logeront chez moi.
je vais avoir mes parents 3 mois par an, c est peu mais c est toujours mieux que rien
Maintenant c est sur que en haute saison…. c est vraiment tres cher!! ou alors faut partir en septembre.

——————–

titou & kikine Ecrit le: 7/01, 14:12

Salut a tous,
Voila un sujet qui touche forcement, LA FAMILLE, sa a ete un des moments les plus difficile pour nous, car issu d une famille d origine espagnole, la famille c est quelque chose.
Je pense que pour faire le grand saut, il faut etre un minimum egoiste et se dire que c est les choix de ta vie et que tes parents ne ton pas creer pour que tu fasses toutes ta vie a cote d eux.
Depuis les 8 mois que nous sommes ici et aussi surprenant, personne nous manque(on les a regulierement au moins une fois par semaine au telephone et MSN travail en journee).
Ceci n etait pas un des facteurs les plus important ds notre decision de rentrer en France.
Cependant, a ma grande surprise, le fait de rentrer pour noel a etait un eclaircissement sur mes sentiments vis a vis de la famille. En effet le fait de revoir tout le monde, en particulier mes parents et mon frere, ma montrer les priorites de la vie…………….je me suis rendu compte que au font de moi ils m avaient beaucoup manquer………………j ai trouver mes parents vieillient et ma petite fille, a dit a mon papa “papy tu vas rester toujours toujours toujours maintenent” et mes parents etaient si epanouie au contact de leur petite fille…………….Quelle BONHEUR.
Mes parents ont egalement changer, ils mettent des priorites egalement au bon endroits, notre depart leurs a montrer que tout n etait pas acquis, et qu il faut profiter des gens quand ils sont a cote
Je me suis senti rentrer chez MOI, comme si j etais partie depuis longtemps en vacances………….et que enfin me revoila.
Aujourd hui je me dis que le vrai bonheur c est peut etre la chance d avoir une aussi belle famille…………………et comme je l avais dit sur mon post de depart je ne suis pas assez heureux au Quebec et pas assez malheureux en France.
Je pense aujourd hui que je n ai pas le droit de faire sa a mes parents, j ai envie que mes enfants passent de bon moment avec leur papy et mamy et pas seulement un mois par an, la vie est si courte je veux qu ils les voient grandir, c est sa ma priorite.
Je crois que notre aventure Quebecoise aura fait du bien a tout le monde.
Je crois que j ai trouver ce que je chercher au quebec en retournant en France.
Titou
(un peu philosophe a ces heures)

————-

titi.20 Ecrit le: 7/01, 15:25

oui moi aussi je rentre car meme si mes enfants et petits enfants viennent me voir ici cela me manque et j ai besoin de les voirs grandir pas un jour ne se passe sans que l on se telephonne mais cela n est pas assez pour moi en tout cas
quand je suis partie le dernier petit enfant avait un ans et demi et je le garder depuis quil avait 6 mois cela a etait tres dure et maintenant que je rentre j ai hate de le serrer dans mes bras mais cela ne veux pas dire que je ne reviendrais pas car c est un pays merveilleux on verra plus tard

——————–

titou & kikine Ecrit le: 7/01, 15:34

EXCUSE MOI jenaipasdespeudo
Je viens de me rendre compte en relisant mon post que tu etais venu chercher du reconfort pour quitter ta famille et que je t ai dit l inverse.
Je me suis laisser aller a mes propres sentiments et emotions.
De toute facon chacun vie les choses differaments selon ses experiences et et ses sensibilites.
Alors bon courage encore pour votre projet de vie au Quebec.
Titou
(qui voudrait surtout pas decourager quelqu un car c est une aventure formidable).

————

jenaipasdepseudo Ecrit le: 7/01, 17:37

Un tout grand merci pour vos témoignages….
Je trouve qu’en ce qui me concerne Juan a trouvé la solution : dire au-revoir dans un lieu famillier…
Mais franchement, je pense que ce jour là, des amis et la famille voudront nous accompagner jusqu’au bout et là cela sera dur de dire non…
En tous les cas, tous vos témoignages (et le tien aussi Titou) me donnent du peps et c’est vrai qu’avec les moyens de communication de maintenant il faut vraiment le faire expres de perdre contact.
Pour ton info, Shagrine, notre départ est fixé au 27 avril.
Et merci à vous tous
Jenaipasdepseudo (qui espère pouvoir dormir cette nuit )

——————–

Bouh Ecrit le: 8/01, 08:44

Bonjour Jenaipasdepseudo (un peu long à écrire ton pseudo ! )
Pour ma part, je n’avais pas trop pensé à la question cruciale du dernier au revoir (celui de l’aéroport). Ton post m’a fait réfléchir, et je pense que ce moment doit être réservé à la famille proche.
Pour les amis, tu leur aura dit au revoir lors d’une bonne fiesta un peu avant. Tu auras promis d’envoyer régulièrement de tes nouvelles et tu auras collecté toutes les adresses e-mail.
Pour la famille un peu éloignée (les tontons, les tatas, les vieilles taties, la grand-tante marcelle etc…), je pense qu’une petite soirée familiale d’au revoirs s’impose.
Par contre, le jour J, à l’aéroport, je ne pense pas que la bonne solution soit d’y aller tout seul (à moins d’être très fort dans sa tête !). C’est trop triste. Même si c’est un moment douloureux, ça reste un moment fort, que tu as envie de partager et surtout que les autres on envie de partager (même si ça leur fait mal à eux aussi).
C’est pour ça que je pense que la famille proche doit t’accompagner. Les parents, et au pire les grands-parents. Je trouve déjà que ça fait beaucoup (trop) de monde, s’il s’agit d’un couple qui a encore ses parents ! (4 parents + 8 grands-parents… euh… je m’embrouille ). Enfin, 4 ou 5 personnes, à mon avis, c’est raisonnable pour ne pas tomber dans l’excès de l’atroupement avec les mouchoirs qui s’agitent.
Enfin tout ceci est un avis personnel, que j’ai envisagé par rapport à ma famille. Maintenant, chaque famille est différente, et si c’est une famille qui te hait parce que tu pars… Mieux vaut être seul !
Pour ma part, je pense que seule ma mère va m’accompagner (je n’ai plus mon père). Et ça va pas être fastoche non plus de me dire que je vais la laisser toute seule… même si mon frère habite pas loin
Bon courage en tout cas
Katy

——————–

reglise Ecrit le: 8/01, 13:02

vous savez ce n est pas facile du tout de dire au revoir a la famille et aux gens qu on aiment ,moi pour ma part le jour de mon depart je lai realise que lorsque j approchais de montreal la j ai compris que j etais vraiment loin de chez moi de mes parents de notre maison ,mon chien ,mon chat ,notre quartier mon pays et sincerement j ai eu mal aucoeur
je suis parfaitement d accord avec titou finalement on est pas si heureux que ca au quebec pour vraiment y rester loin de tout ,la vie est trop courte ,moi personnelement je serais capable de donner 4 a 5 annees de ma vie ici mais apres c est dans mon pays que je veux rentrer que je veux mourir je veux voir mes parents chaque week end chaque vacances car c est ca la vie
et j en suis sure que tout le monde pense la meme chose que moi et tout ceux qui sont ici doivent vraiment me comprendre.

————

Magali Ecrit le: 8/01, 15:08

Bon, ben moi qui commence à peine à penser à ce projet je ne sais déjà plus, en lisant vos messages, si je serai capable de partir
C’est vrai que c’est un projet de vie, que ça nous appartient et que ça doit être formidable mais ça parait difficile aussi…
Enfin, j’ai eu les larmes aux yeux en lisant vos messages…
Je crois rester malgré tout motivée
Magali

Vos recherches:

  • cmt dit à sa famille que on veut partir
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada