Chauffeur routier au Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Chauffeur routier au Québec

Chauffeur routier au Québec

Chauffeur routier au Québec

Écrit par yellowstang

Y’a t-il des chauffeurs routiers sur ce forum? Est-ce avantageux financièrement par rapport à la France?
Y’a t-il des avantages particuliers par rapport à d’autres secteurs?
Je sais qu’il cherchent beaucoup de chauffeurs là-bas, mais comme beaucoup de travail, arrivé là-bas il faut repasser ses permis, ils demandent d’être bilingue et une expérience de 5 ans minimum… Est-ce vrai?
Merci de m’éclaircir à ce sujet

Écrit par PIWI

Métier de camionneur au Québec (chapitre 1)

Un jour vous avez décidé d’immigrer au Canada et en tant que chauffeur SPL en France vous avez commencé à faire des recherches sur ce métier au Québec.

Comme vous, je suis passé par là et j’ai passé des nuits blanches afin de chercher et de comprendre comment on devenait trucker au Canada.

Tout d’abord je vais essayer de vous expliquer ce qu’est le permis d’apprenti qui est si compliqué à comprendre depuis la France.

Le permis d’apprenti :

Le permis d’apprenti correspond à peu près à l’obtention code de la route en France, c’est-à-dire que c’est la première étape pour pouvoir obtenir le permis classe 1 au Québec.

Cet examen porte sur votre connaissance suffisante de la législation sur les véhicules lourds en matière de signalisation, des heures de conduites, des interdictions, des restrictions, et toutes choses ayant rapport avec la conduite d’un véhicule lourd.

Il n’est pas obligatoire de prendre des cours dans une auto-école ou centre de formation pour passer cet examen, il suffit de lire plusieurs fois le « guide de la route » et « conduire un véhicule lourd » que vous pouvez vous procurer dans les librairies et le centres SAAQ .

Le cout des examens pour passer le permis classe 1 dont le permis d’apprenti se trouve là-dessous.

https://saaq.gouv.qc.ca/saaq/tarifs-amendes/permis-conduire/couts-obtention-permis/

Il faut compter un peu moins de 80$ pour avoir son permis d’apprenti, l’examen comprend 32 questions et la note de passage est de 75%, soit 24 bonnes réponses sur 32.

Avant de passer l’examen, il vous faudra passer un examen médical demandé par la SAAQ et répondre aux exigences demandées.

Les exigences pour le permis d’apprenti se trouve la dessous :

https://saaq.gouv.qc.ca/permis-de-conduire/obtenir-permis/auto-classe-5/

Une fois le permis d’apprenti en poche qui est valable 18 mois, vous pouvez aller prendre des cours de conduite dans une auto-école.

Ce permis vous autorise aussi à pouvoir conduire un véhicule lourd dans une compagnie, à condition d’être accompagné d’un conducteur titulaire d’un permis classe 1, ou tout du moins qu’il soit titulaire du permis correspondant au véhicule conduis.

  • Semi-remorque = classe1
  • Camion porteur = classe3
  • Bus et autobus = classe2

Disons que c’est ce que la loi autorise, mais dans la réalité aucune compagnie ne se prête au jeu car cela lui couterait bien trop cher, payer 2 salaires dont un non-productif, plus cher aussi en assurance, etc…

Chaque compagnie de transport digne de ce nom, possède leur propre formateur pour former le futur conducteur au travail spécifique de la société, mais dans tous les cas le futur salarié détient déjà son permis de conduire approprié au véhicule que la compagnie possède.

Je termine ce chapitre en vous précisant que tout conducteur expérimenté venant de l’extérieur du Canada, comme les pays Européens, pourront facilement obtenir leur permis d’apprenti car le système de conduite au Canada est très semblable à celui de l’Europe.

Il y a quelques différences sur les « heures de conduite, les conditions d’arrimage, le système pneumatique et surtout la vérification avant départ ».

La longueur diffère un peu selon les véhicules tractés, mais la largeur est semblable aux véhicules européens.

Les dimensions, les poids, et règlements se trouve la dessous :

https://www.transports.gouv.qc.ca/fr/entreprises-partenaires/ent-camionnage/charges-dimensions/Pages/normes-charges-dimensions.aspx

Les différentes sortes de permis et la VAD.

Au Québec, nous possédons comme en France plusieurs catégories de permis avec lesquelles vous avez le droit de conduire différents véhicules.

Voici un lien qui explique bien ces types de permis :

http://www.saaq.gouv.qc.ca/permis/

Cliquer sur “classe de permis” puis cliquer sur “ensemble de véhicule lourd (classe 1)”.

Je vous conseille de passer le permis classe1, que vous soyez débutants ou confirmés dans la profession, car comme en France le permis classe 1 permet de conduire tous les types de véhicules, sauf les motos bien sûr, il y a beaucoup plus d’offres en semi-remorques qu’ en camion porteur sans compter que les salaires sont plus élevés.

Le coût approximatif du permis classe1 selon avec qui vous faites affaire et selon comment vous allez magasiner se situerait aux alentours de 2500 $, ceci comprenant, l’obtention du permis d’apprenti, les frais qui y sont reliés, 10 leçons de conduite de 2 heures chacune, la location du truck pour passer l’examen avec un inspecteur de la SAAQ, la visite médicale, le livre « conduire un véhicule lourd » il en parait un nouvel exemplaire chaque année, en gros cela correspond à cela.

Pour obtenir ce permis il va falloir vous familiarisez avec certaines choses qui sont en vigueur ici, comme par exemple travailler votre changement de vitesses sur des boites non synchronisées les boites « FULLER » dont sont équipés nos trucks.

Quand j’étais en France j’ai conduis quelques fois des véhicules avec des boites FULLER, et certains de vous doivent les connaitre, et même en avoir conduit, pour les plus jeunes se sera plus dur pour l’apprentissage.

Une fois que vous aurez passé l’épisode de la boite à vitesses, vous allez devoir vous familiariser avec la « Vérification avant départ » qui se trouve être un module faisant parti du permis mais étant une étape de réussite impérative pour la validation du permis classe 1.

Cette fameuse VAD, consiste à la vérification visuelle de tous les organes visibles du truck et du trailer.

Il vous faut maitriser cette étape à la perfection car il n’y a aucune tolérance de la part des inspecteurs pour un oubli pendant l’examen, ce qui équivaut à un échec. Mais pas seulement, car lors de vos démarches d’emploi et lorsqu’un employeur sera intéressé par votre CV, il vous faudra passer un Road test avec soit un formateur de l’entreprise, soit un vieux chauffeur, soit passé ce test dans une auto-école avec qui l’entreprise fait affaire.

Il faut comprendre que les entreprises ont un dossier SAAQ, comme vous avec votre permis avec un système de points qui leurs sont accordés au départ, et qu’ils perdent quand les conducteurs commettent des infractions, des oublis comme par exemple, (remplir de façon incorrecte le log book, oublier de signaler des défectuosités sur les véhicules, surtout des défectuosités majeures etc…), alors les employeurs sont très attentifs à ce que les chauffeurs effectuent la VAD avec précision et efficacité, parce qu’une fois qu’ils ont perdu tous leurs points ils ne peuvent tout simplement plus exercer leur activité.

Je vous mets une vidéo de la VAD (ronde de sécurité), avec une des façons de procéder :

Il vous faudra impérativement acheter le livre « conduire un véhicule lourd » même si vous venez en voyage de prospection ou en vacances car d’une édition à l’autre il n’y a que très peu de changement dans le contenu, hormis les nouvelles lois en vigueur.

Je vais vous donner une petite astuce que le moniteur de l’auto-école m’avait donné, c’est d’acheter une semi-remorque avec son truck en jouet d’une bonne grandeur pour effectuer la VAD chez vous au repos pour la mémoriser, croyez mois cela marche pour des gens comme moi qui sont visuels…

Il vous faudra aussi vous familiariser avec les longueurs des véhicules.

Je vous mets un lien pour les dimensions et les charges des véhicules :

https://www.transports.gouv.qc.ca/fr/entreprises-partenaires/ent-camionnage/charges-dimensions/Documents/Guide-normes-charges-dimensions.pdf

Pour passer l’examen pratique, il vous faudra bien mémoriser l’itinéraire que le moniteur de l’auto-école vous fera emprunter, car ils connaissent les habitudes des inspecteurs et les parcours qu’ils empruntent lors de l’examen.

Comme en France, pendant l’examen, l’inspecteur de la SAAQ, observera que vous utilisez bien vos 3 points d’appui, vous observera pendant votre conduite, il vérifiera que vous regardez bien vos rétroviseurs, que vous anticipez bien vos manœuvres, que vous effectuez correctement vos changements de vitesses en montant et en descendant, votre vitesse, vous devrez effectuer une marche arrière, et une mise à quai.

Pour la VAD, vous disposerez de 22 minutes pour l’effectuer sans erreurs, c’est faisable mais il faut être bien organisé pour ne pas perdre de temps, elle se fait en premier, car si vous la ratez votre examen prendra fin immédiatement.

Écoutez bien les conseils du formateur, il sera vous guider dans votre réussite.

A la suite de l’examen pratique et si vous le réussissez, l’inspecteur vous délivrera un permis temporaire en attendant le permis définitif, ce dernier comportera le même nombre de points que le permis auto, comme en France, ici non plus on ne dissocie pas le permis classe 1 du permis auto et donc quand vous perdez des points en auto vous les perdez aussi pour le classe 1.

Depuis le temps que je dis qu’en tant que professionnel de la route nous devrions avoir un permis spécifique à notre profession, et un permis auto bien distinct au niveau des points, mais bon j’y crois plus….

Une chose très importante que vous devrez vous souvenir lors du dépôt de votre demande de permis classe 1, est qu’il faut stipuler que vous désirez avoir les mentions F et M.

Le F correspond aux freins pneumatiques, vous aurez des questions relatives à cela lors du permis d’apprenti, et le M correspond à la conduite des véhicules avec des boites à vitesses manuelles, il est vraiment important de le préciser, aussi non vous n’aurez pas les bons outils de travail pour chercher de l’emploi par la suite.

Il existe une autre mention, c’est la mention T, qui correspond à la conduite des trains routiers qui ne faut pas confondre avec des bi-trains, mais cette mention ne peut s’obtenir qu’au bout de 5 ans de permis.

Une autre chose que vous devrez vous souvenir, est que le Québec n’a pas de normalisation comme en France en matière de signalisation routière, avec par exemple une réglementation nationale quant à ce qui a attrait aux distances, aux hauteurs, aux dimensions, etc… des panneaux qui se trouvent sur les routes ou les autoroutes.

Vous devrez être très vigilants quand vous passerez votre permis ou quand vous conduirez pour une entreprise car vous pourriez vous faire surprendre par une limitation de vitesse, ou une interdiction car le panneau ne sera forcément à l’endroit où vous le pensez, surtout au début, car après tout cela devient normal avec le temps….

Voilà pour aujourd’hui, j’espère que ce fil pourra vous aider pour l’obtention de votre permis de conduire, et dans le chapitre 3 nous parlerons du métier, et de certains aspects comme les pesées routières….

Réponse de isabelle04

Salut, je suis actuellement au Québec en train de valider mon permis, alors voilé la procédure sachant que j’ai 15 ans d’expérience en France :

  1. Faire convertir ton permis B en permis classe 5 : prendre RV à la SAAQ payer le montant et c’est tout.
  2. Passer ton permis d’apprenti classe 1 : Test visuel, test théorique sur conduite de véhicules lourds, 32 questions et test sur les freins pneumatiques, 20 questions.
  3. Il te faut aussi une équivalence des études (105 dollars, 6 a 8 semaines de délais) pour justifier un secondaire terminé.
  4. Après tout ça il faut aller dans un centre de formation de chauffeurs pour faire une reconnaissance des acquis et des compétences, après tout ça tu as l’équivalent d’un DEP en conduite tu peux enfin passer ton classe 1 définitif à la SAAQ et aller bosser.

Au niveau des salaires c’est très variable mais en travaillant normalement tu tournes autour de 2000 euros net d’impôts. Ils ne te demandent pas d’être bilingue mais il faut se débrouiller pour répondre aux questions des douaniers US.

Ecrit par : Zogu

Tous les chauffeurs de camions que je connais personnellement parlent à peine Anglais (même mon cousin, qui fait pourtant des livraisons jusqu’en Californie du sud).

L’important est d’obtenir ton permis.

 

Vos recherches:

  • salaire d un chauffeur poids lourd au canada
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l’ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d’éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

http://www.immigrer.com/faq/

Commentaires sur “Chauffeur routier au Québec

  1. Bonjour je voudrais souhaiterai savoir s’il est possible de recruter un chauffeur détenteur d’un permis de conduire catégorie B C D depuis un pays africain membre de la francophonie, et connaitre quelles sont les procédures qu’ils faut entreprendre j’ai une expérience de 5ans dans le domaine.
    remerciements anticipés,

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada