Changement d’orientation professionelle, vous l’avez fait ? - Immigrer.com
samedi , 25 mai 2024
Accueil FAQ Conditions de travail (FAQ) Changement d’orientation professionelle, vous l’avez fait ?
Conditions de travail (FAQ)FAQ

Changement d’orientation professionelle, vous l’avez fait ?

0
0
(0)

Changement d’orientation professionelle

Ecrit par: honguito_loco 22-06 à 7:03

Salut,

Maintenant que j’ai mon visa en main, je regarde les offres d’emploi sur Toronto. Il y a beaucoup de demande pour les gens bilingues, dans toutes sortes de secteurs. Du coup, je me demandais si certains avaient profité du fait d’immigrer pour changer de carrière.

Si oui, était-ce par obligation, par choix, par hasard? Avez-vous eu à vous remettre à niveau en prenant des cours à l’Université ou en formation professionelle? Vous diriez plutôt que c’était facile ou difficile? Si c’était à refaire, vous le re-fairiez?

J’ aimerais avoir des exemples personnels. Alors n’ayez pas peur d’écrire un pavé

———————————

Ecrit par: sabs 22-06 à 12:06

Salut !

Moi je l’ai fait ! J’étais dans le commerce en France et je suis éducatrice pour enfants ici.
Pourquoi ? Parce-que déjà c’est ce que je voulais faire en France mais c’était plus dur que ça ne l’ai ici, cela nécéssitait de passer un concours…Du coup, arrivée ici, je me suis renseignée pour voir si c’était plus faisable et il s’est avéré que oui.
Donc, je me suis dit à changer de pays, autant en profiter pour changer de boulot aussi !
Je ne regrette rien bien au contraire, j’aime ce que je fais.

———————————

Ecrit par: yvan_A 22-06 à 17:07

Sabs,

Qu’as tu fait excatement ?
Une formation et de combien de temps ?
si tu es retourné à l’école, as -tu pu travaillé en même temps ?

———————————

Ecrit par: yvan_A 22-06 à 17:09

Qui d’autre que Sabs peut témoigner de sa reconversion professionnelle

———————————

Ecrit par: Toursette 22-06 à 17:22

En ce qui me conserne, j y pense aussi réellement…..
C est vrai que ce serait interressant d avoir les avis et tuyaux de ceux qui l on fait

———————————

Ecrit par: sabs 22-06 à 19:24

Et bien je n’ai pas eu besoin de faire une formation spécifique pour ce que je fais car je travaille en remplacements à plein temps, c’est-à-dire que je bouge beaucoup sur Montréal, parfois : un jour je suis dans un centre de petite enfance, et le lendemain dans un autre.
Seule l’expérience que j’ai eu en France en animant des camps pour enfants a été jugée pertinente et m’a permis de faire ce que je fais (j’en suis bien heureuse).

Cela dit, j’envisage de faire une formation à l’université pour aquérir un diplome reconnu ici et me permettre de passer à l’echellon supérieur au niveau salaire.
Tout cela à condition de pouvoir rester ici bien entendu (pour ceux qui veulent savoir pourquoi : voir mon message aujourd’hui : “le dégout d’une demande refusée”).

En tout cas, je connais plusieurs personnes qui font une formation à l’université et qui bossent en même temps. C’est très courant et il y a des cours du soir exprès.
Voila, j’espère que je vous ai un peu plus éclairé sur le sujet.

———————————

Ecrit par: phil64qc 22-06 à 21:21

Salut,

C’est vrai que profiter d’un nouveau départ professionnel pour faire autre chose est très facile au Qc.
Il faut savoir qu’ici, les compétences diverses et nombreuses sont très appréciées des employeurs, sûrement autant ou même plus que les diplômes.
Ce que je fais présentement n’a aucun de rapport avec ce que j’ai fait et faisais en France mais l’expérience et les compétences que j’y ai acquises, même infimes, m’ont servi pour changer de voie.
Mon entreprise étant très généreuse sur la formation professionnelle, j’ai en profité largement au fil des ans, pour me perfectionner dans mon nouveau domaine dans lequel je travaille très heureux.
Tout est possible au Qc quand on arrive avec de nouvelles et bonnes résolutions

———————————

Ecrit par: O’Hana 22-06 à 22:33

Salut la gang,

Moi itou je me suis réorienté professionnellement : formation et expérience dans le commerce en arrivant au Québec, j’ai depuis étudié et travaille dans l’employabilité et l’orientation professionnelle justement

Ma venue au Québec portait implicitement en soi un désir de changement de carrière, un peu de remettre les compteurs à zéro. Une convergences de circonstances, d’événements et de rencontre de personnes au Québec m’ont convaincu de concrétiser ce changement et j’ai sauté le pas.

Pour ce faire, je n’ai pas eu le choix de faire un retour aux études car la profession que je visais (conseiller d’orientation) est régie par un ordre professionnel et c’était même pas la peine d’espérer y devenir membre avec la formation initiale que j’avais. Bien m’en a pris : trois ans d’études pour valider autant ma décision professionnelle que mon désir de rester ou pas au Québec. Mais surtout, un plaisir à aller étudier puis travailler dans mon domaine chaque matin ; plaisir que je n’avais plus depuis bien longtemps. Je crois que c’est ça qui est le plus important, qu’importe si on gagne moins en termes de salaires ou si on a moins de responsabilités dans son nouveau choix de carrière.

Et il faut avoir comme moteur le plaisir pour trouver la motivation à retourner aux études ou à s’essayer dans de nouvelles façons d’être alors qu’il fait – 25° dehors. Avoir du plaisir permet de donner un sens aux inévitables doutes qu’on a dans une réorientation de carrière.

Voilà, c’était mon pavé

———————————

Ecrit par: yvan_A 23-06 à 16:20

Merci à vous trois pour vos témoignages
c’est intéressant de voir qu’on peut envisager une autre voie professionnelle au Québec
Je vais me laisser rêver à une nouvelle orientation

———————————

Ecrit par: honguito_loco 24-06 à 8:39

QUOTE: Mon entreprise étant très généreuse sur la formation professionnelle, j’ai en profité largement au fil des ans, pour me perfectionner dans mon nouveau domaine dans lequel je travaille très heureux.

C’est quoi ton nouveau domaine justement?

QUOTE:Moi itou je me suis réorienté professionnellement : formation et expérience dans le commerce en arrivant au Québec, j’ai depuis étudié et travaille dans l’employabilité et l’orientation professionnelle justement 

C’est intéressant ça! Justement, je me disais que trouver un boulot aux autres, ça m’éviterait de me demander quoi faire moi-même Blague à part, ça m’intéresse beaucoup.

QUOTE: Bien m’en a pris : trois ans d’études pour valider autant ma décision professionnelle que mon désir de rester ou pas au Québec.

Tu peux nous en dire plus sur ces 3 années de formation (le programme, les cours, training…)? Je croyais que tu ne pouvais pas reprendre les études. Je suis un peu perdu…

QUOTE:Je crois que c’est ça qui est le plus important, qu’importe si on gagne moins en termes de salaires ou si on a moins de responsabilités dans son nouveau choix de carrière.

Entièrement d’accord! Au fait, sans indiscrétion, quels sont les salaires moyens dans ta profession? Qu’est ce qui t’intéresse le plus exactement dans ce travail?

Je n’ai pas de remords à te poser plein de questions, car je sais que tu adores y répondre J’ai d’ailleurs déjà appris plein de choses grâce toi à et je t’en remercie.

———————————

Ecrit par: phil64qc 24-06 à 10:52

Salut,

QUOTE: C’est quoi ton nouveau domaine justement?

En France j’ai bossé dans l’horlogerie, la maintenance industrielle mécanique et pneumatique, vente, gestion de stock et expédition……..etc

Ma boîte qui conçoit et fabrique de l’électronique industrielle de pointe, j’y travaille comme technicien/assembleur de précision sénior (oui, oui ) au dép. de la R/D de production (les protos).

———————————

Ecrit par: O’Hana 25-06 à 13:25

Salut Honguito_loco,

QUOTE
Tu peux nous en dire plus sur ces 3 années de formation (le programme, les cours, training…)? Je croyais que tu ne pouvais pas reprendre les études. Je suis un peu perdu…

Peut-être qu’il y a eu un malentendu mais je ne me rappelle pas dans quel contexte j’ai pu dire que je ne pouvais pas reprendre mes études. Car trois de mes cinq années ici l’ont été sous visa étudiant Ceci dit, j’ai fait une maîtrise en orientation (DESS en France) permettant d’être membre de l’ordre des conseillers en orientation du Québec. La maîtrise de l’Université de Sherbrooke comporte tant un volet counseling (développement d’habiletés relationnelles pour de l’intervention en relation d’aide) qu’un volet théorique (théories du développement de carrière, psychométrie, étude du marché du travail, système d’enseignement, etc)

QUOTE
Entièrement d’accord! Au fait, sans indiscrétion, quels sont les salaires moyens dans ta profession? Qu’est ce qui t’intéresse le plus exactement dans ce travail?

Je te réfère ici au site d’Emploi-Québec, je te pointe imt.emploiquebec.net/mtg/inter/nonc…+orientation&PT2=17&pro=4143&cmpregn=QC&PT3=9

Quant à ce qui m’intéresse dans cette job … Faudrait continuer ça en PM si ça t’intéresse d’y travailler

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Salaires moyens au Canada par domaine en 2024

4.4 (8) Les salaires moyens au Canada par province et par domaine...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com