Bien réussir l’envoi de ses meubles et affaires - Immigrer.com
mercredi , 22 mai 2024
Accueil FAQ Déménagement Bien réussir l’envoi de ses meubles et affaires
DéménagementFAQ

Bien réussir l’envoi de ses meubles et affaires

0
0
(0)

De Pfennig

Bonjour,

 

j’ai récemment reçu mon container. Toute une expérience ! Bien des erreurs, bien des soucis. Alors pour éviter que cela arrive à d’autres, voici quelques conseils et informations.

 

1) N’allez pas au moins cher. Peut-être que ça cache quelque chose. Moi pour faire des économies j’ai fait de maison à port pour aller tout chercher moi-même et j’ai appris après signature et quand je n’avais plus le temps de chercher une alternative, que j’allais devoir payer un transitaire et un entrepôt… Du coup j’ai perdu mon temps et n’ai fait aucune économie.

 

2) Optez pour le maison-à-maison ! Sinon, en cas de bris, ce qui m’est arrivé, on vous dira : «qui nous dit que c’est nous qui avons cassé et pas vous ou un tiers entre-temps ? Ah ben on rembourse pas Monsieur».

 

3) Soyez là du début à la fin. PRENEZ DE PHOTOS DE TOUT. Surtout, très important, prenez le temps de ranger vous-même vos affaires dans les boîtes et insistez pour être présent lorsqu’ils protègent vos meubles. Car, voyez-vous, moi j’ai fait affaires avec Mondia/Rhenus, on m’a dit que ce serait du double bull-pack ET carton, à l’arrivée je constate que c’est du simple bull-pack OU simple carton, et rien pour protéger les coins… Donc une excellente protection contre la poussière pour entreposage, mais inqualifiable pour un transport transatlantique. Et il n’y avait aucune mention fragile (et après ça se protège en disant qu’on sait pas qui qu’a cassé….). Soyez également présent lors du chargement (ou soyez représenté), parce que faut croire que lorsqu’il n’y a personne pour vérifier on a un résultat de sagouin. Assurez-vous qu’ils chargent correctement votre container, notamment si vous avez un véhicule (moi j’ai eu droit à une sangle et des dizaines de cartons dépliés pour caler la voiture… et quand je leur envoie la photo on me répond que c’est pro).

 

4) Vous devrez de toute façon aller à Montréal pour les douanes et votre container passera de toute façon par ce port. D’abord votre transporteur vous donne le manifeste, puis vous allez à la SAQ si vous avez de l’alcool pour payer les taxes (pour que cela aille vite : envoyez leur votre liste des alcools détaillée DES JOURS avant l’arrivée du container, comme ça vous n’avez plus qu’à payer et vous ne perdez pas de temps !). Ensuite vous allez aux douanes. Le point pas clair que j’aimerai clarifier avec vous si vous avez de l’alcool : vous allez payer les assises et la TPS sur la VALEUR de votre vin. Si, comme moi, vous n’avez pas le prix de vos bouteilles, référez-vous au montant de votre cave estimé pour les assurances. Vous n’aurez plus qu’à diviser par catégorie d’alcool. Moi j’ai réussi à faire cette étape SAQ/douanes en une matinée (troisième arrivé à la SAQ).

 

5) Ce qui aurait dû être mon premier point. Lorsque vous êtes à l’étape devis. Si les gens n’ont pas l’air pro dans leur relation commerciale (ce qui a été mon cas : impolis, désagréables, aucune réactivité, aucune compréhension des contraintes du client), tenez-en compte dans votre choix, parce qu’en cas de problème c’est avec eux qu’il faudra dealer (et je m’en mords les doigts !). Surtout, à l’étape devis, c’est là qu’il faut juger s’ils sont compétents ou pas, le prix ne devrait être qu’un facteur secondaire (économiser quelques centaines d’euros ne devrait pas déterminer votre choix comme ce fut malheureusement le cas pour moi) :

– assurez-vous qu’ils sont en mesure de vous fournir LE MANIFESTE, si ce n’est pas le cas, vous devrez payer pour avoir un transitaire (moi j’ai dû en trouver un alors que le container venait de partir… bonjour le stress),

– chose à laquelle je n’ai pas pensé avant, mais peut-être serait-il judicieux de leur demander des photos de leurs réalisations (moi si j’avais vu une voiture entourée par du carton déplié pour la caler et une seule sangle…. ciao bye),

– demandez AVANT comment ils emballent, s’il y a bien de quoi protéger les coins de vos meubles, par exemple, bref, montrez que vous allez être exigeant, même si ça vous coûtera plus cher… des vieux meubles de famille brisés je peux vous assurer que ça n’a pas de prix.

 

Faites tout ça le plus tôt possible et donnez-vous une date pour faire votre choix. Une date qui vous permettra d’aller voir ailleurs si jamais vous vous rendez compte qu’il y a anguille sous roche ou que leur attitude vous gonfle. Moi malheureusement lorsque j’ai décidé d’aller voir ailleurs, personne ne pouvait me faire venir mon container assez tôt (j’avais des délais à respecter impérativement).

 

6) Excessivement important : l’entreprise avec laquelle vous signez doit être QUÉBÉCOISE ! Pourquoi ? Parce qu’ils pourront sous-traiter avec des entreprises françaises (ou d’ailleurs) pour récupérer vos affaires et s’occuper des douanes françaises, mais en cas de litige, vous pourrez peut-être aller aux petites créances puisque légalement tout est au Québec (vous et le transporteur). Alors qu’en France, en cas de litige, ça vous coûtera cher et ce sera très long. Ainsi les entreprises françaises peuvent-elles se permettre de fournir un SAV minable lorsque tout a été payé, tout fini… Moi je n’avais demandé des devis qu’à des entreprises françaises, certaines m’ont répondu avec un grand professionnalisme et rapidement (je pense à Schmid & Kahlert – a posteriori j’aurai dû payer un peu plus cher pour signer avec eux, mais bon…), mais la meilleure chose aurait justement été de contacter les entreprises québécoises.

 

Bref. Faire venir ses affaires, surtout si elles ont une grande valeur sentimentale, n’est pas à prendre à la légère. Le choix du prestataire est crucial. Quelques centaines d’euros ne devrait pas faire pencher la balance.

 

Pour ma part j’ai également eu de la difficulté à trouver des noms d’entreprises dans les feedbacks des gens sur internet. Certes… qu’est-ce que ça vaut l’avis d’une personne anonyme ? Je ne sais pas, mais si on lisait plusieurs fois le nom d’une même entreprise avec un feedback positif ou négatif, ce serait peut-être à prendre en considération. Néanmoins j’en avais vu quelques uns, des feedbacks positifs qui donnaient le nom de l’entreprise, j’en ai contacté, elles étaient dans l’Ouest de la France, donc loin de chez moi… Ce serait cool que dans les commentaires vous partagiez également votre expérience avec votre prestataire.

 

Enfin, je pense que dans le choix du prestataire il faut également se renseigner sur sa clientèle. Votre prestataire doit être habitué à traiter avec des particuliers et avoir déjà fait des transports transatlantiques. Et enfin, renseignez-vous là où vous pouvez, vous saurez quand on vous raconte n’importe quoi. Moi on m’a dit que j’avais l’obligation de prendre un transitaire pour avoir le manifeste, alors que c’est faux, la réalité c’est que eux n’étaient pas en mesure de me le fournir (cela je l’ai compris en bavardant avec un douanier canadien).

 

Dernier point. Usez et abusez du service téléphonique des douanes canadiennes pour poser vos questions ! Ils sont sympa, ils répondent clairement, ils sont rapides à joindre. Et ça vous évite bien des tracas (comme j’avais un véhicule).

———

De Pfennig

Petite mise à jour. Pour rappel, plusieurs de mes meubles avaient été abîmés car pas assez protégés, malgré une note salée. Aucune information sur les assurances et aucun recours. Moi tout ce que je leur demande actuellement, ce sont les informations relatives à l’assurance (pour l’instant j’ai juste droit à «on vous a déjà dit que vos biens étaient assurés»).

 

Après plusieurs mois d’échanges infructeux avec Mondia/Rhénus à ce sujet, qui se vante d’être certifiée NF Service, j’ai contacté NF Service.

 

Ils m’ont simplement répondu :

 

Bonjour

Merci pour votre message. Je fais suivre votre réclamation à AFNOR Certification.

Bien cordialement.

 

Après plusieurs semaines et une relance… aucune nouvelle. Pourtant quasiment aucun des critères NF Service n’était respecté dans mon cas par Mondia/Rhenus, qui est effectivement dans leur liste de déménageurs certifiés.

 

Dans ce courriel à NF Service, je me proposais de leur envoyer les courriels échangés avec Mondia/Rhenus, les photos montrant les dommages et bris et également les photos montrant comment ils étaient protégés, bref les preuves qui soutiennent mes propos et mon insatisfaction. NF Service/AFNOR ne m’a à ce jour même pas demandé ces pièces… Ils ne se sont donc probablement pas penchés sur le dossier et donnent manifestement autant d’importance à la satisfaction du client que le déménageur qu’ils certifient et avec lequel j’ai signé.

 

Pour ma part, je raye de ma liste les entreprises certifiées par Afnor (quand une entreprise certifiée et son certificateur vous ignorent, c’est la seule chose à faire).

 

Cette fin d’année je vais probablement rentrer en Europe quelques semaines et m’expédier des trucs encombrants (pas sûr, mais probable). Je ferai donc appel à un déménageur québécois avec comme consigne de ne pas sous-traiter à un déménageur Afnor. Si je m’expédie des choses, je ne manquerai pas de vous faire part de ma nouvelle expérience. 🙂

 

Je pense qu’il est préférable de signer avec une entreprise québécoise, même si elle sous-traitera à une entreprise française, car c’est elle qui sera responsable. Or les entreprises québécoises ont souvent un peu plus d’égards pour leurs clients, mais il est surtout possible d’aller aux petites créances ou de faire appel à un arbitrage simplement. Tandis qu’en France les procédures sont complexes, longues et coûteuses (et c’est donc l’impunité totale).

———

De kuroczyd

Effectivement bien de tracas et énergie usée pour une économie de combien ?

Pour que ton retour d’expérience transitaire soit complète, tu pourrais peut être donner le nom de ton transitaire (ou au moins quand l’affaire sera close) ?

———

De Pfennig

Pour le transitaire que j’ai trouvé à la dernière minute (Mondia/Rhenus m’ayant annoncé après le départ du container que le transitaire était obligatoire… alors qu’en réalité ils n’étaient simplement pas en mesure de me fournir le manifeste), j’ai faire affaires avec Cargolution. Ils ont été réactifs et pro, ils m’ont également fourni toutes les informations qui me manquaient.

 

Pour l’entrepôt à Montréal c’était Dickson. Là encore rien à reprocher. Personnel sympathique qui nous a même filé un bon coup de main alors que ce n’était pas prévu. Ils n’en revenaient pas de la manière dont le container était rempli.

 

Au total pour une économie de 0$ environ. Hé oui, c’est que ces chers «professionnels» ne m’avaient pas tout expliqué et mes économies ont fondu lorsque j’ai dû prendre transitaire et entrepôt à Montréal. Ca m’aurait coûté autant, pour moins de stress, de commander du maison-à-maison. Ce que je conseille à tout le monde. On peut faire de belles économies simplement en mettant soi-même ses affaires dans les boîtes et à tout dépaqueter à l’arrivée. En tout cas si vos biens ont une grande valeur sentimentale, parfois il ne faut pas négliger quelques dépenses…

———

De caroline77

Il y a toujours deux sortes de retours suite à des déménagements :

1- RAS et tout va bien Mme la Marquise

2- De la casse et/ou de la perte, ce qui est super fréquent… ça fait des dizaines de témoignages que je lis sur le sujet et je n’ai jamais lu AUCUNE, je dis bien AUCUNE personne qui a réussi à se faire rembourser quoi que ce soit

 

On peut donc en déduire que la solution la plus sécurisante pour ses affaires, c’est de faire son emballage soi-même, son installation dans le container soi-même et la même chose à l’arrivée…

 

Moi aussi je suis passée par Dickson par contre je suis quand même super étonnée qu’ils aient filé un coup de main, vu qu’ils t ils te posent le container devant chez toi et reviennent le chercher quand c’est terminé.

———

De Pfennig

Moi je suis allé chercher mes affaires direct à l’entrepôt Dickson. Ils ont aidé à charger la voiture sur la remorque.

 

Effectivement tout ce que j’avais personnellement emballé est arrivé en parfait état.

 

Du coup devons-nous conclure qu’il ne sert à rien de payer une assurance ? Celle-ci ne serait-elle utile qu’à partir du moment où le bateau coule ?  :dry:

 

Quelque part c’est rassurant de savoir qu’on n’est pas le seul.

 

Il est vrai que la meilleure solution n’est peut-être pas le maison-à-maison, mais de tout faire soi-même de A à Z (emballer, ranger dans le container, vider le container et dépaqueter) et de ne confier au professionnel que le placement du container sur le bateau.

———

De caroline77

Faut passer par une société de fret ainsi tu payes le vrai prix pour le container…

———

De marionnette1979

Il y a toujours deux sortes de retours suite à des déménagements :

1- RAS et tout va bien Mme la Marquise

2- De la casse et/ou de la perte, ce qui est super fréquent… ça fait des dizaines de témoignages que je lis sur le sujet et je n’ai jamais lu AUCUNE, je dis bien AUCUNE personne qui a réussi à se faire rembourser quoi que ce soit

 

On peut donc en déduire que la solution la plus sécurisante pour ses affaires, c’est de faire son emballage soi-même, son installation dans le container soi-même et la même chose à l’arrivée…

 

C’est clair qu’il ne faut pas trop compter sur un remboursement… même avec une assurance à moins d’avoir les factures, Gallieni avait été clair avec nous donc au moins on était allés au moins cher, mais en toute connaissance de cause 😉 du coup pas pris d’assurance !

 

Mais il est clair qu’on a tout emballé et déballé nous même, et bien :biggrin2: et aucune casse, ni perte ni rien !

 

On fera pareil dans l’autre sens vu que ça a bien fonctionné !

———

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Se mettre en “Neutre” à l’arrêt avec une voiture à boîte automatique

0 (0) J’ai acheté une voiture automatique et je me posais la...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com