Appelle t’on les femmes par leurs noms de filles au Québec ?

Appelle t’on les femmes par leurs noms de filles au Québec ?

Ecrit par: magnem74 15-01 à 10:51

Dites les filles, au Québec, je me trompe où on appelle les femmes par leur nom de jeune fille ???

———————————

Ecrit par: laurence 15-01 à 11:09

Bonjour Mag,

Exact. Par défaut c’est le nom de jeue fille, le contraire de la France.

———————————

Ecrit par: magnem74 15-01 à 11:21

Merci Laurence !!
Eh bien, il va falloir s’y habituer quand on nous appelle autrement depuis 15 ans !!

———————————

Ecrit par: karimamrani2002 15-01 à 11:23

Salut Laurence,

J’ai effectivement entendu parler de ca mais j’ai une amie au Quebec qui a le nom de son mari sur son passeport.

Les enfants portent-ils le nom de leur pere ou bien de leur mere?

———————————

Ecrit par: laurence 15-01 à 11:28

Bonjour,

Ben oui, ça fait tout un changement pour certaines. Mais rassurez-vous vous pouvez garder le nom de votre mari mais il faut faire des démarches. C’est juste que par défaut c’est le nom de jeune fille. C’est le monde à l’envers quoi. En France, par défaut les femmes ont le nom du mari et doivient faire des démarches spéciales pour garder leur nom de jeune fille.

Pour les enfants, vous avez le choix, tout ce que vous voulez : le nom du père, ou seulement de la mère ou encore les deux noms. C’est comme vous voulez.

———————————

Ecrit par: l_or_ange_81 15-01 à 11:30

Je pense que les enfants portent le nom de famille de leur père. J’ai un ami canadien, ses filles portent le nom du père et non celui de leur mère. Enfin je parle de ce que j’ai vu.

———————————

Ecrit par: vansteph 15-01 à 11:31

Et bien d’après la personne qui nous forme sur les « spécificités » du Québec, une femme peut choisir de porter le nom de son mari dans la vie courante mais pour les papiers officiels, ce sera son nom de jeune fille.

Il faut dire qu’ici les femmes ne voient pas « l’intérêt » de porter le nom de leur mari, c’est même un sujet de plaisanterie par rapport à la France !

En ce qui concerne les enfants, les parents peuvent choisir de lui donner le nom du père ou de la mère ou des deux dans n’importe quel ordre ! Résultat dans une même famille dont la mère s’appelle Gagnon et le père Tremblay ( ), s’il y a 4 enfants, ils pourront s’appeller : Julie Gagnon, Pierre Tremblay, Jean Gagnon-Tremblay et Marie Tremblay-Gagnon !!!

Icitte, même en ce qui concerne son nom de famille on a le choix !

———————————

Ecrit par: magnem74 15-01 à 12:05

Donc en admettant que l’on ne fasse aucune démarche pour prendre le nom de notre mari, sur un CV, il faut mettre le nom de jeune fille alors ?? (remarquez, les diplômes sont à ce nom là alors ….)

———————————

Ecrit par: OM53 15-01 à 12:14

Te tracasse pas Mag, c’est surtout au regard de l’administration que tu porteras le nom de jeune fille.

———————————

Ecrit par: zohra-terry 15-01 à 13:20

choisir le nom ça c’est chouette! notamment pour les enfants! il était grand temps que la france s’y mette!! toujours un train de retard
Moi par contre je choisirai de porter mon nom accolé au nom de mon futur époux, et nos enfants porteront les mêmes et dans le même ordre.

———————————

Ecrit par: Soliléo 15-01 à 15:59

QUOTE(laurence @ 15-01 à 16:28)
En France, par défaut les femmes ont le nom du mari et doivient faire des démarches spéciales pour garder leur nom de jeune fille.

TOTALEMENT FAUX !!

Désolé Laurence, mais ce n’est pas vrai du tout pour la France.

« La loi du 6 Fructidor an II spécifie que « nul ne peut porter d’autre nom que celui exprimé dans son acte de naissance » et la constitution de 1946 précise que « la loi garantit à la femme dans tous les domaines des droits égaux à ceux de l’homme ».

En conséquence, en se mariant, la femme garde son nom dit « de jeune fille ». Elle peut sous ce nom accomplir tous les actes de la vie courante : ouvrir un compte bancaire, faire établir une carte d’identité, signer des chèques… et des actes plus importants tels que les actes authentiques.

Toutefois, le mariage donne la possibilité à la femme, si elle le souhaite, de prendre le nom de son mari. C’est un simple usage et il n’y a aucun texte à ce sujet.  »

source: vosdroits.service-public.fr/particu…

———————————

Ecrit par: laurence 15-01 à 18:08

Bonjour,

Mais alors les Madame Maurice Dupont de France, elles ont fait des démarches ? Y’a pas de démarches à ma connaissance pour porter le nom de son mari, c’est par défaut, non ?

———————————

Ecrit par: nelju 15-01 à 18:22

‘Pour les enfants, vous avez le choix, tout ce que vous voulez : le nom du père, ou seulement de la mère ou encore les deux noms. C’est comme vous voulez.

tres interesant. Au Venezuela les enfants doivent porter les deux noms- pere y mere-.

Et les femmes doivent utiliser le nom de son mari.

par exemple

fernando garcia muñoz
carmen teresa perez garrido

quand ils se marient le nom de la femme est:

carmen teresa perez de garcia.

———————————

Ecrit par: chouchou22 15-01 à 18:30

En France ton VRAI nom reste toujours ton nom de jeune fille, sur la carte d’identité c’est marqué

Nom : c’est le nom de jeune fille
Nom d’usage : c’est le nom du mari

Mais ce n’est qu’un nom d’usage dans la vie courante.

———————————

Ecrit par: Soliléo 15-01 à 18:36

Non, c’est un choix personnel, que celui de porter le nom de son mari (comme l’explique très bien le lien que j’ai mis).
Une femme française peut très bien garder son nom de jeune fille.

ce qui a changé en France il y a quelques années (une quinzaine d’années si je me souviens bien), c’est que maintenant les enfants peuvent avoir les noms de leur mère et de leur père en même temps (par exemple: Mme Durant (nom de jeune fille) et M. Dupont ont un enfant (jean) qui peut s’appeler M. jean Dupont-Durand, ce qui n’était pas le cas il y a 15 ans).

———————————

Ecrit par: cam&leon 15-01 à 18:36

On m’a dit que c’était la même chose pour les enfants : par défaut c’est le nom de la mère. Peux-tu nous confirmer Laurence ?

———————————

Ecrit par: laurence 15-01 à 20:16

Bonjour,

Intéressant, nelju pour le Vénézuela.

En France, ce que je veux dire (on va réussir à se comprendre ) c’est que c’est le nom du mari que les femmes portent pour les choses de tous les jours et ceci est par défaut.

Autrement, Aurélie, non, ce n’est pas le nom de la mère qui revient automatiquement aux enfants.

———————————

Ecrit par: JayJay 15-01 à 23:16

En té cas, moi je me suis battue comme un diable dans l’eau bénite pour garder mon nom en France, rien à faire. Même la Sécu (qui demande notre nom de jeune fille)… ils envoyaient mes courriers au nom de mon mari. Pareil à l’hosto, etc., toujours le nom de mon mari qu’on appelait. Au point où mon agence de voyage, en émettant mes billets, a décidé de ne garder que le nom de mon mari sur mon billet d’avion, un jour (et d’éliminer le mien). Je me suis retrouvée avec un billet d’avion à un nom… et un passeport à un autre nom! En pleurant ben fort, l’ambassade a accepté de me faire un changement sur mon passeport en 24 heures.

Au Canada, c’est possible de garder le nom de son mari (c’est pour ça que certaines, comme moi, ont pu le faire inscrire) mais au Qc, non.

Pour les noms composés de vos enfants… pensez-y quelques fois avant… Parce que c’est franchement r-i-d-i-c-u-l-e quand on arrive dans la vie active (sur les listes téléphoniques au boulot, sur les adresses emails, partout…) et surtout qu’on a soi-même des enfants (quoi, leurs enfants, à vos enfants, ils vont porter 4 noms??? Eh ben non! Ils vont être obligés de choisir un seul nom… et c’est PIRE).

———————————

Ecrit par: cherry 16-01 à 2:40

Ma soeur qui est marié et qui a habité Paris pendant trois ans a dû prendre le nom de son mari car c’était très compliqué de faire autrement (l’expérience de JayJay est un bon exemple).

Peut-être qu’officiellement, comme l’a dit Soliléo, c’est le choix de la femme de conserver son nom de jeune fille ou non en France, mais officieusement c’est une autre histoire… On dira ce qu’on voudra, on peut me sortir des textes de lois, concrètement il y a plus de machisme en France qu’au Québec. Point.

Je sens que je viens de relancer le débat…

———————————

Ecrit par: Soliléo 16-01 à 16:12

QUOTE(laurence @ 16-01 à 1:16)
Bonjour,

Intéressant, nelju pour le Vénézuela.

En France, ce que je veux dire (on va réussir à se comprendre ) c’est que c’est le nom du mari que les femmes portent pour les choses de tous les jours et ceci est par défaut. 

On se comprendra, quand tu comprendras qu’en France, rien n’oblige une femme à porter le nom de son mari. Si une femme choisi le nom de son mari, c’est un choix. Pas une obligation.
J’ai pour exemple une amie d’enfance qui s’est mariée (civilement et religieusement) avec un ami d’enfance, et qui a gardée son « nom de jeune fille » .
Leurs enfants portent les deux noms. Et ceci est tout à fait légal en France.
Il n’y a pas besoin de se battre avec l’administration. C’est la loi française.

———————————

Ecrit par: cherry 16-01 à 16:42

D’accord, c’est un choix.

Mais j’ai l’impression -c’est une impression, pas une vérité absolue- que la pression sociale est telle que les femmes prennent le nom de leur mari, que ça va de soit. J’ai déjà eu une bonne discussion avec une femme française dans la cinquantaine et elle trouvait inconcevable qu’au Québec, les femmes choisissaient de conserver leur nom de jeune fille (et qu’elles poussaient leur mari a faire les tâches ménagères…!). Est-ce un choc des générations et non des mentalités? Peut-être… Reste que toutes les Françaises à qui j’ai parlé, quel que soit leur âge, m’ont dit se sentir beaucoup plus libres au Québec.

Et tu sais, il n’y a pas de mal à prendre le nom de son mari. je ne vois pas l’intérêt personnellement mais on est dans un pays libre. Je trouve juste que ça symbolise une certaine forme de soumission un peu dépassée.

Pour ce qui est des enfants, je ne crois pas non plus que donner tous les noms de famille soit vraiment nécessaire. Entre les deux noms, je choisirais le plus beau ou le plus rare. Ou je choisirais le nom du père pour officialiser le fait qu’il est bien le père…!

———————————

Ecrit par: laurence 16-01 à 20:39

Bonjour,

QUOTE
On se comprendra, quand tu comprendras qu’en France, rien n’oblige une femme à porter le nom de son mari. Si une femme choisi le nom de son mari, c’est un choix. Pas une obligation.

Je n’ai jamais dit que la femme française était obligée mais que par défaut, en général, elle va prendre le nom de son mari et que par défaut, les institutions et les gens au courant de son changement matrimonial vont s’adresser à elle par son nom de femme mariée. Même si aux yeux du gouvernement elle garde son nom de jeune fille, dans la vie courante elle porte le nom de son mari. En tout cas, c’est ce que j’ai pu observer en France, elles sont rares les femmes qui ne changent pas de nom après un mariage.
Au Québec, c’est le contraire, en général les femmes gardent leur nom de jeune fille.
On arrive à se comprendre là ?

Cherry et JayJay, j’ai aussi constaté la même chose que vous. D’ailleurs Cherry nous avons eu quelques conversations sur le forum à ce propos.

———————————

Ecrit par: nat92 16-01 à 21:20

Un truc aggacant en France c,est que même pour le courrier tu perd un peu ton identité de femme, je me rappelle du courrier de ma mére ou il y avait Mme…le prénom de mon père…et le nom de famille (de mon père bien sûr) comme s’ils pouvaient pas au moins lui laisser son prénom à elle

Moi je trouve que c,est bien que l’on puisse choisir et que par défaut on garde son propre nom, j’avoue que je trouvais cela bizarre au début.

———————————

Ecrit par: looleepop 17-01 à 4:50

Les choses changent doucement en France. Beaucoup de mes copines qui se sont mariées récemment ont pu conserver leur nom de jeune fille sans avoir à se battre contre l’administration. Par contre, je me rappelle d’une autre, mariée depuis une bonne dizaine d’années qui avait du faire des démarches pas possibles pour faire valoir son droit à ne pas changer de nom.

Dans la société dans laquelle je travaille, quand j’ai démarré, après un mariage tu changeais automatiquement de nom partout (feuille de paye, fichiers informatiques…). Pire, on changeait même le nom pour ta ligne téléphonique. Ca fait bizarre quand Mle Martin, devient Me Dupont sans que personne ne soit prévénu. Aujourd’hui, le nom de ton mari est juste inscrit dans la case qui va bien. Si tu veux « prendre » son nom, tu dois en faire la demande toi-même.

Il y a une vraie méconnaissance du droit en France et pour beaucoup les usages ont valeur de loi. Il n’est donc pas rare que tu doives batailler ferme pour passer outre les idées reçues.

Nath, je suis comme toi, j’ai toujours trouvé bizarre le Madame Jean Dupont, mais j’ai vu un autre truc sympa aussi pour ma grand-mère, Madame veuve François xx. Une sorte de marque de respect genre : vous avez eu bien du mérite de lui survivre

———————————

Ecrit par: queenie 17-01 à 5:55

Moi ca m’énerve trop, sur mes papiers francais on m’a obligé à mettre mon nom de jeune fille ET celui de mon mari, j’avais l’impression que c’était une faveur de mettre le mien, par défaut, l’employée mettait celui du mari !

Bref, je trouve que les canadiens sont bien en avance sur nous à ce niveau la…..

Au Maroc ou je vis, par contre, je garde mon nom de jeune fille sur mes papiers, le nom du mari est tout à fait optionnel…. J’ai trouvé ca curieux, pour un pays musulman, ou la femme s’efface généralement derrière les hommes (malgré la nouvelle loi qui se veut égalitaire, en pratique c’est bien différent)

Notez que je n’ai rien contre le nom de mon mari : simplement, je ne vois pas pourquoi la femme ‘S’EFFACE’ derrière le nom de son mari; c’est comme si quoi qu’elle fasse, elle est dans le giron d’un homme : d’abord son père, puis ensuite son mari….

Dans un monde idéal, je trouve qu' »il serait plus juste que les noms de famille se transmettent de MERE en FILLE et de PERE en FILS. Cela permettrait principalement de ne pas perdre les matronymes ; Q’en pensez vous?

———————————

Ecrit par: mima 17-01 à 6:47

Merci Mag d’avoir posé cette question, je la trouve bien intéressante.

Je me permettrais alors d’ajouter mes questions :
1. on revient vers son nom de jeune fille sur tous les documents au Québec ?
2. peut-on demander d’ajouter le nom de son mari à son nom de jeune fille ?
(car contrairement à beaucoup parmi vous, moi, j’y tiens).
3. sur le CV, quel nom il faudra mettre ?

JayJay, comment tu as fait, as-tu repris ton nom de jeune fille de ton retour au Québec ou tu gardes les deux noms ?

———————————

Ecrit par: JayJay 17-01 à 7:28

QUOTE
1. on revient vers son nom de jeune fille sur tous les documents au Québec ?

Oui

QUOTE
2. peut-on demander d’ajouter le nom de son mari à son nom de jeune fille ?

Pas dans la vie administrative, non. Si au bureau ou à l’école tu as envie de te faire appeler par le nom de ton mari, tu peux le faire. Mais là tu t’exposes éventuellement à des quiproquos. Ex. : Si on t’appelles au bureau avec ton nom de jeune fille, et que tu es connue seulement sous ton nom de femme mariée… Quant au nom composé, c’est pas génial comme stratégie marketing. C’est comme si une marque avait deux noms. Tu peux décider de changer ton nom au registre civil, ça coûte plusieurs centaines de dollars et je crois qu’il faut que tu aies des bonnes raisons.

QUOTE
3. sur le CV, quel nom il faudra mettre ?

Mets ce que tu veux, mais je te dis juste que ce n’est pas dans l’usage d’avoir le nom de son mari et c’est perçu comme étant vraiment rétrograde. Ça s’est présentée pour une collègue récemment, mariée au Canada anglais, revenue au Québec. Elle est vaguement connue sous le même nom mais au départ, lorsqu’on la demandait sous son autre nom, la standardiste disait que personne de ce nom ne travaillait là…

D’ailleurs, la notion de « mari » est perçue comme rétrograde alors utilisez la avec modération! Les gens ici disent surtout « Mon chum » ou « Ma blonde » même s’ils sont mariés.

QUOTE
JayJay, comment tu as fait, as-tu repris ton nom de jeune fille de ton retour au Québec ou tu gardes les deux noms ?

C’est ça le hic. Je savais que j’allais revenir au Québec et que d’avoir tous mes documents, sur une période de six ans, au nom de mon mari, risquait de me causer problème. Je prévoyais le plan où j’allais devoir payer 1000 $ un notaire pour qu’il atteste que c’était bien mon nom (pas nécessairement le cas, mais 6 ans de tracasseries administratives en France m’ont transformée en personne très pessimiste! ). Donc j’ai gardé les deux pendant que j’étais en France, même si ça me fatiguait et qu’en plus, les deux noms riment (!!!!). Arrivée au Québec, j’ai « droppé » le nom de mon mari SAUF… si je veux écrire sous un pseudo (dans un concours d’écriture auquel j’ai récemment participé, notamment).

Tiens, vous savez que nos prénoms secondaires, au Qc, étaient traditionnellement en premier. Ex. dans mon cas, disons « Marie JayJay ». J’ai deux amis québécois qui vivent en France depuis très longtemps, et lorsqu’ils ont eu leurs deux premiers enfants, ils ont bien expliqué ceci au gars de la mairie lors de l’inscription de la naissance. Eh ben têtus comme des mûles, les employés de la mairie n’ont pas écouté leurs recommandations, et donc sur les actes de naissance de leurs filles, c’est écrit qu’elles sont nées de… Marie et Joseph. Pour l’une d’elle, ça fait 4 ans que c’est au tribunal administratif pour être changé. Il est arrivé la même chose à ma cousine, dans ses papiers administratifs français, elle est connue sous son prénom de baptême (son vraie prénom étant pourtant… Marie, dans son cas).

———————————

Ecrit par: Boudebouchon 17-01 à 8:27

Bah personnellement, j’ai choisi de prendre le nom de mon mari il y a plus de 2 ans maintenant et je peux vous assurer que je n’ai pas l’impression de m’être « effacée » derrière lui Je peux vous dire aussi que celui de nous deux qui fait le plus la cuisine, le repassage et la couture et bah… c’est pas moi !!!!

C’est sans doute une question culturelle et ça doit dépendre aussi de votre nom de famille et de celui de votre mari ! Moi, ça me plait bien d’avoir un nom de famille vietnamien maintenant, c’est rigolo, vu ma tête

Par contre, je suis étonnée pour ton problème avec les billets d’avion JayJay : j’ai voyagé pas mal sous mon nom de jeune fille étant donné que j’avais pas fait changé mon nom sur mon passeport, sans aucun problème. D’ailleurs, j’ai dû utiliser mon nom de jeune fille pour plein de trucs parce que j’avais la flegmme de faire changer mon nom sur mes papiers officiels !!!! Et je reçois mon relevé de compte au nom de M et Mme XXXX Sophie ; c’est même le banquier qui me l’avait proposé ….. Maintenant, je ne peux pas dire si la France est plus rétrograde que le Québec à ce niveau ….. c’est peut-être vrai. Je pense que ça dépend surtout de la façon de percevoir les choses. Je ne me suis jamais sentie inférieure aux hommes en France mais c’est sûrement une question d’éducation.

Je pense que c’est bien d’avoir le CHOIX. On est tous différent et on devrait avoir le droit de choisir sans problème un nom ou l’autre ou bien les 2. Pour ma part, je suis très attachée à la notion de famille et j’aime bien l’idée que mon mari, moi et nos enfants, on ait le même nom de famille. Mais c’est mon avis et je n’obligerai jamis personne à le partager. Vous me direz qu’on aurait très bien pu utiliser mon nom dans ce cas (je vous rappelle qu’une loi vient de sortir en France qui permet justement de choisir le nom de famille des enfants : le nom de la mère ou celui du père ou les 2 dans les 2 sens) ; c’est vrai et je ne pense pas que ça aurait déranger mon mari !!! Là, c’est une question de culture : tout le monde fait comme ça dans notre famille et je dois avouer que je ne me suis même pas posé la question.

Là où je suis surprise c’est quand vous dites que c’est perçu comme rétrograde de parler de son mari. Est-ce que c’est la notion même de mariage qui est perçue comme rétrograde au Québec ?

———————————

Ecrit par: chouchou22 17-01 à 8:42

QUOTE
Dans un monde idéal, je trouve qu' »il serait plus juste que les noms de famille se transmettent de MERE en FILLE et de PERE en FILS. Cela permettrait principalement de ne pas perdre les matronymes ; Q’en pensez vous?

c’est pas une mauvaise idée mais le problème c’est si dans une même famille il y a une fille et un garçon… les deux enfants de la même union n’auraient pas le même nom de famille…. je trouverais ça un peu bizarre

———————————

Ecrit par: Passemots 17-01 à 11:34

Comme d’habitude, c’est à la femme de s’ajuster, à faire les démarches. Pourquoi les hommes ne prennent-ils pas le nom de leur femme??? Les hommes auraient-ils peur de perdre leur identité en changeant de nom? Certaines femmes prennent le mom de leur mari parce que ça fait bien d’être « mariée ». Je respecte les femmes qui prennent le nom de leur mari en autant que ce soit LEUR choix et que celui-ci ne soit pas dicté par les usages séculaires ou pour ne pas déplaire.

En passant, j’aime bien l’idée de transmettre le nom de la mère aux filles et celui du père aux garçons. C’est évident qu’au début ça ferait bizarre de voir deux enfants d’une même famille avec deux noms différents, mais avec le temps, tout ça deviendrait normal. Pourquoi les femmes ne pourraient-elles pas transmettre leur nom de génération en génération? Serait-ce un privilège masculin de constituer une descendance?

———————————

Ecrit par: queenie 17-01 à 11:47

QUOTE(chouchou22 @ 17-01 à 12:42)
Dans un monde idéal, je trouve qu' »il serait plus juste que les noms de famille se transmettent de MERE en FILLE et de PERE en FILS. Cela permettrait principalement de ne pas perdre les matronymes ; Q’en pensez vous?

c’est pas une mauvaise idée mais le problème c’est si dans une même famille il y a une fille et un garçon… les deux enfants de la même union n’auraient pas le même nom de famille…. je trouverais ça un peu bizarre

Imagine Madame Sophie Leclerc, et monsieur Jean Martin. Ils ont un fils et une fille :

Josette Leclerc-Martin et
Olivier Martin-Leclerc

Quand viendra leur tout de transmettre leur nom de famille, Josette transmettra « Leclerc » à sa fille, et Olivier transmettra « Martin » à son fils.

Je trouve que c’est bien rodé.

Donner le choix aux parents du nom du père ou de la mère c’est un progrès, mais 2 risques : ca devient vite la foire car au bout de quelques générations on retrace plus difficilement qui a pris le nom de qui, et puis il faut que tous les enfants portent exactement le même nom ….

———————————

Ecrit par: magnem74 17-01 à 11:57

Tout à fait d’accord avec toi !

———————————

Ecrit par: cherry 17-01 à 12:55

Passemots, tu m’as voler… les mots de la bouche!

Je me suis faite la même réflexion que toi. Imaginons un instant que, du jour au lendemain, les hommes doivent prendre le nom de leur femme après un mariage. Vous imaginez le tollé! Pas un homme ne l’accepterait..! C’est quand on inverse les rôles qu’on réalise que c’est le poids de la tradition qui fait pencher les femmes, c’est pas nécessairement logique ou conscient.

Tout dépend aussi de notre notion du mariage. JayJay y a fait allusion. Ici, le mariage a perdu la cote (quoique il remonte un peu la pente depuis) quand on s’est libéré de la religion catholique étouffante. Il y a aussi le fait que beaucoup d’enfants de ma génération -j’en suis- sont issus d’une famille éclatée dont les parents sont divorcés. Il y a comme un peu de cynisme dans l’air. Et on ne fait pas beaucoup d’enfants pour x raisons. Enfin il y a le mouvement féministe, beaucoup plus fort ici. Le modèle traditionnel -c’est-à-dire mariage, enfants, famille- n’est pas aussi clairement défini ici. La plupart des couples sont « accotés » (conjoints de fait) et il y a environ 2 millions de célibataires (en tout cas il me semble).

Pour ce qui est des enfants, l’idée de Queenie est intéressante. Mais qu’est-ce qu’on fait si on n’a que des filles ou que des garçcon ou qu’un enfant unique? Là, ça se complique…

———————————

Ecrit par: Boudebouchon 17-01 à 14:01

En fait, pour mon cas, j’avais prévu d’accoler mon nom de jeune fille à celui de mon mari mais ça faisait vraiment trop ridicule !!!! Du coup, j’ai préféré garder le nom de mon mari. Moi, l’intérêt que j’y vois, c’est que je trouve ça bien que mes enfants aient le même nom que nous. C’est peut-être un peu rétro comme idée mais j’aime bien
Mais vous allez me dire : pourquoi ne pas prendre mon nom à moi pour tout le monde ? Là encore, c’est un choix personnel. En fait, en tant que sage-femme, je peux vous dire que le père, même si le couple n’a aucun problème, n’est finalement jamais certain à 100% que l’enfant est de lui ! Je sais, ça peut paraitre con dit comme ça mais quand on y réflechit, c’est seulement la parole de la mère qui le rend père. Faut avoir confiance quand même ! Je ne retrouve plus qui disait ça tout à l’heure mais c’est vrai que ça leur fait « plaisir » que leur enfant porte leur nom pour la raison que je viens d’évoquer. Mais c’est une réflexion perso : ça ne me choque pas qu’on donne le nom de la mère à un enfant. Le tout, c’est que tout le monde le vive bien. Chacun doit être libre de faire ce qu’il veut ; c’est ça le plus important.

———————————

Ecrit par: cherry 17-01 à 15:22

C’est moi qui y avait fait allusion. Et je pense comme toi: je vais probablement donner le nom du père à mes enfants, pas parce que c’est la tradition, mais parce que je vois ça comme un cadeau symbolique. Ça officialise la -petite- part qu’il a joué dans la conception… Or, il y a une nuance entre donner le nom du père aux enfants et prendre le nom du mari. Le symbole me rebute plus, mettons… Mais je ne juge pas celles qui le font. C’est juste pas pour moi, j’aurais l’impression de devenir la propriété de mon conjoint…

———————————

Ecrit par: TitiPirouette 17-01 à 16:13

Salut,

Je voudrais corriger quelque chose qui a été dit plus haut à propos du nom des enfants au Canada.
En fait, vous avez le choix pour le premier enfant, entre les 4 noms de familles des antécédents; et vous pouvez en choisir jusqu’à deux. Par exemple la mère s’apppelle Marie Tremblay, fille de Marie Gagnon et Joseph Tremblay. Le père s’appelle Joseph Dumoulin-Allaire, fils de Marie Dumoulin et Joseph Allaire. Donc, il y a quatre noms dans la banque : Gagnon, Tremblay, Dumoulin et Allaire. Vous avez toutes les combinaisons possibles incluant au plus 2 noms. En revanche, pour les autres enfants issus du même couple, vous devrez choisir la même combinaison que pour le premier.
Pour ajouter à ma crédibilité, je vous dirais que mon fils est né au Québec il y a 18 mois et que j’avais bien étudié la question. J’aurais voulu me débarasser de mon nom de jeune fille qui a une signification équivoque, non pas équivoque très limpide, en anglais, signification dont je me passerais…

Pour le nom de jeune fille, je me souviens que lorsque j’avais incidemment notifié mon mariage à ma banque en France (j’étais déjà résidente au Québec), l’intitulé de mon compte ET de mon prêt étudiant ont été immédiatement intitulés au nom de mon mari. Bien que je trouvais amusant de lui léguer ainsi instantanément mes dettes je leur ai gentiment demandé de modifier mon nom, ce qu’ils ont fait, mais jamais l’intitulé de mon prêt n’est revenu à ce qu’il était , et ma carte bleue est restée obstinément avec mon nom de jeune fille (et mademoiselle)…. Je crois bien que les administrations sont elles mêmes un peu confuses et ne savent plus trop quoi faire

Finalement mon fils a le nom de mon mari et j’ai gardé le mien, et je l’endure. Je connais quelques madames âgées du Québec qui ont « repris » leur nom de jeune fille quand le gouvernement le leur a imposé (début des années 90) et qui ne s’y sont jamais réhabituées. En revanche, quand je vais en France, je trouve étrange de me faire appeler du nom de mon mari.
Niveau professionnel, il est évidemment préférable, comme souligné plus haut, de garder son nom de jeune fille, à moins que l’on soit connue depuis longtemps sous son nom de femme mariée.

Tout ceci est bien compliqué…

———————————

Ecrit par: Passemots 17-01 à 18:52

Tout le monde vient au monde avec un nom. Pourquoi faut-il que les femmes en change? Tout serait beaucoup plus simple si chacun gardait son nom. Pour les enfants, qu’on choisisse celui du père ou de la mère, selon ce qui nous plaît, mais garçon ou fille, cet enfant conservera son nom, marié ou pas.

Encore une fois, les femmes sont coincées entre leur désir et la tradition patriarcale. Si c’est si flatteur pour un homme que sa femme prenne son nom, pourquoi la femme ne pourrait-elle pas être flattée que son homme prenne son nom à elle.

C’est comme les expressions, la femme change de « statut » en se mariant. Avant c’est mademoiselle et après c’est madame. Les hommes sont monsieur autant avant qu’après le mariage le terme damoiseau n’est plus utilisé depuis belle lurette. Heureusement qu’au Québec, la tendance est de dire madame mariée ou pas.

———————————

Ecrit par: JayJay 17-01 à 21:51

QUOTE
Par contre, je suis étonnée pour ton problème avec les billets d’avion JayJay : j’ai voyagé pas mal sous mon nom de jeune fille étant donné que j’avais pas fait changé mon nom sur mon passeport, sans aucun problème.

Je me suis mal exprimée. J’ai demandé mes billets d’avion sous mon nom de jeune fille accolé à mon nom de femme mariée, et ceux de mon mari étaient évidemment à son nom. Eh bien l’agence de voyage, décidant que le nom composé prenait trop de place, a émis mon billet en ne prenant que mon nom d’épouse. Résultat ça ne « matchait » plus mon passeport qui était du type « québécois », c’est-à-dire sans mon nom de femme mariée. Heureusement l’Ambassade a accepté à la dernière minute d’ajouter une note disant « Nom d’épouse : blablabla ».

QUOTE
Là où je suis surprise c’est quand vous dites que c’est perçu comme rétrograde de parler de son mari. Est-ce que c’est la notion même de mariage qui est perçue comme rétrograde au Québec ?

Ce n’est pas tout à fait la notion de mariage; cela dit on se marie bien moins au Québec (je persiste à penser que vous vous mariez plus en France à cause des avantages fiscaux, alors qu’ici il n’y en a pas). Je crois que c’est la notion de « bobonne un peu bourge » qui est démodée. Quand une collègue parle en disant « mon mari… », ça fait bobonne-poufiasse-bourge-étriquée. On dit plutôt « mon chum », ça fait plus cool, plus… « passionnel ». C’est mon interprétation de Québécoise. Je ne suis pas très « institution du mariage », même si je suis mariée; je trouve ça dépassé comme type de contrat, mais je ne juge certainement pas les gens qui trouvent important de le faire. Mais bon, je trouve que 1) il y a d’autres façons plus marrantes de dépenser son fric et 2) il y a d’autres façons de s’engager émotivement. C’est mon avis personnel, mais j’avoue que la majorité de mes collègues féminines pensent ainsi. Mais… je me suis quand même mariée. Et au boulot, je parlais de « mon mari » jusqu’à ce que je me rende compte que personne en-dessous de 63 ans n’utilisait cette expression. Remarquez, ce n’est pas comme ça au Canada anglais, c’est vraiment typique au Québec. Anyways, l’incitatif fiscal est à mon avis une raison majeure qui fait que le mariage est resté dans la culture en France. Je ne crois pas à un respect de cette institution. En région parisienne, 50 % des couples divorcent. Pffff, quelle duperie.

De toute façon, ce n’est pas un jugement que je fais (enfin, à peine), c’est simplement une description des moeurs québécoises, selon ma perception des choses, et ma perception est… québécoise.

Je ne crois pas qu’une femme qui porte le nom de son mari soit plus « effacée », mais moi, je refuse de le faire – pourquoi? Mon nom, c’est le nom de mon père, de ma famille, c’est mon identité. Je n’ai pas envie de faire l’impasse là-dessus et de faire comme si ça n’avait pas existé. Par contre je suis contente que mes fils portent le nom de leur père et je trouve ridicules mes neveux qui portent le nom composé, c’est une vraie blague d’entendre les listes d’appel le matin à l’école. Trouvant ça fatiguant, ils ont commencé peu à peu à laisser tomber le nom de leur père, ce qui a terriblement vexé leur père. Dieu merci leur grand-père ne l’a pas su.

———————————

Ecrit par: TitiPirouette 17-01 à 22:48

Toujours la bonne réponse, JayJay…
En fait, étant donné qu’on est deux pour faire un enfant et que, en général, les parents ont deux noms différents, il faut choisir. Maintenant, on peut s’éviter ce choix à la première génération, mais nos enfants auront à choisir, puisque que sur les 4 noms de famille potentiels d’un couple, seuls 2 pourront être transmis.

Pour ma part, je ne trouve pas plus soumis qu’autre chose que de prendre le nom de mon mari, ce que ne m’est pas arrivé puisque je vis au Québec. C’est ce qu’on fait du couple qui pourrait être destructeur, pas ce qu’on fait du nom de famille.

———————————

Ecrit par: manmanbis 17-01 à 22:50

[quote]1. on revient vers son nom de jeune fille sur tous les documents au Québec ?[/quote]
Oui

Désolée de te contredire`JayJay, mais pour mon NAS, l’administration l’a fait à mon nom d’épouse Et ceci 2 fois, puisque tu sais qu’ils se sont planté la première fois dans l’orthographe du nom de famille de mon mari !!!!!

Et je n’ai rien demandé, juste un NAS !

Alors, 2 possibilités : soit pour une fois, tu as tout faux
soit je vais avoir de gros problème plus tard

———————————

Ecrit par: JayJay 17-01 à 23:36

QUOTE
mais pour mon NAS, l’administration l’a fait à mon nom d’épouse

Tut-tut-tut, on ne maîtrise pas encore bien les champs de compétences fédérales et provinciales??? Non mais qu’est-ce que c’est que ça! Le NAS, c’est fédéral. Au fédéral, vous faites ce que vous voulez. C’est en ce qui concerne l’administration québécoise que vous devez porter votre nom de jeune fille (RAMQ, Régie des rentes, impôts…). Bon alors on récapitule : la feuille d’érable rouge sur votre NAS, c’est le Canada. La fleur de lys bleue ailleurs, c’est le Québec.

Le municipal, lui, il vient une fois par année sous la forme d’une facture dans les 4 chiffres. Un conseil : CHANGEZ DE NOM!!!!!!!

———————————

Ecrit par: mima 18-01 à 5:14

Alors là, je ne comprends plus rien…?
Je pense, j’essayerai d’insister sur le fait de mettre les deux noms sur tous les documents (vu que dans mon passeport les deux figurent, mais sur les documents français juste le nom de femme mariée…c’est compliqué, je sais… ), et tant pis si cela fera « ridicule »…

———————————

Ecrit par: JayJay 18-01 à 7:51

Mais c’est pas difficile!!! Pour les documents du fédéral, comme le code civil du Canada anglais est différent de celui du Québec, vous faites ce que vous voulez. Pour les documents du provincial (Québec), vous devez mettre votre nom de jeune fille. Pour les documents des autres provinces anglophones, vous pouvez mettre ce que vous voulez.

———————————

Ecrit par: valeriane 23-02 à 20:59

QUOTE(laurence @ 15-01 à 17:28)

Ben oui, ça fait tout un changement pour certaines.  Mais rassurez-vous vous pouvez garder le nom de votre mari mais il faut faire des démarches.  C’est juste que par défaut c’est le nom de jeune fille.  C’est le monde à l’envers quoi.  En France, par défaut les femmes ont le nom du mari et doivient faire des démarches spéciales pour garder leur nom de jeune fille.

En fait maintenant en france, quand on se marie (c’est mon cas depuis 2 semaines), on ne prend le nom de son mari que si on fait les démarches pour! Dans le cas contraire on garde son nom de jeune fille auquel on peut éventuellement ajouter le nom de son mari. J’ai fait refaire mon passeport lundi e la personne qui m’a accueilli m’a bien précisé que prendre le nom de mon mari dépendait uniquement de ma volonté!)

———————————

Ecrit par: Dariane 24-02 à 8:15

QUOTE(Soliléo @ 15-01 à 21:59)

TOTALEMENT FAUX !!

Désolé Laurence, mais ce n’est pas vrai du tout pour la France.

« La loi du 6 Fructidor an II spécifie que « nul ne peut porter d’autre nom que celui exprimé dans son acte de naissance » et la constitution de 1946 précise que « la loi garantit à la femme dans tous les domaines des droits égaux à ceux de l’homme ».

En conséquence, en se mariant, la femme garde son nom dit « de jeune fille ». Elle peut sous ce nom accomplir tous les actes de la vie courante : ouvrir un compte bancaire, faire établir une carte d’identité, signer des chèques… et des actes plus importants tels que les actes authentiques.

Toutefois, le mariage donne la possibilité à la femme, si elle le souhaite, de prendre le nom de son mari. C’est un simple usage et il n’y a aucun texte à ce sujet.  »

source: vosdroits.service-public.fr/particu…

C’est vrai sur le papier… mais la culture va tout autrement!!!

Je me suis mariée à un français en France et ce fut dur de me faire appeler par mon nom de jeune fille!!!! D’office on me mettait toujours le *¤@$§ de nom de mon mari (je… (texte tronqué)

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut