6 mois à Toronto: récit d'une famille Franco -Togolaise - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

6 mois à Toronto: récit d'une famille Franco -Togolaise

Fallback Image

De Gaous

Après avoir parcouru en long en large et en travers les témoignages postés ici et là (ils m’ont bien aidé d’ailleurs), à moi, de faire à présent un petit retour sur expérience :smile: .   Ça fait 6 mois presque jour pour jour, que je suis arrivée à Toronto avec ma fille et mon époux en tant que résidents permanents. 26 semaines que nous avons posé nos valises dans la ville reine, 183 jours que nous avons débarqué avec nos rêves, nos espoirs et nos aspirations. 4392 heures que nous repoussons nos limites, revoyons nos habitudes, 263520 minutes que apprenons à adopter en douceur notre nouveau monde. Lorsque je jette un œil en arrière et que je vois le chemin parcouru, j’ai du mal à me dire que nous avons accompli toutes ces choses en si peu de temps. Je ne veux pas faire de bilan, pas encore. La nomade que je suis a appris au fil de ses déracinements qu’il faut du temps (beaucoup) et du recul (énormément) pour avoir un bilan plus ou moins objectif.  

Je voudrais juste faire le point. Nous avons un super appartement avec vue sur la tour CN, le tout dans une superbe résidence.
Nous travaillons tous les deux pour de grosses entreprises et dans notre domaine. Je suis dans la supply chain et mon mari est dans la banque Nous avons trouvé du travail assez rapidement. J’ai trouvé en moins d’une semaine et mon mari en 15 jours. Nous avons aussi eu la chance d’avoir une place en garderie pour la petite. Nous étions sur liste d’attente a notre arrivée. J’ai augmenté mon salaire par rapport à Paris et mon mari a enfin son SUV.
Quand on lit les lignes ci-dessus, on est tenté (à juste titre) de sombrer dans le cliché ridicule de l’Eldorado Canadien et de ses rues pavées d’or. Je pourrais arrêter mon récit là et vous dire que tout est merveilleux à Toronto et que les Canadiens sont géniaux, mais ce ne serait pas très honnête de ma part. 
Mon récit n’est pas complet si je ne dis pas que même si nous avons du boulot dans notre domaine, nous avons dû faire des concessions en termes de responsabilités. Mon mari est passé d’un poste de manager à un emploi de conseiller. Cette expérience lui permet de voir comment travaillent les gens ici avant de postuler à des postes un peu plus qualifiés. J’ai un peu moins de responsabilités qu’à mon poste précédent. Ceci dit, même si j’aimais mon travail à Paris,  je n’avais aucune possibilité d’évolution dans l’entreprise. J’ai eu une augmentation de 10€ (une fortune donc) en presque 7 ans de boîte. Autant dire que je ne prenais pas un gros risque pour ma carrière en quittant cet emploi. Nous avons fait quelques sacrifices afin d’avoir la fameuse expérience Canadienne pour ensuite accéder à des postes plus intéressants. Ce n’est pas facile tous les jours, Espérons que ce sacrifice sera payant dans quelques mois.
La vie à Toronto est vraiment chère ; je ne compare pas  à Paris ; je trouve que ça n’a pas de sens. J’avais lu un peu partout avant d’arriver que Toronto est la ville la plus chère du Canada mais je ne m’attendais vraiment pas à des prix aussi élevés. Des tarifs comme ceux de l’assurance auto (entre 300$ et 600$ par mois) ou la garderie (plus de 1500$ pour un bébé) ont été de très mauvaises surprises. 
La route est encore longue mais on s’accroche et on prend chaque jour comme il vient. 

Toronto est une ville vraiment agréable et multiculturelle. On s’y sent en sécurité et les gens sont vraiment très sympas. Il y a énormément d’activités et même si c’est une grosse ville, je ne suis pas stressée et je ne me sens pas à l’étroit comme ça pouvait parfois être le cas à Paris.  Il y a beaucoup d’offres d’emplois pour des postes bilingues, ce sont souvent des postes dans des centres d’appels ou en service à la clientèle . Si vous avez un bon niveau d’anglais et que vous n’êtes pas trop regardants sur le poste, c’est possible de trouver du travail.

 

6 mois à Toronto, c’est aussi des mariages et des naissances que l’on rate, certains amis qui ne savent plus se servir d’un ordinateur ou d’un téléphone pour donner des nouvelles, la famille qui apprend à vivre sans nous. On a beau y être préparé, ça reste douloureux de voir que les liens amicaux commencent à s’étioler avec la distance. Je sais aussi par expérience qu’on finit par s’y faire. L’immigration permet (entre autres) de faire le tri dans son entourage.

Il y a aussi les moments de doute, les baisses de moral  et les coups de blues.  L’adaptation est parfois compliquée surtout lorsqu’on est en famille mais il faut garder espoir et s’accrocher .

Quand on est en processus d’immigration on a tendance à penser que le plus dur c’est d’avoir les papiers , passer la visite médicale; mais une fois sur place , on réalise que le plus dur (mais aussi le meilleur) reste à venir.  

On commence à peine à sortir de l’euphorie de l’installation, on continue à découvrir la ville et à l’apprivoiser.

Nous avons choisi de venir habiter au Canada et quand on y pense c’est un immense privilège de choisir le pays ou on veut habiter et d’avoir la possibilité s’y installer.  Si je devais résumer les 6 derniers mois en un seul mot, je dirais INTENSE.

 

———
De Saam

C’est agréable à lire. Merci pour le partage.

 

Ceci dit, j’ai quelques questions à te poser. Est ce que vous êtes arrivés directement de Paris ou vous êtes passés par le Québec en premier? Et le loyer c’est combien, par exemple pour un 4 et demi?

 

Je dois dire aussi que c’est qd même trop chère la vie là-bas. 300 à 600 pièces juste pour l’assurance auto, waw!

———
De Automne

beau récit :thumbsup:

———
De Leilou
Merci pour le partage et surtout tres bonne continuation!
———
De Gaous

C’est agréable à lire. Merci pour le partage.
 
Ceci dit, j’ai quelques questions à te poser. Est ce que vous êtes arrivés directement de Paris ou vous êtes passés par le Québec en premier? Et le loyer c’est combien, par exemple pour un 4 et demi?
 
Je dois dire aussi que c’est qd même trop chère la vie là-bas. 300 à 600 pièces juste pour l’assurance auto, waw!

Hello 🙂 Nous sommes arrivés directement de Paris. Le loyer pour un appartement avec 2 chambres les prix commencent à 1300 $ pour un condo c’est à partir 1800 $ pour être à 30/45mn du centre ville ce sont les tarifs que nous avons eu en arrivant. Et l’assurance c’est 300 $ en ayant une réduction avec la boîte de mon mari en plus. Il faut prévoir un bon budget installation…

Merci pour le partage et surtout tres bonne continuation!

Merci 🙂

beau récit :thumbsup:

Merci 🙂
———
De Ayaba

Merci pour le partage et beaucoup de succès pour la suite.  Aime bien ton blog

———
De OuestCanadien

 

Je dois dire aussi que c’est qd même trop chère la vie là-bas. 300 à 600 pièces juste pour l’assurance auto, waw!

C’est normal , le prix de l’assurance est calculé selon le taux d’accidents dans une zone donnée.Dans une petite ville en Ontario l’assurance coutera beaucoup moins chere parce qu’il y a moins d’accidents

———
De angel et oliv'

Merci pour le partage.

Vous avez un bon niveau d’anglais? Dans votre travail c’est l’Anglais je suppose, ce qui nous fait hésiter à aller dans le Canada pour le moment notre niveau est pas super mais tant qu’à être ici autant aussi vivre dans ce pays immense!!

———
De Gaous

Merci pour le partage.

Vous avez un bon niveau d’anglais? Dans votre travail c’est l’Anglais je suppose, ce qui nous fait hésiter à aller dans le Canada pour le moment notre niveau est pas super mais tant qu’à être ici autant aussi vivre dans ce pays immense!!

Merci de m’avoir lue. Oui nous étions tous les deux bilingues avant d’arriver. Nous travaillions tous les deux en anglais à Paris. Après je pense qu’avec un niveau correct d’anglais on peu trouver quelque chose. Et puis le fait d’être en immersion permet de faire des progrès assez rapidement je trouve.

———
De Gaous

Merci pour le partage et beaucoup de succès pour la suite.  Aime bien ton blog

Merci Ayaba. Je vois que tu es aussi Togolaise  😉

———
De UBRANE

Merci pour ce petit bilan les Gaous ! Très sympa à lire.

🙂

 

J’ajouterai aussi un petit détail que beaucoup oublient souvent : anglais obligatoire pour vivre à Toronto.

 

 

 

La vie à Toronto est vraiment chère ; je ne compare pas  à Paris ; je trouve que ça n’a pas de sens. 

Pourquoi dis-tu que ça n’a pas de sens ? Justement, je pense que si on devait comparer Toronto avec une ville française, ce serait Paris qui serait le meilleur exemple car plus grosses villes de leur pays respectif (2,2 millions pour Paris et 2,8 millions pour Toronto, hors agglomération).

🙂

———
De OuestCanadien

Merci pour ce petit bilan les Gaous ! Très sympa à lire.

🙂

 

J’ajouterai aussi un petit détail que beaucoup oublient souvent : anglais obligatoire pour vivre à Toronto.

 

 

 

La vie à Toronto est vraiment chère ; je ne compare pas  à Paris ; je trouve que ça n’a pas de sens. 

Pourquoi dis-tu que ça n’a pas de sens ? Justement, je pense que si on devait comparer Toronto avec une ville française, ce serait Paris qui serait le meilleur exemple car plus grosses villes de leur pays respectif (2,2 millions pour Paris et 2,8 millions pour Toronto, hors agglomération).

🙂

Je dirais entre 5 et 6 millions pour la GTA ( Greater Toronto Area).

———
De Gaous

Merci pour ce petit bilan les Gaous ! Très sympa à lire.

🙂

 

J’ajouterai aussi un petit détail que beaucoup oublient souvent : anglais obligatoire pour vivre à Toronto.

 

 

 

La vie à Toronto est vraiment chère ; je ne compare pas  à Paris ; je trouve que ça n’a pas de sens. 

Pourquoi dis-tu que ça n’a pas de sens ? Justement, je pense que si on devait comparer Toronto avec une ville française, ce serait Paris qui serait le meilleur exemple car plus grosses villes de leur pays respectif (2,2 millions pour Paris et 2,8 millions pour Toronto, hors agglomération).

🙂

Je parlais des prix 🙂 je trouve que ca n’a pas de sens de convertir tous les prix en euros pour voir qui de Paris ou Toronto est la moins chère.  mais bon c’est mon avis et il n’engage que mois hein ;) 

———
De Gaous

Merci pour ce petit bilan les Gaous ! Très sympa à lire.

🙂

 

J’ajouterai aussi un petit détail que beaucoup oublient souvent : anglais obligatoire pour vivre à Toronto.

 

 

 

La vie à Toronto est vraiment chère ; je ne compare pas  à Paris ; je trouve que ça n’a pas de sens. 

Pourquoi dis-tu que ça n’a pas de sens ? Justement, je pense que si on devait comparer Toronto avec une ville française, ce serait Paris qui serait le meilleur exemple car plus grosses villes de leur pays respectif (2,2 millions pour Paris et 2,8 millions pour Toronto, hors agglomération).

🙂

 Merci 🙂 ! Et oui Anglais obligatoire c’est tellement évident pour moi que je n’ai même pas pensé a le préciser

———
De UBRANE

 

Merci pour ce petit bilan les Gaous ! Très sympa à lire.

🙂

 

J’ajouterai aussi un petit détail que beaucoup oublient souvent : anglais obligatoire pour vivre à Toronto.

 

 

 

La vie à Toronto est vraiment chère ; je ne compare pas  à Paris ; je trouve que ça n’a pas de sens. 

Pourquoi dis-tu que ça n’a pas de sens ? Justement, je pense que si on devait comparer Toronto avec une ville française, ce serait Paris qui serait le meilleur exemple car plus grosses villes de leur pays respectif (2,2 millions pour Paris et 2,8 millions pour Toronto, hors agglomération).

🙂

Je dirais entre 5 et 6 millions pour la GTA ( Greater Toronto Area).

 

Tout à fait OuestCanadien, c’est la raison pour la quelle j’ai précisé « hors agglomération ».

Car effectivement, le Grand Toronto Area c’est 6,1 millions d’habitants (contre 10,4 millions pour la région parisienne).

😉

 

Merci pour ce petit bilan les Gaous ! Très sympa à lire.

🙂

 

J’ajouterai aussi un petit détail que beaucoup oublient souvent : anglais obligatoire pour vivre à Toronto.

 

 

 

La vie à Toronto est vraiment chère ; je ne compare pas  à Paris ; je trouve que ça n’a pas de sens. 

Pourquoi dis-tu que ça n’a pas de sens ? Justement, je pense que si on devait comparer Toronto avec une ville française, ce serait Paris qui serait le meilleur exemple car plus grosses villes de leur pays respectif (2,2 millions pour Paris et 2,8 millions pour Toronto, hors agglomération).

🙂

Je parlais des prix 🙂 je trouve que ca n’a pas de sens de convertir tous les prix en euros pour voir qui de Paris ou Toronto est la moins chère.  mais bon c’est mon avis et il n’engage que mois hein 😉

 

Ha oui, dans ce cas tout à fait 🙂

Désolé, je n’avais pas compris.

———
De Puda

Non pas de sens de comparer pour plein de raisons.

 

Le prix qui est en euros vs dollar évidemment et puis comparer la vie canadienne avec la vie française (parisienne d’ailleurs) est idiot. Ca n’a juste rien à voir. On est généralement mieux payé à Toronto avec des loyers moins chers qu’à Paris. Les condos n’existent de toute façon pas à Paris et s’ils existaient, le prix serait faramineux.

 

A la limite, on peut comparer NYC avec Toronto mais là encore c’est un autre pays avec des charges différentes. (Moins d’impôts mais des mutuelles hors de prix etc.)

 

Pareil pour Paris, taxes à tout va, impôts de dingos mais des crèches pas à 1500 $ par mois ni des assurances auto à 300 !!!

 

Donc comparer la France et le Canada, désolée mais non. Ca n’a aucun sens.

 

Par contre, il est tout à fait logique de comparer Toronto à Montréal 🙂

 

Bon sinon Gaou, tu es tombée des nues en te rendant compte que les assurances auto étaient à 300 et les crèches à 1500 ??? Tu n’avais pas trop du te renseigner quand même. Sur n’importe quel forum et/ou blog dédié à Toronto, on en parle 😉

———
De Gaous

Non pas de sens de comparer pour plein de raisons.

 

Le prix qui est en euros vs dollar évidemment et puis comparer la vie canadienne avec la vie française (parisienne d’ailleurs) est idiot. Ca n’a juste rien à voir. On est généralement mieux payé à Toronto avec des loyers moins chers qu’à Paris. Les condos n’existent de toute façon pas à Paris et s’ils existaient, le prix serait faramineux.

 

A la limite, on peut comparer NYC avec Toronto mais là encore c’est un autre pays avec des charges différentes. (Moins d’impôts mais des mutuelles hors de prix etc.)

 

Pareil pour Paris, taxes à tout va, impôts de dingos mais des crèches pas à 1500 $ par mois ni des assurances auto à 300 !!!

 

Donc comparer la France et le Canada, désolée mais non. Ca n’a aucun sens.

 

Par contre, il est tout à fait logique de comparer Toronto à Montréal 🙂

 

Bon sinon Gaou, tu es tombée des nues en te rendant compte que les assurances auto étaient à 300 et les crèches à 1500 ??? Tu n’avais pas trop du te renseigner quand même. Sur n’importe quel forum et/ou blog dédié à Toronto, on en parle 😉

Non pas tombée des nues mais surprise oui. Parce que j’avais lu que c’était cher et je m’attendais a payer 300$ pour l’assurance auto. Mais quand on te propose 600 et que tu arrives a 300$ en passant par ton employeur t’es un peu secouée quand même. Pour la garderie, on a beau être au courant la première facture ca fait vraiment bizarre… et quand je me dis que si j’ai un 2e il faudra compter (au mieux) 1500 mini pour lui +400/500 pour sa sœur bah ca fait drôle  LOL 🙂

———
De UBRANE

Non pas de sens de comparer pour plein de raisons.

 

Le prix qui est en euros vs dollar évidemment et puis comparer la vie canadienne avec la vie française (parisienne d’ailleurs) est idiot. Ca n’a juste rien à voir. On est généralement mieux payé à Toronto avec des loyers moins chers qu’à Paris. Les condos n’existent de toute façon pas à Paris et s’ils existaient, le prix serait faramineux.

 

A la limite, on peut comparer NYC avec Toronto mais là encore c’est un autre pays avec des charges différentes. (Moins d’impôts mais des mutuelles hors de prix etc.)

 

Pareil pour Paris, taxes à tout va, impôts de dingos mais des crèches pas à 1500 $ par mois ni des assurances auto à 300 !!!

 

Donc comparer la France et le Canada, désolée mais non. Ca n’a aucun sens.

 

 

Coucou Lisa, comment vas-tu ? Le retour en France se passe bien ?

 

Ben du sens, si un peu : je comprends ce que tu veux dire et je suis d’accord avec toi sur le fond, mais pour quelqu’un qui souhaite s’expatrier au Canada et qui n’a jamais mis les pieds en Amérique du Nord, il est tout à fait justifiable de faire la comparaison avec une ville française. Car il n’y a tout simplement pas d’autre choix. Quand je dis « comparer », j’entends surtout de parler de ce que l’on perd et/ou gagne par rapport à la France.
Je suis passé par là aussi il y a une dizaine d’année lorsque je murissais mon projet d’immigration au Canada : la France d’un côté, le Canada de l’autre, les avantages, les inconvénients, les plus et les moins… C’est dans ce sens que je parle de « comparaison », tout simplement.

🙂

———
De Puda

Hello Antoine,

 

Oui ça va bien 😉 Bonjour pour trouver un appart en proche banlieue par contre !!!

 

 

 

pour quelqu’un qui souhaite s’expatrier au Canada et qui n’a jamais mis les pieds en Amérique du Nord, il est tout à fait justifiable de faire la comparaison avec une ville française. 

 

Dans ce sens oui mais les comparaisons s’arrêtent là car la vie y est très différente comme je l’ai indiqué 🙂

Honnêtement, je crois n’avoir jamais comparé les deux sauf pour le coût du métro par exemple mais bon même à NYC c’est moins cher !
J’ai comparé les salaires aussi mais c’est une erreur car ils n’ont pas grand chose à voir dans mon domaine…

———
De UBRANE

 

Dans ce sens oui mais les comparaisons s’arrêtent là car la vie y est très différente comme je l’ai indiqué 🙂

 

Et je suis tout à fait d’accord !

———
De Souris-Miquette

 

Non pas tombée des nues mais surprise oui. Parce que j’avais lu que c’était cher et je m’attendais a payer 300$ pour l’assurance auto. Mais quand on te propose 600 et que tu arrives a 300$ en passant par ton employeur t’es un peu secouée quand même. Pour la garderie, on a beau être au courant la première facture ca fait vraiment bizarre… et quand je me dis que si j’ai un 2e il faudra compter (au mieux) 1500 mini pour lui +400/500 pour sa sœur bah ca fait drôle  LOL 🙂

 

 

C’est vrai que c’est cher. Je me suis renseignée un peu récemment sur Toronto et autant j’aimerais aller y vivre, autant je vais considérer l’aspect financier avant de me lancer. Merci pour ce partage d’information :) 

———
De Gaous

 
C’est vrai que c’est cher. Je me suis renseignée un peu récemment sur Toronto et autant j’aimerais aller y vivre, autant je vais considérer l’aspect financier avant de me lancer. Merci pour ce partage d’information 🙂

De rien. 🙂 Si vous venez sans emploi il faut un bon budget installation. Après, si vous n’êtes pas en famille vous pouvez sûrement faire quelques economies en vivant en coloc et en faisant l’impasse sur la voiture. Nous on a pas trop eu le choix vu qu’avec un petit bout la marge de manoeuvre est réduite du coup 🙂
———
De Puda

Même avec d’énormes frais, nous avons réussi à mettre beaucoup de côté. (Enfin surtout moi qui gagnais beaucoup plus qu’en France. + de 50 % de plus si on ne fait pas la conversion dollars / euros !)

 

Et ne pas oublier qu’il n’y a pas d’impôts à la fin de l’année… Une fois j’ai même eu un retour d’impôts de 1700 $ !!!!

 

Après, je pense qu’on peut faire encore plus d’économies à Montréal où les salaires sont similaires et le coût de la vie BEAUCOUP moins important.

 

Notre premier appart de 65 m2, nous payions 1200 $. Ce qui pour des Montréalais doit être incroyablement cher mais tout à fait normal à Toronto.
À ce prix là évidemment, il ne faut pas espérer être en plein centre ville mais à 25 min du centre minimum en métro. Et vous n’aurez pas un appart récent non plus ! Il faut compter 2500 $ en centre ville pour avoir un 75 m2 !!!! (Et être dans un condo où vous risquez, en plus, d’entendre les voisins ! l’insonorisation à Toronto étant EXTRÊMEMENT pourrave. Rien à voir avec les logements en France qui respectent beaucoup de normes)

 

Venir avec des enfants et sans boulot à Toronto, oui vous avez intérêt à avoir sacrément des sous de côté… Disons que la ville est bien quand on est en couple mais je n’aurais pas voulu avoir mes enfants là-bas. Les crèches sont tellement chères que ça ne vaut même pas le coup de travailler à moins de gagner un max. Crèches à 1500 $ environ (ca peut monter à 1800 facile), il faut rajouter la bouffe du midi, le pass métro à 130 $ et j’en passe ! Donc au final, il faut gagner un max sinon mieux vaut rester chez soi !

———
De caroline77
Les salaires medians en Colombie Britannique ne sont pas les mêmes qu’au Québec. On ne peut donc pas dire que les salaires sont les mêmes à Toronto qu’à Montréal.
———
De Puda

J’avais vérifié par rapport à mon domaine d’activité et c’était très similaire. Pareil pour mon mari.

———
De UBRANE

Et le salaire minimum est le même à Toronto et Vancouver : 10.25$/heure.

Il est de 10,15$/heure au Quebec.

Pas un gros écart non plus au final…

———
De Blueberry

Et le salaire minimum est le même à Toronto et Vancouver : 10.25$/heure.

Il est de 10,15$/heure au Quebec.

Pas un gros écart non plus au final…

 

Ce qui ne permet très certainement pas de vivre, en tous cas pas à Vancouver. 

 

Ensuite, il faut regarder les domaines d’activités et l’endroit. On peut supposer que quelqu’un vivant à Toronto n’aura pas forcément le même salaire que quelqu’un vivant à Windsor, même si ces 2 personnes bossent dans le même domaine. 

 

A Toronto, les salaires sont probablement plus élevés qu’ailleurs. 

———
De Gaous
De toute façon la vie avec des enfants demande beaucoup d’organisation quelque soit la ville où on se trouve. Le tout c’est d’être préparé. Je ne trouve pas que Toronto soit hostile pour une vie de famille. Chaque expérience est unique. Il faut juste être bien préparé. Oui ça coûte cher (partout) les enfants. Après le prix de la crèche varie aussi en fonction de l’âge de l’enfant. Donc venir avec un bébé ou un pre-ado ça ne va pas être la même. Pour les salaires pareil tout dépend du domaine. Bref tout ça pour dire qu’il faut se renseigner, venir voir si possible avant de se lancer. Parce que les temoignages ne sont au final que les appréciations subjectives de ceux qui les écrivent 🙂
———
De UBRANE

Parce que les temoignages ne sont au final que les appréciations subjectives de ceux qui les écrivent 🙂

C’est bien résumé 🙂

———
De PertiG

 6 derniers mois en un seul mot, je dirais INTENSE.

 

 

Hello les Gaous !

 

Itinéraire canadien semblable au mien et conclusion idem pour moi 😉

 

Pour ma part c’est en revanche 6 mois à tout gérer seul  (avec 2 enfants), et un nouveau job début janvier….je vous fais pas de dessin, l’ennui je peux pas connaître.

 

 

Merci pour ce billet  et bonne continuation !

———
De trefle

Merci Gaous pour ce témoignage et le blog est super. Ça m’a rappelé pas mal de souvenirs la boîte à lunch pour les enfants à l’école (la galère pour varier) ainsi que le resto d’entreprise en France (un luxe qu’on laisse derrière soi).

 

Très bonne continuation, j’ai hâte de lire la suite. :bye:

———
De Gaous

 6 derniers mois en un seul mot, je dirais INTENSE.

 
Hello les Gaous !
 
Itinéraire canadien semblable au mien et conclusion idem pour moi 😉
 
Pour ma part c’est en revanche 6 mois à tout gérer seul  (avec 2 enfants), et un nouveau job début janvier….je vous fais pas de dessin, l’ennui je peux pas connaître.
 
 
Merci pour ce billet  et bonne continuation !

Comme on se retrouve 😉 Je suis super admirative face à ton courage parce que seul avec les enfants ça doit être sport ! 🙂
🙂

Merci Gaous pour ce témoignage et le blog est super. Ça m’a rappelé pas mal de souvenirs la boîte à lunch pour les enfants à l’école (la galère pour varier) ainsi que le resto d’entreprise en France (un luxe qu’on laisse derrière soi).
 
Très bonne continuation, j’ai hâte de lire la suite. :bye:

Merci beaucoup trefle 🙂
———
De caroline77
Je suis une fidèle de ton blog que je vais visiter régulièrement. J’adore ton parler-vrai et ton état d’esprit, te lire est un bonheur (tu as un vrai talent d’écriture) et en plus le blog est régulièrement mis à jour. Blog à placer dans son top 5.
———
De vanoush

 

C’est agréable à lire. Merci pour le partage.
 
Ceci dit, j’ai quelques questions à te poser. Est ce que vous êtes arrivés directement de Paris ou vous êtes passés par le Québec en premier? Et le loyer c’est combien, par exemple pour un 4 et demi?
 
Je dois dire aussi que c’est qd même trop chère la vie là-bas. 300 à 600 pièces juste pour l’assurance auto, waw!

Hello 🙂 Nous sommes arrivés directement de Paris. Le loyer pour un appartement avec 2 chambres les prix commencent à 1300 $ pour un condo c’est à partir 1800 $ pour être à 30/45mn du centre ville ce sont les tarifs que nous avons eu en arrivant. Et l’assurance c’est 300 $ en ayant une réduction avec la boîte de mon mari en plus. Il faut prévoir un bon budget installation…

Merci pour le partage et surtout tres bonne continuation!

Merci 🙂

beau récit :thumbsup:

Merci 🙂

 

 

 

beau récit;;; j’ai fait un tour sur le blog et j’adore tes recits.

moi aussi j’aimerai arriver directement à toronto. oN T’a demandé une adesse au québec pour la carte RP; est ce qu’on t’a demandé un justificatif pour cette adresse? ou tu as juste donné oralement l’dresse. 

Merci d’avance 

———
De dentan

 

 

C’est agréable à lire. Merci pour le partage.
 
Ceci dit, j’ai quelques questions à te poser. Est ce que vous êtes arrivés directement de Paris ou vous êtes passés par le Québec en premier? Et le loyer c’est combien, par exemple pour un 4 et demi?
 
Je dois dire aussi que c’est qd même trop chère la vie là-bas. 300 à 600 pièces juste pour l’assurance auto, waw!

Hello 🙂 Nous sommes arrivés directement de Paris. Le loyer pour un appartement avec 2 chambres les prix commencent à 1300 $ pour un condo c’est à partir 1800 $ pour être à 30/45mn du centre ville ce sont les tarifs que nous avons eu en arrivant. Et l’assurance c’est 300 $ en ayant une réduction avec la boîte de mon mari en plus. Il faut prévoir un bon budget installation…

Merci pour le partage et surtout tres bonne continuation!

Merci 🙂

beau récit :thumbsup:

Merci 🙂

 

 

 

beau récit;;; j’ai fait un tour sur le blog et j’adore tes recits.

moi aussi j’aimerai arriver directement à toronto. oN T’a demandé une adesse au québec pour la carte RP; est ce qu’on t’a demandé un justificatif pour cette adresse? ou tu as juste donné oralement l’dresse. 

Merci d’avance 

 

Il semblerait que des personnes passent par l’acceptation du Québec car plus facile mais ne vont même pas s’y installer! Cela est très honnête et gentil pour les autres! J’ai lu mais je ne me souviens pas où que les douaniers n’aiment pas cela :biggrin2:  :biggrin2:

———
De chachawa

C’est vrai que ce blog est bien beau… Un de ceux qu’on a envie de suivre… Merci !

———
De Gaous

 

 

C’est agréable à lire. Merci pour le partage.
 
Ceci dit, j’ai quelques questions à te poser. Est ce que vous êtes arrivés directement de Paris ou vous êtes passés par le Québec en premier? Et le loyer c’est combien, par exemple pour un 4 et demi?
 
Je dois dire aussi que c’est qd même trop chère la vie là-bas. 300 à 600 pièces juste pour l’assurance auto, waw!

Hello 🙂 Nous sommes arrivés directement de Paris. Le loyer pour un appartement avec 2 chambres les prix commencent à 1300 $ pour un condo c’est à partir 1800 $ pour être à 30/45mn du centre ville ce sont les tarifs que nous avons eu en arrivant. Et l’assurance c’est 300 $ en ayant une réduction avec la boîte de mon mari en plus. Il faut prévoir un bon budget installation…

Merci pour le partage et surtout tres bonne continuation!

Merci 🙂

beau récit :thumbsup:

Merci 🙂

 

 

 

beau récit;;; j’ai fait un tour sur le blog et j’adore tes recits.

moi aussi j’aimerai arriver directement à toronto. oN T’a demandé une adesse au québec pour la carte RP; est ce qu’on t’a demandé un justificatif pour cette adresse? ou tu as juste donné oralement l’dresse. 

Merci d’avance 

 

Merci pour le blog. Pour l’adresse j’ai fourni une adresse valide. On était parti pour s’installer a Montréal on avait donc une adresse valide sur place.  

Je suis une fidèle de ton blog que je vais visiter régulièrement. J’adore ton parler-vrai et ton état d’esprit, te lire est un bonheur (tu as un vrai talent d’écriture) et en plus le blog est régulièrement mis à jour. Blog à placer dans son top 5.

Merci beaucoup! Je suis très touchée par votre mot 🙂

C’est vrai que ce blog est bien beau… Un de ceux qu’on a envie de suivre… Merci !

merci 🙂

———
De Niklasky

Bonjour Gaous,

 

Nous sommes aussi installés dans la région de Toronto, depuis Août 2011.

 

Au départ, nous avions pensé habiter dans le centre de Toronto, pour que ma fille puisse aller a l’école Française. Puis nous avons visité pas mal de condos, et nous n’avons trouvé que de petites surfaces (2 ou 1+1 bedrooms) dans de grandes tours a des prix très élevés (pas grand chose en dessous de 1800$ si on voulait être dans un immeuble récent et pas trop mal situé, genre pas avec vue sur la Gardiner Expressway).

 

Nous avons donc décidé de nous diriger vers la banlieue, dans l’Ouest, a Oakville plus exactement. Ca nous a paru offrir un meilleur cadre de vie a notre petite famille (2 enfants). Nous avons pu acheter une maison assez rapidement, avec beaucoup de place pour nous et pour recevoir de la famille ou des amis, et un quartier sympa ou les enfants peuvent jouer dehors sans danger.

 

Après, c’est un choix personnel. Certains préfèrent les centre-villes, d’autres les banlieues. Nous on a trouvé notre bonheur a Oakville. Le fait est que la banlieue ici n’a rien a voir avec la banlieue Parisienne. C’est propre, c’est calme, c’est sur et il y a tout ce qu’il faut en matière d’écoles, de commerces et pour les sorties. Il y a d’ailleurs de très bonnes écoles publiques a Oakville, ça va du tout Anglais au tout Français, en passant par l’immersion (50% Anglais, 50% Français). Il y a aussi des écoles catholiques (subventionnées) et des écoles privées de type Montessori ou Waldorf a très cher les sous. J’en oublie sûrement. Bref, tout le monde y trouve son compte.

 

Forcement, les loyers sont moins chers ici qu’a Toronto, et pour le même prix qu’un condo tu as une town house (maison de ville) voire une petite maison.

 

L’assurance auto est largement moins chère aussi. D’ailleurs en parlant d’assurance auto, il faut savoir que vous êtes nouveaux au Canada, donc considérés comme nouveaux/jeunes conducteurs. Ils ne prennent pas en compte votre ancienneté de conducteur en France, seulement l’ancienneté au Canada ou aux États Unis. Donc vous payez plein pot. Ne vous inquiétez pas, ça va baisser d’année en année si vous ne faites pas d’infraction et que vous n’avez pas d’accident.

 

Vous payez 300$ par mois pour un SUV, c’est cher c’est sur, mais ça me parait dans la norme. Je ne connais pas le type exact de SUV que vous avez, mais s’il est haut de gamme et neuf, ça me parait pas anormal. Surtout qu’a Toronto il y a beaucoup de vols de voitures et d’accidents.

 

Nous en arrivant a Oakville, on payait 521$ pour 2 voitures, par mois. Oui oui, vous lisez bien, 521$ par mois. Un SUV Ford Escape d’occasion et une petite Suzuki SX4 d’occasion.

 

Au bout de 12 mois, la prime est descendue a 434$.

 

Après 12 mois de plus, j’ai changé de broker et maintenant je paye 220$ par mois pour les deux voitures (toujours avec la même couverture, de type tout-risques). Ca diminue vite et bien donc, on arrive presque a un tarif normal.

 

Donc oui la vie est chère ici, surtout quand on est nouvel arrivant, mais au bout de disons 2 ans, ça se normalise. On apprend a mieux comparer les prix, a mieux profiter de certains avantages ou de certaines bonnes affaires, etc.

 

En tout cas, vous avez trouvé du travail très rapidement et ça c’est bien, car c’est pas toujours facile a Toronto.

 

Bonne chance pour la suite.

———
De Puda

De notre côté il n’y avait eu aucune baisse entre 2011 et 2012 pour notre voiture ! Il y avait même eu une augmentation de 5$ par mois alors que je n’avais ni eu un seul ticket ni un excès de vitesse rien !!! De 255 $ au tiers, on était passé à 260 à High Park !

 

Il a fallu qu’on change d’assurance pour faire baisser le prix à 180…

———
De Niklasky

Oui, le fait de changer d’assurance, ou de broker, ça aide.

 

Au bout de 24 mois, mon assurance me faisait une toute petite baisse, donc je suis allé voir un broker qui m’a trouvé un bon deal. Mais pour avoir le meilleur deal, j’ai aussi fait assurer ma maison chez eux.

 

220$ pour 2 caisses en tout risque, je trouve ça correct au bout de 2 ans. Et il faut savoir que la petite et plus ancienne voiture nous coûte plus cher a assurer que le SUV, car elle est moins bien notée au crash test.

———
De UBRANE

Une astuce pour baisser le prix de son assurance auto à Toronto: il est possible de justifier de son expérience  de conducteur en France en fournissant un historique d’assurance français d’au moins 3 ans d’ancienneté plus un historique de conduite de la gendarmerie.

C’est laborieux, mais ça marche: je connais quelques français expatriés qui ont testé et approuvé encore récemment.

———
De Niklasky
Ça n’a pas marché pour moi, mais peut-être que certaines compagnies d’assurance acceptent.
———
De Gaous

Bonjour Gaous,

 

Nous sommes aussi installés dans la région de Toronto, depuis Août 2011.

 

Au départ, nous avions pensé habiter dans le centre de Toronto, pour que ma fille puisse aller a l’école Française. Puis nous avons visité pas mal de condos, et nous n’avons trouvé que de petites surfaces (2 ou 1+1 bedrooms) dans de grandes tours a des prix très élevés (pas grand chose en dessous de 1800$ si on voulait être dans un immeuble récent et pas trop mal situé, genre pas avec vue sur la Gardiner Expressway).

 

Nous avons donc décidé de nous diriger vers la banlieue, dans l’Ouest, a Oakville plus exactement. Ca nous a paru offrir un meilleur cadre de vie a notre petite famille (2 enfants). Nous avons pu acheter une maison assez rapidement, avec beaucoup de place pour nous et pour recevoir de la famille ou des amis, et un quartier sympa ou les enfants peuvent jouer dehors sans danger.

 

Après, c’est un choix personnel. Certains préfèrent les centre-villes, d’autres les banlieues. Nous on a trouvé notre bonheur a Oakville. Le fait est que la banlieue ici n’a rien a voir avec la banlieue Parisienne. C’est propre, c’est calme, c’est sur et il y a tout ce qu’il faut en matière d’écoles, de commerces et pour les sorties. Il y a d’ailleurs de très bonnes écoles publiques a Oakville, ça va du tout Anglais au tout Français, en passant par l’immersion (50% Anglais, 50% Français). Il y a aussi des écoles catholiques (subventionnées) et des écoles privées de type Montessori ou Waldorf a très cher les sous. J’en oublie sûrement. Bref, tout le monde y trouve son compte.

 

Forcement, les loyers sont moins chers ici qu’a Toronto, et pour le même prix qu’un condo tu as une town house (maison de ville) voire une petite maison.

 

L’assurance auto est largement moins chère aussi. D’ailleurs en parlant d’assurance auto, il faut savoir que vous êtes nouveaux au Canada, donc considérés comme nouveaux/jeunes conducteurs. Ils ne prennent pas en compte votre ancienneté de conducteur en France, seulement l’ancienneté au Canada ou aux États Unis. Donc vous payez plein pot. Ne vous inquiétez pas, ça va baisser d’année en année si vous ne faites pas d’infraction et que vous n’avez pas d’accident.

 

Vous payez 300$ par mois pour un SUV, c’est cher c’est sur, mais ça me parait dans la norme. Je ne connais pas le type exact de SUV que vous avez, mais s’il est haut de gamme et neuf, ça me parait pas anormal. Surtout qu’a Toronto il y a beaucoup de vols de voitures et d’accidents.

 

Nous en arrivant a Oakville, on payait 521$ pour 2 voitures, par mois. Oui oui, vous lisez bien, 521$ par mois. Un SUV Ford Escape d’occasion et une petite Suzuki SX4 d’occasion.

 

Au bout de 12 mois, la prime est descendue a 434$.

 

Après 12 mois de plus, j’ai changé de broker et maintenant je paye 220$ par mois pour les deux voitures (toujours avec la même couverture, de type tout-risques). Ca diminue vite et bien donc, on arrive presque a un tarif normal.

 

Donc oui la vie est chère ici, surtout quand on est nouvel arrivant, mais au bout de disons 2 ans, ça se normalise. On apprend a mieux comparer les prix, a mieux profiter de certains avantages ou de certaines bonnes affaires, etc.

 

En tout cas, vous avez trouvé du travail très rapidement et ça c’est bien, car c’est pas toujours facile a Toronto.

 

Bonne chance pour la suite.

Merci pour le témoignage et les conseils. Oui J’ai entendu dire que Oakville c’était très très mignon :) on est pas des mordus du centre ville. Mais on ne voulait pas trop s’éloigner au début pour ne pas réduire nos chances de trouver du travail. Et puis on avait initialement prévu de faire sans voiture la première année. C’est ce qui nous a poussé a chercher a Toronto même.  Avec le temps on y verra un peu plus clair et on choisira un peu mieux ou s’installer. Pour l’assurance auto oui c’est correct pour Toronto. Ce sont plus les 600$ proposés par une compagnie qui prenait soi disant notre expérience française en compte qui m’ont fait très  peur LOL! Merci en tout cas 🙂

———
De caroline77

Bonjour Gaous,

 

Nous sommes aussi installés dans la région de Toronto, depuis Août 2011.

 

Au départ, nous avions pensé habiter dans le centre de Toronto, pour que ma fille puisse aller a l’école Française. Puis nous avons visité pas mal de condos, et nous n’avons trouvé que de petites surfaces (2 ou 1+1 bedrooms) dans de grandes tours a des prix très élevés (pas grand chose en dessous de 1800$ si on voulait être dans un immeuble récent et pas trop mal situé, genre pas avec vue sur la Gardiner Expressway).

 

Nous avons donc décidé de nous diriger vers la banlieue, dans l’Ouest, a Oakville plus exactement. Ca nous a paru offrir un meilleur cadre de vie a notre petite famille (2 enfants). Nous avons pu acheter une maison assez rapidement, avec beaucoup de place pour nous et pour recevoir de la famille ou des amis, et un quartier sympa ou les enfants peuvent jouer dehors sans danger.

 

Après, c’est un choix personnel. Certains préfèrent les centre-villes, d’autres les banlieues. Nous on a trouvé notre bonheur a Oakville. Le fait est que la banlieue ici n’a rien a voir avec la banlieue Parisienne. 

 

Apparemment Oakville est au moins à 50 bornes de Toronto. Il n’y aurait pas d’endroit calme à 50 bornes de Paris ? C’est du troll ?

———
De Niklasky
Ah et on paie dans les 900$ par mois pour la crèche. Et une très bonne crèche d’ailleurs.

Ça reste cher, mais rien a voir avec tes 1500$. Pour ce prix là on a une crèche Montessori à Burlington pas très loin de chez nous.
———
De Niklasky

Bonjour Gaous,
 
Nous sommes aussi installés dans la région de Toronto, depuis Août 2011.
 
Au départ, nous avions pensé habiter dans le centre de Toronto, pour que ma fille puisse aller a l’école Française. Puis nous avons visité pas mal de condos, et nous n’avons trouvé que de petites surfaces (2 ou 1+1 bedrooms) dans de grandes tours a des prix très élevés (pas grand chose en dessous de 1800$ si on voulait être dans un immeuble récent et pas trop mal situé, genre pas avec vue sur la Gardiner Expressway).
 
Nous avons donc décidé de nous diriger vers la banlieue, dans l’Ouest, a Oakville plus exactement. Ca nous a paru offrir un meilleur cadre de vie a notre petite famille (2 enfants). Nous avons pu acheter une maison assez rapidement, avec beaucoup de place pour nous et pour recevoir de la famille ou des amis, et un quartier sympa ou les enfants peuvent jouer dehors sans danger.
 
Après, c’est un choix personnel. Certains préfèrent les centre-villes, d’autres les banlieues. Nous on a trouvé notre bonheur a Oakville. Le fait est que la banlieue ici n’a rien a voir avec la banlieue Parisienne.

 
Apparemment Oakville est au moins à 50 bornes de Toronto. Il n’y aurait pas d’endroit calme à 50 bornes de Paris ? C’est du troll ?

À 50 bornes de Paris, tu es dans la campagne.

Oakville est une ville de 180 000 habitants, bordée par une autre ville de 180 000 habitants à l’ouest (Burlington) et une ville de 800 000 habitants à l’est (Mississauga). On n’est dans une zone urbaine dense, pas du tout rurale.

Donc oui, c’est super tranquille par comparaison à des coins équivalents en région Parisienne ou dans d’autres grandes agglomérations Françaises.
———
De OuestCanadien

 

 

Bonjour Gaous,
 
Nous sommes aussi installés dans la région de Toronto, depuis Août 2011.
 
Au départ, nous avions pensé habiter dans le centre de Toronto, pour que ma fille puisse aller a l’école Française. Puis nous avons visité pas mal de condos, et nous n’avons trouvé que de petites surfaces (2 ou 1+1 bedrooms) dans de grandes tours a des prix très élevés (pas grand chose en dessous de 1800$ si on voulait être dans un immeuble récent et pas trop mal situé, genre pas avec vue sur la Gardiner Expressway).
 
Nous avons donc décidé de nous diriger vers la banlieue, dans l’Ouest, a Oakville plus exactement. Ca nous a paru offrir un meilleur cadre de vie a notre petite famille (2 enfants). Nous avons pu acheter une maison assez rapidement, avec beaucoup de place pour nous et pour recevoir de la famille ou des amis, et un quartier sympa ou les enfants peuvent jouer dehors sans danger.
 
Après, c’est un choix personnel. Certains préfèrent les centre-villes, d’autres les banlieues. Nous on a trouvé notre bonheur a Oakville. Le fait est que la banlieue ici n’a rien a voir avec la banlieue Parisienne.

 
Apparemment Oakville est au moins à 50 bornes de Toronto. Il n’y aurait pas d’endroit calme à 50 bornes de Paris ? C’est du troll ?

À 50 bornes de Paris, tu es dans la campagne.

 

C’est vrai que la GTA  (Greater Toronto Area) est plus étendue que la région parisienne qui est plus condensée pour 3 fois moins d’habitants ( 5 millions pour la GTA contre 15 millions pour l’ile de France)  . Au moins dans les banlieues de Toronto les gens vivent dans des condos et des maisons , rien à voir avec les HLM des banlieues francaises.

———
De OuestCanadien

Une astuce pour baisser le prix de son assurance auto à Toronto: il est possible de justifier de son expérience  de conducteur en France en fournissant un historique d’assurance français d’au moins 3 ans d’ancienneté plus un historique de conduite de la gendarmerie.

C’est laborieux, mais ça marche: je connais quelques français expatriés qui ont testé et approuvé encore récemment.

L’assurance auto en Ontario ( et aussi ici en Alberta) est gérée par des compagnies privés. Donc ca reste à la discrétion de la compagnie d’assurance s’ils acceptent ou non l’expérience d’ailleurs.

———
De UBRANE

Oui, mais ça vaut le coup d’insister et de faire le tour des crèmeries 🙂

———
De Puda

 

 

Euh… T’es sure que c’est pas toi qui troll ? Comparer une banlieue parisienne à une banlieue torontoise… Ca n’a rien à voir c’est CLAIR. Tu trouves qu’une banlieue montréalaise ressemble à Poissy toi ?

———
De caroline77

 

À 50 bornes de Paris, tu es dans la campagne.

Oakville est une ville de 180 000 habitants, bordée par une autre ville de 180 000 habitants à l’ouest (Burlington) et une ville de 800 000 habitants à l’est (Mississauga). On n’est dans une zone urbaine dense, pas du tout rurale.

Donc oui, c’est super tranquille par comparaison à des coins équivalents en région Parisienne ou dans d’autres grandes agglomérations Françaises.

 

 

Ok dans ce cas, il fallai

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada