Dur témoignage d’une famille d’immigrants Français débarquant en pleine pandémie

Bonjour à tous.

Bien longtemps que je ne suis pas venue sur le forum par manque de temps surtout avec tout ce que nous avons dû boucler avant le départ…

Si ça peut vous rassurer je ne sais pas ce qui est pire… Ne pas pouvoir rentrer et demander un report de délai de validation ou être passés de justesse et ne plus exister nulle part….

Oui après des mois de stress, fin du boulot, de l’école, départ du container, vente de l’appartement (avec tous les soucis administratifs inhérents, des emmerdes jusqu’au bout et pas encore fini pour solder notre prêt immobilier avec la banque française ! 🤯), déménagement 15 jours chez papy mamie, montée de stress quotidienne à l’approche de notre date de vol avec cette paranoïa du covid en France, nous avons pu débarquer avec 2 enfants et 15 bagages à l’aéroport de Montréal mercredi 11 dernier. Le « youhouuu’ d’arrivée fut de courte durée, de tt façon, loin de nous l’envie de faire les touristes à l’arrivée, nous avions déjà pris le pli de fuir la foule en région parisienne (pas choisi le NB pour rien, on ne se voyait pas revenir vivre dans une grosse agglomération !), Donc nous avons surtout fait des balades nature, le mont Royal enneigé, les rues, buildings, l’ambiance nord américaine (des lustres que j’oublie shopping avec 2 petits garçons dans les pattes !)… Après 2 nuits dans un Airbnb aux abords de Montréal, nous avons morcelé la route avec une nuit en hôtel désert au Québec idem à Edmundston.

Arrivés dimanche soir dans un Airbnb pour 15 jours sur Dieppe (de nouveau bien isolés au RDC d’une maison dans un quartier résidentiel), nous avons vu toutes les portes se fermer lundi matin. À l’heure qu’il est, avec tout l’enthousiasme et la motivation que nous avions, nous aurions le numéro d’assurance santé, notre permis canadien, serions en train de rechercher à acheter une voiture et sans doute une maison, mon conjoint qui avait un contact avant de partir avec un employeur canadien (agence de communication puisqu’il est graphiste) aurait peut être un début de réseau… Etc…

Donc à ce jour, cela fait une semaine que nous sommes là, 3 jours au Nouveau-Brunswick seulement, pas de numéro d’assurance maladie, pas pu reconnaître le permis, pas de téléphone canadien (n° qui est demandé partout, même pour prolonger la location de véhicule il a fallu donner le numéro de quelqu’un d’autre), la banque a reporté le rdv, donc à ce jour pas de carte de credit canadienne… Dans 15 jours techniquement nous n’avons plus de toit, ayant eu le cafi (par Skype bien sûr uniquement) et le consulat français ce matin, nous n’aurions même pas le droit d’aller faire des courses il faut se faire livrer !! Nous sommes en bonne santé, conscients bien entendu des risques, mais réellement complètement isolés, sans existence légitime, et avec des perspectives plus que sombre pour la suite…. Il va falloir financer des vacances forcées (apparemment déjà bien difficile en temps normal de trouver une location au mois avec des enfants !), louer une voiture ad vitam ou si un concessionnaire accepte de nous recevoir, payer une assurance au prix très fort… Les prévisionnistes sont plutôt pessimistes, avec la récession économique qui arrive partout dans le monde, comment les nouveaux arrivants que nous sommes, français de surcroît, aurons un tant soit peu de légitimité à trouver un emploi ici ?!! 😭

Après des années de démarches, nous arrivons au plus mauvais moment qui soit. Nous avons tout vendu en France, plus de boulot, et même en rentrant maintenant, nous ne serions pas en mesure financière de reprendre le cours de la vie normale… Et sommes ici seuls, complètement isolés, loin de nos familles et donc de tout contact humain avec ce confinement imposé dans un environnement que nous ne connaissons pas. Je ne sais plus s’il faut se réjouir d’avoir eu ce coup de tampon à la douane mercredi dernier après des années d’efforts, j’ai plus envie de pleurer quand je vois dans quel marasme financier j’ai plongé ma famille aujourd’hui.

Merci beaucoup beaucoup à tous, visibles ou en MP ! 🤩 Cela réchauffe, on se sent moins seuls. Nous avons la chance d’être chez une famille indienne (nous louons le RDC de leur maison et nous croisons à distance dans la cour pour le moment) sur Dieppe, extrêmement gentils, ils essayent de nous aider au mieux (il faut juste s’habituer à demander, ce n’est pas notre fort, difficile de déranger des gens qu’on connait à peine…), mais on teste réellement la générosité et optimisme canadien ! 🇨🇦😍 Merci aussi à Flora et sa jolie famille de nous avoir accueilli dimanche sur la route 😘, et tout notre soutien à Fred et Hélène avec qui nous partageons le container et qui débarquent eux aussi dans un contexte plus que particulier (heureusement avec une semaine d’avance, ils ont au moins une location et une voiture 😅).

On va s’accrocher, espérons garder la forme (heu… Pour le moral on y travaille, c’est selon les news… D’heures en heures et on va essayer un max de faire des démarches à distance, on vous tient au courant.

Témoignage de Neway09 dans le forum de discussion

Vos recherches:

  • canada immigrer temoignage famille
  • covid 19 fsore son ptt a la douane quebec
Avatar
Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “Dur témoignage d’une famille d’immigrants Français débarquant en pleine pandémie

  1. Evitez les achats a part la bouffe et meds et l essentiel pour survivre, conseil louez un appartement proche des facilites comme autobus et epicerie

  2. tout d’abord j’espère que vous allez tous bien.
    je vous dis bravo pour votre décision de partir au CANADA un pays merveilleux avec un peuple bienveillant c’est un rêve que j’ai du mal à réaliser mais je ne désespère pas, aussi je vous envoie des ondes positives pour vous battre contre cette situation exceptionnelle, vous avez un toit , vous êtes debout alors courage faîtes n’importe quoi juste pour vivre le cours de votre vie va reprendre très vite, n’hésiter à demander de l’aide le peu de fois ou j’y suis allée ils ont toujours répondu présent pour toutes demandes , vous avez atteint votre but la belle vie va arrivée .courage prenez soin de vous.

  3. bon courage à vous. La situation s’est compliqué un peu à cause de la pandémie. Mais il faut rester positif car le choix que vous avez fais, il ne faut pas vous blâmer. Il faut surtout regarder devant.

  4. Hello si il y a encore besoin je suis française, ici pour les études et « coincée » à trois rivières. J’ai deux trois petites astuces utiles :)))

  5. Appelez les Lions international. Vous recevrez de l’aide dans des délais raisonnables. Des humains vous téléphoneront.
    Aussi, la BNC, Banque Nationale du Canada, , de même que la Scotia Bank ou la TD….! Faites vos demandes en ligne et vous obtiendrez le crédit nécessaire!
    Dommage qu’il n’y ait pas de coordonner, je vous téléphonerais…
    Bonne chance!

  6. Bon courage à vous et bienvenue surtout! Pour le permis pas d’inqui Ton permis européen est valide 3 mois, moi j’avais fait une demande de permis international avant mon départ, j’ai fait mon permis Canadien 1 an après mon arrivée… no stress vous êtes au bon endroit, il n’y a pas plus avenant que les québécois et résidents, vous allez trouver un équilibre dans ce contexte fou☺️

  7. Bonjour à vous! Si vous ne connaissez personne dans votre nouvelle province, cherchez un groupe Facebook et faites des amis pendant cette période difficile pour tous! Demandez des conseils, de l’aide au besoin. Quand la pandémie finira, vous aurez des amis et beaucoup de connaissance. Bonne chance!

  8. Salut à toi!

    J’ai lu ton papier une première fois, et il m’a laissé un petit goût bizarre.
    Alors j’ai laissé passé l’après-midi et je le relis ce soir.
    Et je suis surprise cette fois. Je comprends bien que la situation soit difficile. Même très dure à vivre. Quelle que soit la région du monde d’ailleurs, c’est dur.
    Ne plus exister nulle part, ce n’est pas exactement ton cas.
    On sent comme une hargne dans ton récit, une colère sourde mais palpable.
    Tu existes bien sûr, ta famille existe. Tu es encore citoyenne française. Tu es rattachée au consulat français de n’importe quelle patrie.
    Ton numéro d’assurance santé, tu peux joindre service Canada: ils sont opérationnels en ligne, et ils te donneront un RDV présentiel dès que tu auras réuni tous tes papiers, dont le permis de travail que tu as dû récupérer à l’aéroport en arrivant.
    Donc je ne comprends pas quand tu dis que tu n’as pas de permis de travail, à moins que tu ne sois entrée en tant que visiteur. Et là c’est un autre défi que ta famille et toi vous êtes lancé!
    Pour le logement, je ne sais pas si c’est de la témérité ou de l’inconscience de venir avec sa famille sans avoir fait une visite exploratoire de la région et sans avoir déjà créé un réseau (connaissance, Facebook, les groupes de logement y foisonnent, les agences immobilières, les courtiers en tout genre, à ta convenance).
    Les airBNB ne sont pas fermés au Canada. C’est aussi une solution de recours, tout de même plus chère que d’avoir un loyer au mois.
    Pour le téléphone, il suffit d’acheter une puce prépayée chez n’importe quel dépanneur, et d’aller sur le site internet des fournisseurs téléphonique sans abonnement. Car il faut avoir une adresse permanente pour demander une ligne de téléphone fixe. Donc tu vas pouvoir avoir un numéro de téléphone canadien.
    Par ailleurs, les FAI français ont souvent des forfaits pour l’étranger, donc tu peux avoir accès à internet depuis ton réseau de téléphonie française, ou via le WiFi public de ta ville. Je suis sûre que tu sauras trouver les ressources pour rester connectée, car ça, c’est vraiment indispensable en ces temps de confinement.
    Pour la carte de crédit, tu peux en toute sécurité utiliser ta carte de crédit française. Pour tous les achats. Même pour la location d’un véhicule. Parfois même elles sont plus avantageuses en prenant en charge l’assurance automobile obligatoire. Vois avec ton banquier en France. ça va impliquer de te lever très tôt le matin pour na pas louper le décalage horaire avec ta banque en France. Mais les mails n’ont jamais aussi bien fonctionné depuis le télétravail. Parfois même ils répondent plus vite qu’avant.
    Pour les courses, et vu que tu viens d’une zone endémique importante, il faut comprendre que les autorités imposent la quarantaine pour TOUS les voyageurs étrangers, surtout ceux qui viennent d’Europe. Même pour les citoyens Canadiens qui reviennent d’ailleurs. C’est là qu’il faut faire confiance à tes locataires pour leur demander de te faire qqs provisions en même temps que les leurs.
    Bon mais nous sommes le 15 avril, je pense que vous êtes sortis de la quarantaine. Et que vous avez trouvé de quoi vous sustenter.

    Puis la fin de ton message finit tout de même par une note optimiste.
    Alors j’ai un gros soulagement. Je me dis : ouf, ils vont bientôt se débarrasser de ce bougonnement typiquement français, ils vont voir que tellement de gens sont aidants, qu’ils l’ont déjà été d’ailleurs, tellement bien sûr, pas tous, on n’est pas dans le monde des bisounours, mais les Canadiens sont globalement tellement plus bienveillants que dans la vieille Europe.
    Et le défi majeur qui vous attend c’est bien sûr de trouver un travail qui vous satisfasse, mais Rome ne s’étant pas faite en un jour, et vu l’énergie et la détermination que vous avez mis à venir à l’autre bout du monde, je vous fais entièrement confiance pour vous refaire. Montrez-vous sous votre meilleur jour, et le lendemain vous avez un travail en poche, au départ sûrement alimentaire, et puis les choses vont s’articuler tranquillement.

    Je vous souhaite bien du courage et bon vent.

    Signée une expat depuis fin février 2020, juste avant le confinement.

    1. Cette famille cherche tout simplement à s’exprimer , arrêter s’il vous plait de représenter les Français comme des personnes qui ne sont jamais satisfaite. J e suis expatrié depuis juillet 2019 et que se soit en Europe ou au Canada il faut se battre, on n’est pas plus bienveillant d’un continent à un autre.

  9. Dommage que vous soyez au NB, nous on repart en France cet été nous aurions pu nous arranger pour les voitures et autres choses que vous avez besoin, électroménagers…. au cas où faites moi signe, bon courage je suis certaine que vous allez trouver des solutions

  10. Pas d’inquiétude, ce ne sera jamais pire qu’en France, certains commerces commencent à ré-ouvrir, les choses vont se tasser tranquillement, gardez espoir !

  11. Bonjour, Accrochez-vous, les choses vont redémarrer. C’est un moment un peu bizarre et stressant certainement . Nous sommes là depuis 5 ans; l’aventure vaut vraiment le coup. Surtout restez unis. L’important c’est de rester une équipe. il y en a toujours un qui doit garder le moral. En tout cas c’est comme ça que ça a marché pour nous.

  12. Bonjour,

    Je suis arrivé à Montréal avec ma petite famille (2 enfants dont un de 3 ans) le dimanche 15/03 (quasiment à la limite). Nous avons pu ouvrir nos comptes bancaires le lundi 16. Le NAS nous a appris que nous devions nous confiner 14 jours etant donné que venions de l’étranger. Ils ont fermés leur porte au public depuis… Donc toujours pas de NAS à ce jour (obligatoire pour pouvoir travailler). Seul les demandes en ligne sont acceptées et c’est long… J’avais un rdv avec l’école pour mon fils le 17 qui a été dans un 1er temps repoussé puis annulé. Je devais commencer à travailler dans une compagnie d’assurance le 23 mais repoussé également jusqu’à ce que l’état permette la reprise de certains corps de métier. Heureusement que nous avions trouvé un logement meublé pour 3 mois avant de partir. Bref nous sommes nous aussi dans une situation bizarre et dépendons de ce p** de virus. Néanmoins la santé et nos fonds nous permettent de tenir bon. Je pense que c’est cela qu’il faut surtout retenir quand on voit la souffrance de beaucoup de personnes dans le monde actuellement. Eux ont de vrais soucis. Patientons, prenons soin de nous et de nos proche. Gardons les distances nécessaires. N’oublions pas pourquoi nous sommes venu dans ce pays. Soyons patient. En France ce n’est pas la joie non plus, c’est même plus compliqué. Comme ils disent ici : ça va bien aller !

  13. C’est déjà pas toujours facile de s’installer, mais avec les conditions actuelles c’est vraiment dur.
    Pour la banque, essayez tangerine, c’est une banque 100% en ligne et sans frais. La banque TD propose des cartes de débit visa, ce qui permet de payer en ligne.
    Pour le cellulaire, Fizz fonctionne bien au Québec (à vérifier pour le NB), c’est 100% en ligne aussi.
    Il est possible d’acheter des cartes visa prépayées dans la plupart des épiceries, cela pourrait vous permettre de payer certaines choses en ligne.
    Pour la voiture, nous avions pu acheter la notre avec nos cartes françaises. Par contre on avait dépassé tous les plafond autorisés. Le garagiste nous a laisser repartir avec la voiture sans qu’elle soit complètement payée. On est revenu payer le soldes la semaine suivante. Les gens peuvent être très gentils et compréhensif ici.
    J’ai vu beaucoup de garagiste qui travaillent en ligne, ce qui permet quand même d’acheter une voiture. Prenez une veille voiture juste pour le moment, ça vous coûtera sans doute moins cher qu’une location.
    Au niveau du travail, c’est sur qu’en ce moment c’est dur. J’ai vu des épiceries qui cherchent à embaucher, cela pourrait vous permettre de ne pas trop perdre vos liquidité de démarrage, car ça part très très vite quand on s’installe.
    Bon courage

  14. Bjr
    Vous avez la chance d’avoir réalisé votre rêve de vous installer au Canada, même si c’est dans un moment difficile. Retrousser vos manches, et aller vers les autres, c’est vous qui arrivez chez eux, ne vous découragez pas, vous comprenez maintenant ce que les immigrés qui arrivent en France peuvent ressentir, accrochez vous, on n’a jamais dit que la vie était facile, vous êtes une mère et une femme, c’est vous qui portez votre famille. Levez la tête, bombez le torse et en avant

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut