Des milliers de dollars offerts par cette région aux nouveaux travailleurs - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Des milliers de dollars offerts par cette région aux nouveaux travailleurs

Des milliers de dollars offerts par cette région aux nouveaux travailleurs

Les municipalités et les régions du Québec font tellement face à une pénurie de main d’oeuvre qu’elles recherchent par tous les moyens des incitatifs pour que de nouveaux travailleurs viennent s’y installer. À Saint-Donat, par exemple, on va jusqu’à donner 200 $ par mois aux nouveaux travailleurs, en plus de plusieurs milliers de dollars aux commerçants qui y déménagent. La région va même jusqu’à rembourser l’équivalent du montant de la commission d’un agent immobilier à un entrepreneur qui y achète une propriété. Par conséquent, s’il s’achète une maison et que la commission de l’agence s’élève à 6000 $, ce 6000 $ lui sera remboursé, affirme Karinne Poirier, directrice générale de la Chambre de commerce du Grand Saint-Donat.

C’est que la situation est critique dans cette municipalité qui manque cruellement de travailleurs. Imaginez le défit de recrutement, par exemple, dans sa MRC de Matawinie dans Lanaudière (tout juste au nord de Montréal), il y a 300 postes de cuisiniers pour un seul candidat. Selon le maire de Saint-Donat, la situation s’aggrave depuis deux ou trois ans. Il précise : “Serrés jusqu’au cou, les entrepreneurs sont lavés financièrement parce qu’ils doivent augmenter salaires et avantages pour garder leurs employés.”

Même situation dans les Laurentides, voisine de Lanaudière et toujours au nord de Montréal, cette région fait également face à une pénurie de main-d’oeuvre sans précédent et les entreprises recherchent activement du personnel. Le restaurant Le Cheval de Jade, à Mont-Tremblant fermera définitivement ses portes le 31 mars prochain. Pour de très petites entreprises comme celle-ci, le recrutement constant et la formation sont épuisants.

La région va faire une campagne de séduction auprès des travailleurs immigrants, sous forme de journées-rencontres entre des organismes de placement de personnel et une trentaine d’entrepreneurs des Laurentides.

Pénurie d’emploi au Québec: on s’arrache les candidats et les salaires augmentent

Source : TVA et Radio-Canada

Laurent Gigon
Originaire de l'est de la France, Laurent a travaillé 10 ans à Paris comme monteur en télévision sur des émissions de divertissement et des documentaires. En 1995, il immigre à Montréal et lance son entreprise de services internet. Il est cofondateur d'Immigrer.com.
http://immigrer.com

Commentaires sur “Des milliers de dollars offerts par cette région aux nouveaux travailleurs

  1. Si la region de Quebec avait à l époque de notre arrivée , donnée un peu plus de place et de travail ( 2005) aux immigrés, elle n en serait pas à depenser de l argent en masse pour les courtiser.

  2. bonjour je suis tres attirre pour partir travailler au canada qu elle sont les demarche sachant que j ai 51 ans diplomer en usinage et meca de maintenance et plus d enfant a charge qui par contre me suivrer pour travailler et vivre au canada ?

  3. Bonsoir, la pénurie en transport maritime j’ai déjà vécu ça et je suis en sorti trouver un personnel qualifié qui répond aux exigences STCW c’est aussi un métier …

  4. Mais moi, je veux bien aller travailler au Québec. J’y ai déjà travaillé quelques mois il y a une dizaine d’années et je suis donc plutôt sûr de moi quant à l’aclimation. Mais j’ai 50 ans et pas de diplôme…

  5. Bonjour
    Je suis trés surprise de cette pénurie, et il ya le site d’immigration Mon Projet Quebec qui ne donne pas la date de réception des demandes pour l’année 2017 qui normalement ne doit pas depasser le 31 mars prochain. Je trouve puisqu’ils ont besoin de main d’oeuvre les demarches devraient etre moins exigentes et longues.
    Merci.

Les commentaires sont fermés.

Haut

Bienvenue au Canada