Conseils pour les candidats à la Résidence Permanente

Bonjour à tous,

Je poste ce message car j’arrive au bout du calvaire de l’immigration Canadienne en tant que travailleur qualifié et je souhaite donner des conseils aux nouveaux candidats qui souhaitent lancer les démarches pour leurs résidence permanente au Canada.
 

1- Ne passez SURTOUT PAS par le Québec

Si vous résidez au Québec ou vivez hors du Canada et choisissez le Québec par facilité, je vous l’annonce c’est un piège.

Question 1: Pourquoi ne pas passer par le Québec?

Contrairement à toutes les autres provinces du Canada, le Québec choisi ses immigrants économiques. C’est une chose très bien en soi car ils choisissent des travailleurs qualifiés en fonction des besoin du marché du travail. Le problème c’est que les délais du provincial combinés à ceux du fédéral sont ÉNORMES et ça on ne vous le dit pas avant que vous payiez les frais :)

Entre le dépôt de la demande au provincial et la fin de l’étape fédérale vous pouvez compter minimum 4 années.

Question 2: Est-ce plus rapide dans les autres provinces?

Les autres provinces du Canada ne pré-sélectionnent pas les immigrants économiques, vous passez donc directement à l’étape fédérale et pour une raison certainement bassement politique, l’étape fédérale dans TOUTES les autres provinces du Canada prend seulement 6 à 8 mois. Donc oui, il est beaucoup plus rapide d’obtenir sa RP en passant par une autre province que le Québec.

Question 3: Quelle est la différence de coût entre la résidence permanente au Québec vs le reste du Canada ?

Prix de l’obtention de la RP via le reste du Canada: fédéral (500$) + biométrie (85$) + visite médicale (~300$)

En attendant la décision finale: 1 permis de travail ouvert transitoire (255$)

total = 1140 $

Prix de l’obtention de la RP via le Québec: CAQ (112$) + CSQ (825$) + fédéral (500$) + biométrie (85$) + visite médicale (~300$)

En attendant la décision finale: 2 permis de travail fermés A75 à votre charge (310$) + visite médicale expirée (~300$)

total = 2432 $

Conclusion:

En 2020, seul 2% des demandes de RP pour les travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec (TQQ/QSW) ont été traitées dans les délais, 98% hors délais.

En plus de sauver votre argent et votre temps, vous sauverez surtout votre santé mentale en passant par n’importe quelle autre province du Canada. Des dizaines de milliers de candidats attendent ENCORE que le fédéral finalise leurs demandes de RP depuis 2018.

De plus, une fois la RP obtenue, rien ne vous empêche de venir vous établir au Québec.

2- Si vous faites votre demande depuis le Canada, ne quittez SURTOUT pas le pays

Plusieurs milliers de candidats ont fait l’erreur tragique de partir du Canada en attendant la décision du fédéral, grave erreur.

Malgré ce que vous disent les agents IRCC au téléphone ou par courriel, ne quittez surtout pas le Canada MÊME après avoir reçu votre accusé de réception.

Pourquoi pas?

Bien qu’ayant fait votre demande depuis le Canada, si vous quittez le Canada pour aller attendre votre résidence permanente dans votre pays d’origine, vous perdez sur tous les plans:

– Vous perdez la possibilité de refaire un permis de travail fermé A75 et ne pourrez revenir que comme touriste en attendant la RP

+

dans le meilleur des cas:

– votre dossier dormira dans les locaux d’IRCC au Canada pendant des mois et des mois.

dans le pire des cas:

– votre dossier sera renvoyé dans le BVC le plus proche de votre pays d’origine et vous perdrez encore plus de temps.

3- Que faire si vous avez déjà fait votre demande au fédéral et êtes coincés dans l’enfer de l’immigration Canadienne

Rien qu’au Québec, plus de 55,000 candidats à la RP sont en attente de la finalisation de leurs dossiers au fédéral. IRCC se refuse à donner des délais précis et depuis la crise en Afghanistan ne prend même plus la peine de répondre aux questions via le formulaire web. Que faire?

Réponse officielle: attendre, attendre et attendre.

Réponse officieuse:

1- écrire une lettre expliquant votre situation à tous les députés fédéraux de la province du Québec. Certains de ces députés sont très au courant des problèmes majeurs d’immigration spécifiquement au Québec. Ils ne pourront pas accélérer le traitement de votre demande mais si chaque victime d’IRCC pointe du doigt la situation, les députés fédéraux sont les personnes les plus suceptibles de faire changer les choses.

2- créer un compte sur les différents réseaux sociaux et expliquer poliment l’absurdité de la situation aux ministres de l’Immigration du Canada et à la ministre de l’immigration du Québec. Ils sont déjà au courant mais il est bon de leur rapeller.

3- se joindre aux différents recours judiciaires contre le gouvernement fédéral du Canada pour non respect de ses engagements. Les candidats à l’immigration économique sont vu par IRCC comme des « clients ». En ne respectant pas leur part du marché, de nombreux « clients » ont réussi à faire condamner le gouvernement Canadien. Au delà de la compensation financière, ce sont des condamnations symboliques pour forcer les personnes en charge à prendre en compte les souffrances qu’ils font subir à des dizaines de milliers de familles.

Témoignage de Caramalia dans le forum de discussions

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/
  • Bonjour , moi et mes 2 filles vouloir t immigrer au canada , j ai commencé à monter le dossier et j ai été mis en contact avec mon expert pour envoyer tous les papiers, ce que j ai fait , j ai donné un premier versement et mon expert devait me rappeler pour effectuer le 2eme versement avant que le dossier passe par des avocats et depuis plus rien je lui renvoie des mails et pas de réponse que dois je faire car c est un projet d aller vivre au Canada pour moi et mes 2 filles . Merci de votre réponse

    • Bonjour
      wow Je pense vous vous faites arnaquer ce que je souhaite pas. Déposer vous même votre dossier a IRCC Canada soit a Mississauga soit au Québec par contre le Québec sera plus longtemps (3 ans minimum) a traiter votre dossier pendant ce temps apprenez un peu anglais pour faciliter votre connaissance

  • Bonjour comment va tu je suis un homme je travail comme soudeur et monteur j’ai besoin de travail pour travail avec vous votre entreprise je

  • L’incompétence d’IRCC n’est plus à démontrer.
    Ils sont en train de faire vivre l’enfer à des milliers d’étudiants qui ont mis tout leur argent et probablement celui de leurs familles en jeu (on parle quand même de dizaines de milliers de dollars par étudiant) pour pouvoir étudier au Canada. Le fédéral bloque de toute ses forces et est en train de leur faire rater leurs rentrées.

    Pour revenir aux dossiers de résidence permanente, au niveau fédéral, ce sont exactement les mêmes étapes, les mêmes procédures et les mêmes agents qui traitent les dossiers du Québec et du reste du Canada. Cependant, les agents IRCC ont des consignes pour faire trainer au maximum les demandes pour le QC, c’est pour ça que ça prend autant d’années à finaliser. Courant 2019, il y a même eu des directives pour stopper toutes les demandes des candidats à l’extérieur du Canada (outland) sans aucune justification.

  • En 2018, les délais de traitements des dossiers au fédéral pour l’obtention de la résidence permanente au Québec étaient de 16 mois.
    Début 2019 ils sont passés à 20 mois puis progressivement à 27 mois. À l’heure actuelle, les délais sont de plus de 36 mois même si IRCC a gelé les délais à 27 mois pour ne pas décourager les nouveaux candidats.
    Les délais ont été augmentés et décalés et systématiquement non tenus. À mon avis, les TQQ de 2018/2019 n’obtiendront pas leurs RP avant mi-2022 voir encore plus tard.

  • Bravo tout est dit!

    Petite précision il faut maintenant compter 5 ans et non plus 4 ans pour l’obtention de la RP car il faut avoir travaillé 24 mois au Canada et non plus 12 mois.
    100% des Français que je connais dans la région de Montréal m’ont confirmé qu’ils avaient eu des soucis avec IRCC (délais explosés, pertes à répétition de documents, informations ouvertement fausses données par les agents d’immigration au téléphone, refus arbitraire de permis de travail, non respect des horaires aux postes frontières pour les tours du poteau, etc)

  • Haut
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2021 immigrer.com
    Advertisement Advertisement
    >