[Images ] Climat extrême du Québec : Faut-il en avoir peur ? - Immigrer.com
dimanche , 14 juillet 2024
Accueil Actualité [Images ] Climat extrême du Québec : Faut-il en avoir peur ?
Actualité

[Images ] Climat extrême du Québec : Faut-il en avoir peur ?

2
0
(0)

Je suis sûr que lorsque vous pensez au climat du Québec, vous imaginez le froid intense de l’hiver et le manque de soleil.

Saviez-vous qu’au Québec les saisons sont très marquées, et le climat n’y est pas tempéré. L’hiver est évidemment très rude, avec des températures ressenties qui vont parfois sous les -35, mais l’été y est aussi très marqué avec un ressenti qui dépasse souvent les 35 degrés.

Les éléments de l’hiver sont tellement intenses, qu’ils ont poussé les météorologues à adopter des indices de ressenti pour pondérer les températures. On parle donc d’indice de refroidissement éolien, ou plus communément appelé « Facteur vent ».

Le refroidissement éolien, parfois aussi appelé température ressentie, est la sensation de froid produite par le vent pour une température de l’air ambiant donnée (en langue anglaise, le wind chill)

Le concept s’est graduellement répandu ensuite grâce au service météorologique des États-Unis. Environnement Canada et d’autres services nationaux de météorologie l’utilisent afin de pouvoir quantifier la température perçue, en cas de froid intense, par le corps humain en combinant la vitesse du vent et la température extérieure.

En été, l’humidité intense, associée à la chaleur donne un indice « humidex ». L’indice humidex est une formule utilisée par les météorologues canadiens pour intégrer les effets combinés de la chaleur et de l’humidité. Un avertissement de chaleur accablante est émis quand l’humidex est prévu à 40 ou plus. Le record d’humidex au Canada est de 53,4 le 14 juillet 1961 à Castlegar battant le précédent record de 52,1 à Windsor (Ontario) en 1953.

Alors effectivement, au coeur de l’hiver il est toujours prudent de consulter la météo avant de s’aventurer dehors pour quelques heures.

Risques d’engelure selon le refroidissement éolien :

  • 0 à -27 : faible risque
  • -28 à -39 : risque accru, la peau peut geler en 10 à 30 minutes
  • -40 à -47 : risque élevé, la peau peut geler en 5 à 10 minutes
  • -48 à -54 : risque élevé, la peau peut geler en 2 à 5 minutes
  • -55 et moins : risque élevé, la peau peut geler en moins de 2 minutes

Voici quelques trucs pour survivre:

Mais comment résister à une marche en raquette par une belle journée d’hiver où il fait -36 degrés ? Cette journée-là, il n’y avait presque pas de vent et le ciel bleu était au rendez-vous, alors il suffit de bien s’habiller, et de ne pas oublier ses lunettes de soleil car l’hiver au Québec est très ensoleillé.

Et si vous devez prendre votre auto, ça pourrait être compliqué, sauf si vous avez la chance qu’elle soit électrique et que vous puissiez la préchauffer et la dégivrer à distance depuis le confort de votre salon.

Certains établissements hôteliers offrent des bornes de recharge qui permettent de préparer son véhicule avant de quitter.

Auberge du Lac Taureau (Laurentides)

Au final, ne pas paniquer, dites-vous que les infrastructures sont conçues pour affronter ces extrêmes, et les citoyens sont habitués à vivre dans de telles conditions. À part les jours de tempête intense, la vie suit son cours normal.

Certaines journées d’hiver sont même propices à de nouvelles activités en ville, qui de mieux que de faire du ski de fond au sommet du Mont-Royal?

Bon, évidemment, parfois certaines de ces nouvelles activités s’imposent à nous et viennent chercher toutes nos ressources physiques, un bon moyen de savoir si vous êtes en forme…

Après avoir pris connaissance de tout ça, avez-vous des questions ? Pensez-vous pouvoir faire face au climat du Québec ? Laissez-nous savoir ce que vous en pensez dans la rubrique commentaires en bas de cet article.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurent Gigon

Cofondateur du site Immigrer.com

2 commentaires

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Des infirmiers recrutés à l’étranger se sentent « trahis » par le Québec

    5 (1) Des infirmières et infirmiers formés en Afrique de l’Ouest et...

    Tour du poteau : rendez-vous obligatoires

    1 (1) Les travailleurs temporaires au Canada doivent être informés des nouvelles...

    Voici les 10 pays que la majorité du monde souhaite rejoindre : devinez lequel arrive en tête

    4.9 (20) Ce n’est pas la nouvelle que certains voudraient entendre. Alors...

    Deux villes canadiennes dans le top 10 des plus agréables à vivre au monde

    5 (2) L’indice de qualité de vie global de EIU pour 2024...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com