Ce qui me frustre énormément après 7 mois au Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Ce qui me frustre énormément après 7 mois au Québec

Ce qui me frustre énormément après 7 mois au Québec

Un nouveau bilan, une nouvelle personne qui se questionne, je pense que nous sommes tous passés par là ! J’ai exploré quelques rubriques de tranches de vie / retour, et ce qui ressort le plus souvent ce sont des personnes rentrées en France après 8-10 ans ici, et celles qui sont rentrées mais qui veulent revenir. Malheureusement assez peu de personnes qui sont rentrées en France et qui le vivent bien (ou, je pense, elles ne viennent pas le crier sur les forums ;) )

Nous sommes arrivés en septembre avec mon copain, cela fait donc environ 7 mois. Lui avec un PVT de deux ans, moi avec un permis de travail temporaire de deux ans. Nous étions bien en France, nous n’avons pas spécialement fui un pays, juste l’envie d’en découvrir un autre et pour moi, peu d’opportunités de travail en France après mes études (doctorat). J’ai commencé à travailler à Québec à mon arrivée, et lui a finalement trouvé un travail en tant qu’ingénieur (il est à l’ordre) en décembre.

Globalement, on se sent bien ici aussi, on aime l’aspect nature, pouvoir aller faire des randos facilement le week-end, patiner, pour mon copain toutes les activités sportives extérieures (vélo, planche à neige, etc…). Je travaille pour une université, donc je suis pas mal lotie avec 4 semaines de vacances par an + des congés à Noël et un travail à 35h. Malheureusement, le sujet de mon travail ne me plait pas plus que ça et je souhaite par la suite me rediriger vers le privé (donc je n’aurai plus forcément tous ces avantages). Mon copain bosse 40h par semaine, avec 40 min de trajet pour aller travailler, ce qui fait un rythme assez conséquent, avec 2 semaines de congés + 1 semaine mobile (maladie) + 1 semaine à Noël. Ça peut paraître beaucoup, mais ma grande passion est de voyager, et ça plait aussi beaucoup à mon copain. En France, j’ai toujours eu la chance d’avoir 5 semaines de congés par an plus des RTT, ce qui fait beaucoup de temps pour voyager… Surtout qu’il était possible de voir la famille les week-ends, jours fériés, RTT, et que les vacances n’allaient donc pas exclusivement à rentrer en France pour voir nos proches.

Du coup en ce moment il y a de longues réflexions sur notre avenir… Mon copain est très proche de sa famille, qui lui manque. Ce qui fait que ses 3 semaines de congés par an, il envisage de les prendre pour rentrer voir la famille en France, tandis que j’envisageais de rentrer en France une semaine, et prendre le reste pour bouger (j’avoue que je ne suis pas très proche de ma famille). Et encore, seulement trois semaines pour les voir, c’est dur pour lui (et trois semaines pour voyager, c’est dur pour moi…). Ce qui fait qu’en l’état des choses, si on reste au Québec, on passera notre quotidien ensemble mais on ne fera pas de vacances ensemble (ou alors, l’un des deux malheureux). Et cela me frustre énormément.

Ça peut paraître surfait comme problème, je n’en sais rien, mais j’ai l’impression qu’ici on court après notre temps. C’est pas compliqué, on se dit qu’on veut profiter de la région un minimum, dès qu’on veut prendre un jour pour aller visiter, cela veut dire cumuler des heures à son taff pour pouvoir les utiliser, ce qui donne pour lui des semaines de 45 heures ou il rentre claqué et déprimé… Notre mode de vie c’est plutôt de travailler pour avoir de l’argent afin de voyager, visiter, découvrir. On a des amis auto-entrepreneurs en médecine qui prennent 10 semaines de congés par an, c’est clair que c’est idéal, mais dans nos métiers d’ingénierie c’est compliqué de faire ça :lol:

Je pense qu’à terme notre souhait est de rentrer car si jamais on fonde une famille, on souhaite tous les deux être proches de sa famille, ou du moins être plus près d’eux, avec une possibilité de les voir sur des week-ends prolongés. Alors pourquoi on ne se dit pas qu’on rentre après les deux ans ? Ben pour la belle raison que je n’ai que très peu d’opportunités de travail en France, et pour notre qualité de vie, hors de question d’aller sur Paris. Également, on aime l’ambiance de travail et la confiance qu’on nous porte ici. Mon copain fait beaucoup d’heures mais aime beaucoup les relations dans l’entreprise où il est. Moi, j’aimerais me re-diriger un peu professionnellement et je me dis que c’est plus facile ici qu’en France, où mon domaine est bouché, même en se redirigeant (environnement). D’un autre côté, j’ai peur de trop m’installer, et de m’habituer à ma vie ici si on compte rentrer en France à terme (et que le retour soit encore plus dur).

En gros, ici on est frustrés car :

  • Loin de sa famille,
  • Peu de temps pour voyager, ou alors au prix de cadences infernales pour gagner des jours,
  • J’ai un peu de mal avec le système de santé.

Mais on aime :

  • L’ambiance de travail, la confiance qui est accordée, la latitude (télétravail, s’absenter si tu as un RDV, rattraper tes heures plus tard…),
  • L’accès proche à la nature, ce qui fait que tu peux en profiter même pendant ton quotidien (activités après les heures de travail, plus pour lui),
  • Globalement les gens sont plus avenants, et tu te fais moins emmerder qu’en France (vols / agressions, etc…),
  • Accessibilité et prix des logements (ayant toujours eu des CDD et pas de garants en France j’ai du faire des faux dossiers pour me loger, et c’est vrai que l’achat est très intéressant ici)

Franchement, si on pouvait avoir un job d’auto entrepreneur ici qui nous permet de prendre des congés où on veut, quand on veut, dans la limite de nos finances ce serait l’idéal…

Bref, je vois beaucoup sur les sujets que les temps de congés ne sont pas un problème car tu gagnes en quotidien, mais nous ça nous pèse. Y a t-il d’autres personnes a qui ça a posé problème ? On y pense car d’ici quelques mois il faudra se décider à poser une RP ou non.

Sinon, je me disais qu’on pourrait lancer notre RP, qu’à la fin de mon contrat de deux ans (prolongeable 6 mois je pense), je me dé-frustre un peu des voyages en prenant 6 mois pour voyager, et je reviens travailler au Canada, tout en cherchant plus proche de la France à côté. Car je ne souhaite vraiment pas rentrer en France pour pointer au chômage, si je rentre, ce serait avec un travail*… Mais est-ce vraiment une bonne idée de continuer à construire sa vie ici alors qu’on souhaite peut être rentrer, c’est bien la question !

* Je parle au singulier car dans le domaine de mon copain, pas trop de soucis pour trouver un travail de manière générale !

D’après le récit de Chou69 posté sur le forum de discussions.

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “Ce qui me frustre énormément après 7 mois au Québec

  1. Bonjour, je n’ai pas encore immigrer, mon projet est en cours…
    Mais je rebondis sur votre “manque” de vacances pour satisfaire vos désirs à tous les 2. Je comprends que votre ami soit très proche de sa famille, je suis moi-même très proche de la mienne… Et comme vous le dites le temps de congés n’est pas le même en France et au Quebec… Mais alors pourquoi ne pas inviter les membres de sa famille à passer leurs congés (ou une partie) avec vous au Quebec et de vous garder vos congés (ou une grande partie) pour vous. Ou même de trouver un “arrangement” entre vous (genre 1 année/2 ) … Vous voyez des solutions il y en a toujours, après il suffit de savoir ce que chacun veut vraiment.
    Ma Grand-Mère, que j’adorais, m’a fait promettre de tout faire pour voir se réaliser ce projet, en argumentant à ce sujet que quelque soit le lien qui existe entre les membres de sa famille et soi, on ne vit pas avec et pour sa famille… on vit pour soi…
    bon courage dans votre réflexion.

  2. Excusez ma franchise mais vous avez vraiment une mentalité de “Français”, c’est assez simple à “spotter” : Vous ne pensez qu’au loisirs ! En général les nord-américains pensent d’abord à gagner le plus possible et les vacances servent à “relâcher la pression” pour éviter le burn-out. Vous avez une excuse cependant , vous n’êtes pas arrivés depuis longtemps 😉 bon vent à vous et profites bien de votre temps libre.

    1. Je ne pense pas que ce soit une ” mentalité de français” que de vouloir profiter de la vie. D’autres se tuent au travail, d’autre préfèrent profiter de la vie à leurs manières, pour certains l’argent passe avant tout, pour d’autres les petits plaisirs de la vie sont plus importants. A chacun l’envie de vouloir vivre sa vie comme il le souhaite et je ne pense pas que cela soit typiquement “francais “.

  3. C’est intéressant comme témoignage, dans votre cas vous avez plus à y gagner de rester au Canada.
    Vous pouvez acquérir plus d’expérience avec le temps.
    Pour ton copain, faut surement qu’il change de boite histoire pour qu’il n’ait pas à attendre des années avant d’avoir plus de vacances.

    Je suis assez d’accord avec vous sur le point que l’on court après notre propre temps ici… c’est encore plus le cas lorsque l’on n’a pas de voiture (l’Amérique du nord). J’avais 20 jours de vacances en Asie et en France on est encore mieux loti donc forcément en arrivant au QC c’est un peu le choc.

    Dans mon cas le pouvoir d’achat est un peu plus fort en France (après logement et taxes j’entends), le QC aurait été intéressant pour moi il y a 5 ans, mais comme j’ai déjà vécu mes années de burn-out c’est direction la France, j’ai aussi des soucis de santé et en ayant tenté certains hôpitaux ici… ça m’a refroidi et j’ai réalisé à quel point on a de la chance en France d’avoir ce système… dommage que Macron et cie veulent le démolir…

  4. Bonjour, très heureux de voir votre commentaire, pourriez-vous m’aider à distance sur “que faire et NE PAS faire” pour venir s’installer au Canada? Je prend mes renseignements ici en Belgique mais je serais content d’avoir des contacts de gens déjà sur place. Merci. Vous êtes à Montréal?

  5. Le Canada permet d avoir un fort pouvoir d achat car ici on travail . Cela fait 6 ans que nous sommes ici et on ne retournera pas en France même si notre famille nous manque ! Ici il y a du travail et quand on sera à la retraite et bien on profitera 😉 . Puis beaucoup plus d avenir pour nos filles !
    On aime le Canada !!!!!

Les commentaires sont fermés.

Haut

Bienvenue au Canada