Bilan très négatif d’une famille de Français après 1 an

Je me présente femme de 45 ans avec mon mari de 45 et enfants de 18 et 21 ans.

Moi et les enfants avons la double nationalité, car mon papa est canadien. (mais on a toujours vécu en France)

Nous avions fait quelques voyages au Québec avant de décider de venir nous y installer.

Nous voila ici depuis un an, et nous devons tenir encore 6 mois (l’enfer) pour nous.

Alors avant d attirer les foudres des lecteurs et de leurs réponses agressives, je tiens à dire que ce que j’écris ce n est que mon simple vécu et notre simple avis.

Vous prenez et vous jeter ce qui vous intéresse.

Ce post est vraiment à titre de prévention pour ceux qui ont des doutes ou questionnement intérieur.

Donc voici les point négatifs que vous allez rencontrer :

l’administration : parrainage pour mon époux: il va falloir vous accrocher pour remplir les documents , prévoyez du temps de de l’argent 2500 $ dans notre cas.

Le traitement est très très long …

et les retours de documents vous mettent le stress ..!

Vie courante et supermarché :

sachez que vous ne serez plus faire vos courses, ici tout change .. normal jusqu’a la vous avez changer de pays !

Oublier les yaourts de toutes sortes, oublier la bonne crème fraiche, oublier votre charcuterie, a moins de la payer en vendant un rein.

Idem pour le fromage etc…

Et oublie d’acheter autre chose que de l’alimentaire dans beaucoup de magasin.

Il fait souvent faire plusieurs supermarchés avant d’avoir toute votre épicerie.

Climat: alors ci vous êtes prêt pour 8 mois de neige et bien vous êtes au bonne endroit !

À l heure ou je vous parle nous sommes le 24 avril 2020 et la neige est toujours là, et des chutes de neige son encore prévu.

On en peut plus.

On a froid on a besoin de soleil !

La température est de max 5 degrés. Dure à vivre pour des sudistes.

Donc on oublie le bronzage.

Après en mai ce sera le temps des moustiques ou maringoins comme ils disent.

Alors au début ce mot fait rire mais très vite, vous allez en voir marre de ces moustiques qui arrivent en massent, au point de ne pas pouvoir rester dehors deux minutes, ils embrassent votre visage …! C’est top

De plus, il y a les mouches à chevreuil  qui sont grosses comme des oiseaux… et qui vous arrachent des morceaux de peau.

(pour info je suis d origine de la campagne en France avec chevaux etc … donc je ne suis pas une précieuse)

bref !!!! Le moment ou il fait bon et que vous pourriez vous détendre en terrasse et bien non !!!!!

tu rentres..!!

Après l’été arrive en fin il faut en profiter ça ne dure que 60 jours, deux petits mois de rien du tout, et vous ne dépasserais pas les 27 degrés.

Ensuite pour ce qui est de la socialisation:

nous sommes d’origine très sociable, mais ici oulaaaa accrochez vous ..!!! Car quand les québécois comprennent que vous n’êtes pas un touriste, leurs façons d’être changent…

Nous avons subi beaucoup de racismes anti-Francais ..!

Je comprends maintenant ce que ressentent les immigrés dans d’autres pays.

C’est vraiment dur à vivre.

Toutes les 5 minutes C’est VOUS ÊTES FRANÇAIS ? Ah ! Maudit Français.

Qu’est ce que vous faites ici ?

Avez vous un travail ?

Quel âge avez-vous ?

Que venez vous faire ici ?

Avez-vous des enfants ?

etc. je vous en passe !

Ils sont hyper incorrects avec leurs questions personnelles.

Et pourtant le mot correct ils l’emploient à toutes les sauces.

Par contre toi tu poses pas de questions, eux ils te disent C’est pas correct !

Ben voyons !

Donc au début vous vous faite avoir mais après vous commencer à vous défendre.

Ce qui est dure et fatiguant !!

donc pour nous :

Ils posent trop de questions privées

Ils parle français comme une vache espagnole.

ex: « bienvenue » pour te dire merci 

Ils te vois comme un Français qui vient piller leurs pays et ils veulent profiter de tes euros.

Il ne faut pas oublier qu’ici c’est le pays du dollar et que qui que tu sois on te vois comme un dollars bien grassouillet.

Les arnaques sont toujours là.

Ici personne ne te rend de service, tout est payant, 20$ par ci 40 par là.

Punaise !!!! Oublie de demander à ton voisin un balais ou une aide pour autre chose.

Je crois que je vais arrêter là vous avez compris !

J’en ai tellement à dire que ce ne serai pas bienvenu.

Alors juste un conseil quand vous immigré ici vous pensez que l’herbe est plus verte comme nous l’avons pensé.

Faites attention à vous et a votre portefeuille!

Et bon courage a tous !

Et n’oubliez pas il fait frette ici très frette

bye bye

🇨🇦🤗😃

D’après le texte original publié sur le forum de discussions

Avatar
Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “Bilan très négatif d’une famille de Français après 1 an

  1. Peut être n’avez vous pas choisi la bonne ville, tout simplement ?
    Je n’ai jamais eu de problème de racisme anti-français, ni aucune questions qui m’ont choquée. Au contraire, souvent ils se demandent pourquoi on quitte un beau pays, pour venir dans le froid québécois, il n’y a rien de méchant.
    Pour les services, au contraire, je trouve les québécois très serviable. Pogné par la neige, y a toujours quelqu’un pour t’aider. J’ai eu plein de proposition d’aide de la part de nos voisins, même quand nos cartons sont arrivés, on a des voisins qui se sont proposé de nous aider !

    Pour le climat, les moustiques, le vocabulaire… on est au Québec, il faut s’y faire, ici c’est une culture nord américaine, même sur les expressions (bienvenue = welcome anglais pour remercier, tout simplement, rien avoir avec une mauvais façon de parler).

    Et pour les démarches d’immigration: vous êtes bien chanceuse déjà d’avoir éviter les papiers pour vous et vos enfants. C’est vrai que c’est le parcours du combattant, ça coûte très cher, c’est très long et très stressant, mais c’est le pays qu’on a choisi

    1. Bonjour ,

      Québécoise qui habite en Europe depuis 13 ans 12 en Suisse car mari suisse et 9 mois en France … laisse moi vous dire que votre pays est une galère dans tout les sens du mots … bureaucratie d’enfer dans votre pays et j’en passe ..mon mari a vécu au Canada et la bureaucratie peut être compliqué mais jamais comme la France . on doit avoir un dossier pour tout faire ici … et discrimination est horrible déjà cv sur photo , âge , le statut enfin … et je vous dit pas la pendemie mal gérée par le gouvernement sans aucune aide … le pays s’enfonce profondément .. allez vivre en Espagne vous aller retrouver pleins de français !

  2. Bonjour, agé de 48 ans, ma femme et moi sommes désireux d’aller nous installer au QUEBEC pour y vivre et travailler.Nous aimerions connaitre précisemment les démarches administratives et professionnelles à effectuer pour ce changement de vie. Je préfère avoir des réponses précises et justes que de me fier à « des pseudos réponses via internet ». Merci à vous

  3. Bonjour, je suis Québécois ou, comme certains aiment nous appeler, Canadien-français. Je suis au service de citoyens Français qui ont ou désirent immigrer au Québec/Canada. J’exerce ce travail depuis 5 ans et je n’ai reçu aucun commentaire négatif ni aucune plainte tel que la Dame dont origine le message initial. Pour ce qui est de la température, j’ai des clients qui sont immigrés de l’Île de la Réunion et qui sont installés depuis 2 ans et ils se sont adaptés. Mais il est vrai qu’avec la très grande superficie du Québec, il peut y avoir des écarts de température de plus de 20 degrés entre 2 régions du Québec au printemps et à l’automne. Chacun y va de sa propre recette. Certains viennent d’abord en vacances plusieurs fois pour visiter différentes régions afin de bien comprendre l’aspect géographique et culturel car le Québec est tout de même au moins 5 fois plus grand en superficie que la France. De plus, chaque région comporte un français parlé qui peut être légèrement différent pour l’usage de certains mots et de certaines expressions. Il est vrai que certains Québécois moins cultivés ou moins éduqués vont encore utiliser l’expression  »Maudits Français » et c’est vraiment très malheureux et désolant. Nous sommes tous cousins !!! Le Québec a été colonisé par les Français et notre Code Civil du Québec découle du Code Napoléon. Les volontés d’adaptation et d’accueil doivent être partagées. Certains futurs immigrants achètent d’abord un appartement (chez nous c’est un condo ou condominium) soit pour le mettre à la disposition des enfants qui viendront éventuellement étudier à l’université ou comme placement ou comme pied-à-terre. D’autres vont plutôt acheter des biens immobiliers générant des revenus locatifs pour s’assurer des revenus au Québec/Canada pour ensuite déménager plus tard. Finalement, d’autres vont profiter du manque de relève dans les entreprises car plusieurs entreprises sont à vendre au Québec/Canada puisque les chefs/cheffes d’entreprises ne trouvent pas de relève pour reprendre les guides de ces entreprises qui pourraient éventuellement fermées faute de relève. Alors oui, il y a plusieurs façons de préparer son projet d’immigration. Pour ma part, j’essaye aussi de m’adapter à ma clientèle pour que mes services soient moins dépaysant pour mes clients Français. Je tente de ne pas utiliser d’expression purement québécoises et j’invite mes clients à me poser des questions s’ils pensent ne pas avoir bien compris ce que je dis. Je fais aussi l’inverse lorsque je ne saisi pas bien les expressions linguistiques de mes clients. Avec de la patience nous parvenons à bien communiquer entre nous. Afin de rassurer mes clients je travaille donc avec la bannière ou le réseau CENTURY 21 au Canada. Je reçois des demandes d’emplois et des demandes d’information sur des biens immobiliers à chaque semaine en provenance de la France. Évidemment, certaines personnes ne veulent pas faire l’effort de comprendre comment fonctionne le marché du travail ou de l’emploi ou de l’immobilier au Québec. J’en déduit qu’ils ne sont pas encore vraiment prêts à immigrer. Chacun y va à son rythme et selon ce qui lui convient. Bienvenue à tous nos cousins Français !!!

  4. Si je peux me permettre un avis à mon tour, je ne suis qu’un simple Français ayant eus un jour, l’idée de peut-être découvrir, en toute humilité, la Canada. (Peut-être plus le Québec vue à quel point je risque de créer une 3ème guerre mondiale en parlant anglais :p)

    J’ai essayé de prendre le temps de lire la plupart des avis derrière ce témoignage et mon constat personnel reste plutôt neutre en fait. Déjà je ne pense pas pouvoir parler d’un pays que je ne connais pas (…encore?), juste je remarque énormément d’animosité d’un coté comme de l’autre. Le témoignage à était écrit sans doutes sous l’effet de l’émotion et du ressentis personnel. Sûrement certaines choses sont-elles grossit, déformer ou dénaturer, mais cela reste un constat PERSONNEL.

    Je comprend qu’un bon patriote s’arracherai des cheveux en lisant quelqu’un critiquer son pays, mais n’oublions pas que nous sommes avant tout des humains, que nous sommes là avant tout pour débattre ?

    Je ne suis pas porteur de messages religieux ou idéalistes. Juste ne nous rabaissons pas à des remarques du genre « Parle comme une vache espagnole », « Ne sait même pas écrire correctement français »… s’il vous plaît. Je suis l’exemple type, je suis français, âgé d’à peine 28ans, dyslexiques et pourtant je rêve encore de croire que les gens ne s’arrêteront pas à ma simple image, mais chercheront à comprendre mes qualités.

    Alors faisons de même, aimons son constat comme un simple pan de vie, fragile et éphémère, et ne nous déchirons plus pour ça. Chacun auras raison à sa manière, chacun est le con d’un autre, mais chacun sait faire la part des choses s’il en a envie.

    Ce n’est qu’un message parmi tant d’autre, et je suis désolé s’il froisse au que ce soit. Ce n’était pas le but. J’espère juste que celui-ci pourra apporter un temps, soit peu, de réconfort à ceux qui en ont besoin. (Qui plus est s’il fait si froid que ça chez vous ^.^) des bisous !

  5. En lisant ce récit j’avais du mal à croire que l’on parlait du Québec. J’ai eu l’occasion même la chance d’y aller quelques semaines alors que ma soeur y faisait ses études. Que dire d’autre à part que je suis tombée amoureuse de ce pays. Moi la petite française haute alpine. Nous y sommes allés en avril et mai et nous avons eu tout les temps, de la neige, du soleil, de la pluie. Pas un seul instant je ne me suis pas bien senti car tout est fait pour qu’on puisse y vivre et s’adapter au climat. La nourriture ne nous a pas non plus perturbé, il y a d’ailleurs des boulangeries « françaises » quasiment de partout pour les plus nostalgiques. J’ai aussi pu voir que l’emploi était une denrée répandue avec tout leurs panneaux. Certes peut être uniquement des jobs alimentaires mais des job qd même. Et que dire des québécois 🥰 je les ai adoré, leur culture est d’une richesse extraordinaire, nous avons énormément appris auprès d’eux, visiter les érablières, aller au fin fond des montagnes… c’était un paradis. Les paysages la bas sont à couper le souffle. Si je n’étais pas en train de construire ma maison à cette époque j’aurai sûrement déménagé la bas. Mais que dire des français par contre ? Impolis, sans respect de leur tradition, pantouflards, chômeurs… vraiment je me dis que le plus beau pays du monde existe et c’est le Québec.

  6. Bonjour, Je ne comprends pas bien votre réaction sur votre post. Il me donne l’impression que vous ne vous êtes pas informés sur la vie au Québec. je laisse de coté la partie administrative pour ne prendre que la vie courante. Vous avez la réaction du touriste lambda qui pense qu’il va retrouver la vie a la française ou qu’il aille. C’est vraiment étrange et dévalorisant pour les Québecois. Eux, ils ne vous ont rien demandé, critiquer leur beau pays et leur façon de vivre n’est par très fair play. Je vous souhaite un bon retour en France, mais surtout, prenez vos responsabilités, vos erreurs et assumez. Un dernier conseille, n’allez plus a l’étranger.

  7. Bonjour,
    Nous sommes arrivés au Quebec en Aout 2019.A trois Rivieres plus précisément ! on est la car mon conjoint a repris ses études ici. on a un permis pour 2 ans après on verra.
    Oui il fait froid mais c’est le Québec ce n’est pas nouveau si ?? On le sait qu’en venant s’installer ici il va y avoir de la neige de novembre minimum avril-mai.
    Concernant la nourriture oui des choses manquent mais on s’adapte ce n’est pas la France !!! perso on ne fait pas plusieurs magasins pour trouver ce qu on veut a manger un seul suffit ! il suffit de savoir ou aller !
    il faut s’adapter alors oui je suis d’accord ce n’est pas simple les québécois sont comme ils sont mais ça aussi on le savait. oui c’est dur mais après cela fait parti du jeu.
    On commence juste a trouver nos marques. on n’a pas encore beaucoup d’amis québécois mais ca viendra il faut du temps. mais ils posent des questions car ils sont curieux de savoir pourquoi on est là et c’est avec plaisir que je réponds il n’y a jamais eu d’agressivité ou autre. J’ai mis du temps pour trouver un bon travail et ce ne fut pas tous les jours faciles mais maintenant c’est bon. J’ai une bonne équipe et des gens qui m’aident. notre garderie a fermé et j’ai demandé de l’aide car nous n’avons pas de réseau ici et mes collègues se sont décarcassés pour m’aider on a des amis français et nous sommes un petit groupe oui c’est sur on est entre français mais encore une fois l faut du temps soit on s’adapte et ça passe soit on rentre.
    Ils parlent comme une vache espagnol et alors ? on a les mêmes racines française mais ici c’est différent moi aussi ça me fait bizarre quand j’entends comme ils parlent mais encore fois on s’adapte on n’est pas en France !
    Oui il y a eu des moments ou je voulais rentrer car je m’attendais a ce que ce soit plus simple plus facile mais on relève la tete et on avance cela faisait 2 ans qu’on préparait ce projet donc on ne baisse pas les bras. La famille manque c’est sur surtout en cette période. nos vols pour rentrer en France ont été annulés pour cet été… oui c’est plate mais c’est comme ça encore une fois cela fait parti du jeu. on a pris la décision de venir ici on assume même si des fois c’est dur.
    Oui il peut y avoir ce sentiment d’anti français. tout le monde ne vous accueillera pas les bras ouvert ici ou ailleurs. Je comprends aussi mieux la situation des étrangers en France. c’est comme ca je pense que ça sera partout pareil. Il faut arrêter de mettre le Québec sur un piédestal concernant l’acception des étrangers. ça dépend des endroits, des gens de beaucoup des choses. ils seront peut-être plus ouvert dans certaines régions.
    Nous on continue l’aventure avec ses hauts et ses bas.
    bon courage a vous et si je peux me permettre rentrer en France et vite !

  8. Bonjour,

    J’ai été récemment approché par le Quebec pour un projet d’immigration. J’ai eu l’impression à la suite de mes entretiens avec Montréal et Laval, que tout était d’une facilité déconcertante. Après l’heure d’entretien, la proposition de signer un contrat m’a été faite! Incroyable! De plus, outre la reconnaissance immédiate de mes diplômes (le ministère de l’éducation était présent), une proposition de salaire tout aussi incroyable : on me propose de reconnaître mon expérience professionnelle et je suis embauché au maximum, donc je double mon salaire par rapport à la France!!Quand je pense qu’en France, on me dit en permanence que je suis trop payé!! Quel pays incroyable!
    Ayant des fonctions d’adjoint de direction dans un collège depuis plusieurs années, on me propose de prendre rapidement (au bout d’un an) un poste de direction! Avec bien sûr, un salaire encore augmenté! Tout paraît simple, et les postulants à la migration au Quebec ayant l’envie de travailler sont très vite récompensés.
    En France, en plus de mon salaire ridicule, je me vois traité en permanence de fainéant de fonctionnaire alors que j’effectue 50h par semaines pour un salaire de 2000€ par mois! (J’ai 20 ans d’expérience et possède 2 Master)
    Malgré tout cela, j’essaie de garder les pieds sur Terre et je pense refuser l’offre, car habitant dans le Sud de la France, j’ai peur de ne pas m’habituer au froid. C’est avec grand regret que je refuse, J’ai fait quelques nuits blanches, mais je ne voulais pas me tromper, car j’embarquais dans mon aventure ma femme et mes deux enfants.
    Pour le reste, on a le droit de ne pas se sentir bien dans un autre pays, cela vient souvent du fait que l’on ai trop idéalisé son expatriation ou alors que l’on ne veut pas faire le moindre effort.
    De mon côté, ce qui m’attirait dans le Quebec, c’était justement de changer ma manière de vivre, de consommer, de vivre comme et avec les québecois.
    J’ai eu affaire jusqu’à présent à des gens charmants, qui de plus, se proposaient de me faciliter les démarches pour obtenir la nationalité. Ce pays est incroyable pour ceux qui ont de l’ambition et l’envie de travailler.
    J’ai 50 ans, et pour reprendre les paroles de Reggiani : « il suffirait de presque rien, peut-être 10 années de moins » pour que je dise au Quebec « Je t’aime »…
    Je trouve dommage que la mauvaise expérience de cette dame se transforme en pamphlet contre ce merveilleux pays.Que penserait-elle de personnes immigrées en France passant leur temps à critiquer la France et les français?
    Merci le Quebec et merci au Québecoises que j’ai rencontrées lors de ces entretiens à Marseille. Je sais que je porterai dans mon cœur ce regret de ne pas avoir osé cette aventure…

    1. Bonjour, désireux de vivre la même expérience que vous, à savoir aller vivre et travailler au QUEBEC, serait il possible de me fourni précisemment toutes les démarches nécessaires pour cela. Je préfère m’adresser à quelqu’un qui a véritablement vécu les choses, pour être sûr d’avoir les bonnes démarches. Merci à vous

  9. Rentre dans ton pays et fiche nous la paix pour nous -25 on l adore le francais de vache espagnole aussi on ne t a pas ramener de force il faut que tu sache ici c est le canada il y a aucun traitement de faveur tous egaux sur terrain pas sur papier.

  10. Oh , je suis horrifiée par se soit disant vécu, ils n’étaient pas au Canada, c’est impossible. Ils sont réputés pour leur gentillesse et leur savoir vivre. Le Canada est un pays où il fait très froid, vous vous êtes renseigner avant de partir ?

  11. Ben dis donc… rentre vite dans ton sud profond et remets toi vite à la conjugaison, grammaire et ortograf… je suis français, connais le Québec… j’ai honte là, et en plus j’ai les yeux qui saignent après cette dure lecture…

    1. Je suis entièrement d’accord avec toi je suis français aussi avec ma famille et je n’ai rien à redire des québécois et québécoises ! Nous avons été accueilli avec gentillesse et ont ne regrette pas la France !!

    2. D’accord avec Mathieu. Comment peut-on être si nulle, et idée critiquer ceux d’un pays qui vous accueille !
      Lamentable!

  12. Bonjour Madame, je suis vraiment choquée de votre publication avec autant de haine envers le Québec et les Québécois.
    Je comprends parfaitement votre ressenti et votre vécu, mais ce n »est pas une raison de décourager les Français d’immigrer au Québec. Surtout pour les jeunes qui trouvent ici leur avenir.

    Je comprends votre expérience négative, d’autant plus que je sais ce que c’est le racisme: Moi même Française, arrivée en France en 1962 d’Algérie, avec mes parents contraints de quitter leur ville blanche Alger.
    Arrivés À Marseille, mes parents ont vécu l’enfer, la haine, le racisme, le chômage, la maltraitance verbale, et pourtant nous sommes Français. Je ne parle pas des pauvres maghrébins et les Africains qui vivent l’enfer jusqu’à présents..les pauvres aussi étaient contraints de quitter leurs pays à cause des guerres. J’espère à votre retour en France, vous verrez les étrangers d’un autre œil.

    En ce qui concerne, le Québec, mois personnellement, j’y vis avec ma famille, depuis 10 ans déjà, et je ne le regrette pas..j’ai retrouvé la paix avec les Québécois très gentils, accueillants et très sympatriques. Le Québec est un pays d’immigration et ne vois pas les immigrants comme une charge où d’un œil raciste, sauf les immigrants comme certains Français qui viennent critiquer et se moquer des Québécois.

    Les Québécois n’aiment pas la critique et la grogne et surtout le sentiment de supériorité des Français d’où le qualificatif de  »Maudits Français » et ils ont raison.
    J’ai des amis Québécois et ils m’apprécient beaucoup pour l’humilité et le respect que je leur témoigne..Et à mon tour, je reçois beaucoup d’amour et leurs portes sont toujours ouvertes si j’en ai besoin.

    Quant aux fromages, les yogourts, les charcuteries et le reste..Je ne comprends pas, car on trouve de tout, c’est tellement cosmopolite, qu’on trouve tous les produits dont on a besoin..Les fromages et les produits Québécois sont excellents. Si vous êtes à Montréal, allez y faire un tour au marché Jean-Talon, ou marché Atwater, un vrai plaisir, on trouve de tout.

    Quant aux moustiques et mouches, il n’y a pas tant que vous le dites. Nous, nous avons un chalet en pleine nature, je n’ai pas vu ces moustiques ni ces mouches ? Les moustiques tigres sont plus nombreux et plus dangereux en France, surtout dans le Sud de la France.

    Si on vient au Québec, avec un cœur et un esprit ouvert, on s’adapte très vite et les Québécois nous accueillent à bras ouverts..C’est un pays où tout est possible, moins de bureaucratie, moins de contraintes, beaucoup d’aides pour la création d’entreprise, beaucoup d’ouverture..avec un beau pays, les lacs, la nature, l’espace, …

    Je connais beaucoup de Français, qui sont retournés en France et ils l’ont regretté..au bout de 6 mois ils sont revenus au Québec. Donc réfléchissez à deux fois avant de prendre votre décision de repartir en France.

    Je conseille vivement surtout aux jeunes Français de venir s’installer au Québec, car il y a un tel potentiel…avec sans barrière et sans limite.

    Je vous souhaite bonne chance à vous et à votre famille.

    1. Bonjour Liliane, je suis en tout point d’accord avec vous. Je crois qu’ils agissent finalement comme un miroir… une personne sensible, agréable, ouverte et respectueuse sera infiniment bien accueillie. Quant aux autres… voici le résultat, même la nature s’y mets 😅

  13. On dirait du Fake. Il y a une moment donné quand on vient du SUD de France et qu’on ne sait pas qu’au Québec il y a des périodes de froids et que l’alimentaire n’est pas équivalent, il y a une soucis dans la tête.
    Pourquoi partir de France?? Le Portugal ou L’Espagne serait plus approprié pour ce type de personne.

    1. Pas fake du tout 😉 Bien sur que l’alimentaire n’est pas equivalent, je confirme la nécessité de faire les courses dans plusieurs enseignes pour trouver l’equivalent des enseignes français, c’est un fait établi !!

      Je ne sais pas comment tu es arrivé au Québec ni le contexte, mais avant d’immigrer dans un pays on recherche, on lit, on positive souvent surtout avec un lien affective comme cette famille, on decide d’ignorer ou de minimiser certains elements.

      Il y a des zones en France ou il fait froid de meme, mais moins longtemps, on ne peux pas imaginer la durée dans le temps des hiver, il faut le vivre et c’est l’experience de cette famille.

      Je pense aussi que c’est une premiere expatriation pour cette famille, peut être n’étaient ils pas tout a fait prêts. Je sais ce que c’est nous en sommes a notre 3ème (Australie, Singapore et maintenant le Canada) Certains s’adaptent et d’autres nom, cela depend du contexte, les enfants sont souvent un élément majeur dans la decision de rester.

      Bref il faut lire ce qu’elle écrit, l’accepter car c’est une réalité et souvent les Quebecois ne se rendent pas compte de certains elements car ils ne connaissent que cette réalité et ce n’est pas une critique. (Et bien souvent les français ne se rendent pas non plus compte de certaines difficultés administratives pour les étrangers bien entendu)

    2. Je crois que cette dame ne s’adapte pas du tout au quebec…
      Je crois qu’elle ferait mieux de rentrer chez elle. Ceci étant dit j’ai vécu aussi dans les deux pays et je n’ai jamais entendu personne parler de cette façon…
      Il faut croire que la faculté d’adaptation n’est pas donnée à tout le monde…

  14. C’est une blague ??
    Après « les marseillais à Miami » …. les « marseillais au Quebec » !!

    Madame avant de critiquer la façon de parler des Québécois, écrivez et parler correctement !
    Quelle belle image des français vous donnez.

    1. Eh les marseillais.. jamais faire confience à des gens qu’ils tombe deprime quand il n’y a pas du soleil pour quelques heures et ils panique grave à voir de la naige meme en photo..desole pour mon orthographie mais je suis un etranger en France et le francais c’est pas ma langue maternelle

  15. Moi ce qui me choque le plus, ce sont vos fautes d’orthographe. Vous pouvez critiquer les québécois en disant qu’ils parlent le français comme une vache espagnole, mais vous l’écrivez comme une personne n’ayant jamais compris la langue de Molière…. C’est triste à 45 ans de ne pas savoir écrire…..

  16. Bonjour très chère concitoyenne,
    Je ne saurai que vous conseiller d’autre qu’une exfiltration immédiate. Si en rejoignant le sud de la France, vous passez par Paris, quelques minutes chez Gibert Joseph pour vous procurer un Bescherelle me paraît être une nécessité.
    Je vous remercie, car ma famille et moi avons passés un bon moment en vous lisant. Je retourne désormais dans mes bois (en T-shirt, nous sommes le 7 Mai), une terrine de chevreuil locale et un chèvre frais de la MRC voisine dans ma besace.
    Bon retour !

  17. J’ai cotoyé beaucoup de français travaillant au Québec; ils ne sont que des chialeux qui font un minimum de travail et passent la majorité de leur temps à tout critiquer et à essayer à démontrer leur supériorité à tout le monde. Ok, vos pommes sont meilleurs ou il neige moins en France, génial! restez-y rien ne vous oblige! mais la vérité est que dans votre pays le boulot est ben difficile, on travaille comme des forcénés et on garde difficilement son travail; donc vous pensez venir au Québec comme conquéreurs et vous oubliez votre origin. Le pire est que le Québec continue d’acceuillir ces nulles! J’en ai marre des chialeux! fermez vos gueules et allez vous en (remarque: je ne suis pas québecoise et les français m’ont harcelés et crié dessus)

  18. Bonjour. Cela fait 14 ans que j’ai quitté la France mes enfants sont nés à l’étranger. 3 ans en inde, 2 ans en Afrique du Sud, 6 ans à Hong Kong et maintenant 3 ans au Québec. À vrai dire, je n’attends rien de la population quand j’arrive dans un pays. Je m’installe, je me fais des connaissances, etc. Je me rends compte maintenant qu’il faut 3 ans pour s’accoutumer à un pays. On apprend beaucoup sur soi et sa propre culture et on développe beaucoup de résilience. Le Québec (pour ma part Montréal), je dirais que ce n’est pas l’Eldorado. En fait, après tous les pays que j’ai parcourus, je dirai que c’est « plate » comme on dit ici, il n’y a pas de quoi foutter un chat. Il y a tellement de pays bien plus sympa. Cela dit, tant qu’on y est, pourquoi ne pas creuser un peu? Les Québécois adorent leurs régions et y vivent paisiblement. Alors, certes je ne vais pas y rester 10 ans, mais je compte bien être là pour apprendre des choses et me nourrir des magnifiques paysages qu’il offre. Je ne souhaite pas devenir Canadienne, je suis fière d’être française, mais je vais en profiter. Parce qu’après tout, le monde est à nous (Alexandre Legrand).

    1. Je supporte cette vue a 150% !!

      Pareil pour moi j’ai quitte la France il y a 22 ans, ma fille est née a l’etranger aussi, et pour nous c’est 12 ans en Australie (nous sommes devenus Australiens aussi), 6 ans a Singapore et maintenant 4 ans au Canada – Quebec – Montreal (West Island).

      Et oui il faut donner du temps au temps, 2-3 ans pour comprendre un pays et une fois passé l’apprentissage, apprecier le pays et ses habitants, cela aide habituellement a mettre les choses en perspective.

      Par contre, habituellement notre famille ne se fixe pas de duree, initiallement nous avions prevu de passer 2 ans en Australie puis de partir au Japon et 12 ans apres nous bougions a Singapore. Meme chose pour le Canada, pas de duree en tete, ma fille a decide de continuer ses etudes a McGill donc nous sommes sans doute ici pour un autre 3-4 ans 😉 Elle savait qu’elle pouvait choisir entre la France (Europe), Australie, Singapore donc nous etions sur les starting blocks 😉

      Un sujet dont personne ne parle, l’education et la le Quebec est vraiment interessant !!
      Les etudes universitaires qui sont vraiment d’excellente qualite et aussi tres abordables, les francais beneficiant de tarif Canadiens si pas Resident Permanent (RP) et des tarifs Quebecois si RP. Juste un point de reference, Bachelor of Commerce a Mc Gill pour les etudiants internationaux c’est $45K, pour les Canadiens cela passe a moins de $10K et pour un Quebecois c’est de memoire moins de $5K (Donc toujours plus cher que la France bien sur mais en Australie, nous regarderions a $20-35K)

  19. Je ne comprends pas l’intérêt d’un (soi-disant) témoignage pareil ! De surcroît, truffé de fautes !
    Si elle si malheureuse au Québec, pourquoi y est-elle venue ?
    Qu’elle retourne bien vite en France, ce pays de cocagne, où tout va bien et tout est parfait….
    Pour ma part je ne désire qu’une chose, aller passer ma retraite au Québec, tout en étant consciente des côtés négatifs, comme le froid, mais qui pèsent bien peu de chose à côté des inconvénients à vivre en France en 2020 !!!

  20. Connerie tout ca si tu veux du soleil vient pas ici et le reste c est n importe quoi les courseS c est pareil le fromage plus cher oui le telephone aussi mais contrairement au francais il sont gentil il t aide tant qui le peuvent sans rien en routour ils ont la main sur le coeur il choisisse qui il font rentrer ca fait 2 ans que je suis au Québec et c est la meilleure chose que j ai fait de ma vie de quitter la france

  21. Oui, la procédure d’immigration est lourde et pénible (qu’en est-il pour un immigré hors UE s’installant en France?). Oui, la nourriture de qualité coûte cher. Oui, nous sommes des immigrés et c’est plus difficile pour nous de naviguer dans un système qui n’est pas le nôtre. Quant au système de santé, je n’ai toujours pas compris comment il fonctionnait… Mais de mon point de vue, on ne peut tout de même pas décemment se plaindre à ce point des québécois! Tout d’abord, j’ai toujours considéré que c’est aux immigrés de s’intégrer dans la société qu’ils ont choisi de rejoindre et pas l’inverse. Donc, si l’on critique systématiquement leur façon d’être, leur language, leurs coutumes… à quoi bon venir vivre au Québec? Pour ma part, j’ai eu globlalement des expériences positives avec beaucoup de québécois et ma famille s’intègre petit à petit; je n’ai pas pris l’accent mais j’intègre petit à petit des mots et des tournures d’ici. Les Québécois se sont battus des siècles pour la défense du Français et n’ont pas eu a souffrir du jacobinisme normalisateur parisien – et c’est très bien ainsi! Mais ce qui me sidère le plus dans les « constats d’échecs » de Français qui veulent repartir, c’est qu’ils se plaignent très souvent du froid. C’est à se demander s’ils se sont posés les questions de base avant de venir ici? Si on n’aime pas la neige, on ne va pas vivre au Québec, si on n’aime pas la chaleur, on ne va pas vivre sous les tropiques… En tout cas, mieux vaut repartir maintenant que dans 5 ou 10 ans si le Québec vous déplaît à ce point; je vous souhaite un bon retour en France et une belle vie en métropole. Mais avant de partir, essayez le Tremblay du Lac St Jean, le Pied-de-Vent des îles de la Madeleine et Le Chèvre À Ma Manière – ces fromages québécois n’ont rien à envier à nos (excellents) fromages.

  22. C’est du grand n importe quoi !!! Ma fille a choisi de vivre au Canada elle s y plait énormément et ce pays est plus qu accueillant..peut-être n avez vous pas su vous y intégrer et que vous êtes responsables de votre situation..après je ne pense pas qu on vous ai pointé un fusil sur la tempe en vous obligeant de migrer vers le Canada donc c’est votre choix.. et personne ne vous oblige à y rester

  23. Bonjour,

    J’ai vécu 8 ans au Québec, j’y ai eu mes 2 enfants et acheté ma maison en banlieue sud de Montréal. Le Québec est certes très différent de notre France mais de là à le dénigrer je trouve cela un peu fort surtout après seulement 1 an.
    Effectivement la culture, nourriture, système de santé, milieu professionnel, etc… sont différents mais en même temps il fallait s’y attendre ou du moins il fallait se renseigner. Les gens sont différents parce qu’ils sont issus d’un pays différent, tout comme les anglais, les suédois, les australiens etc.
    J’ai quitté le Québec il y a maintenant 1 an et demi pour la Colombie Britannique, sur une toute petite île appelée Victoria. C’est pourtant la capitale de la province et franchement si je devais dresser un bilan de ma vie ici, il serait tout autant négatif que le vôtre sur le Québec. Mais voilà, je ne me suis pas du tout adaptée à la culture et mentalité anglophone, je ne me suis fait aucun ami de la région et pourtant je suis très sociable. Pourtant je ne juge pas cet endroit car je m’attendais à y trouver de grandes différences avec le Québec qui me manque terriblement. Les gens ne vont pas s’adapter à moi, je dois faire les efforts nécessaires si je veux m’intégrer à cette nouvelle société.
    Votre témoignage reflète simplement les difficultés que vous avez eues lors de votre parcours (papier d’immigration, adaptation, etc…), tout le monde a un jour rencontré des obstacles mais s’ils vous ont semblé insurmontables c’est que l’expatriation n’est vraiment pas faite pour vous.
    Rentrez sereinement en France et vivez y la vie que vous n’avez pas trouvé au Québec.
    Le Québec est une province magnifique avec une vraie culture.
    Bonne chance et bon vent à votre petite famille

  24. Oh wow tant de mépris, et de leçons données à ceux qui « parlent comme une vache espagnole », (tout en critiquant les intolérants) de la part de quelqu’un qui ne sait pas écrire le français… J’espère que c’est une blague car ce discours fait honte aux français et ternis injustement les québécois!!

  25. Bonjour,

    Merci Madame de votre commentaire qui lève le voile sur l’arnaque qu’est le Québec, même s’il faut quand même le mitiger.

    Ils vendent une qualité de vie meilleure, des relations sociales apaisées, des personnes gentilles et affectueuses, etc…

    La réalité est tout autre:
    * si vous n’êtes pas directement dans le moule québécois, vous êtes de facto un maudit français
    * les québécois ne sont pas plus accueillants que n’importe quelle autre communauté
    * le marché du logement à Montréal est hyper tendu, et la qualité des constructions laisse vraiment à désirer (structures en bois), les propriétaires peuvent s’avérer de mauvaise foi et demander une signature du bail sur plusieurs années
    * l’emploi va se tendre avec le coronavirus et le premier ministre de la Belle Province va réduire le nombre d’immigrants et il augmente même les frais de résidence permanente. Autrement dit, les immigrants vous êtes une variable d’ajustement…
    * il n’y a aucune variété de paysage au Québec : un lac, une forêt de sapins et des grands espaces verts…quand t es allé dans un parc, t’as quasiment tout vu
    * notre cher premier ministre est à l’initiative de la loi 21 qui interdit tout signe religieux dans l’enseignement, autrement dit vous êtes bienvenus mais sans votre voile!
    * le climat est difficile à vivre surtout lorsque l’on a pas de parking souterrain: pelleter de bon matin alors qu’il faut amener les enfants à l’école…

    Chers amis français, réfléchissez à deux fois avant de venir au Québec et ne vous faites pas avoir par les avis faussement positifs.

    1. Mais vous ne saviez pas avant de venir qu’il faisait froid au quebec???? c’est la première chose que tout le monde vous dit, il ne fallait pas venir si c’est pour geindre comme cela restez en France, quand au voile, une fois de plus respectez les règles du pays ou rentrez en france ou tout est permis et ou il n’y a plus aucun respect ni aucune sécurité, je suis français installé ici depuis trois ans, tout n’est pas rose mais c’est tellement plus agréable de vivre ici qu’en france, alors les pleureuses rentrez en france les québécois n’ont pas besoin de vous ici!!!!!!

    2. Excusez moi mais le Quebec ne se limite pas qu’à Montreal !!!! Vous avez visite la Gaspésie ? Val d’Or ca vous parle ? Mon avis sur le Quebec n’est pas « faussement positif » comme vous dites, j’ai vécu plusieurs année en BC, traverse le Canada 4 fois, visite toutes les provinces, j’ai aussi vécu en Californie, Floride etc etc , j’aime beaucoup le Quebec , la neige est le plus contraignant je vous rejoins la dessus mais c’est ca le Quebec, des le départ on sait qu’ici il n’y a pas de palmiers, de plage de sable chaud et la mer à 28*, quand on sait cela on vient ou on ne vient pas et si on choisit de venir avec tous les éléments pris en compte, ce n’est pas pour cracher sur le Quebec 1 an après, fallait bien étudier son dossier avant de venir, c’est comme cela que je vois les choses.

    3. Bonjour
      N’oubliez pas de préciser que vous parlez de Montréal et que Montréal n’est pas le Québec
      Tous les mauvais points développés par le couple ont été pour nous au contraire des points positifs mais nous ne vivons pas à Montréal
      L’hiver long, on le sait dès le départ, alors si on a choisit de vivre 6 mois d’hiver par an c’est qu’on sait pouvoir en tirer le meilleur parti (6 mois et pas plus, la fin de l’automne n’est pas pire que dans bien des régions françaises et le printemps est très court)
      Tout change ! Evidemment ! Pourquoi quitter son pays pour retrouver exactement la même vie ailleurs ???
      Mon fils vit en France, près de Mauguio 34, et il y a belle lurette qu’il ne peut plus profiter de sont extérieur à cause des moustiques y compris en plein jour, alors que nous nous avons un mois de juin difficile avec toute sorte d’insectes pas très gentils puis tout le reste de l’été et l’automne pour vivre notre vie extérieure avec grand plaisir
      Bref ! On pourrait continuer comme ça longtemps
      Le point de vue va avec ce qu’on attend ou comment on profite du cadre dans lequel on a choisit de vivre …
      Cécile

    4. Bonjour madame, toute personne qui a un jour quitté son pays, sa famille, ses amis, pour un pays étranger ne peut qu’avoir de la compassion pour vous. J’espère que cette expérience changera votre regard sur les immigrants en France. Tout ce que vous avez décrit n’est qu’une petite partie du traitement réservé aux étrangers en France. Alors bon retour, un conseil n’en sortez plus.

    5. Le minimum que l’on pourrait demander à cette personne souhaitant émigrer dans un pays francophone , c’est déjà de s’exprimer dans sa langue ( natale ou d’adoption?) sans faire une faire une faute d’orthographe ou de syntaxe à chaque mot.Vous faites honte à la communauté française qui vit ou voyage au Canada.

      1. Bonjour, certes mais en France la populasse, le commun des mortels, les Journalistes , les médias emploient « Le Du Coup au lieu de ce fait, en conséquence etc, ou bien le Voilà pour dire combler un manque de qualificatifs ou adjectifs voire même de mots? UN BOUCHE TROP EN SOMME, Voire encore la Naturalité et j’en passe et des meilleurs, ALORS, le Français disparaît parce que tout le monde s’en fout en premier lieu nos politiques, il faut voir le niveau de l’assemblée Nationale et du Sénat, le QI supérieur à 28 est rare « You understandmy dear..?

    6. Merci mon ami compatriote
      Votre vécu remplace très largement leur propagande d immigration.
      Bon courage et reviens à La maison France si tu veux, enrichir par ta presente notre beau pays, par ton travail et les fruits de ta vie.
      On est bien ici . Merci

      1. C’est sûr madame que votre témoignage est tres mal perçue car l’on vous voit dans la critique plus que dans la déception et du coup vos fautes sont surlignés… Bref passons cela je vous rejoins sur beaucoup de points depuis 4 ans 1/2 que je suis ici à batailler dans mon dossier d’immigration, j’ai malheureusement 50 ans sans diplôme qui puisse rehausser ma demande plus tengiblement avec un conjoint qui lui est Quebecois ,nous sommes donc sur la demande de parrainage qui nous est refusée étant donné qu’il se trouve en arrêt maladie ce qui est de l’ordre d’aide sociale et ne rentre pas dans les critères nécessaires à l’acceptation du dossier même si cela fait deux ans que nous sommes déclarés comme conjoint de fait. Je suis française et je pense ne pas être arrivé du bon côté de la frontière…. Pis c’est ben correct comme ils disent si bien même si c’est pas vrai, j’ai peine à constater bien souvent qu’ils ont oublié leurs racines profondes françaises ,je les trouve trop américanisés à mon goût et cela m’attriste car je me sens tolérée mais pas acceptée, même au sein de mon entourage. Je suis à côté de Montréal mais vous, l’on dirait que vous vous trouvez plus au nord du Québec vu le temps de neige et la force de moustiques ? En tout cas même si la france est critiquée par sa gestion politique et administrative ils n’ont pas de quois êtres plus fières ici croyez moi et j’avoue avoir bien hâte de m’en retourner car pour moi le rêve américain s’arrête ici , dommage car j’ai toujours rêvé d’un châlet canadien avec ces vastes paysages car la nature est belle seul l’humain la détériore ou tout simplement nous ne sommes pas tombés sur les bonnes personnes…Ceci explique cela sans être critique mais simplement lucide. Ceci est votre déception que je comprends surtout quand on vient du sud de la France que j’ai très bien connu car y est vecu dans ma jeunesse et bien des choses me manque aussi. Je fais moi aussi partie des déçus ,on ne peut pas plaire à tout le monde et encore moins en une nation.
        Bien cordialement et bonne chance pour la suite à vous et votre famille …

    7. Madame,

      Votre colère frise la haine. Quel manque de respect !
      J’ai tellement honte pour vous, vous ne faites pas honneur à la France et vous insultez à la fois votre père canadien et le pays qui vous accueille en vous comportant ainsi.
      Vous comprenez, maintenant, pourquoi les québécois nous qualifient de  » Maudits français » ? C’est à cause de personnes comme vous !
      Et puis, à l’avenir, demandez à un de vos enfants de vous corriger avant de poster, il ne pourra pas faire pire !

      ps : vous avez oublié de parler du système de santé au Québec. Voilà un sujet qui mérite qu’on s’énerve un peu. Mais là n’est pas le sujet.

    8. pas de voiles à l’école ? Mais c’est plutôt très bien ça ! En France en a mis 150 ans pour mettre au pas nos curés et il faudrait subir les imams maintenant ? Islamophobe, cette invention bien dégueu qui d’anti religieux vous transforme en vilain méchant raciste !
      Le voile ? Non merci !

  26. Les bidochons en voyage au Québec …
    Epargnez nous vos lamentations et ne découragez pas les Français qui préparent sérieusement leur immigration.
    Sérieusement, on dirait que vous débarquez sur la lune ou sur mars

    1. Ils disent juste la verité..beaucoup de francais tentent l aventure mais peu restent…il faut juste le savoir.Mais vous semblez plus intelligent que les autres!!
      Alors surtout ne vous genez pas..allez y..on en reparlera…

      1. Je suis tout à fait en accord avec vous.
        Vous critiquez cette personne sur ce qu’elle a vécu. Il n’y en a pas un qui se comporte mieux qu’elle.

        Vous dites quelle honte de ce qu’elle dit et moi je vous dis : honte à vous!!! votre comportement est médiocre, vous vous comportez comme elle avec une telle haine et une telle violence. Elle explique son point de vue et son ressenti. Le votre est différent, tant mieux pour vous mais soyez tolérant ou du moins montré c’est quoi la tolérance.

        Pour les québécois, arrêtez de nous demander de rentrer chez nous.
        vous avez besoin de l’immigration alors arrêté de nous insulter ou d’être incorrect. Arrêter de dire que nous sommes des chialeurs car vous chialez autant que nous. Oh excusez-moi!!! c’est vrais, je suis immigrante donc je dois fermer ma gueule et avaler, il faut surtout pas se plaindre.
        La majorité d’entre vous ne savez pas ce que nous coûte cette immigration et les sacrifices que nous faisons.

        Pour les français, le Québec n’est pas parfais donc arrêter votre hypocrisie ( logements, la bouffe, travail, vacances…)

        En ce qui me concerne, je savais où je mettais les pieds mais cela dit peu importe la préparation faite j’ai eu pas mal de surprises. J’ai rencontré des québécois vraiment sympas donc je ne généralise pas.
        Il faut que les futurs immigrants sachent que ce n’est pas le paradis sur terre et que d’ailleurs le paradis sur terre n’existe pas(il n’y a pas de pays parfait). Il va y avoir de bons moments et des moments difficiles, alors attache ta tuque. Vous serez seul fasse à vos problèmes, la famille est loin et vous n’allez pas les voir tout de suite car avec 2 semaines de vacances payées tu ne pars pas loin. L’immigration n’est pas faite pour tout le monde.

        p.s: ne perdez pas votre temps à critiquer mes fautes et mon avis 🙂 MERCI

  27. Avant de te moquer des québécoises, tu devrais prendre des cours d ‘orthographe et et de grammaire. Ça fait mal aux yeux de te lire !!!

    1. Tout à fait d’accord. Dès lors que, dans un pays, il faut considérer que l’on a autant, voire plus, ce qui est normal, de devoirs que de droits, plus rien ne va pour certains. Nous connaissons très bien la Belle Province où mon fils a fait ses études. C’est notre pays de cœur et j’envisage de franchir le pas. On a le devoir de respecter les us et coutumes du pays qui nous accueille. Quant au climat, je pense que tout le monde le connait alors il convient de l’intégrer dans sa réflexion avant de traverser la flaque. Ne vous demandez pas ce que le Canada peut faire pour vous, demandez vous ce que vous pouvez faire pour le Canada. La phrase n’est pas de moi. Cherchez vous trouverez…

    2. Tout à fait d’accord.
      Il est navrant de constater que, dès lors que l’on a autant, voire plus, ce qui est normal, de devoirs que de droits, plus rien ne va dans notre société déliquescente.
      Chacun a le devoir de respecter les us et coutumes du pays qui les accueille.
      Nous avons beaucoup d’amis, fidèles, dans la Belle Province où mon fils a fait ses études et j’envisage très sérieusement de partir m’installer dans ce qui est devenu notre pays de coeur où il y a encore quelques vraies valeurs.
      Quant au climat, il me semble que la longueur des hivers n’est un secret pour personne et que cela doit faire partie de la réflexion avant d’envisager de traverser la flaque. Cela relève du bon sens.
      Je terminerai par cette phrase qui n’est pas de moi, originellement en Anglais, et que vous reconnaîtrez probablement : Ne vous demandez pas ce que le Canada peut faire pour vous, demandez vous ce que vous pouvez faire pour le Canada…

    3. Bonjour, j’ai lu le témoignage et les commentaires, je ne peux rester insensible.
      Je vais essayer d’étre bref pour vous compter notre expérience, mais avant deux choses à dire. 1) nous adorons le Québec et 2) l’immigration se fait au Canada.
      Découverte du Québec, plus précisément la Maurice en octobre 2012, tombés amoureux du village de Ste Flore.
      2013, 2014, 2015 séjours dans cette région, toujours en hivers, juste pour savoir si cette saison allait supporter notre venu.
      2015, préparation de notre immigration, avec promesse d’embauche par une association sur un projet Franco-québécois.
      2015 achat d’une maison pour notre future retraite (hé oui nous avons plus de 55ans)
      2016 en février installation, début de nom engagement dans l’association, qui pour l’embauche à besoin d’argent, je bosse bénévolement pendant 4 mois et j’arrive à décrocher 75.000$. Mais rebondissement négatif, malgré cela l’association ne l’embauche pas, sans me donner de véritables raisons.
      Donc en priorité demande de prolongation du statut touriste (il y a aura 5 en tout).
      2016, demande de statut étudiant, école trouvée, employeur trouvé (car possibilité de bosser 20h/sen.) Dépôt du dossier, acceptation du CAQ, mais refus du gouvernement, car dossier non fait depuis pays d’origine. Envoi second dossier avec coordonnées administratives et fiscales de la France, nouveau refus, car pas sorti du pays pour la nouvelle demande (pour info ma femme à pu venir avec moi car je devais travailler, elle est en congé maladie longue durée pour bien out, donc si retour en France pas de possibilité pour elle de revenir).
      2017, toujours en statut touriste, création d’une OBNL, et implication très forte dans la région, reconnaissance des habitants, des élus, et même de certain ministres, pour nos projets ici. (Nous raison parti de France-Québec depuis 2013).
      2018, nous faisons implanter 3 entreprises et 2 familles Française au Québec. La même année nous sommes les 1er touristes Français à organiser la fête nationale de la St Jean Baptiste. Je décroche enfin un job dans une association d’aide au développement territorial, donc (comme on dis) on fais le tour du poteau, avec notre dossier sous le bras… refus d’un permis de travail par l’agent des frontières, qui n’avais pas envie de donner un permis de travail à un Français aujourd’hui… Véridique !!!.
      2019 création d’une société pour aider les autoentrepreneurs Français à reprendre des activités disponibles sur le marché au Québec, afin de ne pas voir ces activités disparaître. Soutiens du gouvernent du Québec, qui nous attribue un support via son chargé de l’immigration. Mais impossible de travailler pour moi dans l’entreprise. (On peut le faire dans toutes les provinces du Canada, mais pas au Quebec).
      Dépôt d’un dossier au Canada sous la demande C10  » intérêts reconnus d’utilité économique pour le pays » fort de nos engagement de développement, du fait d’avoir fait implanté des personnes, et du soutient du gouvernement Québécois, nous déposons le dossier, refus du gouvernement qui ne voit pas l’intérêt du Canada, normal toutes nos actions son en directions du Québec (toujours ka guerre de clocher avec cette province).
      D9nc fatigué nous décidons de quitter à regret notre village, nous mettons en vente notre maison, nous transferons notre OBNL, à nos bénévoles, nous fermons la société et nous disons au revoir. Le maire de notre ville est déçu et en recommence accord à notre association le statut d’utilité publique et espère nous te voir bientôt.
      Depuis nous sommes au Costa Rica ou nous avons monté une société en lien avec le Quebec, car nous l’aimons cette province et même si on nous a déclaré trop vieux pour s’implanter ( normal on n’a jamais cotisé et en tant que permanent on risque vu notre âge d’être un jour a charge… hé oui c’est comme cela que réagit le Canada).
      Dans 1 an je serais à la retraite et là pas trop vieux puisque pris en charge par la France grâce aux accords de 2007.
      On sera jamais résidents permanents, mais touristes avec un statut valable plusieur années.
      Voilà il y a du pour et du contre dans notre aventure, on n’a peut être pas fait les choses dans l’ordre, mais si vous n’êtes pas une famille de moins de 35ans avec si possible 2 ou 3 enfants en bas âges, dite vous bien qu’il n’est pas facile d’immigrés au Canada et si votre pouvait est le Québec, passe à donc un an dans une autre province pour régler vos papiers d’immigration et ensuite déménager au Québec… c’est le conseil que nous a donné juste avant notre départ, notre contact au gouvernement Québécois.
      Merci d’être arrivé au terme de ce message

  28. Je vais vous dire ce que je pense, (étant moi même un français ayant immigré il y a 6 ans)

    « Nous avons subi beaucoup de racismes anti-Francais ..! »
    Ici le français n’est pas une race, mais une nationalité, il n’y a donc aucun racisme, vous brandissez un peu trop facilement ce mot, qui n’a pas lieu d’être dans votre cas.

    Pour leurs questions un peut trop personnelles, ça peut dérouter j’avoue mais c’est de la curiosité, et puis après tout vous débarquez chez eux (même si c’est un peu chez vous étant donné que vous êtes également canadienne) c’est normal qu’on s’intéresse à vous et qui vous êtes. La différence culturelle fait en sorte qu’on se sent agressé mais ce n’est pas le cas. Il y aura bien sûr toujours des personnes qui ne vous apprécieront pas forcément, cela arrive.

    8 mois de neige? Ha bon? Ou êtes vous? Moi je suis à Montréal et j’ai 5 mois Max de neige pourquoi ne changez vous pas de région?

    « Immigré » vous n’êtes pas immigré puisque vous êtes également canadienne.

    C’est vrai tout n’est pas parfait , mais tachez d’apprécier la chance que vous avez d’être ici et arrêtez de vous plaindre, rappelez vous qu’en France La vie n’est pas très jojo en cette période.

    Laissez vous plus de temps et essayer d’apprécier , vous verrez vous aimerez

  29. Bonjour,
    En lisant votre expérience, je n’ai pas l’impression que vous parlez de notre belle province, à croire que vous êtes dans le grand nord. Cela fait 8 ans que mon mari,mes enfants et moi sommes installés dans la rive sud,nous sommes partis d’ Avignon, nés en France d’origine algériennes et je peux vous dire que le racisme en France on connaît ! Alors dire qu’au Québec,ils sont racistes, celà n’ a rien à voir avec la France. Au Québec, nous ne ressentons aucun racisme, les gens sont adorables.Nous travaillons et nous n’ aurions jamais autant gagné en France, on gravit rapidement les échelons comparé en France, où les salaires restent ridicules. Pour l’hiver, j’ai beau calculer,je compte 5/6 mois de neige max. Au sujet de la nourriture, vous ne devez pas aller dans les bons endroits, on trouve de tout, mon placard et frigo contiennent 70/100 de produits français et je ne me ruine pas !
    Vous feriez mieux de rentrer en France, pays raciste, où le chômage et la misère ne font q’ augmenter mais au moins vous mangerez mieux apparemment 😂.
    Bon retour.

    1. Bien dit
      je vis dans les Laurentides près d’une petite ville et pareil je trouve la plupart des produits que je cherche avec ma culture française
      et je fais mes courses dans un seul supermarché qui offre une variété de fromages français impressionnante, quelque fois je vais dans un 2ème mais ce ne serait pas obligatoire
      Cécile

    2. Bonjour, nous habitons dans le 92 on souhaite pouvoir vivre au Canada et le racisme en France existe mais avec le temps les gens nous calcul plus, je voudrais partir inchallah avec ma mère mais je sais pas du tout comment faire en tout cas merci de votre point de vue

    3. Bien dit, ma fille habite Québec depuis 11 ans et ne se plaint pas du tout, pour rien au monde elle voudrait revenir en France.

    4. Bonjour,
      C’est vrai qu’au Canada, il n’y a pas cette histoire de racisme et que “l’arabe “ doit rester où il est. En France malheureusement l’idéologie colonialiste est ancrée, ils n’arrivent pas s’en débarrasser. Et les attentants perpétrés il ya quelques années non pas arrangé les choses. Donc un arabe reste souvent dangereux, donc les CV sont passés au peigne fin dernièrement. Je n’exagère pas. Un Mohamed aura du mal à trouver un boulot même s’il est agnostique. J’ai remarqué que beaucoup de maghrébins ont francisé leurs noms. Il ya des Marc des Anthony, des Thomas … et pourtant ils sont musulmans. C’est un choc pour moi mais malheureusement l’histoire se répète. C’est ce qui est arrivé en Espagne au temps de l’Andalousie. Les arabes qui ne pouvaient pas s’établir dans un autre pays, par manque d’argent et qui sont restés en Espagne, ont été exécutés, torturés et mis à mort . Malgré leur conversion au catholicisme. L’être humain est complexe et malheureusement ne change pas. Vous allez me dire que non j’exagère, ce racisme en France n’existe plus!. Détrompez vous! Vous qui me lisez , peut-être n’êtes vous pas comme ça? Mais certains décideurs, chefs d’entreprises, ou de collectivités jettent des CV de gens très sérieux et diplômés juste devant un nom arabe. Car il refuse dans son subconscient qu’un jour un arabe puisse diriger les choses et qu’il puisse avoir des non arabes à son service…. ça donne à réfléchir! Et bien c’est du racisme ni plus ni moins. Et la France vit ça avec ses émigrés qui sont restés toujours émigrés alors que leurs arrières grands parents sont arrivés pour beaucoup au 20 ème siècle. C’est à dire que les enfants et petits enfants n’ont aucune attache maghrébine. La France est dure avec eux. Et ce n’est pas fini, pour les moins de 20 ans qui sont dans la pauvreté et rejetés par le système et parqués dans des cités en recherche d’identité. Et bien sûr cherchant un peu d’amour dans une religion soi disant tolérante, celle des wahabite. Une salle race, qui ne représente qu’elle même. Nous voyons des jeunes filles à peine nubiles enfermées dans la prison du foulard islamique. Parce qu’elles ne savent pas, c’est la voie de Dieu, pour une vie meilleure. Dans l’au-delà.!!!
      Et bien au Canada ce n’est pas comme ça. Alors la France pour certains c’est l’enfer et ce depuis très longtemps.

  30. je viens de lire le commentaire de cette personne venant du sud de la france , je suis outre par ces propos , cela se voit qu elle a mal prepare sa venue au quebec , qu elle retourne dans son sud , pour ma part je ne voudrais pas du tout y habite dans son sud , aussi pour y avoir fait de nombreux voyages dans cette merveilleuse province qui est le quebec , j en suis toujours revenu emerveille , et je suis amis , de tres bon amis , avec des quebecois pur souche depuis 28 ans , et le top , c est que dans un peu moins de 2 et demi , exactement le 30 septembre 2022 , je suis en retraite , et j ai decide de passer cette retaite , au quebec , exactement soit charlesbourg , ou ste brigitte de laval , pour ce qui est de la vie , quand on regarde bien , cela equivaut a la france voila ce que j avais a dire a cette sudiste , retourne y , un maudut francais , je dirais meme mieux un maudit breton de lannion

  31. Dommage que cette personne ne laisse un commentaire entièrement négatif. J’aurais aimé un message équilibré. Une remise en question de leur attitude serait peut-être utile. On a l’impression que cette personne a envie de retrouver la france au Québec. Ce qui montre que la préparation pour intégrer un pays étranger n’a pas été fait avant de venir dans ce pays. Même si certaines choses existent, je pense que nous sommes là dans un billet d’humeur très négatif. Tout le monde n’est pas fait pour sortir de son cadre de vie qui est plus rassurant que de faire un saut dans l’inconnu. Bon courage à eux avant le retour.

    1. Tres bon point ici, car il n’y a pas que des points negatifs bien entendu et mettre les choses en perspective et aussi definir le referentiel et les contexte du commentaire. Je vois certains qui font reference a leur sejours qui meme repetes ne semble pas residentiel et cela change la donne un peu comme un bon vacancier qui a passe 1 quelques semaines dans les antilles et qui n’a pas realiser la realite de vivre sur place.

      Mais je suis d’accord avec la majorite sauf les commentaires insultants ou qui n’ont pas plus que 5 mots qui n’apportent absolument rien au debat et ces gens devraient s’absteindre.

  32. Suite à votre article, je n’ai qu’un conseil quitter vite le Quebec pour retourner en France, vous êtes l’image type du Français qui a tout juste 1 an au Quebec et qui se permet de « cracher » sur les Québécois et sur cette belle province.

    Je vis au Canada depuis 1998 ( ca date pas d’hier ), je peux dire que j’ai un peu plus d’experience au Pays que vous, francais d’origine je viens de Nice et je ne vous rejoins pas du tout dans tout ce que vous dites, les Canadiens et Québécois sont bien plus accueillant que certains Français, pour la nourriture, il est évident qu’en quittant votre pays d’origine vous n’alliez pas retrouver vos camemberts, saucissons, desserts etc etc mais vous le saviez avant de venir ou alors……

    Pour ce qui est de l’hiver, bien sur que ce n’est pas la Cote d’Azur mais dire qu’il y fait froid 8 mois sur douze et qu’on dépasse pas les 27*, je rigole…J’ai une piscine non chauffée à mon domicile et je me baigne de mi-mai jusqu’à mi octobre, l’année dernière en Mauricie nous avons eu des pointes à 38*.

    Le Canada est loin d’être un pays d’assiste comme la France ceci explique cela….Ici il faut bosser…

    Vous parlez des  » voisins » qui ne font rien gratis !!!!! Ou j’habite, on s’entraide entre voisins et l’argent n’a pas sa place, je ne sais pas ou vous vivez au Quebec mais ce que vous dites est loin d’être une généralité car je connais d’autres Français installes dans d’autres villes qui ont de très bonnes relations avec leurs voisins.

    « Ils parlent le Français comme une vache Espagnole » , deja c’est un manque de respect vis à vis des Québécois,

    ils parlent le vieux Français tout simplement et si je peux me permettre, vous en tant que Française d’origine votre Français écrit fait mal aux yeux, alors balayer devant votre porte avant de critiquer….

    Il n’y a pas d’endroit idyllique sur cette terre, mais si c’est la chaleur qui vous manque, le coût de la vie, le manque de respect de vos voisins etc etc , allez vivre sur une île déserte dans les caraïbes s’il y en a une, vous aurez chaud, les noix de coco seront gratis et personne pour vous manquer de respect….Ou alors repartez vite en France ou tout le monde sait que l’accueil y est roi, que le respect y est inée, que le coût de la vie est plus qu’abordable, qu’il n’y a pas meilleur endroit pour la sécurité et qu’enfin vous pourrez parler le Francglais à souhait.

    Bon retour en France …….

    Signe : Un maudit Français

    1. Exactement. Je ne reconnais absolument pas le Québec, je suis partie vivre chez mon compagnon à plusieurs reprises pour justement découvrir la vie la bas, comment ça fonctionne, l’épicerie, la vie quotidienne, les habitudes, la température l’hiver, l’été,.. je pense qu’avant d’aller dans un autre pays, bien s’informer avant de déménager, je me bats depuis plus d’un pour partir rejoindre mon fiancé qui est québécois, je n’ai pas encore eu la chance d’immigrer et voir les points « négatifs » si peu constructifs

      J’ai juste une chose à dire vu l’expérience, vaut mieux rentrer effectivement, car pour ma part quand je rentre en France, je veux de suite reprendre l’avion, je me sens bien là bas et j’y ai déjà fais ma place, je n’attends que ce moment là où je quitterai définitivement la France

      Quand je lis cet article, c’est le cliché typique du français jamais content et qui râle, chose que je supporte plus ici, mais le coup du « comme une vache espagnol » m’a achevé ! On peut donner son avis mais en restant poli
      De toute façon j’ai l’impression que le français se permet toujours de se sentir supérieur aux autres et ça je l’ai bien remarqué et pas que en allant au Canada

      Enfin bon, prenez soin de vous, pour ma part je suis toujours déterminée plus que jamais à m’installer au Québec, et pour rien au monde je changerai d’avis

      Bon confinement, la santé avant tout !

    2. Superbe votre description ! Je duis entierment d accord  » Bilan après un an !
      Après 35 ans de vie au QUÉBEC ! Je sais très bien de quoi on parle ! Je suis tjs.tratee comme  » un turiste  » ou enfentilisee ect..
      NON Faut pas quitté Québec après une vie de travail cotisations nous avons les immigrants bâtissent ce pays av.de jobs de misère ayants de diplômes universitaires exemple europenne Toute est  » tricoté serre »
      Les critiques sont constructives et faut assumer.
      Nous sommes aussi chez nous et nos enfants aussi. Le social québécois de souche nous refusent et souvent nous ridiculisent Mais on sais vivre autrement ça c est ca la bonne nouvelle ! On vie chez nous on fait nos affaires , on travail nous sommes avons le sens et responsabilités civiques ,on vit av .notres entourage proche et point final.La vie est belle ce terre c est la belle terre de très beaux et Grand pays le Canada bâtieavec des immigrants! Pour le reste se sont que de détails. Mais fait pas croire que si on aiment pas le Québec on doit le quitter…il y aimerais cella. Non il faut rester de tout façon le Québec a besoin VITALE d es immigrants Belle bonne journée à vous tous

    3. Bravo Roger vous avez tout dis!!!Je suis entièrement d’accord avec votre réponse.Moi j’habite en banlieue de Montréal et je ne rentrerai en France pour rien au monde!

      1. Merci Marie, moi aussi je ne rentrerai en France pour rien au monde, au Canada depuis 1998, je me sens plus Canadien que Français, d’ailleurs l’année dernière je suis allé passer 3 semaines en France voir la famille, je n’avais qu’une idée en tête : rentrer au plus vite !!!! , la France de ma jeunesse je ne la reconnais plus, douce France ♪♪♪♪….Qu’est elle devenue ????….

    4. Bonjour,vivant à Montréal depuis 2003, je suis d’accord avec vous sur tout sauf pour le travail . Les québécois ont un complexe d’infériorité par rapport à la langue française et donc ils mettent une barrière aux français.J’ai dû me mettre à mon compte pour pouvoir travailler.A part ça la vie est plus agréable .Bonne chance mes chères concitoyens.

      1. Bonjour Gilou55 montréal me fais rêver .Étant originaire de Nice et boulanger pâtissier de métier,j hésite un peu de fait ayant 4 enfants.Vous vous êtes lancer seul dans l ‘aventure ? Cordialement.

    5. Bravo, ma fille habite Québec depuis 11 ans elle est ravie et n’a pas l’intention de revenir en France. Nous allons lui rendre visite tous les ans et je peux vous dire que l’accueil des Québécois est merveilleux, chaleureux.
      Je ne comprends pas cette personne et sa réaction, c’est certainement elle le problème.

  33. Cette femme à pris du temps pour s’exprimer sur son expatriation avec beaucoup d’éléments et nous devons le respecter, je ne vois pas pourquoi une telle agressivité envers elle. En effet il est important de connaitre les cotés positifs et négatifs d’un pays.Je suis Suisse, expatrié depuis juillet 2019 et je me rend compte que les Français expatriés entre eux ne se font pas de cadeau, alors qu’ils devraient s’entraider.

    1. C est exactement ca ! Les francais a montreal se la pete grave. Comme tu dit ils se font pas de cadeaux entre eux. Comme si il y a qu eux qui devaient immigrer ici et pas les autres. Des jaloux maladifs. En tout cas cette femme a absolument raison surtout sur le fachsime anti francophones quand tu viens d europe, l arnaque au dollar et la mentalitee FR au canada.

  34. Ça me fait rire de voir un texte pareil, car vraiment ça ne reflète pas la vie complète au Québec, c’est que votre voyage à venir ici vous ne l’aviez pas préparé du tout et que dès le départ si vous aviez fait vos recherches vous ne seriez pas venue. Il faut apprendre à vivre avec ce que le Québec offre, les épiceries ne sont pas celle de la France qui vous pousse à la surconsommation plutôt qu’autre chose et en plus on trouve de très bon fromage Québécois, de la bonne crème… Oui devenir résident à un coût et je trouve ça tout à fait normal. Ce n’est pas la France qui laisse entrer tout le monde sans contrainte et aucun prix. C’est peut-être pour ça que le Canada se porte bien. le climat tu le sais que tu ne venais pas dans un pays où il fait 35º l’année complète, si tu voulais bronzer l’année pleine, il fallait rester dans le sud de la France plutôt. Nous avons des saisons au moins ici, de très belle été et automne, comme parfois un hiver plus long et alors nous sommes aux canadas. Les Québécois sont bien plus agréables que les Français, c’est sur que si tu fais le Français qui commence à dire que tout est mieux et meilleur en France, bah là reste y. Je connais deux familles de Français avec des enfants depuis longtemps et qui ne regrettent en rien leur choix bien au contraire, ils ne veulent plus retourner en France. Moi-même ici depuis 7 ans et en cours d’être citoyen et oui il faut payer et alors je trouve ça normal. À tous les futurs expatriés ne vous fiez pas à cette expérience uniquement car elle ne reflète en rien la vie au Québec. Ah oui c’est un pays très multiculturel surtout pour la métropole de Montréal. C’est juste l’avis d’un maudit Français

  35. Le Canada n’est pas la France. Il fait plus froid ici et c’est vrai et la gastronomie diffère. Combien de voyages avant de vous en rendre compte? C’est vrai que certains ingrédients sont très chers, mais on s’en accommode, on n’est pas venus ici pour jouer les Bocuse . Je trouve lamentable votre remarque à propos du français parlé ici. Vous n’êtes plus en France mais au Canada. Ici notre français diffère. On utilise des mots et des expressions LOCAUX. Mais au vu du nombre de fautes d’orthographe qui émaillent votre message, je doute que vous soyez qualifiée pour discuter de linguistique…
    Je suis Belge d’origine. Nous avons bonne presse ici parce que nous ne nous prenons pas la tête, contrairement à vous. Et votre attitude contribue manifestement à la mauvaise réputation (relative) de vos concitoyens. Pourquoi ne pas déménager à Séville? Pas de neige, bonne bouffe bon marché et vaches espagnoles à gogo…

  36. L’eldorado n’existe pas ,et chaque pays et différentes. Les français se plaignent que les étrangers font si où ça. Et au Québec il ya des traditions une culture ect
    ..quand on arrive ici ces pas la France c le Québec. Donc on fait profile bas on écoute on observe et on essaie de se faire au pays.
    Je suis au Québec depuis 17 ans ,je n’aime toujours pas le beurre de peanuts c tout …le reste j’adore Simon je ferme ma geule…et je vie avec une québécoise pure laine avec familles x large et pour rien au monde je retournerai en France. Tous n’est pas rose oui et c normal.

  37. J’ai oublié une chose, le Québécois à un parlé particulier mais n’oublie pas qu’en France, nous avons l’argo et dans le nord chez les chtis c’est un peu pareil. ADAPTATION ET INTEGRATION sont les mots clés pour vivre une belle expatriation. Malheureusement, le Français se croit toujours supérieur aux autres, pauvre France… Chacun voit 12h à sa porte

  38. Bonjour,
    Chacun son expérience, je n’ai pas l’impression d’être dans le même pays que toi! je n’ai jamais vu des gens aussi accueillants, 8 mois de neige heu bizarre (je ne sais pas ou tu habites), c’est sur que le français est très exigeant sur la nourriture mais quand on s’expatrie, il faut s’adapter. Perso je cuisine les mêmes plats qu’en France et pas de pb. Maintenant c’est une autre qualité de vie, tout est plus simple et accessible ici, notamment l’immobilier. Si tu veux reproduire ta vie Française en t’expatriant, ça posera pb un moment ou un autre. Si tu ne t’intègres pas, ils le voient de suite.. Si nous quittons notre pays, c’est pour construire une autre vie. Le Français est un peu fermé à la base, si nous maintenons cette image, les canadiens ne seront pas très cool. Enfin…
    Bon courage pour la suite

    1. Ce n’est pas la vérité, c’est son expérience cette pauvre Dame. Le Québec et le Canada en général, ce n’est pas l’Europe, mais la vie est plus simple, plus apaisante et moins râleuse. Chacun vit librement sans critique et les gens sont bien accueillants et toujours le sourire aux lèvres.

  39. Bonjour, nous aimerions échanger avec vous. Nous sommes installés depuis un an. Nous avons egalement eu des problemes de papiers….

  40. J’aurais pas mieux répondu. Je suis à Montréal depuis 28 ans et j’ai même marié un Québécois. Bien sûr qu’il y a des chocs culturels et des différences importantes et heureusement. À quoi bon changer de vie, alors? La pire attitude pour être malheureux, c’est de comparer. Pour profiter pleinement, soyez curieux, bienveillant en cherchant les racines plutôt que critiquer (typiquement français!). Beaucoup d’exagération, de mauvaise foi et un manque cruel du sens d’adaptation! C’est dommage surtout pour vos enfants. Ce n’est pas fait pour tout le monde. Ce n’est pas grave, retournez dès que possible d’où vous venez. D’ici là, profitez-en pour changer d’angle d’appréciation et pausez-vous la question : Comment puis-je changer mon regard vers ce que je ne connais pas? À propos du langage critique du Québec, commencez par écrire le français sans fautes! c’est le début de la réponse précédente!) Faites de cette expérience une « revisite » de vos clichés, de vos critères d’appréciation, de votre personnalité envers ceux qui ne sont pas comme vous… Idéal en ce temps de Coronavirus!

  41. Bonjour,
    En effet, c’est votre point de vue, mais je ne peux m’empêcher d’y mettre mon grain de sel.
    Je suis française, 40 ans, et cela fait maintenant 5 ans que j’ai quitté la France avec mon fils et que nous vivons au Québec, et jamais une seule seconde je n’ai regretté mon choix! Je ne reconnais en rien le pays dont vous parlez. Le Québec est tout l’inverse à mes yeux. Et je m’excuse, mais si votre bonheur dépend de tous les points sur lesquels vous vous attardez, c’est que vous n’aviez pas de réelle envie de venir vivre ici! Je parle de l’envie pour laquelle vous prête à tous les sacrifices et qui vous prend aux tripes! Je suis infirmière de métier, et je ne faisais que survivre lorsque j’habitais en France. Le Québec m’a offert la chance de VIVRE, enfin! Mon fils, lui aussi, n’a jamais été aussi heureux que depuis que nous y habitons.

    Certains de vos propos le font tellement grincer des dents!…. Par exemple le parlé des québécois. Oui, en effet, nous ne parlons pas exactement de la même manière. Mais premièrement, je vous rappelle une chose madame: le Québec n’est pas un département d’outre mer de la France! C’est une région francophone du Canada, un pays à part entière! Il parle le français québécois! C’est LEUR langue! Pourquoi vouloir agir comme des colons et vouloir leur apprendre à parler « correctement le français ». C’est un manque de respect total pour le pays qui vous accueille et pour ses habitants. (Et comme il a été dit plus haut, merci d’abord de bien vouloir corriger vos propres fautes de français qui font saigner les yeux…).

    Vous parlez aussi de fromages et de crème fraîche…. votre qualité de vie et votre bonheur en dépendent? C’est triste… Je suis Normande, autant vous dire que j’ai été élevée sous la vache! Mais pourquoi donc vouloir retrouver les mêmes produits qu’en France dans un autre pays?? J’ai beau chercher, je ne comprends pas. Ce sont des produits TYPIQUEMENT français dont vous parlez, hors nous sommes en Amérique du Nord. Mais faites un petit effort d’intégration et goûter donc les fromages au lait cru québécois, j’en connais qui sont divins et qui n’ont rien à envier aux fromages français. Et si vous vous entêtez à vouloir manger « français », ne vous étonnez pas d’y laisser un rein!

    Quant aux québécois… soit nous n’avons pas rencontré les mêmes… soit peut être que le problème vient de vous et de votre attitude, non? Car sans tout ce que vous avez décrit, je ne ressens à aucun moment un effort d’intégration de votre part. Lorsqu’on quitte son pays d’origine pour s’installer dans un autre, c’est à NOUS de faire les efforts nécessaires, et pas l’inverse. Je trouve cela tellement injuste pour les québécois! A l’inverse de vous, ceux que j’ai rencontré m’ont toujours dit « bienvenue au Québec! », « on est content de vous avoir », et j’en passe. (Je ne suis pas en train de dire que c’est le monde des bisounours, y a des cons partout hein!)

    Bref, je vais m’arrêter là, car je pourrais reprendre chaque argument un par un, mais je n’en ai pas le goût, comme on dit en bon québécois (est ce si difficile à comprendre comme expression?… je ne pense pas, disons qu’avec un peu de bonne volonté et d’ouverture d’esprit, on s’adapte vite au parlé.)
    Je voulais juste rectifier le tir pour les personnes qui ont le projet de venir vivre ici: c’est un pays magnifique, à tous points de vue. Il fait bon vivre ici. Et si vous ne vous comportez pas comme un colon qui se croit chez lui en débarquant parce que c’est un pays francophone et que vous voulez y trouver une 2ème France, alors tout ira bien pour vous! 🙂

    Quant à vous madame, je vous souhaite sincèrement de retrouver votre bonheur perdu en France, mais s’il vous plaît, ne faites pas de votre cas une généralité car c’est vraiment très très loin de la réalité.
    Bonne continuation à vous et votre famille 🙂

    1. @ Emma , rien à dire , je suis entièrement d’accord avec vous . J’ajouterai également que c’est l’arbre qui cache la foret , je suis sur qu’il y a autre chose et que cette personne a un autre « vraie » problème . Je pense aussi qu’il y avait matière à discuter…

  42. Bonjour, je suis Québécoise et quelle tristesse de lire vos propos et votre expérience chez nous, je ne sais pas à quel endroit vous demeurez mais peut-être que vous n’aimer pas cet endroit. Je suis allé plusieurs fois en France, et votre culture est différente de la nôtre mais pas au point à avoir autant de négativité envers nous puisque nous nous ressemblons énormément, nous ne sommes pas des gens à l’argent, et si les gens vous approchent et vous questionnent c’est qu’ils aimeraient avoir une conversation avec vous c’est tout.. Pour ma part, j’adore les Français Français même que j’attend mon copain qui quitte la France pour venir s’y installer ici où je suis dans les Laurentides. Oui notre alimentation est différente de la vôtre mais vous avez beaucoup de choix en allant dans différents supermarchés, de plus ce qu est de la température vous avez raison qu’il fait froid l’hiver mais pas 8 mois par année lolllllllll, sinon je changerais de Pays.. Je vous souhaite d’explorer notre beau Québec et peut-être changer d’endroit pour y habiter. Bonne chance à vous et à votre petite famille.
    Amcalement JOhanne xxx

    1. Bonjour ! Je souhaite témoigner du fait que, cheffe de famille monoparentale d’origine française, arrivée sur Montréal mi-Septembre 2012 en reprise d’études supérieures, ma réalité est bien différente de celle qui est décrite ici ! J’ai travaillé fort depuis mon arrivée en obtenant un premier poste de travail à l’université début Octobre 2012. J’ai aussi obtenu des bourses d’excellence tout au long de ma maîtrise recherche et de mon doctorat. J’ai tellement travaillé fort, que je suis actuellement copropriétaire d’un petit studio qui vient d’être construit dans un quartier très agréable près d’un de nos merveilleux parcs montréalais. J’ai des ami.e.s de toutes origines, dont plusieurs québécois et canadiens, ainsi que ma fille. Nous sommes vraiment intégrées dans notre société d’accueil et je dois dire que nous ne sommes jamais retournée vers la France depuis notre arrivée. La qualité de vie et les ami.e.s que nous avons sont notre belle réalité québécoise et canadienne. Avec ma fille, nous sommes résidentes permanentes depuis fin 2019 et nous comptons bien devenir canadiennes françaises sous peu. Ce qui est important, c’est que l’on se sente bien là où l’on vit et que l’on se sente « chez soi ». Ici, nous sommes chez nous. Si la vie d’ici ne vous convient pas, il est toujours possible d’aller ailleurs ! Pour notre part, nous sommes très heureuses ici : respectées, appréciées (au travail et avec nos ami.e.s) et bien chez nous !

    2. Bonjour ,je vie en Nlle Caledonie et le message de cette personne est navrant ,oui c’est une personne raleuse jamais contente .Avec ma famille on rêverait de partir là bas, elle a la chance d’y être en plus elle a la double nationalité, vraiment des fois les chances ne sont pas aux bonne personnes c’est vraiment pas juste ,et quand tu decides de quitter ton pays pour un autre c’est à toi de t’intégrer aux valeurs du pays qui t’acceuille et non l’inverse .Vite qu’elle rentre dans son pays ou là il y a du racisme et n’importe qui y rentre et que même les français parfois ne doivent plus se sentir chez eux .Voilà c’est dommage pour eux .Si avec ma famille on aurait pu le faire on l’aurai fait c’est le pays de nos rêves.

  43. Qu’attendez vous pour rentrer? Arretez de vous plaindre et prenez les choses en main… rentrez! Decouvrir qu’il a de la neige et qu’il fait froid au Quebec… ca sent le projet bien prepare ca encore…

  44. Bonjour pour avoir vécu dans pas mal de pays, je pense que vous n’avez pas eu la bonne démarche. C’est un choix de partir vivre ailleurs, donc il faut s’adapter, bien sûr que nous ne mangeons pas pareil, que tout est chamboulé.. chaque pays est différents, et vouloir retrouver la même chose ce n’es pas possible…. sinon pourquoi vivre ailleurs ????

  45. Bah quand on est immigré on s’adapte . On va pas vous servir. Fini la bourgeoisie à la française.
    Rentrez en France c’est mieux pour vous

  46. Bonjour,
    Ce qui est dommage, c’est que vous mettez tout ça sur le dos du Québec, alors que cela n’est que votre ressenti d’expérience ratée … Pour toute expatriation, immigration, vous devez faire votre part pour vous acclimater, quelque soit le pays. Je ne vais pas répondre à tous les mensonges de ce torchons rempli de fautes et pires… La neige dure 8 mois ?!!! Cette année de novembre à avril = 5 mois. Le fromage est excellent ici, faut juste se donner la peine de découvrir autre chose ! Etc, etc… Bon retour en France !

  47. Bonjour,je viens depuis plus de 15 années,deux fois par ans deux mois en hiver ( du 15 Décembre au 15 Février,et deux mois en été ,de début juillet à fin Septembre,dans la région de Lestrie ( Magog ) je suis chez des amis qui sont au Québec depuis plus de vingt années,ils sont la nationalité Canadienne et français,leurs enfants sont mariés avec des Québécois et ont des petits enfants nés au Québec.Une merveil ce pays , dommage pour mon épouse et moi que l’âge est notre situation en nous a pas permis de venir émigrés.
    Ceci dit ,l’hiver ne dure pas huit mois mais 5 ou 6 au grand maximum,il est vrai que cette année nous avons essuyer deux ou trois tempêtes de neige mais voilà quoi super.Pour l’été le Temperature va de 25° à 40° un peut de moustiques 🦟 au mois de juillet,il faut dire que nous sommes à côté du lac Magog,et je passe la moitié de mon été dans la piscine de mes amis un vrai bonheur.
    Pour les français qui veulent émigrer,je leurs conseille de venir en vacances quelques temps pour voire comment ça se passe ici et pas forcément à Montréal comme la majorité de français font.
    La petite ville de Magog se trouve à 120 kms au nord est de Montréal à 30 kms de Sherbrooke grande ville universitaire..bon j’arrête de parler.
    Bonne journée à vous.

    Jean Luc.

  48. Vous y êtes depuis un an? À vous attarder sur des choses assez anodines, on dirait que vous faites le récit d un séjour de 2 semaines… Ça manque un peu de profondeur, le travail, les loisirs, la santé, …. Ça sent le fake. Vous aviez deja déménagé loin de chez vous auparavant??

  49. Bonjour

    Je suis tellement désolée pour vous car une immigration est difficile et si au bout, vous en êtes à compter les mois pour rentrer c est triste.
    Je vous souhaite alors de trouver votre bonheur en France.
    Nous sommes également dans un projet d immigration vers le Québec. Nous avons déjà vécu une première immigration vers la France où nous vivons depuis 20 ans. Nous avons conscience qu une immigration demande de l humilité du courage des renoncements …vous avez dû le vivre aussi.
    Nous espérons que cela sera positif.

    Bon courage à vous.

  50. Bon, c’est définitivement un avis personnel. Pour l’épicerie, franchement, si vous faites le chemin de vous rendre en pays étranger, je vous invite à tester les fromages québécois qui sont excellents; pareil pour la charcuterie, j’ai trouvé mon saucisson pref. Pour la fermeture des québécois… je pense que ça dépend beaucoup de votre attitude. Il est vrai que les québécois ont du mal à comprendre ce qui NOUS (spécifiquement nous, les français) attire dans leur pays du fait justement d’etre conscients du pays d’où nous venons (relief varie, proximite avec l’Europe, histoire, architecture et gastronomie entre autres). Alors ils manquent un peu de forme mais sur le fond ils sont juste ouverts et curieux et essayent de comprendre, d’autant que si on vient pour comparer notre pays au leur… c’est quoi le point? (car ça, ils le vivent SOUVENT et ils sont écoeurés. Ils n’ont pas à etre comparés à la France, par principe et historiquenent, c’est tout.) Historiquement parlant justemwnt, ils se sont fait largues par les francais alors c’est sûr que quand des gens arrogants (surtout des parisiens mais pas que) ethnocentres veulent leur dire comment parler et se comporter… ça passe mal. L’hiver, oui c’est dur mais je pense que c’est le genre d’informations qu’on a avant de partir et pour l’hiver: il commence fin Octobre et peut se terniner courant Avril et encore. Faudrait voir à ne pas exagerer. Pour l’été, le climat étant continental les êtes sont chauds. On dépasse bien les 27 degrés… Les changements climatiques ont un impact sur le Canada comme ailleurs, les automnes sont magnifiques, les québécois sont adorables tant et aussi longtemps qu’on est humbles et respectueux avec eux et surtout qu’on se decentre (on n’est pas le centre du monde). J’invite toutes les personnes qui ont envie de vivre une expérience québécoise sans forcément tout lâcher à vivre cette expérience. Après 2 ans en pvt, j’ai fait ma RP, je suis citoyenne canadienne. Je suis restée 10 ans à Montréal, je me suis faite des amis québécois et français pour la vie. Mon propriétaire québécois est un amour et j’ai vu beaucoup plus de gestes de civilité à Montréal qu’en France au cours des dernières années(pareil pour ma mère qui vit toujours en France)… Dans tous les cas, faites-vous votre propre idée. Chaque expérience est unique tout comme chaque pays/province/région et… personne…

  51. Si les québécois parlent français comme des vaches espagnoles, vous pouvez alors corriger vos fautes d’orthographe qui sont monstrueuses.

  52. Haha, C’est difficile de comprendre pourquoi il y a du racisme contre les gens de France. Dans l’histoire du Québec, des gens de france sont venus ici et vivent. Ils discriminent avec leur propre peuple maintenant. Pauvres Français. ptdr

  53. Bonjour ! Sans vouloir critiquer du tout votre point de vue car comme vous le dites si bien, il s’agit de votre seule opinion, je me pose des questions quant à votre vision des choses. Je suis moi-même Française d’origine mais je suis installée au Québec depuis maintenant 6 ans (disons même 10 ans si l’on compte les 4 ans que j’ai passé auparavant en stage puis en PVT, Jeune Pro et visa de travail) et je trouve votre vision des choses très négative. J’ai l’impression que vous n’avez pas vraiment essayé…

    Pour l’administration, certes cela peut paraître long (je suis passée par beaucoup de process moi-même et suis actuellement en attente de la dernière étape: la citoyenneté) mais c’est la même chose en France.

    Pour la nourriture et la vie courante, oui ça n’est pas pareil qu’en France mais on s’y habitue. Les supermarchés ne vendent que de l’alimentaire (ou presque). Mais bon, je vous dirais que ça ne change pas grand chose: en France je n’achetais pas d’électronique, pas de livre, rien de tout ça au supermarché. J’allais dans des magasins plus spécialisés. Pour votre info, on trouve de la crème fraîche ici (cherchez la marque Liberté). Pour les yaourts, je le concède, il y a beaucoup moins de choix mais pas grave, on s’y fait et on mange plus de fruits ou alors on cuisine et on se fait des petits gâteaux, barres de céréales ou autre. Pour la viande, charcuterie, fromage, etc, il faut que vous magasiniez si vous voulez trouver quelque chose de pas trop cher. Quand on cherche, on trouve. Je conçois que les produits laitiers soient plus chers qu’en France mais beaucoup de choses sont aussi moins chères alors on s’y retrouve dans nos porte-monnaie.

    Le climat: Faut arrêter de dramatiser. Je sais pas où vous êtes installés mais y’a pas 8 mois de neige dans l’année. Personnellement je vis sur la rive sud de Montréal et la dernière grosse neige date de mi-mars. Quelques épisodes neigeux ont eu lieu après mais ça n’est pas resté au sol. L’hiver a été relativement doux en plus cette année. J’ai des amis qui vivent au Saguenay et la 1ère vraie neige est tombée début novembre et là tout est en train de fondre ce qui fait 5 mois pas 8. Je tiens à préciser que je suis du sud de la France comme vous.

    Pour les moustiques, cela dépend effectivement où vous vous trouvez mais bon ça dure 1 mois gros max (le plus souvent en juin).

    Côté social, vraiment je ne sais pas où vous vivez mais vous devez pas y mettre du votre. Les Français sont bien plus associables que les Québécois. Ce sont les gens les plus sympathiques, serviables et sociables que je connaisse. S’ils vous posent des questions, c’est de la simple curiosité. Les gens aiment en savoir plus sur vous, cela leur fait sentir comme si vous étiez de la famille. Je suis rentrée en France quelques fois depuis que je vis ici et le comportement des Français me choque à chaque fois. Je suis toujours bien contente de rentrer au Québec et retrouver ces gens si chaleureux. Travaillant dans le milieu du tourisme, ce sont toujours les commentaires qui reviennent de mes clients (chaleureux, serviables, d’une gentillesse incroyable, avenants…). Si vous ne voulez pas parler un peu de vous, alors restez chez vous, ça vaut mieux.
    Vous dites, « ils parlent français comme une vache espagnole ». Sachez qu’ils parlent bien mieux le français que les Français eux-mêmes. Ce sont de vrais protecteurs de la langue. Certes, certains mots diffèrent de la nôtre mais ils utilisent le plus souvent des mots issus du vieux français. Je n’ai aucun problème à leur poser des questions non plus, même des questions personnelles. Ils répondent toujours avec grand plaisir.

    J’ai des voisins très serviables aussi. Cet hiver par exemple, mon voisin sans même me demander n’a pas hésité à venir déblayer le banc de neige juste devant chez moi. Juste comme ça, pour être serviable. Les seuls voisins avec qui j’ai eu du mal à date d’ailleurs, c’était lorsque malgré moi j’ai dû habiter 3 mois sur le Plateau (donc quartier majoritairement avec des Français). Mes voisins Français étaient insupportables.

    Je suis d’accord que l’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs et quand on a un projet d’immigration, il faut bien étudier les points positifs comme les négatifs et surtout il faut prendre le temps de savoir si ce sont des points qui vont vraiment nous déranger ou pas une fois sur place.
    Une fois le projet enclenché, il faut vraiment tout faire pour s’intégrer à son nouveau pays d’accueil. Oui, les choses sont faites différemment ici et alors. Le mot d’ordre c’est: S’ADAPTEZ.
    Au vu de votre message, je pense que dans 6 mois, vous allez prendre le 1er billet d’avion retour vers la France. Un conseil, si d’ici là, vous ne vous êtes toujours pas adaptés à votre vie ici, repartez.

    Bon courage à vous !

    1. Bien sur il faut s’adapter, mais votre vision est trop idéaliste 😉 Meme si je suis d’accord avec vous: adaptation, adaptation et adaptation est la cle de voute…

      Par contre sur la protection de la langue, non clairement non !! Et dire que les Quebecois parlent mieux le Francais que les francais, ne poussons pas, il suffit d’ecouter la radio et de se promener dans la rue, de lire les emails que nous recevons, non soyons realiste, les fautes de grammaire sont courantes. Et le quebecois a aussi ses anglisismes, en fait beaucoup des mots quebecois sont des anglicismes.

  54. Certaines choses sont vraies par contre… il fait beau de mai à septembre donc 5 mois pas 2, avec des températures allant souvent jusqu’à 35/40 degrés. Et pour les moustiques euhhh, c’est plus au bord de l’eau, dans les forêts, j’en ai jamais vu en me baladant en centre-ville à Montréal… En fait, ça dépend ce que vous recherchez, c’est sur que si pour vous la charcuterie, le fromage et vos voisins sont primordiales pour votre expatriation, ça fonctionnera pas! Beaucoup de français trouvent leur compte ici car pour eux ce n’est pas important! Ils donnent plus d’importance à la qualité de la vie, la vie de famille, les sorties en nature, un meilleur pouvoir d’achat, meilleur job, meilleur salaire etc. Après c’est certain que tout n’est pas rose, ça dépend aussi ce que l’on quitte en France.

  55. Bonjour, je suis français de 50 ans est venu m’expatrier avec ma famille depuis maintenant 5 ans au Quebec, en Estrie, j’ai l’impression que la description faite n’est absolument pas le même pays que je chérie aujourd’hui, que ce soit en terme de course de climat ou de gens. je suis désolé de votre mauvaise expérience mais je peux vous affirmer que notre situation est en rien comparable et que notre seul regret est de ne pas être venu plus tôt. Ayant été employeur toute ma vie, je ne suis plus tondu comme en France. Ici tout est plus simple, mois cher, plus sécuritaire est surtout vraiment l’impression d’être dans un vrai pays libre contrairement à la France.

    1. Laissez la donner son avis. Ou est le probléme ?
      Elle est entrain de compter la carte postale du Canada et la réalité du terrain. Même la Californie a son côté carte postal de Beverly Hill et les fin fonds des quartiers.
      Le Québec est une île catholique dans un continent protestant. Bien que les protestants ne ressemblent pas au catholique qui sont dire où tu te convertis où tu dégages.
      Et puis on ne migre pas a l’âge de 30 et plus c’est une fuite de son pays..l’immigration c’est l’âge de 4 ans.
      Si tu goûté le sud de la France où la Méditerranée c’est finit et même foutu..
      Il fait rester dans le rationnelle. Il ne fallait pas dire comme un extrémiste je vais effacer un pays pour un autre. Mais rester cool et se dire tiens j’ai 5 années devant moi pourquoi pas ne pas les passer ailleurs?
      Si un lieu ne plaît pas changer..tout en gardant un pieds dans son propre pays.
      Faire la navette. Entre Oran et Alger c’est 8 ,heures de route avec embouteillage. Montréal Alger 6 heures Paris Oran 2 heures. Oran Espagne 20mn.
      Pourquoi aller jusqu’en fin du monde l’Espagne a côté pour changer. Il faut être raisonnable
      Comme le Québécois New-York a côté en 20 mn pourquoi se casser la tête d’aller en Suède pour changer?
      Et puis ce siècle toutes les villes sont du copier collé. Des vitrine et des voitures qui tournent en rond.
      En 2 mois on aura tout vu. On va lui donner le dos.
      C’est partout pareille même a las Vegas

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut