Bilan mitigé après 2 ans à Ottawa

Bonjour à tous, je me lance aujourd’hui pour partager mon expérience depuis mon départ il y a 2 ans pour Ottawa depuis Lille. Ce site m’a beaucoup aidé avant mon départ et après mon départ. J’apprécie lire les bilans des participants car ça m’aide à relativiser.

Comme toujours, l’expérience que je vais décrire est personnelle et cela ne veut pas du tout dire que c’est ce qui va forcément vous arriver.

Je vais avoir 39 ans, je suis en couple et j’ai deux enfants de 9 ans et 5 ans. Je me suis installée seule avec mes enfants pour commencer car mon conjoint terminait ses études encore en France. J’ai quitté la France pour voir autre chose et avoir une meilleur qualité de vie. Depuis 2019 mon conjoint nous a rejoint et nous sommes tous les 4 ensemble.

Les points positifs pour Ottawa

  • Pour ceux qui aiment les activités à l’extérieur, il y a beaucoup de pistes cyclables et la proximité du parc de la Gatineau toujours pour le hiking et autres est un plus
  • C’est une ville à taille humaine à peu près 1 000 000 d’habitants (le centre ville est très concentré mais l’agglomération d’Ottawa est vaste)
  • C’est une ville calme.  Pour ceux qui aiment les villes vibrantes essayez Toronto ou Montréal.
  • Bien que situé en Ontario du fait de la proximité avec le Québec on peut très bien s’en sortir en ne parlant que français
  • De mon expérience un marché du travail dynamique, j’ai trouvé un emploi après un mois (j’ai un bon niveau d’anglais c’est beaucoup plus simple qu’on est bilingue il faut se l’avouer)
  • Des saisons claires, l’automne est ma saison préférée
  • Mes enfants adorent leur école et le système y est moins compétitive avec un focus sur le bien être de l’enfant
  • Il y a très peu de pression sociale. Les personnes sont distantes, on ne dit pas bonjour même entre voisins, même en se croisant dans l’ascenseur (pour moi c’est un point positif car je suis plutôt réservée, j’aime me sentir non jugée).
  • Les enfants apprennent vraiment l’anglais facilement. Mes enfants vont pourtant dans une école francophone mais je ne saurais dire comment mais ils commencent à jouer entre eux en anglais. C’est plus notable depuis ces 6 derniers mois.

Les points que j’apprécie moins

  • Le cout de la vie y est élevé, mis à part l’essence, je trouve tout plus cher. Le prix en supermarché m’a surprise et pour manger du frais et beaucoup de fruits c’est un budget qu’il faut revoir encore à la hausse. Internet, le téléphone portable c’est de la folie aussi et les déplacements comme Easyjet pour visiter le pays, il faut oublier. Pas assez de concurrence ici, on oublie les petits week ends détentes en dehors de la province pour le moment
  • Il y a le système de vivre a crédit que je ne maitrise toujours pas. On est évalué sur notre gestion de carte de crédit qui serait comme l équivalent d’un credit revoving. Pour acheter une voiture, avoir un appartement, des fois pour un emploi , on vérifier notre « score de credit ». Habitué à ne pas vivre à crédit qui était la norme française, ici il faut avoir des crédits et bien les rembourser pour pour pourvoir avoir accès à la propriété par exemple.
  • Arrivée sur place après avoir passée toute la batterie de tests pour avoir la résidence permanente, je me rends compte qu’il faut que j’oublie toute mon expérience acquise car ici elle n’a aucune valeur. J’ai des amis qui n’ont pas la même expérience car ils possédaient un savoir-faire très recherché en informatique. J’ai trouvé un emploi facilement mais a un niveau d’entrée et je dois refaire mes preuves et travailler sur mon égo. A contrario pour des personnes plus jeunes c’est un bon côté car ici l’expérience (canadienne toujours) a plus d importance que les diplômes et on peut évoluer ensuite au sein de l’entreprise.

En gros, mon bilan après ces 2 années est mitigé car je n ai pas encore trouvé la qualité de vie que je recherchais. Ce qui me perturbe beaucoup C’est le côté professionnel mais sinon mon foyer en général se sent bien ici.  Pour les personnes souhaitant immigrer, il faut bien savoir si vous êtes prêts à tout recommencer. Ce n’est pas un passage obligé mais c’est possible et ça peut être difficile a vivre. Mais toute expérience est bonne à prendre.

Bilan de ÉlodieJudicaelle dans le forum de discussion

Avatar
Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “Bilan mitigé après 2 ans à Ottawa

  1. Merci pour ton texte que je trouve très bien écris. Au début je me suis demandé quels seraient tes points négatifs et en les lisant je me dis « ah oui je m’y suis fait mais j’ai du mal avec ça aussi » le système de protection de tes données, le système bancaires et surtout économique (l’Amérique du nord est connu pour le surendettement tout est fait pour t’obliger à vivre comme ça) et surtout repartir de 0 professionnellement et faire une croix sur ton expérience.
    Nous avons également traversé tout ça ici au Québec. Par contre ça forge le caractère et la determination 😉
    J’aime vivre ici pour l’ambiance de vie plus sécuritaire, pour le fait que tu peux changer de carrière comme bon te semble et surtout parce que cette expérience de changer de vie et de pays est ce qui m’a apporté le plus dans ma vie. J’essaie de ne pas regarder les choses qui me dérangent un peu plus et à juste les accepter parce qu’en fait quoiqu’il arrive et où que tu vives il y aura toujours des choses qui seront un peu plus négatives qu’avant mais à près tout c’est la vie !

  2. Nous sommes venus de Toulouse, avec nos 2 petits garçons de 4 et 6 ans, et effectivement je trouve cela très dure professionnellement pour moi, mais le reste est parfait 😊

  3. Élodie je suis au Québec depuis 13 ans ma fille est mariée à un Québécois sa fille est donc née canadienne .
    ma fille est canadienne depuis + de 10 ans , vous dites que vos enfants jouent en anglais à présent ?
    Qu’ils n’oublient surtout pas leurs origines françaises. Ma petite fille est parfaitement bilingue ! Le français d’abord pour elle !

    1. C’est marrant d’entendre cela de francais quand on connaît la situation des immigrants en France et même des français d’origine étrangère. Combien de débats pour leurs demander d’oublier leurs origines et devenir français. Je ne dis pas que vous en faite partie mais c’est toujours très étonnant de constater le comportement des français dès qu’ils s’expatrient.

      1. Et bien moi je suis québécois et j’ai vécu aussi longtemps au Québec, en Alberta et en CB.
        J’ai aussi vécu en France pendant un total de 15 ans et je comprends très bien la reaction d’Elodie et c’est très bien expliqué.
        Il y a de très grandes différences entre la vie européenne et le Canada dans plusieurs domaines et beaucoup arrivent ici avec des espoirs et le rêve d’une vie meilleure.
        moi je trouve marrant la réaction de personnes comme vous qui n’avez probablement pas fait le saut à l’extérieur du Canada et ce avec sa famille.
        et il y en à beaucoup ici qui n’ont aucune idée et sont même insultants parfois.
        svp essayez un peu de voir un peu plus loin que le bout de votre nez 🤔

      2. Je suis totalement d’accord avec vous, philippe
        Ça me fait sourire. Mais , c’ est une particularité française.
        Avoir la mémoire sélective !!!

  4. Bonjour et merci pour votre texte. Nous sommes venus de Lille il y a 3 ans et demi, et en effet je trouve pas mal de similarités avec notre vie à Montréal. Pour l’un de nos enfants le parcours est extraordinaire (ne pas lire en bien) ce qui n’est pas la réalité de bcp de personnes mais on a ce qu’on a, alors il faut faire avec. Notre constat est qu’on a gagné sur certains aspects puis perdu des autres et à moins de faire une vraie bascule, pas sûrement que cela vaut la peine mais l’expérience est là alors on voit différemment la vie. Bon courage, nous, on s’ennuie de la pluie lilloise 😂😂😂

    1. Bonjour Alain Kadlec. Je suis sur Montreal depuis 3 ans et j’y travaille. Arrivee de la france. J’ai deux enfants en bas age et je pense venir m’installer voire acheter sur gatineau l’annee prochaine en esperant trouver du travail (Ottawa). La grande ville ici est belle mais chere et trop touffue pour moi qui aime le calme. Je cherche donc toute personne qui peut me donner plus d’informations.Merci. Si cela vous convient bien sur.

      1. Bonjour Anne,
        Venant de Montreal, nous nous sommes installes a Gatineau il y a 3 ans . Nous restons mais allons faire construire. Nous pensons louer notre maison actuelle a partir de l année prochaine. Que souhaites-tu comme informations?

    2. Je suis bien d’accord, ça prend 10 ans minimum avant d’avoir l’impression totale d’être à sa place. D’ici là, les remises en question peuvent être multiples. Je suis parti il y a environ 30 ans, et c’est comme cela que je l’ai vécu.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut