Bilan de fin de stage pour la reconnaissance du diplôme d'infirmière - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Bilan de fin de stage pour la reconnaissance du diplôme d’infirmière

Bilan de fin de stage pour la reconnaissance du diplôme d’infirmière

Et voila c’est fini, ça sonne comme une chanson…
J’ai terminé mon stage d’adaptation me permettant enfin de voler de mes propres ailes, et d’obtenir le permis d’exercice de la profession d’infirmière.
75 jours de stages ce sont des dizaines d’allers-retours vers le Saguenay, du covoiturage à refaire le monde, des angoisses de ne pas faire assez bien, ou de faire trop différemment.
Ce sont des sourires, des enfants soignés, des malaises, des hésitations, des doutes, mais aussi de belles rencontres, de l’ouverture vers l’inconnu, des découvertes, des rires, des pleurs et surtout la validation de mon diplôme enfin reconnue et à sa juste valeur !

Je ne pense pas qu’il faille que je répète ce que j’ai précédemment décrit dans un autre article, mais je suis vraiment enrichie de cette expérience à l’hôpital Sainte-Justine. Alors oui tout n’est pas parfait ( mais quel endroit l’est vraiment ? )et non je ne comparerais pas les différences de travail de l’infirmière entre nos deux pays.

Je pense qu’en tant qu’expatriée on doit faire notre entrée par la petite porte, mais ce n’est que pour mieux observer ce qui nous entoure.Et c’est en comprenant nos différences que l’on pourra s’intégrer au mieux dans notre nouveau pays.

Au début de mon stage tout me paraissait flou, je ne travaillais plus à l’hôpital depuis déjà 7 ans et j’angoissais à l’avance de ce que j’allais pouvoir y trouver.
Mais l’accueil et l’accompagnement que j’ai reçu tout au long de mon stage ont été exceptionnels. La prise en charge des stagiaires et l’importance de l’enseignement dans ce centre hospitalier sont des valeurs prédominantes. Tout est fait pour que l’on soit bien encadré. On a toujours répondu à mes questions, sans jugement.
Pour tout dire si j’habitais Montréal je serais bien restée. Je commence même à apprécier la ville, qui sait ce qui m’attend à la croisée des chemins…

Carpe Diem

Bien à vous

Aloane

Retrouvez-moi dans mes aventures sur mon blog.
Sur ma page Facebook Les aventuriers du Fjord.

Venez visiter ma nouvelle page Une Française et son Beach Body
et mon site.

Aloane
Née en 1981 et originaire de Lorraine, cet infirmière française arrivée au Québec en 2012 dans la région de Saguenay, s'est réorientée quelques années après son installation. Avec son mari travailleur de l'industrie des jeux vidéo, la famille habite maintenant dans la région de Québec.
http://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada